Blaireaux : définition de blaireaux

chevron_left
chevron_right

Blaireaux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLAIREAU. n. m.
Mammifère omnivore, bas sur pattes, au pelage noir, gris et blanchâtre, qui se creuse de profonds terriers. La chasse du blaireau. En termes d'Arts, il désigne une Brosse en poils de cet animal dont se servent les peintres et les doreurs. Il désigne aussi le Pinceau garni de ces poils dont on se sert, en se rasant, pour étaler et faire mousser le savon.

Blaireaux : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « blaireaux » les plus populaires.

✍️

Phonétique du mot « blaireaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blaireaux blɛro play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « blaireaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blaireaux »

  • Si vous avez des blaireaux sur vos terres, inutile de les tuer. Le Groupement d'étude et de protection des mammifères d'Alsace, l'association qui connaît le mieux ces animaux, propose des solutions alternatives et met gratuitement des experts à votre disposition.   France 3 Grand Est, Les blaireaux : des animaux nuisibles ou d'inutiles victimes d'une chasse cruelle ?
  • BSL: Pouvez-vous nous expliquer pourquoi nous déterrons des blaireaux en France ? PSP: Rien n’oblige à déterrer les blaireaux en France comme ailleurs mais il s’agit d’animaux chassables qui sont à l’origine de pas mal de dégâts dans les cultures entre autre et qu’il est nécessaire de réguler tant l’espèce prospère. Le blaireau n’ayant, à ce jour, plus de prédateur autre que l’homme et vivant sous terre, il faut adapter le mode de chasse au mode de vie de cette espèce. Chassons.com, Comment se déroule « vraiment » la chasse sous terre du blaireau ? - Chassons.com
  • L’année dernière, One Voice s’est donc penchée sur la chasse aux renards et aux blaireaux, laquelle consiste à déterrer les animaux pour, très souvent, les abattre. Les images montrent les méthodes d’un groupe de chasseurs, accompagnés par deux enfants de 5 et 12 ans. , Hauts-de-France : Une caméra infiltrée montre le massacre de trois petits renards par des chasseurs
  • Dans la pratique, elle consiste à boucher les sorties du terrier et à y acculer l’animal avec des chiens lancés dans les galeries. Pendant ce temps, les déterreurs sondent où se trouvent les animaux en suivant les aboiements des chiens, et creusent à la pelle et la pioche jusqu’à atteindre la chambre, "l'accul" où les blaireaux  sont bloqués par la meute. Les animaux sont ensuite extirpés avec de grandes pinces “non-vulnérantes” au terme parfois de plusieurs heures acculés par les chiens. Adultes et petits seront finalement achevés à la carabine au canon scié ou par un coup de dague puis jetés dans leur terrier éventré qui sera rebouché. Un scénario ritualisé, quand la charte de la vènerie est dûment respectée. www.lamontagne.fr, Le blaireau mérite-t-il vraiment son triste sort en Limousin comme ailleurs ? - Guéret (23000)
  • Une chose est sûre, ce « temps d’adaptation », instauré pour ne pas heurter la sensibilité des chasseurs, fera durant les années à venir de nombreuses autres victimes chez les blaireaux, renards et oiseaux. Les associations de défense des animaux, elles, demandent des actions plus rapides.  , Déterrage des blaireaux, chasse à la glu : en Lorraine, ces députés disent stop | Lorraine Actu
  • Dans le contexte de pandémie de Covid-19, le risque sanitaire lié au déterrage des blaireaux cristallise les tensions. Depuis mai, les différentes préfectures publient des arrêtés fixant une période dérogatoire dite complémentaire, durant laquelle des chasseurs dûment assermentés peuvent s’en aller déterrer le blaireau. A cheval entre le printemps et l’été, quand le jeune blaireau n’est pas encore sevré. Le mustélidé étant un vecteur possible de la tuberculose bovine, la question sanitaire s’est invitée dans le débat, avec un paradoxe : les opposants à la vénerie, tout comme ses partisans, invoquent le même argument de la prévention du risque épidémique. Le Monde.fr, La question du risque sanitaire ravive les tensions entre partisans et opposants à la chasse au blaireau
  • Alors que les autres pays européens ont évolué sur la question, près de 25.000 blaireaux sont encore tués chaque année en France dans des conditions sordides.  , La France, enfer des blaireaux - Actualités - LPO
  • Ce système de "petits CNR" conduit leurs responsables à "considérer que la maladie est leur territoire", comme des "blaireaux dans leur terrier qui mordent si on s’en approche", a-t-il fustigé. "Je ne suis pas d’accord avec la décision qui a été prise de ne pas généraliser les tests", a-t-il également déclaré, estimant qu’"on ne peut pas étudier" une maladie nouvelle "si on ne teste pas". "Ce qu’on a déduit sur la maladie, on l’a déduit à partir de la grippe et ce n’était pas vrai", a-t-il ajouté. SudOuest.fr, Coronavirus : des "blaireaux dans leur terrier", devant l’Assemblée, Didier Raoult fustige la gestion des tests
  • Des blaireaux dans leur terrier qui mordent si on s'en approche midilibre.fr, Tests, lobbying, "blaireaux" de la médecine française : Didier Raoult fustige la gestion de la crise - midilibre.fr

Traductions du mot « blaireaux »

Langue Traduction
Portugais texugos
Allemand dachse
Italien tassi
Espagnol tejones
Anglais badgers
Source : Google Translate API

Mots similaires