La langue française

Bêtasse

Sommaire

  • Définitions du mot bêtasse
  • Phonétique de « bêtasse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bêtasse »
  • Citations contenant le mot « bêtasse »
  • Traductions du mot « bêtasse »

Définitions du mot bêtasse

Trésor de la Langue Française informatisé

BÊTA2, BÉTASSE, adj. et subst.

Péjoratif
A.− Subst. masc. Personne peu intelligente :
1. ... Je m'ennuie épouvantablement ici! ... Voilà deux jours que je suis seule, n'ayant d'autre récréation que la compagnie d'un grand bêta de domestique dont on a fait mon geôlier! ... Crémieux, Orphée aux enfers,1858, II, 3etabl., 1, p. 56.
[En apostrophe, avec une nuance d'affection] Grand bêta! :
2. Elle s'était levée. Serge confessait qu'il mangerait volontiers, lui aussi. − Grand bêta! reprit-elle, tu n'as donc pas compris que je te menais déjeuner? ... Zola, La Faute de l'Abbé Mouret,1875, p. 1363.
B.− Adjectif
1. Au masc. Bêta. Vous avez été un peu bêta (Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 215).
2. Au fém., rare. Bêtasse, bêtate :
3. Je viens de voir une grande librairie sur un boulevard neuf, qui n'a en montre que La Fille Élisa, étalant par toutes ses vitrines, aux gens qui s'arrêtent, mon nom, mon nom seul. Allons, plus d'appréhensions bourgeoises, plus de terreurs bêtates! j'ai fait un beau livre, arrive ce qu'il pourra... E. et J. de Goncourt, Journal,1877, p. 1180.
4. ... elle me dit en riant : « Voilà mon petit jaunet, mon petit serin, qui va rendre sa maman aussi bêtasse que lui, pour peu que cela continue. » Proust, Du Côté de chez Swann,1913, p. 39.
PRONONC. ET ORTH. : [bεta], [bεtas]; également [be-] et [-ɑ(s)]. Autre forme de fém. de l'adj. bêtate (supra ex. 3).
ÉTYMOL. ET HIST. I.− 1584 bêta « niais, nigaud » (Du Monin, Uranologie, a 7 a d'apr. Vaganay dans Fr. mod., t. 5, p. 71 : Faire passer un bêta pour Isocrate), attest. isolée; attesté dans les dict. dep. Ac. 1762. II.− Av. 1867 bêtasse fém. (E. Sue dans Lar. 19e). Dér. de bête* : I avec finale corresp. à la prononc. enfantine de -ard* cf. Bl.-W.5(plutôt qu'altération des suff. nom. -at* ou -as*, malgré Meyer-L. t. 2, p. 203, § 161; cf. vaudois bêtard dans Pat. Suisse rom.); II avec suff. -asse*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 102.
DÉR.
Bêtasserie, subst. fém.,gén. au plur. Sottise, ineptie. Avec ses minauderies et ses bêtasseries de salon (R. Rolland, Jean-Christophe,La Foire sur la place, 1908, p. 698). 1reattest. 1908, id.; dér. de bêtasse, suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Vaganay (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Fr. mod. 1937, t. 5, p. 71.

Wiktionnaire

Nom commun

bêtasse \bɛ.tas\ féminin (pour un homme on dit : bêta)

  1. Femme qui est d’une bêtise niaise et lourde.
    • Mais, petite bêtasse que vous êtes, toutes ces lettres-là, c’est pour rire, c’est des inventions ; ces lettres-là ne sont jamais arrivées à leur adresse. — (Eugène Verconsin, Adélaïde et Vermouth, acte unique, scène 4, dans : Théâtre de campagne, septième série ; Librairie Ollendorff, Paris, 1881, page 127)
    • Et cette bêtasse de Carmen Fantout qui roulait des yeux ravis en répétant : « Non, ce que c’est facile, ce que c’est facile ! » — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 22.)
    • Voilà mon petit jaunet, mon petit serin, qui va rendre sa maman aussi bêtasse que lui, pour peu que cela continue. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1987, Éditions Gallimard, Folio n°1924, page 38)

Forme d’adjectif

bêtasse \bɛ.tas\

  1. Féminin singulier de bêta.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bêtasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bêtasse bɛtas

Évolution historique de l’usage du mot « bêtasse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bêtasse »

  • Allez, pas la peine de faire semblant. Si vous ne connaissiez pas cette plaisanterie-là, des boutades sur les blondes, vous en avez forcément entendues –voire racontées. Et vous avez ri –un peu, beaucoup, passionnément, à la folie?– en vous disant qu’au fond, ça n’avait rien de grave. Que tout le monde sait bien qu'il s'agit d'un cliché. Qu’il faudrait d’ailleurs être vraiment blonde pour le prendre au pied de la lettre –preuve que le stéréotype a bien imprégné les esprits, le terme «blonde» étant entendu et compris comme un synonyme de bêtasse. Slate.fr, Pourquoi déteste-t-on les blondes?* | Slate.fr

Traductions du mot « bêtasse »

Langue Traduction
Anglais twit
Espagnol tontita
Source : Google Translate API
Partager