La langue française

Barreaux

Sommaire

  • Définitions du mot barreaux
  • Phonétique de « barreaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « barreaux »
  • Citations contenant le mot « barreaux »
  • Images d'illustration du mot « barreaux »
  • Traductions du mot « barreaux »
  • Synonymes de « barreaux »

Définitions du mot « barreaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARREAU, subst. masc.

A.− Barre de bois, de métal, à profil cylindrique ou rectangulaire, pouvant servir de clôture ou de support.
1. Clôture :
1. Elle posait à terre ses marchandises et s'asseyait dans le fossé, tandis que les poules au bec court et pointu, et les canards au bec large et plat, passant la tête à travers les barreaux d'osier, regardaient de leur œil rond, stupide et surpris. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, L'Aveu, 1884, p. 161.
2. ... l'assassin s'est enfui, j'imagine qu'il a trouvé une fenêtre sans barreaux, et ce sera celle du vestibule qui donne sur le parc, c'est-à-dire à l'intérieur de la propriété. G. Leroux, Le Mystère de la chambre jaune,1907, p. 16.
SYNT. Limer les barreaux, passer au travers des barreaux, rompre les barreaux; fermer une porte, une fenêtre avec des barreaux.
P. métaph. :
3. ... l'une rêvait à mille instincts confus, pauvre colombe enfermée dans la cage et qui n'avait entrevu, entre les barreaux de l'honnêteté et le voile obscur des convenances, qu'un coin de ce grand ciel qu'on appelle amour; ... Flaubert, Smarh,1839, p. 72.
4. ... il faut laisser à Musset ce qui lui appartient : il contente le vague de la souffrance et du désir chez un enfant, pareil à celui que je revois derrière les barreaux des scrupules, des interdits de la famille, ... Mauriac, Mémoires intérieurs,1959, p. 58.
2. Support. [En parlant d'une chaise, d'une échelle] Les petits bâtons qui servent à assembler et à maintenir les montants d'une chaise, d'une échelle :
5. Côté caractéristique de ces ménages à la Feydeau, ce sont ces froids qui tout à coup tombent dans l'intimité avec les tiers; ces absences de la femme, qui chantonne avec un battement de pied nerveux sur un barreau de chaise; ... E. et J. de Goncourt, Journal,1867, p. 371.
P. métaph. :
6. Penser ces choses, tenir à un barreau quelconque de cette échelle dégradée, nul n'en est quitte à moins d'avoir franchi la dernière étape de l'ascétisme. Breton, Les Manifestes du Surréalisme,1930, p. 93.
Arg. À la guerre il ne faut pas s'embarrasser dans les barreaux de la chaise. ,, Chercher la petite bête, être difficile`` (Esn. Poilu 1919).
3. Techn. diverses
IMPR. Barreau de presse. ,,Barre de fer courbée, au bout de laquelle est un manche de bois; c'est par ce moyen que l'on met la vis en mouvement, et que l'on presse le papier sur le caractère`` (Bertrand-Quinquet, Traité de l'impr., 1799, p. 141) :
7. On dit tirer le barreau, pour marquer l'action que l'on imprime au barreau, lorsque l'on tire les feuilles. A.-F. Momoro, Traité élémentaire de l'impr.,1794, p. 318.
PHYS. Barreaux magnétiques ou aimantés ,,Barres d'acier trempé auxquelles on a communiqué la propriété magnétique au moyen de l'aimantation`` (Chesn. 1857).
TECHNOL. [En parlant des grilles de toutes chaudières (locomotives, navires, etc.)] Barreaux de grille. ,,Barres en fer ou en fonte, placées les unes auprès des autres pour supporter le combustible tout en laissant passer entre elles l'air nécessaire à la combustion`` (Gruss 1952) :
8. [La grille] se compose de barreaux en fer non jointifs, disposés longitudinalement... Herdner, Locomotives...,p. 5.
B.− P. méton. [de A 1 supra], DR.
1. Enceinte réservée (autrefois fermée par une barre), où se mettent les avocats pour plaider :
9. Hennequin, avant déjeuner, me parlait de sa manière [de Berryer] au barreau; d'après ce qu'il m'en a dit, il me semble qu'il me ferait plus d'impression que les autres. E. Delacroix, Journal 2,1856, p. 191.
2. ,,Ordre des avocats exerçant leur ministère auprès d'un tribunal ou d'une cour`` (Cap. 1936). S'inscrire au barreau, maître du barreau, l'éloquence du barreau :
10. Dès 1637, la retraite de M. le Maître, qui s'était arraché du barreau et de la carrière des hautes charges pour se faire solitaire, avait tourné de ce côté tous les yeux; ... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 128.
11. Fontanet montrait moins d'hésitation dans le choix d'une carrière. Il se destinait au barreau et se proposait d'entrer à la chambre dès qu'il aurait l'âge légal. A. France, La Vie en fleur,1922, p. 396.
12. Il disposait, dans les milieux de la finance, de la politique, du barreau et du livre, de relations sur lesquelles il ne comptait jamais en vain : relations de famille, de race ou de parti. Arland, L'Ordre,1929, p. 158.
Prononc. − 1. Forme phon. : [bɑ ʀo] ou [baʀo]. Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 écrivent plus exactement [baˑ ʀo]. 2. Homon. : barot, barrot.
Étymol. ET HIST. − 1. 1285 « grillage d'une visière » (J. Bretel, Tournois Chauvency, éd. H. Delmotte, 1611 dans T.-L., s.v. barrel : Barriaux fröés, hiaumes brisiez); av. 1307 « barre de fer » (G. Guiart, Royaux Lignages, éd. Buchon, I 2643, ibid. : N'i valut barre ne barrel); xves. barreaux de fer (Froiss., II, III, 38 dans Littré); 2. « partie de l'enceinte du tribunal séparée par une barre de celle où siègent et se tiennent les avocats pour plaider » d'où a) 1571 barreau des avocats « ensemble de la profession d'avocat » (Yver, p. 639, ibid. : S'estant mis au barreau des avocats, premier qu'arrester son estat); 1611 les gens de barreau (Cotgr.); b) 1680 (Rich. : Barreau. Tout le Palais qui est le lieu où l'on rend la justice). Dér. de barre*; suff. -eau*; le lat. médiév. au sens 2 utilisait barra (Du Cange t. 1, p. 586b, s.v. barra).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 889. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 290, b) 1 413; xxes. : a) 1 243, b) 1 174.
DÉR. 1.
Barreaudage, subst. masc.,néol. Assemblage de barreaux; technique partic. de cet assemblage. 1reattest. 1942 (F. Fillon, Le Serrurier, p. 25); dér. de barreau étymol. 1, suff. -age* avec consonne de soutien -d-, sans doute p. anal. avec des termes comme blindage, ravaudage, taraudage, etc.
2.
Barrelette, subst. fém.,néol. Élément décoratif formé de petites barres. On divise à l'infini le corps des pentures par des barrelettes (Fillon, Le Serrurier,1942, p. 14). 1reattest. 1942 id., p. 11; dér. de barreau d'apr. l'a. fr. barrel (cf. barreau étymol. 1), suff. -ette*.
BBG. − Duch. 1967, § 42. − Laplatte (C.). Barreau et parquet. Vie Lang. 1952, pp. 398-401. −Rauville (C. de). Mots des îles. Vie Lang. 1968, p. 103. − Rog. 1965, p. 106.

