La langue française

Bestiaux

Définitions du mot « bestiaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

BESTIAUX, subst. masc. plur.,BESTIAU, subst. masc. sing.

I.− Au plur.
A.− Ensemble d'animaux de ferme, à l'exception des animaux de basse-cour, considérés comme une somme d'individus par opposition au bétail, qui en désigne le total (cf. bétail). Foire aux bestiaux (DG); aller soigner les bestiaux (Littré) :
1. le comte. − Votre patrie, M. le Sénateur, ne fut pas sauvée par de gros bataillons, lorsqu'au commencement du xviiesiècle le prince Pajarski et un marchand de bestiaux nommé Mignin la délivrèrent d'un joug insupportable. J. de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg,t. 2, 1821, p. 50.
2. Je suppose qu'à la suite d'une épizootie ou d'un mauvais régime vétérinaire, une race de bestiaux, les brebis, par exemple, deviennent de plus en plus rares; ... Say, Traité d'écon. pol.,1832, p. 328.
3. ... il y a même des piétons, dans cette province qui n'est sans doute plus espagnole, traînant à la longe des bestiaux de boucherie. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1963, p. 285.
Spéc. Gros bestiaux (cf. gros bétail); menus, petits bestiaux (cf. menu, petit bétail).
Rem. Bestiaux, empl. sans adj., peut désigner simplement le gros bétail (chevaux, bœufs, vaches) en excluant le petit bétail (moutons, chèvres, porcs, etc.).
1. CH. DE FER. Wagon à bestiaux. Wagon aménagé pour le transport du bétail, très rudimentaire et complètement fermé, ayant servi aussi au transport de personnes mobilisées ou déportées :
4. Il était nuit déjà, lorsqu'on embarqua les soldats comme des moutons, dans des wagons à bestiaux. Zola, La Bête humaine,1890, p. 282.
2. MILIT. ,,Se dit des animaux servant à l'approvisionnement des troupes ainsi que de ceux qui servent au transport`` (Besch. 1845).
Arg. ,,Le dompteur présente ses bestiaux : ses fauves`` (Sandry-Carr. 1963).
B.− Péj. [En terme de dérision ou de pitié] Ensemble d'individus. Être entassés, parqués comme des bestiaux (Rob.):
5. Quel dédommagement pourraient attendre [après la victoire allemande] les habitants de la Belgique et des autres pays envahis, qui ont été traités, par leurs maîtres momentanés, comme des bestiaux? F. Le Dantec, Savoir! Considération sur la méthode sc., la guerre et la morale,1920, p. 86.
Arg. ,,Élève de l'enseignement spécial, puis du moderne`` (Esn. 1966; cf. Thibaudet, Réflexions sur la litt., 1936, p. 138).
II.− Au sing.
A.− Lang. du paysan. Pièce de gros bétail :
6. léonard. − ... nous élevons du bestiau dans nos herbes, et notre chevaline surtout a du renom. G. Sand, Jeanne,1844, p. 38.
Expr. fam. Grand bestiau. Synon. grande bête, grosse bête.Allons, Nazaire, grand bestiau, quand tu resteras là planté (Genevoix, Match à Vancouver, Laframboise et Bellehumeur, 1942, p. 55).
P. ext. Animal quelconque.
P. plaisant. ou par antiphrase. [Dans le lang. de pers. cultivées, pour décrire une pers.] :
7. ... rien qu'à le voir, il [Gros-Louis] s'était mis à rire et le nègre s'était mis à rire aussi, il avait l'air confiant et doux comme un bestiau... Sartre, Le Sursis,1945, p. 125.
Rem. On rencontre la forme régionale (ancienne cf. étymol.) bestial. Le bestial de ce pays est peu considérable (Lar. 19e). Je braconne (...) comme tous ceux-là, comme les bouères qui mènent le bestial (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 192).
B.− Populaire
1. Le bestiau. Coq, poisson, singe, etc. (Esn. 1966).
2. Fam. Bête. Il y a un bestiau dans la salade (Lar. Lang. fr.).
PRONONC. : [bεstjo].
ÉTYMOL. ET HIST. − xves. [date du ms.] « le bétail » (Brunet Latin, Trésor, 632 [interpol.] dans T.-L., s.v. bestial : chevaux, harnois, bestiaux); 1379 (Jehan de Brie, Bon Berger, 48, ibid. : conduire et raconduire son bestial et öeilles). Plur. du subst. a. fr. bestial, dér. du rad. du lat. bestia (bête*); suff. -al, terme encore en usage dans les dial. du Nord-Ouest : ang., norm. (Verr.-On.; Moisy); bestial subst. sing. s'est effacé devant bétail* afin d'éviter l'homon. avec l'adj. bestial.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 429. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 946, b) 531; xxes. : a) 515, b) 421.

