La langue française

Biparentaux

Sommaire

  • Définitions du mot biparentaux
  • Phonétique de « biparentaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « biparentaux »
  • Citations contenant le mot « biparentaux »
  • Traductions du mot « biparentaux »

Définitions du mot « biparentaux »

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

biparentaux \bi.pa.ʁɑ̃.to\

  1. Masculin pluriel de biparental.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biparentaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biparentaux biparɑ̃to

Évolution historique de l’usage du mot « biparentaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biparentaux »

  • Pour autant, les oiseaux sont plus majoritairement versés dans des soins biparentaux où l’implication des mâles est le plus souvent comparable, voire supérieure, à celle des femelles. Ainsi, chez le flamant rose, Phoenicopterus roseus, si le mâle et la femelle partagent équitablement les tâches d’incubation, les pères, de plus grande taille, semblent mieux à même de répondre aux besoins énergétiques croissants des plus grands poussins. D’une manière générale, les soins paternels sont le plus souvent indispensables à la réussite de la reproduction chez une majorité d’espèces d’oiseaux monogames. Ils le sont aussi chez certains mammifères, même si au sein de ce groupe l’existence de soins paternels ne concerne qu’environ 10 % des espèces. Parmi celles-ci, le cas du protèle, Proteles cristatus, est particulièrement édifiant. Il s’agit d’une espèce apparentée aux hyènes, qui en conserve l’allure, mais s’en distingue nettement par le régime alimentaire : point de charognes au menu des protèles, mais d’immenses quantités de termites. Ce qui suppose de longues heures quotidiennes passées à repérer ses proies favorites et à s’en nourrir. Au moment de la lactation, les femelles n’ont d’autre choix que d’abandonner chaque jour leur progéniture pendant de longues heures pour pouvoir se nourrir et produire assez de lait pour toute la portée. Ce sont alors les mâles qui restent aux côtés des jeunes, les protègent des prédateurs et leur prodiguent des soins. CNRS Le journal, Tous les pères sont dans la nature | CNRS Le journal

Traductions du mot « biparentaux »

Langue Traduction
Anglais biparental
Source : Google Translate API
Partager