La langue française

Baissé

Définitions du mot « baissé »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAISSÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de baisser1*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à l'emploi trans. du verbe]
1. [Se dit de choses concr. ou abstr.] Descendu; diminué, adouci. Le(s) rideau(x), le(s) store(s) baissé(s), etc.; une lampe baissée (à moitié) ou à demi baissée :
1. Combien de soirs, sous la lampe éclairant de ses lueurs baissées la silencieuse chambre, ne s'était-il pas senti [des Esseintes] effleuré par cette Hérodiade [de Mallarmé]... Huysmans, À rebours,1884, p. 259.
P. métaph. :
2. Armés de l'éperon, des ailes et du dard Les mots baissés ou vifs clignent comme un regard. A. de Noailles, L'Ombre des jours,1902, p. 118.
2. [Se dit d'une partie du corps] Dirigé, incliné vers le sol; [en parlant des paupières] fermé :
3. ... Larmuzeaux fut un tambour-major mélancolique. Au lieu de porter la tête haute, il la tenait baissée, ayant l'air de chercher un trésor avec sa canne à glands. Champfleury, Les Souffrances du professeur Delteil,1855, p. 92.
4. barois. − « Vous êtes donc sans lumière? » Il tourne le commutateur, et reçoit au visage le regard de Julie; un chapelet pend au bout de son bras. Marie, les paupières rougies et baissées, esquisse un geste gauche. R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 476.
Rem. Tête baissée. a) Cette position est souvent liée à une attitude de respect, de rêverie, de profonde réflexion, de désespoir, etc. b) Elle est également celle d'un animal (taureau) qui charge et d'un homme qui attaque; cf. l'ex. suiv. :
5. ... le taureau revint sur lui [le picador] tête baissée et plongea sa corne tout entière dans le ventre du cheval. T. Gautier, Tra los montes,Voyage en Espagne, 1843, p. 80.
SYNT. (Les) yeux baissés (sur, vers la terre), (la) tête baissée, (les) paupières baissées, (le) front baissé; l'œil, le(s) regard(s) baissé(s), le nez baissé.
Au fig. Tête baissée. Aller, foncer, se jeter, se précipiter tête baissée dans (vers, sur, contre) qqc.; donner, tomber tête baissée dans qqc., dans le panneau, dans un piège. Avec courage; (le plus souvent péj.) étourdiment, sans réfléchir.
Rem. Dans l'ex. suiv., tête baissée signifie « sans regarder autre chose, sans s'occuper d'autre chose » :
6. Il faut se renfermer et continuer tête baissée dans son œuvre, comme une taupe. Flaubert, Correspondance,1853, p. 349.
Rare. Attitude baissée. Attitude d'une personne soumise, docile :
7. La princesse Claudia était à peine sortie de l'enfance; sa taille, déjà formée, n'avait pas encore acquis tout son développement; la longueur excessive de ses paupières noires, le ton bilieux de sa peau prématurément lisse et satinée, de légères teintes bleues répandues autour de ses yeux avides et languissants, son attitude maladive et baissée, tout annonçait en elle une puberté précoce, une imagination dévorante. G. Sand, Lélia,1833, p. 257.
Vx, proverbe. S'en revenir les oreilles baissées. ,,Revenir avec un air confus et mortifié`` (Ac. Compl. 1842). Usuel. S'en aller l'oreille basse.
B.− [Correspond à l'emploi pronom.] Position baissée d'une personne. Position d'une personne qui se baisse.
Au fig. [En parlant d'une pers.] Qui se baisse, qui est soumis :
8. Bloin, Fagon, tout baissé et tout courtisan qu'il était, se demandèrent si on laisserait mourir le roi sans voir son archevêque (St-Sim. 403, 45). Littré1873.
Rem. Cet emploi est également attesté dans Guérin 1892 qui donne le même exemple.
C.− [Correspond à l'emploi intrans. du verbe]
1. Fam., vieilli. [Se dit d'une pers., de son esprit] Qui a baissé, qui a perdu de ses facultés, affaibli (intellectuellement). Esprit baissé :
9. ... elle [MmeRoland] le montre [son mari] à la fin abattu, baissé, démoralisé... Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 7, 1863-69, p. 252.
10. Je dis à Mmede Guermantes que j'avais rencontré M. de Charlus. Elle le trouvait encore plus « baissé » qu'il n'était... Proust, Le Temps retrouvé,t. 2, Paris, Gallimard, 1942 [1922], p. 197.
[Se dit de la santé d'une pers.] Qui a baissé :
11. Je ne fais toujours pas grand'chose, que ce que vous voyez; je suis las et ai la santé baissée de deux crans. Sainte-Beuve, Correspondance gén.,t. 3, 1818-69, p. 88.
2. MAR., MÉTÉOR.
a) Mer baissée. Mer basse.
Emploi subst. La baissée. ,,Hauteur qui sépare le niveau de la mer, de la pleine mer précédente`` (Gruss 1952).
b) Un ciel baissé. Un ciel où le soleil a baissé, s'est rapproché de l'horizon :
12. ... c'est aussi dans ce parc, après avoir erré au loin dans les campagnes sous un ciel baissé, blondissant et comme pénétré de la clarté polaire, que je traçai au crayon les premières ébauches des passions de René. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 253.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 767. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 789, b) 3 103; xxes. : a) 2 791, b) 2 646.

