La langue française

Bandeaux

Définitions du mot « bandeaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

BANDEAU, subst. masc.

A.− Bande généralement d'étoffe dont on ceint le front, la tête :
1. Elle portait un bandeau sur le front, selon la loi de Moïse, pour cacher ses cheveux, afin de ne pas séduire les étrangers. Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 66.
SYNT. Un bandeau blanc, noir; un bandeau de cuir, de soie, de toile; le bandeau des religieuses; ajuster, dénouer un bandeau.
P. métaph. :
2. ... ce bandeau de tilleul qui borde les quatre faces de la place Royale et en complète la grave harmonie. Nerval, Nouvelles et fantaisies,1855, p. 181.
Bandeau royal. Diadème dont les rois se ceignaient le front. Ceindre le bandeau royal. Monter sur le trône.
P. anal., spéc.
1. ARCHIT. Plate-bande unie, en saillie autour d'une baie de porte ou de fenêtre. Bandeau décoratif, grec; bandeaux sculptés :
3. ... sa maison de Fiesole qui, rose et couronnée d'un bandeau de balustres, regardait la ville incomparable. A. France, Le Lys rouge,1894, p. 113.
2. MODES. Coiffure en bandeaux. Coiffure qui sépare les cheveux au milieu du front, les ramenant sur les côtés du visage et couvrant ou non les oreilles. Bandeaux plats ou bouffants, bandeaux d'amour, à la vierge; se coiffer en bandeaux :
4. Mais Gilbert ne voyait que les beaux cheveux blond châtain, bien lissés en bandeaux et relevés en chignon, le cou mince et veiné de bleu, le visage rose, ... R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 280.
Rem. Les coiffures en bandeaux encadrant plus ou moins étroitement l'ovale de la tête, conviennent surtout aux visages fins et réguliers et reviennent périodiquement à la mode.
B.− P. ext.
1. Bande, morceau d'étoffe que l'on attache sur les yeux de quelqu'un pour l'empêcher de voir :
5. Les deux autres gagnèrent le bois : celui que j'appelle le monsieur, bien qu'il n'eût qu'un chapeau troué, une méchante veste et celui qui porte bandeau noir sur l'œil avec un air de revenir des galères. Pourrat, Gaspard des montagnes,Le Château des sept portes, 1922, p. 201.
6. Septembre se relâche. Mais Août est tout dur et en feu. (Glissant les doigts sous le bandeau de sa coiffe :) − Que ce bandeau me serre! Montherlant, Port-Royal,1954, p. 1006.
SYNT. Le bandeau de colin-maillard, du condamné à mort; avoir, porter un bandeau sur l'œil, sur les yeux.
P. métaph. :
7. Mais on lit les journaux comme on aime, un bandeau sur les yeux. On ne cherche pas à comprendre les faits. On écoute les douces paroles du rédacteur en chef comme on écoute les paroles de sa maîtresse. Proust, Le Temps retrouvé,1922, p. 751.
8. J'ai quitté le jardin sans qu'une fois la pensée m'effleurât que je n'y remettrais sans doute jamais les pieds. Ah, la nuit dans laquelle nous sommes tous, et ce bandeau que rien au monde ne peut nous arracher de dessus les yeux! Green, Journal,1940, p. 30.
Au fig. Mettre un bandeau sur les yeux de qqn. L'abuser. Se mettre un bandeau sur les yeux. S'abuser soi-même. Le bandeau de la crédulité, de la superstition.
2. Synon. de bandage* :
9. Aucun des blessés n'avait changé son bandeau. Malraux, L'Espoir,1937, p. 600.
PRONONC. : [bɑ ̃do]. Pour Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787 la 1resyll. est longue, la 2edouteuse au sing., mais longue au pluriel.
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1105 judéo-fr. bendel (Gloses de Raschi, éd. Darmesteter et Blondheim cité par R. Levy, p. 488); ca 1167-70 a. fr. bendel [au cas sujet bendiaus] « petite bande » (G. d'Arras, Ille et Galeron, éd. W. Foerster, 1805 dans T.-L. : d'un cendé A lasquement son cief bendé. Li bendiax ert këus a val, Et cele esgarde son grant mal), forme encore en usage au xives., J. Lefevre, trad. la Vieille, ibid.; av. 1463 bandeau emploi partic. « ce qui entrave la liberté » (Villon, Œuvres, IX, 19, éd. Longnon et Foulet : Ou gist, il n'entre escler ne tourbillon : De murs espoix on lui a fait bandeaux. Le laisserez la, le povre Villon?); 1482 « morceau d'étoffe dont on couvre les yeux de qqn [ici d'un condamné] pour l'empêcher de voir » (Molinet, Mystère de Saint Quentin, v. 9811 cité par Dupire dans J. Molinet, la vie, les œuvres, Paris, 1932, p. 163 : Prendrés espees et bandeaux Pour decoller ces trois loudiers); 1601 fig. bandeau d'oubli (Montchrestien, Cartagin, dans Œuvres, éd. Petit de Julleville, p. 120); 1567 « coiffe de femme » (Arch. Nord, B 19204, fo9 dans IGLF Litt. : Deux coeuvrechiefz, deux collerettes, une huve a femme et ung bendeau); 1676 archit. (A. Félibien, Des Principes de l'archit., de la sculpt., de la peint. et des autres arts qui en dépendent, Paris, J.-B. Coignard, p. 487); 1832 « coiffure de femme divisant les cheveux au milieu de la tête et les ramenant sur les côtés » (Musset, À quoi rêvent les jeunes filles? p. 340). Dimin. de bande1*; suff. -eau*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 663. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 011, b) 1 143; xxes. : a) 1 031, b) 723.
BBG. − Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 15-16. − Gottsch. Redens. 1930, p. 140.

