Bris : définition de bris


Bris : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRIS, subst. masc.

A.− Lang. gén. Action de briser ou de se briser; résultat de cette action. Il [le pyrex] risque moins que le verre mince le bris par le choc (C. Duval, Le Verre,1966, p. 29):
1. Le bris des bouteilles détonantes pavait de tessons épais le boulevard où la cavalerie ne tentait aucune approche. Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 170.
P. métaph. :
2. ... songeant actuellement, devant son feu, au bris de ce ménage qu'il avait aidé, par ses bons conseils, à s'unir, il jeta une nouvelle brassée de bois, dans la cheminée, et il repartit à toute volée dans ses rêves. Huysmans, À rebours,1884, p. 93.
B.− Emplois spéc.
1. DR. Fait de briser avec violence un scellé, une porte fermée, une clôture. Bris de porte, de scellés. Coupable de bris de clôture et d'effraction (A. France, L'Orme du mail,1897, p. 168).
P. méton. Bris de prison. Évasion ou tentative d'évasion par effraction :
3. Vous devriez bien effectuer avec Vacquerie un bris de prison et arriver tous les deux à Hauteville-House par escalade et effraction. Hugo, Correspondance,1873, p. 362.
2. MAR., vx. Débris, épaves d'un navire ayant fait naufrage.
Droit de bris. Droit que s'arrogeaient les seigneurs de s'approprier les épaves des vaisseaux naufragés.
Rem. Attesté dans la plupart des dictionnaires.
3. HÉRALD. Bris d'huis. Bande de métal qui soutient les portes sur leurs gonds et ressemble à une brisure.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [bʀi]. 2. Homon. Brie; Bry. 3. Hist. − Pour Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, l's finale se prononce. Cf. aussi Ac. 1835. À ce sujet cf. la rem. dans Littré : ,,L'Acad. dit qu'on prononce l's : cela est une erreur; on ne dit jamais que le bri [= bʀi] de scellé.``
ÉTYMOL. ET HIST. − 1413 « action de briser » (Lit. remiss. ex Reg. 167 Chartoph. reg. ch. 179 dans Du Cange, s.v. brisare); en partic. xves. bris de prison (Proc.-verb. des séanc. du cons. du règ. du roi Charl. VIII, p. 170, Bernier dans Gdf. Compl.); fin xvies. « naufrage » (Fauchet, Antiquitez, l'Autheur au Lecteur dans Hug.); 1611 droict de bris (Cotgr.); 1690 hérald. (Fur.). Déverbal de briser*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 33.

Bris : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bris \bʁi\ masculin invariable

  1. (Justice) Rupture faite, le plus souvent avec violence, d’un scellé, d’une porte fermée, d’une clôture.
    • L’ancien boxeur Dave Hilton a de nouveau comparu, mercredi matin, au palais de justice de Montréal, pour bris de conditions. — (« Dave Hilton a de nouveau comparu pour bris de condition », CyberPresse.ca, 29 juin 2011)
    • Bris de scellés ! ... la justice ne badine pas avec les farces de ce calibre-là... — (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)
    • Le juge ordonna le bris des portes.
    • Bris de clôture.
  2. (Figuré)
    • Pour ce voyageur en ce moment sédentaire, ces quelques quinze lieues représentent, qu’il le veuille ou non, un bris à la routine dans laquelle il s’enferme de plus en plus. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 165)
  3. (Marine) Pièces d’un navire, d’une embarcation qui s’est défoncée, brisée en donnant contre les rochers ou sur les bancs.
    • Indiquer les bris de bâtiments aux navigateurs par des bouées.
  4. (Héraldique) Bande de fer fixant une porte sur ses gonds.

Verbe

bris \Prononciation ?\

  1. Briser, rompre, violer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bris : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRIS. n. m.
T. de Palais. Rupture faite, le plus souvent avec violence, d'un scellé, d'une porte fermée, d'une clôture. Il est accusé de bris de scellé. Le juge ordonna le bris des portes. Bris de clôture. Il désigne aussi les Pièces d'un navire, d'une embarcation qui s'est défoncée, brisée en donnant contre les rochers ou sur les bancs. Indiquer les bris de bâtiments aux navigateurs par des bouées. Droit de bris se disait du Droit en vertu duquel les débris d'un navire appartenaient au seigneur sur la côte duquel il s'était brisé. Ce droit appartient aujourd'hui à l'État.

