La langue française

Bistré

Sommaire

  • Définitions du mot bistré
  • Phonétique de « bistré »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bistré »
  • Traductions du mot « bistré »
  • Synonymes de « bistré »

Définitions du mot « bistré »

Trésor de la Langue Française informatisé

BISTRÉ, ÉE, part. passé, et adj.

I.− Part. passé de bistrer*.
II.− Adj. Qui rappelle la couleur du bistre. Un teint bistré :
1. ... en automne, sous un ciel pluvieux, dans leurs différentes nuances de ténèbres, elles [les montagnes] ressemblent à des lithographies grises, noires, bistrées : ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 126.
Yeux bistrés. Entourés d'un cercle livide (cf. yeux cernés) :
2. Un peu en arrière sur le seuil de sa chaumine, une femme maigre, au teint hâve, aux yeux bistrés, berçait entre ses bras un nourrisson famélique. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 54.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

bistré \bis.tʁe\ masculin

  1. Qui a la couleur du bistre, jaune rouille.
    • Rien n’est plus lugubre et plus inquiétant à voir que ce long fantôme crucifié, avec son faux air de vie et son immobilité morte ; la peau, d’un ton rance et bistré, est rayée de longs filets de sang si bien imités que l’on croirait qu’ils ruissellent effectivement. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • … je ne trouvai rien à redire hormis le fait qu’il avait le teint bistré et une propension à la pilosité, deux traits qui me déplurent. — (Robert Louis Stevenson, Olalla, 1884, Traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
    • Les pins, qu’elles connurent adultes, ne sont pas tous remplacés par d’autres plus jeunes. Dans les pots bistrés accrochés à leurs flancs, ils pleurent encore leurs larmes transparentes et blondes. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 141)
    • C’était Jemima, une des deux négresses au service de Mrs. Dare. Des lunettes à monture d’acier prêtaient un air savant à son vieux visage dont la peau bistrée avait des reflets d’huile. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 122)
    • Elle était vraiment très jolie. Ses paupières bistrées, qui battaient rapidement de temps à autre, comme si elle le faisait exprès, étaient bordées de cils épais, gracieusement recourbés vers son front. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 94)

Forme de verbe

bistré \bis.tʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe bistrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BISTRÉ, ÉE. adj.
Qui a la couleur du bistre. Un teint bistré.

Littré (1872-1877)

BISTRÉ (bi-stré, strée) part. passé.
  • Qui a la couleur du bistre. Teint bistré.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bistré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bistré bistre

Évolution historique de l’usage du mot « bistré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « bistré »

Langue Traduction
Anglais dusky
Source : Google Translate API

Synonymes de « bistré »

Source : synonymes de bistré sur lebonsynonyme.fr
Partager