Wiktionnaire

Forme de verbe

baissé \bɛ.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe baisser.
    • Cela m’est arrivé une fois en opération : quand j’ai voulu débeacher, je suis resté collé à la vase, la marée ayant baissé. — (François Jourdier, Indochine 1952-1954, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAISSÉ (bè-sé, sée) part. passé.
  • 1Incliné et dirigé en bas. Tenant les yeux baissés vers la terre. L'œil morne maintenant et la tête baissée, Racine, Phèdre, V, 5.

    Fig. Tête baissée, loc. adv. Hardiment, sans rien considérer ni ménager. L'âme doit se roidir plus elle est menacée, Et contre la fortune aller tête baissée, Corneille, Médée, I, 5. Quand quelqu'un nous emploie, on doit, tête baissée, Se jeter dans ses intérêts, Molière, Amph. III, 8.

    Étourdiment, inconsidérément. Donner tête baissée dans un piége. Donnant tête baissée dans les premières agaceries, Hamilton, Gramm. 6.

  • 2Soumis, qui se courbe. Bloin, Fagon, tout baissé et tout courtisan qu'il était, se demandèrent si on laisserait mourir le roi sans voir son archevêque, Saint-Simon, 405, 45.
  • 3Qui n'a plus la même force qu'auparavant. Cet homme baissé dans sa vieillesse. Il a fort bien fait son personnage ; il n'est pas encore baissé, Sévigné, 582. Vous êtes vieilli : voudriez-vous que je crusse que vous êtes baissé ? La Bruyère, 5.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « baissé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baissé bɛse

Citations contenant le mot « baissé »

  • _"Pour la troisième année consécutive, le trafic de gaz naturel atteint un niveau record avec 8,8 millions de tonnes" so_uligne la direction. 21 opérations de transbordement de gaz en provenance de Russie ont été effectuées au terminal méthanier avec l'accueil des plus grands méthaniers du monde. En revanche, la consommation de carburant ayant fortement baissé avec la crise, les activités de raffinage ont sérieusement ralenti. Fin novembre, Total a suspendu des unités de la raffinerie de Donges . Les importations de pétrole brut ont chuté de 24% en 2020 . Quant à la centrale de Cordemais, elle a été peu sollicitée donc les apports en charbon ont été réduits. France Bleu, Baisse d'activité de 8,8% en 2020 pour le port de Nantes Saint-Nazaire
  • À quel niveau ? Les soins de support aux malades, c'est-à-dire les soins prenant en charge les conséquences de la maladie et des traitements, ont baissé de même que les aides financières aux familles. Avec la crise sanitaire et les confinements, on n’a quasiment rien pu faire depuis le mois de mars. www.lejdc.fr, La Ligue contre le cancer fait face à une baisse des dons inédite dans la Nièvre - Nevers (58000)
  • Sous l’effet de la pandémie, les distributeurs ont renoué avec leurs vieilles habitudes: pour satisfaire des clients plus attentifs à leur pouvoir d’achat, ils ont baissé les prix des produits vendus dans leurs rayons l’an passé. En 2019, les tarifs avaient augmenté de 0,9%, sous l’effet de la loi Egalim, dont l’objectif est de mieux rémunérer les agriculteurs et, dans une moindre mesure, les industriels. LEFIGARO, Les prix alimentaires repartent à la baisse dans les rayons
  • Le nombre de patients hospitalisés pour COVID-19 a baissé de 111 à 24.377 mais les services de réanimation traitent 33 personnes de plus pour des formes graves de la maladie, pour un total de 2.606, selon le bilan fourni par SPF.  lindependant.fr, Covid-19 - 281 décès de plus dans les hôpitaux en France, les hospitalisations en baisse - lindependant.fr

Traductions du mot « baissé »

Langue Traduction
Anglais lowered
Espagnol bajado
Italien abbassato
Allemand gesenkt
Chinois 降低
Arabe خفضت
Portugais abaixado
Russe понижен
Japonais 下げた
Basque jaitsi
Corse calatu
Source : Google Translate API

Baissé

Retour au sommaire ➦

Partager