La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « berlant »

Berlant

Définitions de « berlant »

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

berlant \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de berlanc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « berlant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
berlant bɛrlɑ̃

Citations contenant le mot « berlant »

  • Les œuvres entre sculpture et architecture de Tony Berlant. AD Magazine, Le Château La Coste dévoile sa programmation estivale | AD Magazine
  • Il y a, chez Cathy Josefowitz, quelque chose de l’“optimisme cruel” tel que défini par la théoricienne des affects Lauren Berlant, décédée l’été dernier. Une manière de lier l’intime au politique, et de cheviller les affects aux corps. C’est là, au plus près d’un ventre enflé de faim, d’une étreinte animale, ou d’une manie dansante que s’invente quelque chose qui, par le mouvement et la fragmentation, le dédoublement et la mascarade, creuse l’espace d’un apparaître autre.  Les Inrocks, Les désirs désordonnés de Cathy Josefowitz s'exposent à Paris - Les Inrocks
  • Facilement la colère et la combativité se faisaient sentir au sein de la manifestation dans les cortèges. Au premier arrêt, place Pey Berlant devant la mairie nous pouvions l’entendre : « Arrêtons d’accepter de travailler en sous-effectif, arrêtons d’accepter de fermer les lits. Pendant les vacances de Noël plus de 700 lits étaient fermés au CHU de Bordeaux, comment peut-on accepter de soigner dignement dans ces conditions, dénonce un syndicaliste de Sud Santé Social. Il poursuit en affirmant, ces lits sont fermés car il n’y a pas les effectifs ! ». Dans la foulée, Pierre médecin urgentiste à la régulation du Samu dépeint sèchement la réalité des urgences au micro : « je vais être clair et court, en ce moment nous prenons en charge des patients aux urgences dans les douches car il n’y a plus de place. On a passé un cap, on est plus à un stade de se battre pour des soins corrects, on se bat pour revenir à des soins tout cours. Actuellement il y a des patients qu’on ne soigne plus. Si le gouvernement, notre direction et l’ARS avaient la volonté de revenir à un service public correct on le serait, aujourd’hui c’est l’ensemble de la population qui doit se souvenir c’est quoi d’avoir un réel service public et se battre pour celui-ci ». Révolution Permanente, "Des patients ne peuvent plus être soignés". À Bordeaux, grève et manifestation combative pour la santé

Berlant

Retour au sommaire ➦

Partager