La langue française

Bigarreaux

Sommaire

  • Définitions du mot bigarreaux
  • Phonétique de « bigarreaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bigarreaux »
  • Citations contenant le mot « bigarreaux »
  • Traductions du mot « bigarreaux »
  • Synonymes de « bigarreaux »

Définitions du mot bigarreaux

Trésor de la Langue Française informatisé

BIGARREAU, subst. masc.

Variété de cerise bigarrée de rouge et de blanc, à chair ferme. Bigarreaux, tachés de blanc et de rose, au rire à la fois joyeux et fâché (Zola, Le Ventre de Paris,1873, p. 823).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. : [bigaʀo]. Étymol. et Hist. 1583 bigarreau « cerise à chair ferme, rouge d'un côté et blanche de l'autre » (Cl. Gauchet, Plaisirs des champs, 16, Bibl. elz. dans R. Hist. litt. Fr., t. 5, p. 291). La date de 1530 (Palsgr.) donnée par Lar. Lang. fr. correspond à bigarrer* et non à bigarreau. Dér. de bigarrer*; suff. -eau*. Fréq. abs. littér. : 9.
DÉR.
Bigarreautier, subst. masc.Cerisier qui produit des bigarreaux. 2 cerisiers de Montmorenci. 2 guigniers. 2 bigarreautiers (Voyage de La Pérouse, t. 1,1797, p. 240). [bigaʀ ɔtje]. 1reattest. 1680 bigarrotier (Rich.); dér. de bigarreau*, suff. -ier* élargi. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30 (s.v. bigarreautier). − Goug. Lang. pop. 1929, p. 145 (et s.v. bigarreautier).

bigarreau .« Variété de cerise bigarrée »

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIGARREAU. n. m.
Fruit du bigarreautier. Sorte de cerise rouge et blanche qui a la chair plus ferme que les autres cerises.

Phonétique du mot « bigarreaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bigarreaux bigaro

Évolution historique de l’usage du mot « bigarreaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bigarreaux »

  • Les cerises sont abondantes cette année. À tel point qu’il faut une bonne dose d’imagination pour ne pas avoir de pertes, tant les arbres de nos jardins et de nos vergers sont couverts de succulentes bigarreaux ou de griottes, plus aigres. Heureusement, le petit fruit rouge se décline de bien des façons, en utilisant son fruit, son noyau, sa queue et même sa feuille! Journal L'Ardennais abonné, Année record dans les Ardennes, la cerise dans tous ses états
  • Fruit estival par excellence, la cerise se divise en deux grandes espèces : les bigarreaux ou les guignes d’un côté et les griottes de l’autre. Les épisodes de gel ont réduit un peu la production cette année, mais les fruits ont un plus beau calibre. Le Soir Plus, Il est revenu, le temps des cerises - Le Soir Plus
  • Cette année, la fructification est exceptionnelle en quantité et en qualité. Il y en a pour tout le monde. Sincèrement, cette année nous ne devrions pas faire « queues de cerises » ! Ce ne sera pas la guigne aux bigarreaux ! Journal L'Union, Comment protéger votre cerisier des gourmands étourneaux
  • « Mon grand-père a introduit les bigarreaux dans les années 50 », explique Nicolas Gidoin, producteur de cerises à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin et à Férolles, et gérant des Vergers de Villiers. Aujourd’hui, c’est cette même cerise, dont il existe environ 50 variétés, que produisent une quarantaine de producteurs du département. Pour l’essentiel, les 800 à 1.000 tonnes récoltées chaque année proviennent de la région d’Orléans. Saint-Hilaire-Saint-Mesmin s’est même autoproclamée capitale de la cerise. www.larep.fr, Les efforts pour promouvoir la cerise de l'Orléanais commencent à porter leurs fruits - Saint-Hilaire-Saint-Mesmin (45160)
  • Olivier Bourdet-Pees, qui dit aimer l'acidité des vins, revendiquée comme la vraie signature du piémont pyrénéen, assume le côté mordant et les tanins un peu accrocheurs des rouges : « Ça reste digeste. » Nous l'avons vérifié avec Le Faîte 2005, cuvée emblématique de la cave, assemblage de beaucoup de tannat et d'une touche de cabernet sauvignon, qui donne lieu chaque année à une grande dégustation réunissant des personnalités du vin et de la gastronomie pour en déterminer l'assemblage. La bouteille n'a pas d'étiquette, juste une languette en bois fixée au goulot, comme le faisaient autrefois les vignerons du cru qui enterraient les bouteilles faute de caves pour conserver correctement les vins. Il a fallu quelques heures d'aération en carafe pour que ce 2005 s'exprime. Au nez, des arômes de bigarreaux confits, de chocolat, de terre humide et de truffe ; en bouche, des tanins moelleux et fondus et la fameuse fraîcheur défendue par Olivier Bourdet-Pees. Quelques copeaux de jambon de porc noir de Bigorre, autre vedette locale, et le vin étaient à son apogée, même si cette cuvée est taillée pour le magret grillé ou le confit. Le Point, Vieilles Canailles #21 – Saint-mont : Le Faîte 2005 - Le Point
  • D'une manière générale, beaucoup de variétés de cerisiers acides sont auto-fertiles, alors que les cerisiers doux comme les bigarreaux et guignes sont auto-stériles et ont besoin d'une fécondation croisée pour être productifs. Pensez à faire correspondre les périodes de floraisons pour obtenir une bonne pollinisation et à associer des variétés compatibles : auJardin.info, Questions fréquentes sur le cerisier

Traductions du mot « bigarreaux »

Langue Traduction
Italien durone
Allemand knorpelkirschen
Source : Google Translate API

Synonymes de « bigarreaux »

Source : synonymes de bigarreaux sur lebonsynonyme.fr
Partager