barreau .« Barre de bois ou de métal servant de clôture ou de support »

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARREAU. n. m.
Barre de bois ou de fer qui sert de clôture. Fermer une fenêtre, un soupirail avec des barreaux. Les barreaux d'une prison. Les barreaux d'une grille. Passer au travers des barreaux. Limer des barreaux. Il rompit les barreaux. Les barreaux d'une chaise, Les petits bâtons qui servent à assembler et à maintenir les montants d'une chaises. En appuyant son pied sur le barreau de cette chaise, il l'a cassé. En termes de Physique, Barreaux magnétiques ou aimantés, Barres d'acier qui possèdent la vertu magnétique. En termes d'Imprimerie, Le barreau d'une presse, Barre de fer terminée par un gros manche de bois qui sert à faire mouvoir la vis de la presse. On dit de même, en termes de Monnayage, La barre d'un balancier. Il signifie au figuré Enceinte réservée où se mettent les avocats pour plaider. Par extension il désigne la Profession même d'avocat. Entrer au barreau. Ses parents le destinaient au barreau. Quitter le barreau, Quitter la profession d'avocat. L'éloquence du barreau, Celle qui convient, qui est propre au genre judiciaire. Il désigne aussi l'Ordre, le corps des avocats. Consulter le barreau sur telle ou telle question. Tout le barreau est de cet avis. C'est l'usage du barreau. La discipline du barreau. Le barreau de Paris, de Rouen, etc.

