La langue française

Banneaux

Sommaire

  • Définitions du mot banneaux
  • Phonétique de « banneaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « banneaux »
  • Images d'illustration du mot « banneaux »
  • Traductions du mot « banneaux »
  • Synonymes de « banneaux »

Définitions du mot banneaux

Trésor de la Langue Française informatisé

BANNEAU, subst. masc.

A.− Petite banne (cf. banne B) d'osier.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que dans Lar. 20e, Ac. 1932, Rob., Quillet 1965.
B.− P. ext.
1. Récipient de bois servant à transporter et à mesurer des fruits, des légumes, des céréales et utilisé notamment pour les vendanges.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. et dans DG, Ac. 1932, Quillet 1965.
Autrefois, tonneau du vinaigrier ambulant.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. et dans DG.
2. Tombereau léger en usage dans les salines.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que Lar. 20e, Ac. 1932, Rob., Quillet 1965.
Région. (Normandie, Canada). Tombereau :
1. ... ils entreprirent d'épierrer la butte. Un banneau emportait les cailloux. Tout le long de l'année, du matin jusqu'au soir, par la pluie, par le soleil, on voyait l'éternel banneau avec le même homme et le même cheval, gravir, descendre et remonter la petite colline. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 1, 1880, p. 30.
Le contenu de ce tombereau :
2. − Des ossements... des crânes? − Mais oui, Monsieur; si vous croyez qu'on prenait le temps des fosses! Après les luttes, ici, hop! que je te cule et te bascule, au trou! en vrague; tant que ça pouvait! Un banneau de terre par-dessus, et on va à l'autre bout du champ... J. de La Varende, Les Manants du roi,1938, p. 145.
PRONONC. − Dernière transcr. dans DG : bà-no'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiiies. beniel « tombereau » (Serventois du XIIIes., p. 9 dans Gdf. Compl. : Je li ai dit s'ele me veult amer, Ke lues errant que l'avrai fianchie Ke moi et li ferai je pourmener Seur un beniel); xiiies. (?) norm. benel (Jurés de S. Ouen, fo282 ro, A. S.-Inf. dans Gdf. Compl.); fin xiiies. pic. baniel (Coutumes Lille, éd. Roisin, 296 dans T.-L.); 2. 1690 technol. dial. (Fur.; Banneau ou Benneau ... Petite tine ou vaisseau de bois qui sert à contenir les liquides, à les transporter sur des bêtes de somme, et aussi à les mesurer. Il ne se dit pas tant à Paris que dans les Provinces, comme en Normandie, Picardie, Lyonnois, etc. où on dit un banneau de chaux, un banneau de bled, un banneau de vendange); 3. 1808 technol. (Boiste : Banneau [...]; petit banne). Dimin. de banne* étymol. 1 et 2; suff. -eau*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BANNEAU. n. m.
Petite banne d'osier. Il se dit aussi des Vaisseaux en bois en usage dans les vendanges et d'un Tombereau en usage dans les salines, etc.

Phonétique du mot « banneaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
banneaux bɑ̃no

Évolution historique de l’usage du mot « banneaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « banneaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « banneaux »

Langue Traduction
Anglais banners
Espagnol pancartas
Italien banner
Allemand banner
Chinois 标语
Arabe لافتات
Portugais banners
Russe баннеры
Japonais バナー
Basque pankartak
Corse banners
Source : Google Translate API

Synonymes de « banneaux »

Source : synonymes de banneaux sur lebonsynonyme.fr
Partager