La langue française

Badigoinces

Définitions du mot « badigoinces »

Trésor de la Langue Française informatisé

BADIGOINCES, subst. fém. plur.

Arg., vx. Lèvres et plus rarement joues. S'en lécher les badigoinces (Lar. 19e-Lar. encyclop., Rob.):
1. ... ayant satisfait le sens de la vue en admirant cette chaude couleur de topaze brûlée, il passait au sens de l'odorat, et, remuant le vin (...), il en humait l'arome à narines aussi béantes que les fosses d'un dauphin héraldique. Restait le sens du goût. Les papilles du palais, convenablement excitées, s'imprégnaient d'une gorgée de ce nectar; la langue la promenait autour des badigoinces et l'envoyait enfin au gosier avec un clappement approbatif. Ainsi maître Jacquemin Lampourde, au moyen d'un seul verre, flattait-il trois des cinq sens que l'homme possède, ... T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 315.
2. Lorsqu'il est savamment accommodé [le rutabaga], les petits enfants, qui s'y connaissent, s'en pourlèchent les badigoinces. (La Fouchardière). L'Œuvre,31 janv. 1941.
Jouer des badigoinces, se caler les badigoinces. Manger avec avidité (Bruant 1901).
PRONONC. : [badigwε ̃:s].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1532 arg. « lèvre » (Rabelais, Pantagruel, chap. 26, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 341 : Lors dist Pantagruel, Pleust à dieu que chascun de vous eust deux paires de sonnettes de Sacre au menton, & que je eusse au mien les grosses horologes de Renes, de Poictiers, de Tours, & de Cambray, pour veoir l'aubade que nous donnerions au remuement de noz badiguoinces). Orig. inc. (FEW t. 21, p. 300). Mot peut-être forgé par Rabelais; un rapprochement avec la racine bab- qui a servi à créer de nombreux mots se rapportant aux lèvres et à la parole (babiller*, babine*) proposé par Dauzat 1968, est possible du point de vue sém., mais non phonétique.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − France 1907. − Sain. Lang. par. 1920, p. 328. − Sain. Lang. Rab. t. 2 1923, p. 175. − Sandry-Carr. 1963. − Timm. 1892.

Phonétique du mot « badigoinces »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
badigoinces badigwɛ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « badigoinces »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « badigoinces »

  • C’est étrange la mode, en fait. Que ce soit au cinéma, en musique, en déco ou en ce qui nous concerne ici, en jeu vidéo, les concepts qui marchent sont de plus en plus rapidement copiés pour inonder le marché, ce jusqu’au coma hydrolique. Après les doom-like, les j-rpg, les meuporgs et l’unchartedisation des jeux d’action, bienvenue dans l’ère de la darksoulisation. Pourtant, au sein de cette armée de clones vidéoludiques qui ferait passer celle de Darth Vader pour un concert de Tryo à Levallois-Perret, émerge parfois une heureuse surprise. Un vaillant soldat qui sort du lot grâce à son charme, sans pour autant renier ses influences. La question qui, je le sens, réchauffe déjà vos badigoinces meurtries par la bise hivernale, est la suivante : Ashen fait-il partie de ces bons élèves ? Xboxygen, Test - Ashen : l’attaque du clone ou un nouvel espoir ? | Xbox One - Xboxygen
  • Son essor grandissant commença au XVIe siècle suite à l’éloge de François Rabelais dans son roman Gargantua. La galette de fleur de froment non levée fut même responsable de l’une des plus grandes guerres de la littérature française sur fond de paniers de fouaciers subtilisés… L’auteur, dit-on en raffolait au point de « s’en pourlécher les badigoinces ». , Gastronomie. La fouace... la recette que vous n'aurez pas ! | L'Éclaireur de Châteaubriant
  • J'aurais pu évoquer « chattemite », « badigoinces », « attrape-minon », mais je vous laisse découvrir tout cela dans l'ouvrage de Daniel Lacotte ! www.lamontagne.fr, Le Fin Mot : « La rate au court-bouillon » - Paris (75000)
  • Soif? Nous y voilà! L’évoquer, c’est déjà parler vins blancs. Ont-ils pour autant l’apanage de la fluidité ? Hormis ces rouges légers et pauvres en tanins, les vins blancs se démarquent non seulement par leur fluidité, mais aussi par leur sapidité. Mais pas tous ! Encore faut-il que leur teneur réduite en alcool couplée à leur franche acidité leur assure cette dynamique aérienne qui fait qu’un verre en appelle un autre. Mais attention, il ne faut pas pour autant confondre fluidité et dilution. Oubliez donc ces gros chardonnays beurrés-boisés bons à vous bonifier les badigoinces de bonheur et coupez dans le « gras ». C’est l’été qui veut ça. Oui mais encore ? Le Devoir, De la fluidité du vin | Le Devoir
  • Il est inutile d’ajouter, vous le savez bien, que la pin-up, ayant franchi la mare aux harengs dans les fourgons de l’armée américaine, s’est installée sur la couverture de nos magazines, depuis que les contingents de papier généreusement alloués par une économie libérale permettent aux hebdomadaires les gros tirages que l’on sait. Nous présentions à cet égard un retard considérable, soit dit en passant, puisque, bien avant la guerre, « Esquire », avec les dessins de Petty (remplacé depuis par Varga), « Pic », « Life », « Collier’s », « Look » et bien d’autres revues américaines donnaient fréquemment, les uns avec une grande régularité, les autres moins, autant d’occasions aux hommes de se lécher le coin gauche des badigoinces avec un regard concupiscent, et, aux filles, autant de prétextes pour envoyer à leur tour des photos d’elles aux petits courriers cinématographiques. Quoi qu’il en soit, c’est de la guerre de 1942 (la guerre américaine) que date le foudroyant développement de la pin-up girl. Voici pourquoi : à cette époque, journaux et magazines civils entreprirent la confection d’éditions spéciales, purgées de publicité, de format souvent réduit, destinées à divertir l’armée ; distribuées par le Special Service, ces feuilles entrèrent, en quelque sorte, en concurrence avec les publications mêmes de l’armée. En plein accord avec elles sans aucun doute. Toujours est-il que l’hebdomadaire militaire « Yank » a publié, depuis ce temps, des photos de pin-up girls dont la collection complète est propre à développer, chez les jeunes gens, la haine de la pédérastie. C’était peut-être le but visé. , Eccéité de la pin-up girl - La Revue des Ressources

Traductions du mot « badigoinces »

Langue Traduction
Anglais badging
Espagnol insignias
Italien badging
Allemand abzeichen
Chinois 徽章
Arabe شارات
Portugais distintivo
Russe метящий
Japonais バッジ
Basque badging
Corse malattia
Source : Google Translate API

Badigoinces

Retour au sommaire ➦

Partager