Phonétique du mot « barreaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barreaux baro

Évolution historique de l’usage du mot « barreaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barreaux »

  • Nos préjugés sont les barreaux de nos prisons. De Anonyme
  • L'échelle des valeurs est en train de perdre ses barreaux. De Frédéric Dard
  • Le style doit être la pensée comme les barreaux au montant d'une échelle. De Maurice Chapelan
  • Les lions ont une grosse tête afin qu’ils ne puissent pas passer à travers les barreaux. De Pierre Doris / Pierre Doris raconte...
  • Mieux vaut se disputer à l'air libre que d'être d'accord derrière des barreaux. De Ignacy Krasicki / Le chardonneret et le merle
  • Il n'y a pas de classes sociales en Californie, il y a des échelles de salaire et des barreaux qui manquent. De Jacques Godbout / Une histoire américaine
  • A frotter, jour après jour, les barreaux de sa cage pour la rendre plus attrayante et à s'y cogner le nez le reste du temps, l'oiseau finit-il par en oublier sa chanson... De Paule Saint-Onge / La Maîtresse
  • J'aperçois des barreaux à travers lesquels le soleil lui comme une marâtre, et le zéphyr, pour votre tourment, semble vous apporter les soupirs de la bouche dont vous ne devez plus sentir les doux baisers. De Charles Robert Maturin / Melmoth, L'homme errant, 1820
  • Le Conseil national des barreaux est l'institution représentative de la profession d'avocats en France et sur le plan international. Conseil national des barreaux, Domiciliation Boulevard Saint-Germain Paris 5 | Conseil national des barreaux
  • La Cour de cassation rappelle, à bon droit, que l’exercice au sein d’une structure inter-barreaux ne modifie pas le lieu d’exercice de l’avocat qui reste, par conséquent, recevable à adresser son mémoire par télécopie même si un des bureaux de la structure a son siège au lieu de la Chambre de l’instruction. , Article 198 du code de procédure pénale et structure inter-barreaux - Instruction | Dalloz Actualité
  • TEXAS: Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a donné des barreaux à l’État jusqu’à midi vendredi pour fermer alors que les autorités se démènent pour contenir les épidémies au milieu de pics record dans les cas de COVID-19 et les hospitalisations. Sur la photo ci-dessus est le guidon bondé à Houston, Texas le mois dernier News 24, Coronavirus US: le Texas ferme à nouveau ses barreaux alors que les cas augmentent - News 24
  • On ne le rappellera jamais assez : représentant la profession d’avocat à travers son Ordre, un barreau a pour mission de défendre l’intérêt collectif des avocats et des citoyens. Le barreau de Paris, tout comme d’autres barreaux avant lui (voir par exemple « Gestion de crise Covid-19 au sein du Barreau des Hauts-de-Seine : entre réactivité et agilité locales », Le Monde du droit, 30 avril 2020), vient de mettre en place un plan de relance économique pour soutenir tant la profession que les justiciables, qu’il s’agissent de particuliers ou d’entreprises. , Plan de relance économique du barreau de Paris : « Il faut des dispositions locales tout en préservant l’unité nationale de la profession », déclare le bâtonnier Olivier Cousi - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques
  • «Regarde, ça c’est la nouvelle auto à Normand [son conjoint]», dit-elle en approchant sa tablette des barreaux pour que son père puisse voir la photo qu’elle lui tend. Ce simple geste aurait été impossible il y a quelques semaines, quand M. Quenneville était cloîtré dans sa chambre. Le Journal de Montréal, Une fête des Pères à travers les barreaux | JDM

Images d'illustration du mot « barreaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « barreaux »

Langue Traduction
Anglais bars
Espagnol rejas
Italien sbarre
Allemand stäbe
Portugais grades
Source : Google Translate API

Synonymes de « barreaux »

Source : synonymes de barreaux sur lebonsynonyme.fr
Partager