La langue française

Belles-mères

Phonétique du mot « belles-mères »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
belles-mères bɛlɛsmɛr

Évolution historique de l’usage du mot « belles-mères »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « belles-mères »

  • Le respect et la crainte avec lesquels le sauvage ignorant considère sa belle-mère sont parmi les faits les plus connus des anthropologues. sir James Frazer, Le Rameau d'or, XVIII The Golden Bough, XVIII
  • Les belles-mères ne se souviennent jamais qu’elles ont été des belles-filles. De Anonyme
  • Le fils unique qui se marie perd sa mère et gagne deux belles-mères. De Tristan Bernard
  • Près de 10 % des familles québécoises étant recomposées, les belles-mères ne sont pas une figure rare. Pourtant, elles sont peu présentes dans les livres et articles publiés sur la parentalité et absentes du droit de la famille. Dans La blonde de papa, un ouvrage auquel 19 femmes, dont plusieurs personnalités, ont participé, l’animatrice et chroniqueuse culturelle Valérie Roberts réfléchit au rôle de la belle-mère d’aujourd’hui. La Presse, Belles-mères d’aujourd’hui
  • « C'est définitivement un rôle qui est difficile, parce que c'est un rôle qui n'est pas défini », affirme Julie Gosselin, professeure au Département de psychoéducation et de psychologie de l'Université du Québec en Outaouais, à propos de la figure de la belle-mère dans les familles québécoises. Celle qui a beaucoup étudié la réalité des belles-mères au cours des dernières années explique que leur rôle dépend essentiellement de l'accueil qu'elles reçoivent des autres membres de la famille. La spécialiste ajoute que des études ont démontré que le rôle de belle-mère est celui qui est associé au plus haut niveau de stress parmi les rôles parentaux. Radio-Canada, La belle-mère, un rôle parental mal défini et souvent bien stressant à jouer | Moteur de recherche
  • L’animatrice Valérie Roberts donne la parole aux belles-mères. Souvent considérées, dans l’imaginaire collectif, comme des femmes méchantes, la communicatrice dépeint une toute autre image des belles-mamans. Au fil des récits et des témoignages, elle tente de répondre une question importante et d’actualité : qu’est-ce qu’être une belle-mère aujourd’hui? Sur les 19 témoignages, des personnalités publiques comme Kim Rusk, Ingrid Falaise, Emily Bégin ou encore Marie-Soleil Dion, ouvrent leurs cœurs sur leur chemin de de la belle-parentalité, qui vient avec ses hauts et ses bas. Un ouvrage qui se veut plein de sensibilité et d’humanité. * Sorti le 5 juin Le Journal de Montréal, Je reste chez nous | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « belles-mères »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « belles-mères »

Langue Traduction
Anglais mothers-in-law
Espagnol suegras
Italien suocere
Portugais sogras
Source : Google Translate API

Belles-mères

Retour au sommaire ➦

Partager