Wiktionnaire

Nom commun

bestiaux \bɛs.tjo\ masculin pluriel[1]

  1. (Collectif) (Au pluriel) Ensemble des animaux domestiques d’une exploitation rurale, comprenant à la fois le gros et le petit bétail.
    • Faciès anthropogène à Polygonum sp. pl. observable dans les zones plus ou moins fangeuses fréquentées par les bestiaux et où s’installent des espèces nitratophiles […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 55)
  2. (Collectif) (Au pluriel) Gros bétail d’une exploitation.
    • Je vais apprendre, je le devine, que mes bestiaux ont été enlevés pour arracher à la faim les bandits voraces que leurs maîtres ne peuvent entretenir qu’à l’aide du vol et du brigandage. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Vous vous pâmez platoniquement devant des sultanes de bas lieu, qui doivent, ce me semble, à l’aspect de la délicate personne d’un poëte, ouvrir des yeux aussi grands que des bestiaux qui se réveillent dans un incendie. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 23.)
    • Le brave et honnête garçon que vous avez vu en bas le remplace avec beaucoup d’intelligence, quand il va en foire acheter des bestiaux. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)

Forme d’adjectif

bestiaux \bɛs.tjo\

  1. Masculin pluriel de bestial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BESTIAL, ALE. adj.
Qui tient de la bête, qui appartient à la bête. Fureur bestiale.

Littré (1872-1877)

BESTIAUX (bè-stiô ; l'x se lie : les bestiaux élevés dans les fermes, dites : les bè-sti-ô-z élevés…) s. m. plur.
  • Terme collectif désignant l'ensemble des animaux qu'on entretient dans une exploitation rurale.

    Il s'emploie aussi dans tous les cas où l'on pourrait dire les bêtes : allez soigner les bestiaux.

SYNONYME

BESTIAUX, BÉTAIL. On emploie indifféremment bestiaux et bétail pour désigner l'ensemble des bêtes d'une métairie, à la condition qu'elle aura des bêtes à cornes ou des chevaux ; car, si elle n'avait que des chèvres ou des moutons, il faudrait dire du petit bétail et non des bestiaux. De même, une foire a beaucoup de bestiaux ou de bétail s'il y a, dans la quantité, du gros bétail ; mais on ne dira pas qu'elle a beaucoup de bestiaux, s'il n'y a paru que des moutons et des chèvres ; et si l'on disait qu'il s'y trouvait de petits bestiaux, cela voudrait dire du bétail gros et menu, mais de petite taille.

HISTORIQUE

XVIe s. Meubles ny bestiaux, Carloix, IV, 21. Aux isles d'Espagne il y a grande multitude de serpents, aspics et autres bestiaux veneneux, Paré, XXXIII, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BESTIAUX, voyez Bétail.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bestiaux »

(1418) Du latin bestia (« animal, bête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Norm. le bestial, pour le bétail. Bestiaux est le pluriel de bétail (bestail ou bestiail). On voit par là l'irrégularité de la prononciation pour les mots dérivés de bête, où l's étymologique tantôt est prononcée et tantôt ne l'est pas. Au XVIIe siècle, bestial n'était pas encore un provincialisme. « Bestail et bestial sont bons ; bestail est le meilleur et plus doux, MARG. BUFFET, Observ. p. 71. »

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bestiaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bestiaux bɛstjɔ

Évolution historique de l’usage du mot « bestiaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bestiaux »

