La langue française

Bouclant

Définitions du mot « bouclant »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUCLER1, verbe trans.

A.− Attacher au moyen d'une boucle. Boucler sa ceinture, sa musette :
1. Germain, le pied sur une chaise, bouclait ses guêtres et se disposait à partir pour les bois, ... Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 139.
1. P. ext., fam. Fermer, verrouiller. Boucler sa valise; boucler la porte.
Absolument :
2. − On ferme? demanda Petit Pouce. − Oui. Après vous pourrez aller vous coucher si ça vous chante. − Bien, patron. On boucle et on va se promener. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 20.
Emploi pronom. passif :
3. Les montants où se bouclent les courroies de la malle étaient fraîchement sciés au ras du train. Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 131.
P. métaph. :
4. « ... on croit que la vie est une ligne droite, dont les deux bouts s'enfoncent à perte de vue aux deux extrémités de l'horizon : et puis, peu à peu, on découvre que la ligne est coupée, et qu'elle se courbe, et que les deux bouts se rapprochent, se rejoignent... l'anneau va se boucler... » R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 464.
2. Spéc. [L'obj. désigne un animal] Placer un anneau à la femelle pour empêcher l'accouplement.
Boucler un porc, un taureau. Lui passer un anneau dans la cloison nasale.
B.− Au fig., fam.
1. [L'obj. désigne une chose]
Mettre un point final à quelque chose, achever. Boucler son budget, ses comptes; boucler la boucle :
5. C'est ce soir que nous bouclons l'affaire. Toepffer, Nouvelles Genevoises,1839, p. 296.
6. ... il s'arrêta un moment pour écouter un clergyman, déplorable contrefaçon de lui-même, qui exaltait l'action en l'embarrassant d'une métaphysique imbécile et qui bouclait tous ses couplets par ces mots : « Dieu est avec nous! Dieu est avec nous! » J. et J. Tharaud, Dingley, l'illustre écrivain,1906, p. 101.
ARMÉE, POLICE. Boucler un lieu, un quartier, une zone. L'encercler, l'isoler en vue d'une opération militaire ou policière.
Rem. Ac. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. 20eet DG enregistrent un emploi, appartenant à l'anc. art milit., de sens voisin : bloquer, investir (une place).
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] L'enfermer :
7. On les bouclait dans une armure et on les roulait comme des tonneaux par les rues du camp. Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 63.
8. Je vais le boucler chez moi pendant mon absence... comme ça, je serai tranquille! ... S. Guitry, Le Veilleur de nuit,1911, p. 17.
En partic. Le mettre en prison.
3. Pop. [L'obj. désigne la bouche] La fermer :
9. Eudore secoua sa figure pâle et sérieuse sous l'averse des quolibets scabreux. − Les gars, bouclez-les cinq minutes, vos grandes gueules. Barbusse, Le Feu,1916, p. 113.
[Avec ell. du compl.] La boucler. Se taire :
10. − Ceux qui ne sont pas de la compagnie n'ont qu'à la boucler, et d'une... Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 185.
PRONONC. : [bukle], (je) boucle [bukl̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) xives. « fixer, fermer au moyen d'une boucle » (J. Froissart, XI, 15 dans IGLF Litt.); b) 1556 arm. « bloquer » (Du Villars, Mém., VII, an 1556 dans Gdf. Compl.); c) fin xvies.-début xviies. au fig. « mettre au point, conclure [la paix] » (Négociations du Président Jeannin, p. 344, ibid.); 2. 1562 art vétér. (Du Pinet, Pline, 8, 18, ibid.). Dér. de boucle* « élément de fermeture »; dés. -er.
DÉR.
Bouclement, subst. masc.,art vétér. Action de fixer un anneau à un animal (attesté dans la plupart des dict. gén.). [bukləmɑ ̃]. 1reattest. 1658 (F. Thevenin, Œuvres, p. 81 dans Mél. Franck, p. 12); dér. de boucler1(cf. boucler art vétér. étymol. 2), suff. -ment1*.

BOUCLER2, verbe intrans. et trans.

A.− Emploi intrans. Prendre la forme d'une boucle :
1. On se dit que, passé 40 degrés, on crèverait. Tant l'air est sec, la reliure souple du Concise Oxford dictionary commence à boucler. Gide, Le Retour du Tchad,1928, p. 923.
2. De la rampe serrée des sapins sortait une fumée qui bouclait en l'air, bleue comme une pervenche. Pourrat, Gaspard des montagnes,La Tour du Levant, 1931, p. 191.
En partic. [En parlant des cheveux] Boucler naturellement. Synon. friser :
3. Ses cheveux noirs bouclaient, en profusion d'anneaux, sur les plis serrés de son turban bleu rayé de rouge : ... Gobineau, Nouvelles asiatiques,Les Amants de Kandahar, 1876, p. 241.
Spéc., CONSTR. [En parlant d'un mur ou d'un plancher] Bomber en raison d'un affaissement.
B.− Emploi trans., rare. Donner la forme d'une boucle.
En partic. Boucler les cheveux. Les rouler en forme de boucle, les friser :
4. Resté seul avec sa maîtresse qui, debout devant un miroir, bouclait ses cheveux dans une charmante attitude provocatrice, Rodolphe s'approcha de Mimi et l'enlaça dans ses bras. Murger, Scènes de la vie de bohème,1851, p. 153.
Rem. On rencontre dans la docum. le part. prés. adj. bouclant. [En parlant des cheveux, de la chevelure] Qui boucle. Un ruban rose dans ses cheveux bouclants (Flaubert, L'Éducation sentimentale, t. 2, 1869, p. 202).
PRONONC. : [bukle], (je) boucle [bukl̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1440 technol. « (en parlant d'une construction) prendre la forme d'une bosse de bouclier, se bomber » (Rapp. de Simon le Noir, 23 janv., Archives Seine-Maritime dans Gdf. Compl.); 2. 1680 trans. « mettre en forme de boucles, friser (les cheveux) » (Rich.); 1835 intrans. « friser » (Ac.). Dér. de boucle* « élément de forme arrondie »; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 237. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 89, b) 333; xxes. : a) 360, b) 540.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 87. − Sain. Lang. par. 1920, p. 132.

Wiktionnaire

Forme de verbe

bouclant \bu.klɑ̃\

  1. Participe présent du verbe boucler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUCLER. v. tr.
Attacher, serrer avec une boucle. Boucler ses souliers, ses jarretières, sa ceinture. Fig. et fam., Boucler quelqu'un. Le mettre en prison. Boucler une jument, Lui mettre des boucles pour empêcher qu'elle ne soit saillie. Boucler un porc, Lui mettre une boucle au groin pour l'empêcher de fouir la terre. Boucler un dossier, Enfermer dans une enveloppe les pièces d'un dossier dont on n'a plus besoin. D'où Terminer, clore une affaire. Voilà une affaire bouclée! Boucler le budget, Le mettre en équilibre. Il signifie aussi Faire prendre la forme de boucles à des cheveux, mettre des cheveux en boucles. Boucler des cheveux. Boucler une perruque. Boucler un enfant. Elle est, tous les soirs, une heure à se friser, à se boucler. Il est quelquefois intransitif, dans le même sens. Ses cheveux bouclent naturellement. En termes de Maçonnerie, Ce mur boucle, Les parements de ce mur s'écartent, faute de liaison suffisante dans la construction. Raie bouclée, Nom donné à l'espèce de raie dont la peau est semée d'aspérités analogues à des boutons.

Phonétique du mot « bouclant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouclant buklɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bouclant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouclant »

  • Il y a un sentiment familier au tirage au sort des quarts de finale, qui devait avoir lieu en mars mais a été reporté en raison de COVID-19. Pour la première fois depuis la campagne 2005-06, les huit derniers de la FA Cup sont tous issus de la Premier League. Mais avec Liverpool bouclant déjà le titre et les équipes aux prises avec un calendrier des matches intense et une pression pour éviter la chute ou obtenir des places durement disputées en Ligue des Champions, il sera fascinant de voir comment ils gèrent la folie. Breakingnews.fr, Les gros canons de la Premier League veulent tous la FA Cup; une perte d'Arsenal serait-elle un choc?
  • Licencié à Morvan oxygène, le club de Château-Chinon, Clément Gadon a attaqué le mois de juin en bouclant trois étapes d’un défi boisé, empruntant les sentiers de la Grande Traversée du Morvan à VTT. "Ma mère et mes grands-parents sont de Dun-les-Places. Mais je n’ai jamais aussi bien connu le coin (sourire)." Au menu : plus de 260 km parcourus en trois jours. "On dit que je suis cinglé. J’ai juste faim d’aventures et de découvertes." Le voilà servi. www.lejdc.fr, 260 km en courant et à VTT pour Clément Gadon (Morvan oxygène) : "Même avec des roues, j'ai souffert" - Arleuf (58430)
  • La Bourse de Paris a fini en état de grâce vendredi (+3,71%), bouclant une semaine historique entretenue par les anticipations de sursaut économique accompagnant le déconfinement. ABC Bourse, La Bourse de Paris clôture en fort rebond (+3,71%) une semaine de hausse historique
  • L'ex-demi de mêlée du RCT, Laurent Magnaval, vient de s'engager avec l'Union sportive seynoise bouclant ainsi un recrutement quatre étoiles Photo archives Var-Matin, Encore une belle recrue pour l'Union sportive seynoise - Var-Matin
  • Avec environ 65 blindes contre trente, cobinus est alors en position idéale pour l'emporter et ne laissera pas filer sa chance, bouclant le heads-up en tout juste onze mains. Déjà titré sur nombre de nos tournois brandés (La Fièvre, Rush Hour, XTASE, Top 50, Flipper...), AllJohnyIn remporte là son premier gain à cinq chiffres chez nous, avec cette deuxième place à 18 986 €. Sans aucune référence jusque-là, n'ayant à notre connaissance jamais dépassé la barre des 500 € en tournoi, cobinus réussit en parallèle une entrée fracassante dans le cercle des très grands, s'offrant un luxueux premier trophée à 26 632 € au terme d'une démonstration de jeu pour le moins atypique. On vous laisse apprécier tout cela par vous-même via le replay ci-dessous. Winamax.fr, Équation résolue pour cobinus - Actualité - Winamax

Traductions du mot « bouclant »

Langue Traduction
Anglais completing
Espagnol acordonando
Italien completando
Allemand erledigung
Portugais encerrando
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouclant »

Source : synonymes de bouclant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bouclant »

Bouclant

Retour au sommaire ➦

Partager