Bris : définition du Littré (1872-1877)

BRIS (brî. L'Académie dit qu'on prononce l's : cela est une erreur ; on ne dit jamais que le brî de scellé) s. m.
  • 1 Terme de palais. Rupture, faite avec violence, d'un scellé ou d'une porte fermée. Le bris de scellé.

    Bris de prison, évasion avec fracture de clôture.

    Bris de marché, violence exercée sur ceux qui portent des denrées au marché afin d'en empêcher la vente.

  • 2 Terme de marine. Débris d'un navire qui s'est brisé sur la côte. Du bris de mon navire au rivage amassé, Régnier, Élég. v. Les produits de bris et naufrages, non réclamés par les propriétaires, après le délai d'un an et un jour, appartiennent à la caisse des Invalides de la marine, Legoarant
  • 3En général, action de briser, débris. Peu usité en ce sens.

HISTORIQUE

XVe s. Le suppliant disoit que en faisant le dit furt [vol], il n'avoit point fait de bris, Du Cange, brisare.

XVIe s. Si fut Mithridates bien fort desplaisant du bris et de la perte de ses machines, Amyot, Lucull. 21. Ma vie au moins en ce naufrage Fera bris contre un bel ecueil, Amours de Tristan, p. 73, dans LACURNE SAINTE-PALAYE. [Un ours chassé] qui, ayant six ou sept bris et tronçons de piques et hallebardes, embrassa sept ou huit arquebusiers avec les quels il se precipita du haut d'une roche, Sully, Mém. t. 1, p. 125, dans LACURNE SAINTE-PALAYE. Je prend à très grande obligation l'injustice que l'on exerce en ma personne, par le moyen de la quelle je ferai un bris de prison à tous mes malheurs, pour entrer en une beatitude eternelle, Pasquier, Recherches, liv. VI, p. 508, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bris : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRIS, s. m. est un terme de Palais, qui signifie la rupture faite avec violence d’une chose fermée, ou de ce qui en fait la clôture ; c’est en ce sens qu’on dit bris de prison, bris de portes, bris de scellé.

Par l’article 25 du titre XVII. de l’Ordonnance criminelle, le procès doit être fait à l’accusé pour le crime du bris des prisons par défaut & contumace.

Le bris de prison de la part d’un accusé n’est pas regardé comme une confession décisive de son crime ; mais c’est un fort indice qui seroit suffisant pour le faire appliquer à la question, s’il venoit à être repris.

C’est un crime dans la personne même de celui qui se trouveroit avoir été emprisonné sans cause légitime. Les complices du bris de prison sont punis encore plus séverement que le prisonnier qui cherche à s’évader. La peine de ce crime est arbitraire ; parce qu’il est toûjours accompagné de circonstances qui le rendent plus ou moins grave.

Le bris de scellé est un crime, & se poursuit extraordinairement. Voyez Scellé.

Bris de marché, est le vol des marchandises qu’on porte au marché, ou une monopole pratiquée à l’effet d’empêcher la vente du marché, ou toute autre entreprise violente faite dans la vûe d’empêcher le port ou le débit des marchandises dans les marchés. (H)