  • Les vices sont comme les bestiaux, qui s'engraissent jusqu'à ce qu'ils soient bons pour la tuerie. De Ben Jonson / Volpone
  • Le marché aux bestiaux, vieux de plus de 1000 ans, est une institution au Cateau. Il est d’ailleurs le dernier marché de ce genre dans le Nord. Comme dans d’autres secteurs, le marché a subi quelques désagréments liés à la crise sanitaire. Fort heureusement pour les éleveurs, ils ont pu tenir leur marché de Pâques le 14 mars, quelques jours seulement avant l’annonce du confinement par le gouvernement. « On s’en est bien tirés« , juge Jean-Nestor Lesnes. Pendant le confinement, jugé d’intérêt public, l’activité a continué, même si elle a été tout de même impactée. « Nous avons toujours continué, tout en gardant nos distances forcément« . De son propre aveu, le marché tournait « au ralenti ». Mais depuis le 11 mai dernier, les choses reprennent leur cours, presque normalement. , Le Cateau : Le marché aux bestiaux reprend un rythme normal | L'Observateur
  • En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, le bureau de l’association La Clé des champs a pris la décision d’annuler la foire aux bestiaux et produits régionaux, initialement prévue les samedi 8 et dimanche 9 août à Missègre. En effet, le contexte actuel ne permet pas d’organiser cet évènement dans les meilleures conditions pour tous, comme l’expliquent les coprésidents Rémi Canizarès et Pauline Greefhorst. lindependant.fr, Aude - Missègre : la foire aux bestiaux annulée - lindependant.fr
  • « On est toujours pris pour des malhonnêtes, les marchands de bestiaux. Là, j’ai fait une bonne action… », sourit Sébastien Cordier, maquignon pour Franche-Comté Élevage. Ce mardi soir, cet habitant de Belverne qui sillonne le nord Franche-Comté et l’Alsace passe par sa banque à Héricourt. « Je rentrais de fermes. Je passais déposer des chèques… », raconte-t-il. L’agence bancaire est en travaux. Sébastien Cordier pousse une des portes. Elle s’ouvre. « Je me suis retrouvé dans l’agence avec accès à tout ». , Faits-divers - Justice | À 21 h, il garde la banque en attendant l’arrivée de la police
  • Foi de baronne: «Les impôts (en Suisse) ont été bestiaux.» C’est bien simple, Carmen Cervera, baronne von Thyssen-Bornemisza de Kaszon, qui possède la nationalité suisse, a dû payer «une fortune» au fisc, après qu’elle a vendu, au terme d’une interminable saga, la Villa Favorita, au bord du lac de Lugano, pour 87 millions de francs. La vente date d’il y a quelques années déjà. Mais la baronne n’en démord pas. C’est, entre autres, la voracité du fisc qu’elle met en avant à l’heure d’expliquer la décision qui a mis en émoi l’Espagne culturelle et politique: faire sortir d’Espagne, presque en catimini, le très célèbre Mata Mua de Paul Gauguin et, peut-être, le vendre à l’étranger. Car la baronne le répète souvent: «Elle est à court de liquidités.» Le Temps, La baronne qui met l’Espagne en émoi - Le Temps
  • Mais d’autres initiatives considérées comme conformes à la conjoncture de la crise sanitaire sont proposées par d’autres organisations agricoles. Il s’agit, notamment, de la création par la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader), de nouveaux marchés à bestiaux pilotes à la hauteur des objectifs de la stratégie Génération Green 2020-2030, et ce en partenariat étroit avec le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime et du Développement rural. , Modernisation de la vente du bétail au Maroc - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • A chaque fois qu’on ne peut trouver la solution appropriée à un problème quelconque nos responsables s’empressent de s’agripper à la moindre occasion pour se disculper ! Cette fois ci, monsieur le ministre nous désigne la victime toute désignée, le coronavirus bien sûr qui selon lui, est la cause de la flambée des prix du mouton de l’aid ! Non ! La cause est tout autre ! La cause est que nous sommes dans l’incapacité d’organiser quoique se soit. Je ne sais pourquoi on ne cesse de reporter à plus tard l’ouverture des bestiaux alors que le jour J arrive.… Lire la suite » Dzair Daily, Algérie : Le coronavirus a enflammé les prix des moutons selon le ministre

Traductions du mot « bestiaux »

Langue Traduction
Anglais cattle
Espagnol ganado
Italien bestiame
Allemand vieh
Portugais gado
Source : Google Translate API

Synonymes de « bestiaux »

Source : synonymes de bestiaux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bestiaux »

Bestiaux

Retour au sommaire ➦

Partager