La langue française

Brétauder

Définitions du mot « brétauder »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRETAUDER, verbe trans.

Vx. [En parlant d'un animal] Le tondre inégalement. On a bretaudé ce chien (Ac.1798-1932).
P. ext. Lui couper la queue ou les oreilles, ou le châtrer.
Rem. On rencontre dans la docum. bretaudé, ée, part. passé et adj. Qui a les oreilles coupées. Chien, cheval bretaudé (cf. A. Arnoux, Écoute s'il pleut, 1923, p. 124).
PRONONC. ET ORTH. : [bʀ ətode], (je) bretaude [bʀ əto:d]. Ac. Compl. 1842 enregistre bertauder (,,v. langue``). Besch. 1845 note séparément bertauder et bretauder. Littré et Guérin 1892, s.v. bertauder, renvoient à bretauder. Lar. 19e, s.v. bretauder : ,,On dit aussi bertauder, bertouder et bretouder.`` Cf. aussi Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop. et DG. Pt Lar. 1906 écrit brétauder.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1200-10 bertauder « raser la tête, tondre inégalement » (J. Renart, G. de Dole, 3696 dans T.-L. : Ne bertaudee ne tondue); 1611 bretauder (Cotgr.); 2. 1600 « couper les oreilles ou les crins (d'un cheval) » (O. de Serres, Théâtre d'Agriculture, IV, 10 dans Hug.); 3. 1690 « châtrer » (Fur.). Issu d'un gallo-roman *bistositare composé du préf. lat. bis qui avait pris une valeur péj. (cf. barlong, balourd) et du verbe to(n)sitare (intensif de tondere « tondre ») attesté par Plaute (Ern.-Meillet), v. E. Gamillscheg dans Z. rom. Philol., t. 40, 1920, p. 146 et FEW t. 13, p. 31a.
BBG. − Delbouille (M.). Sur le premier vers de la Ballade de bon conseil de François Villon. In : [Mél. Guiette (R.)]. Anvers, 1961, pp. 177-183. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 322; t. 3 1972 [1930], p. 186.

Wiktionnaire

Verbe

brétauder \bʁe.to.de\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Désuet) Variante de bretauder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRETAUDER. v. tr.
Tondre inégalement. On a bretaudé ce chien. Par plaisanterie, Bretauder les cheveux de quelqu'un, Les lui couper trop court. Par extension, Bretauder un cheval, Lui couper les oreilles. Il signifie aussi Châtrer.

Phonétique du mot « brétauder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brétauder bretode

Images d'illustration du mot « brétauder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brétauder »

Langue Traduction
Anglais brute
Espagnol bruto
Italien bruto
Allemand brutal
Chinois 蛮力
Arabe غاشمة
Portugais bruto
Russe скотина
Japonais 野蛮な
Basque brute
Corse brute
Source : Google Translate API

Brétauder

Retour au sommaire ➦

Partager