bandeau .« Bande dont on ceint le front ou la tête »

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BANDEAU. n. m.
Bande qui sert à ceindre le front et la tête. Bandeau de linge. Bandeau de crêpe. Bandeau de religieuse. Bandeau de veuve. Le bandeau royal, Le diadème dont anciennement les rois se ceignaient la tête. Ceindre le bandeau royal. Il se dit aussi d'une Bande, ou d'un morceau d'étoffe en plusieurs doubles, qu'on met sur les yeux de quelqu'un pour l'empêcher de voir. Mettre un bandeau à quelqu'un, sur les yeux de quelqu'un. Un épais bandeau. Les peintres et les poètes représentent l'Amour avec un bandeau sur les yeux. Il s'emploie figurément pour désigner l'Espèce d'aveuglement moral qui naît d'une passion, d'une prévention, ou d'ignorance. Avoir un bandeau sur les yeux. Arracher le bandeau, faire tomber le bandeau de dessus les yeux de quelqu'un. En termes d'Architecture, il se dit d'une Plate-bande unie, en saillie sur le nu du mur autour d'une baie de porte ou de fenêtre, destinée à tenir lieu de chambranle.

Phonétique du mot « bandeaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bandeaux bɑ̃do

Évolution historique de l’usage du mot « bandeaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bandeaux »

  • C'est avant tout la poursuite de l'expérience qui importe : la raison suivra toujours, son bandeau phosphorescent sur les yeux. André Breton, Le Surréalisme et la Peinture, Gallimard
  • Les affiches de campagne de Valérie Zulian (liste sans étiquette "Osons Moirans") sont recouvertes depuis deux jours par des bandeaux où il est inscrit "Liste soutenue par la France insoumise". , Elections municipales | Moirans : des bandeaux "Liste soutenue par la France insoumise" qui font réagir
  • Les femmes (hors journalistes) sont très minoritaires dans les incrustations des JT diffusés pendant le confinement, et elles le sont encore plus dès qu’il s’agit de parole ayant autorité. Alors que la part d’hommes ayant une autorité forte dans les bandeaux s’élève à 77 %, elle n’est que de 55 % pour les femmes. , Coronavirus : Seulement 28 % de femmes interviewées dans les journaux télévisés pendant la crise, selon l’INA
  • L’industrie mondiale du marché du bandeau chirurgical est séparée en fonction des acteurs du marché du bandeau chirurgical, du type de matériau, des principaux utilisateurs finaux et des régions en ce qui concerne le rapport de demande ou d’offre, l’analyse de la production, la consommation, la marge brute, la croissance du marché du bandeau chirurgical et bien d’autres plus. Le marché mondial du bandeau chirurgical a acquis une immense popularité en raison de ses performances efficaces qui sont très attendues dans les améliorations industrielles et contribuent à la plus grande part du marché universel. Le rapport mondial sur le marché des bandeaux chirurgicaux couvre différentes régions, notamment l’Europe, l’Asie-Pacifique, l’Amérique centrale et du Sud, l’Amérique du Nord et le reste du monde. Thesneaklife, Recherche sur le marché du bandeau chirurgical (impact de COVID-19) 2020-2026: Orascoptic, SheerVision, Xenosys – Thesneaklife
  • Des bandeaux placardés sur l’affiche officielle de la candidate Marie-Lyne Vagner sont apparus jusqu’à mercredi, avant de disparaître mystérieusement dans la nuit... Les messages divulgués sur la place publique « Fermeture de la piscine merci Vagner » et « Hausses d’impôts merci Vagner » ont tout naturellement agacé l’intéressée, qui n’a pas tardé à réagir. www.paris-normandie.fr, Municipales 2020. Fake news, arrachage d’affichettes.... Tous les coups sont permis à Bernay
  • Et si le jeu risque de parler aux nostalgiques de l'époque où les Tortues Ninja étaient au sommet en termes de popularité, c'est parce qu'il se déroule dans l'univers de la série animée Tortues Ninja des années 80. En plus des quatre héros aux bandeaux colorés, ce nouveau jeu permet également d'incarner de nombreux personnages (gentils comme méchants) issus de ce cartoon. Et il sera possible d'apprendre de nouvelles techniques et capacités au fur et à mesure. Gameblog, Tortues Ninja Mutant Madness : Un jeu nostalgique annoncé, première vidéo
  • Ce vendredi 26 juin au matin, la chaîne d’information en continu a dû rediffuser plusieurs fois sa matinale, expliquant les circonstances exceptionnelles de réalisation de l’émission en raison de la grève. Des bandeaux et un court sujet, avec des images d’une réunion des salariés, ont aussi informé les téléspectateurs de BFMTV, « en toute transparence », précisait la voix off. La Croix, Les salariés de BFMTV et RMC en grève le week-end des municipales

Traductions du mot « bandeaux »

Langue Traduction
Anglais bands
Espagnol vendas
Italien bende
Allemand stirnbänder
Portugais tiaras
Source : Google Translate API

Synonymes de « bandeaux »

Source : synonymes de bandeaux sur lebonsynonyme.fr

Bandeaux

Retour au sommaire ➦

Partager