Bris ou Naufrage, (terme de Marine.) Ce mot de bris se dit des vaisseaux qui échouent, ou qui viennent se briser sur les côtes ; d’où l’on dit droit de bris. C’est un droit qui appartient au seigneur du lieu où s’est fait le bris. C’est le droit le plus injuste & le plus universel qui soit au monde. Les anciens Gaulois l’avoient établi, parce qu’ils traitoient d’ennemis tous les étrangers. Les Romains en ayant abrogé l’usage, il fut rétabli sur le déclin de l’empire, à cause de l’incursion des nations du nord qui ravageoient les côtes de la Gaule. Enfin les ducs de Bretagne sollicités par saint Louis, modérerent cette rigueur ; & moyennant quelque taxe, ils accorderent des brefs ou congés que prenoient ceux qui avoient à naviger sur leurs côtes. Ce bris n’a plus de lieu en France, non plus qu’en Italie, en Espagne, en Angleterre, & en Allemagne, si ce n’est contre les pirates & contre les ennemis de l’état. L’empereur Andronic fut le premier qui, par un édit qu’on exécuta, fit défense de piller les vaisseaux brisés ou échoüés ; ce qu’on faisoit auparavant avec beaucoup de rigueur sur toutes les côtes de l’empire, nonobstant les défenses des princes qui l’avoient précédé. (Z)

Bris, (terme de Blason) se dit d’une de ces happes de fer à queue pattée, dont l’usage est de soûtenir les portes sur leurs pivots, & de les faire rouler sur leurs gonds ; & comme la plûpart des fenêtres & des portes sont brisées en deux par le moyen de deux de ces happes, dont les bouts entrent en pivot l’un dans l’autre, on les nomme bris. Les vieux blasonneurs appellent bris d’huis, les pivots sur lesquels se meuvent les portes ou fenêtres brisées, quands ils sont representés sur l’écu. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bris »

Étymologie de bris - Littré

Voy. Briser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bris - Wiktionnaire

(Date à préciser) Déverbal de briser → voir débris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bris bri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bris »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bris »

  • Le résumé de l’analyse du marché Capteurs de bris de verre par Reports Insights est une étude approfondie des tendances actuelles conduisant à cette tendance verticale dans diverses régions. La recherche résume les détails importants liés à la part de marché, la taille du marché, les applications, les statistiques et les ventes. En outre, cette étude met l’accent sur une analyse approfondie de la concurrence sur les perspectives du marché, en particulier sur les stratégies de croissance revendiquées par les experts du marché. Instant Interview, Tendances technologiques dans Capteurs de bris de verre marchés d’ici 2020-2026 | Principaux joueurs – OMEGA, Siemens, WIKA, DYTRAN INSTRUMENTS – Instant Interview
  • « En 2019, nous n’avons eu à déplorer aucun vol pour nos 500 véhicules mais nous avons enregistré une centaine de bris de glace. Les voitures portent notre logo et les voleurs savent qu’ils y trouveront du matériel. De plus, des conducteurs peu attentifs laissent la carte carburant près d’un papier où est inscrit le code. Un bris de glace nous coûte 75 euros. En 2019, cette catégorie de sinistres a pesé pour 7 500 euros. Quant au vol des cartes carburant, nous sommes particulièrement réactifs pour faire opposition. En outre, le volume maximal de retrait par jour a été fixé à... Flottes Automobiles, La Voix du Nord : "Aucun vol mais une centaine de bris de glace"
  • L'olivier se brise, le roseau plie. De Esope / Fables
  • Dieu habite dans un coeur brisé. De Isaïe
  • A navire brisé tous vents sont contraires. De Proverbe français
  • Coffre trop bourré brise sa serrure. De Proverbe italien
  • On ne brise pas sa coquille de l'extérieur en la projetant avec force contre les parois de ce monde. Lui seul peut la briser qui, reprenant vigueur et vérité, peut la faire éclater de l'intérieur. De La Bible / Évangile de la colombe
  • On ne brise pas la vie d'un siècle sans se briser avec lui. De George Sand / Mademoiselle La Quintinie
  • Mieux vaut se briser la jambe que briser sa parole. De Proverbe touareg
  • La colère est comme une avalanche qui se brise sur ce qu'elle brise. De Sénèque
  • La vie n'est pas une suite, mais un fouillis de bris et de ruptures entremêlés. De François Latraverse / La Vérence

Images d'illustration du mot « bris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bris »

Langue Traduction
Portugais quebra
Allemand bruch
Italien rottura
Espagnol rotura
Anglais breakage
Source : Google Translate API

Synonymes de « bris »

Source : synonymes de bris sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires