La langue française

Bote

Définitions du mot « bote »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOT1, BOTE, adj.

Pied bot. Pied atteint d'une difformité due à la rétraction de certains muscles :
1. ... Manfred et Lara, ces deux chefs-d'œuvre de la mélancolie humaine, existeraient-ils si le descendant des Byron n'avait pas reçu en héritage le pied bot et la pairie? Il est cruel de sentir que Don Juan boite comme Méphistophélès. Musset, Le Temps,1831, p. 16.
Rem. Le fém., rare, est attesté par Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., Quillet 1965 : main bote, hanche bote.
P. méton. [Personne] qui a un pied difforme :
2. Boiteux, pied-bot, les tailleurs étaient souvent maléficiés, ayant pris cet état parce qu'ils ne se trouvaient pas propres à travailler la terre. Pourrat, Gaspard des Montagnes,À la belle bergère, 1925, p. 229.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bo], pour la fém. main bote : [bɔt]. Passy 1914 donne pour le masc. la possibilité de prononcer [bɔ] avec [ɔ] ouvert. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834 et Gattel 1841, notent que le t final se prononce au masc. 2. Homon. : bau (solive pour affermir le bordage), baud (chien courant de Barbarie), baux (plur. de bail), beau. 3. Forme graph. − Ac. (éd. de 1798-1932) mais aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, DG et Dub. n'enregistrent que l'adj. bot au masc. Ac. signale : ,,Il est usité seulement dans cette locution, pied bot.`` Littré est le 1erà mentionner : ,,au fém. main bote`` tout en signalant : ,,quelques-uns, à tort disent main bot``. L'expr. main bote figure également dans Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. (Pt Lar. 1906-Lar. encyclop.) ainsi que Rob. et Quillet 1965. Noter l'orth. avec trait d'union pied-bot dans Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 253 et ex. 2. Le trait d'union semble réservé à l'emploi p. méton. Au plur. les 2 éléments du mot composé prennent l's; certains aut. cependant le considèrent comme invariable (ex. 2).
ÉTYMOL. ET HIST. − [1165-70 « personne qui a le pied bot », d'apr. éd. Foerster, p. 341; « nabot », d'apr. éd. Roques, gloss., p. 249b (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 1024 : Quand tu tel outrage veïs, Si le sofris et si te plot D'une tel feiture d'un bot, Qui feri la pucele et moi), attest. isolée]; 1552 pied bot (Poppe, p. 144). Mot se rattachant à l'a. fr. bót « crapaud » (av. 1105, Gloses de Raschi, d'apr. Levy, p. 42; 1165-70, Chr. de Troyes, Erec, 1950 dans T.-L.), de même qu'à l'adj. bot « mal arrondi » (1611, Cotgr.). Origine discutée. Le fait que d'une part les sens de « gros, émoussé » et de « animal gros et court, crapaud » se trouvent dans d'autres lang. romanes (v. REW3, no1239a) et que d'autre part la même notion de « gros, court, émoussé » est relevée dans diverses lang. germ. (FEW t. 15, 2, p. 45b) suggère à FEW l'hyp. d'un étymon germ. *bŭtt auquel il attribue le sens de « émoussé »; à l'encontre de cette hyp., la difficulté à expliquer les formes fr. à partir de (v. J. Hubschmid dans Z. rom. Philol., t. 78, 1962, p. 122) et le caractère contestable du sens attribué au germ. en raison de l'apparition tardive de l'adj. fr. de même sens (1611, supra), v. Gesch., pp. 29-30 et Sain. Sources t. 3, pp. 438-442. REW3, Sain., loc. cit., p. 440, Cor., s.v. boto, attribuent à l'ensemble de ces mots une orig. onomatopéique; mais il serait étonnant que des formations expr. similaires se soient produites dans des aires si éloignées (v. J. Hubschmid, loc. cit., p. 121). EWFS2rattache les mêmes mots à une racine bŏtt dont il ne précise pas l'origine.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 26.
BBG. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 101-104; p. 200; t. 2 1972 [1925], p. 79, 89, 294; t. 3 1972 [1930], p. 26, 439, 440.

Trésor de la Langue Française informatisé

BOT1, BOTE, adj.

Pied bot. Pied atteint d'une difformité due à la rétraction de certains muscles :
1. ... Manfred et Lara, ces deux chefs-d'œuvre de la mélancolie humaine, existeraient-ils si le descendant des Byron n'avait pas reçu en héritage le pied bot et la pairie? Il est cruel de sentir que Don Juan boite comme Méphistophélès. Musset, Le Temps,1831, p. 16.
Rem. Le fém., rare, est attesté par Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., Quillet 1965 : main bote, hanche bote.
P. méton. [Personne] qui a un pied difforme :
2. Boiteux, pied-bot, les tailleurs étaient souvent maléficiés, ayant pris cet état parce qu'ils ne se trouvaient pas propres à travailler la terre. Pourrat, Gaspard des Montagnes,À la belle bergère, 1925, p. 229.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bo], pour la fém. main bote : [bɔt]. Passy 1914 donne pour le masc. la possibilité de prononcer [bɔ] avec [ɔ] ouvert. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834 et Gattel 1841, notent que le t final se prononce au masc. 2. Homon. : bau (solive pour affermir le bordage), baud (chien courant de Barbarie), baux (plur. de bail), beau. 3. Forme graph. − Ac. (éd. de 1798-1932) mais aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, DG et Dub. n'enregistrent que l'adj. bot au masc. Ac. signale : ,,Il est usité seulement dans cette locution, pied bot.`` Littré est le 1erà mentionner : ,,au fém. main bote`` tout en signalant : ,,quelques-uns, à tort disent main bot``. L'expr. main bote figure également dans Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. (Pt Lar. 1906-Lar. encyclop.) ainsi que Rob. et Quillet 1965. Noter l'orth. avec trait d'union pied-bot dans Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 253 et ex. 2. Le trait d'union semble réservé à l'emploi p. méton. Au plur. les 2 éléments du mot composé prennent l's; certains aut. cependant le considèrent comme invariable (ex. 2).
ÉTYMOL. ET HIST. − [1165-70 « personne qui a le pied bot », d'apr. éd. Foerster, p. 341; « nabot », d'apr. éd. Roques, gloss., p. 249b (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 1024 : Quand tu tel outrage veïs, Si le sofris et si te plot D'une tel feiture d'un bot, Qui feri la pucele et moi), attest. isolée]; 1552 pied bot (Poppe, p. 144). Mot se rattachant à l'a. fr. bót « crapaud » (av. 1105, Gloses de Raschi, d'apr. Levy, p. 42; 1165-70, Chr. de Troyes, Erec, 1950 dans T.-L.), de même qu'à l'adj. bot « mal arrondi » (1611, Cotgr.). Origine discutée. Le fait que d'une part les sens de « gros, émoussé » et de « animal gros et court, crapaud » se trouvent dans d'autres lang. romanes (v. REW3, no1239a) et que d'autre part la même notion de « gros, court, émoussé » est relevée dans diverses lang. germ. (FEW t. 15, 2, p. 45b) suggère à FEW l'hyp. d'un étymon germ. *bŭtt auquel il attribue le sens de « émoussé »; à l'encontre de cette hyp., la difficulté à expliquer les formes fr. à partir de (v. J. Hubschmid dans Z. rom. Philol., t. 78, 1962, p. 122) et le caractère contestable du sens attribué au germ. en raison de l'apparition tardive de l'adj. fr. de même sens (1611, supra), v. Gesch., pp. 29-30 et Sain. Sources t. 3, pp. 438-442. REW3, Sain., loc. cit., p. 440, Cor., s.v. boto, attribuent à l'ensemble de ces mots une orig. onomatopéique; mais il serait étonnant que des formations expr. similaires se soient produites dans des aires si éloignées (v. J. Hubschmid, loc. cit., p. 121). EWFS2rattache les mêmes mots à une racine bŏtt dont il ne précise pas l'origine.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 26.
BBG. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 101-104; p. 200; t. 2 1972 [1925], p. 79, 89, 294; t. 3 1972 [1930], p. 26, 439, 440.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

bote \Prononciation ?\

  1. Féminin singulier de bot.

Nom commun

bote \ˈbo.te\ masculin

  1. Barque.

Forme de verbe

bote \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de botar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de botar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de botar.

Nom commun

bote \Prononciation ?\ masculin

  1. Bateau, barque.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOT. adj. m.
Il est usité seulement dans cette locution, Pied bot, Pied contrefait. Avoir un pied bot. Pied bot se dit aussi adjectivement d'une Personne ou d'un animal qui a le pied contrefait. Cheval pied bot. Les deux frères sont pieds bots.

Phonétique du mot « bote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bote bɔt

Évolution historique de l’usage du mot « bote »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « bote »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bote »

Langue Traduction
Anglais malformed
Espagnol papelera
Italien bote
Allemand bote
Portugais bote
Source : Google Translate API

Synonymes de « bote »

Source : synonymes de bote sur lebonsynonyme.fr

Bote

Retour au sommaire ➦

Partager