La langue française

Bouillonné

Sommaire

  • Définitions du mot bouillonné
  • Étymologie de « bouillonné »
  • Phonétique de « bouillonné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bouillonné »
  • Citations contenant le mot « bouillonné »
  • Traductions du mot « bouillonné »
  • Antonymes de « bouillonné »

Définitions du mot bouillonné

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUILLONNÉ, ÉE, part. passé et adj.

A.− Part. passé de bouillonner*.
B.− Adjectif
1. [En parlant du verre] Qui présente des bulles d'air. Les deux autres [fenêtres] montraient des vitres bouillonnées (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 2).
2. [En parlant d'un vêtement] Qui est orné de bouillons. Un plissé bouillonné (H.-R. d'Allemagne, Hist. des jouets,1902, p. 100):
... dans le costume, la mode reprend décidément la tunique pour cet automne; on la fait ronde ou pointue, ou coulissée ou bouillonnée ou plissée, soit même en forme d'écharpe, soit encore carrée derrière... Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 747.
Emploi subst. masc. Ornement d'étoffe plissé en bouillons. C'était un bonnet dont la passe, très ornée, se composait d'étroits bouillonnés alternant avec des entre-deux brodés (Zola, L'Assommoir,1877, p. 510).
ÉTYMOL. ET HIST. I.− Part. passé de bouillonner*. II.− 1528 adj. « orné de bouillons » (Arch. Nord, B 3664, fo35 dans IGLF Techn.). II dér. de bouillon*; suff. *.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 42.

Wiktionnaire

Nom commun

bouillonné \bu.jɔ.ne\ masculin

  1. Sorte d’ornements d’étoffe plissés en bouillon.
    • […] et, entre chaque motif, entre chaque phrase colorée de l’étalage, courait un accompagnement discret, un léger cordon bouillonné de foulard crème. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Si le corsage est garni de bouillonnés, on emploiera le coq pour repasser ceux-ci. — (Blanchissage et repassage, dans l’Album de la Minerve : journal de la famille, Montréal, 25 mai 1873, volume 2, n°21, page 342)
    • C’était un bonnet dont la passe, très ornée, se composait d’étroits bouillonnés alternant avec des entre-deux brodés. Aussi s’appliquait-elle, muette, soigneuse, repassant les bouillonnés et les entre-deux au coq, un œuf de fer fiché par une tige dans un pied de bois. — (Émile Zola, L’Assommoir, éd. Charpentier, 1879, chap. 5, page 184)
    • Et le vicomte s’était fait faire un costume de velours noir avec un gros bouillonné à la manche, un autre à la culotte. — (Italo Calvino, Le Vicomte pourfendu, 1951 ; traduit de l’italien par Juliette Bertrand (1955), traduction revue par Mario Fusco, 2001, page 129)

Forme de verbe

bouillonné \bu.jɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe bouillonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUILLONNER. v. intr.
Jaillir, s'agiter en formant des bouillons. Il se dit de l'eau et des autres liquides. Une fontaine qui bouillonne. Une source qui bouillonne. Le sang bouillonnait en sortant de la plaie. L'eau commence à bouillonner. Faire bouillonner l'eau en l'agitant. Fig., Bouillonner de fureur, de colère, Être agité de fureur, d'une violente colère. Transitivement, il signifie Plisser en bouillons. Bouillonner une robe, une étoffe, un ruban. Le participe passé

BOUILLONNÉ s'emploie comme nom masculin dans cette acception. Un bouillonné, des bouillonnés, Ornements d'étoffe plissés en bouillon.

Littré (1872-1877)

BOUILLONNÉ (bou-llo-né, née, ll mouillées) part. passé.
  • Garni de bouillons. Une étoffe bouillonnée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouillonné »

(Siècle à préciser) → voir bouillonner
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bouillonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouillonné bwilɔne

Évolution historique de l’usage du mot « bouillonné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouillonné »

  • Elle a poursuivi: “Le chagrin et la frustration qui ont bouillonné après les pertes de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery, et tant d’autres ont amené beaucoup d’entre nous à se débattre avec l’essence même de qui nous sommes – le genre de personnes que nous voulons être. Mais même là-dedans, je trouve de l’espoir. “ News 24, Michelle Obama à propos de l'élimination du racisme: "Nous devons tous faire un travail honnête et inconfortable" - News 24
  • Même sans le protagoniste clé blessé Toby Greene, les tensions ont bouillonné à plusieurs reprises pour poursuivre une rivalité croissante qui s’est développée depuis la finale préliminaire épique de 2016. Betanews.fr, Les Bulldogs se vengent alors que la bagarre éclate, GWS Giants - Betanews.fr
  • Les tensions ont bouillonné au coup de sifflet final, alors que les joueurs d’Arsenal ont entouré Maupay alors qu’il célébrait avec ses coéquipiers. Breakingnews.fr, Le vainqueur de Brighton, Maupay, critique Arsenal pour manque d'humilité
  • Dépouillé de son essence, "Da 5 Bloods" rappelle clairement comment les problèmes qui ont éclaté dans l'arène publique ces dernières semaines ont bouillonné et éclaté périodiquement, un sous-produit d'être resté sans réponse et sans réponse pendant des décennies. News 24, Revue 'Da 5 Bloods': Spike Lee revisite l'héritage de la guerre du Vietnam - News 24
  • « Il ne devrait y avoir personne au-dessus de la loi, et c’est pourquoi les choses ont bouillonné », dit-il. « L’hypocrisie, cela explique pourquoi ce baril de poudre s’est enflammé. » Breakingnews.fr, Les manifestants se sentent en danger car certains agents du NYPD ne suivent pas les directives pour porter des masques

Traductions du mot « bouillonné »

Langue Traduction
Anglais bubbled
Italien bollito
Source : Google Translate API

Antonymes de « bouillonné »

Partager