La langue française

Azimutaux

Sommaire

  • Définitions du mot azimutaux
  • Phonétique de « azimutaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « azimutaux »
  • Citations contenant le mot « azimutaux »
  • Images d'illustration du mot « azimutaux »
  • Traductions du mot « azimutaux »

Définitions du mot « azimutaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

AZIMUTAL, ALE, AUX, AZIMUTHAL, ALE, AUX, adj.

A.− ASTRON. Qui a rapport aux azimuts, qui les représente ou les mesure. Instrument azimutal, compas azimutal (Ac. 1835-1932).
SYNT. Cadran solaire azimutal. Cadran dont le style est vertical. Cercle azimutal. Cercle passant par la ligne verticale d'un lieu. Lunette azimutale. Lunette montée sur un pied articulé permettant le mouvement horizontal comme le mouvement vertical de l'instrument.
B.− MAR. Compas azimutal. ,,Boussole disposée par le moyen de pinnules, etc., pour observer des azimuths, des amplitudes et faire des relèvements`` (Will 1831).
Emploi subst. Un azimutal.
C.− PHYS. NUCL.
Quantum azimutal :
1. La mécanique ondulatoire fit comprendre aussi l'absence de la composante centrale dans l'expérience de Stern et Gerlach. À ce que l'on appelait des orbites à un quantum azimutal (état fondamental de l'hydrogène, des atomes alcalins, ou d'argent) correspondent des fonctions d'ondes ou « orbitales » sans moment cinétique ni moment magnétique. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 246.
Nombre quantique azimutal. Nombre quantique orbital :
2. Au cours de la troisième décade du xxesiècle, la structure atomique fut interprétée par la mécanique quantique, l'état de chaque électron étant caractérisé par quatre nombres quantiques : principal, azimuthal, magnétique, de spin. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964p. 422.
Rem. 1. ,,Sommerfeld montre que les orbites quantiquement possibles sont caractérisées par deux nombres entiers n et l; le 1ern est appelé nombre quantique principal, le 2e1 est appelé nombre quantique azimutal`` (G. Ambrosio, D. Blanc, Éléments de phys. nucl., Paris, Masson, 1967). 2. On rencontre dans la docum. l'adv. azimutalement (1964, Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 368; suff. -ment2*). Selon l'azimut.
PRONONC. : [azimytal], plur. [-o].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Adj. 1694 astron. (Corneille : Azimutal. Qui représente, qui mesure les azimutes. On appelle Cercle azimutal, celui qu'on s'imagine estre mené du point vertical sur l'horizon à angle droit et Cadran azimutal, celui dont le style est à angle droit sur le plan de l'horizon); 2. subst. 1811 (Mozin-Biber t. 1). Dér. de azimut*; suff. -al*.
BBG. − Bouillet 1859. − Chesn. 1857. − Fromh.-King 1968. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

azimutaux \a.zi.my.to\

  1. Masculin pluriel de azimutal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « azimutaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
azimutaux azimyto

Évolution historique de l’usage du mot « azimutaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « azimutaux »

  • Alors Rauma a bénéficie d’une cure de jouvence pour devenir la référence mondiale de construction de propulseurs azimutaux. Le site, datant de 1956, a été entièrement repensé. Le hall de production a été complètement reconstruit. Un deuxième hangar de 35 mètre de haut a été créé avec des ponts roulants de 40, 80 et 200 tonnes. Un tout nouveau hall de soudure a été installé et six unités de test des propulseurs. « L’idée c’était à la fois de s’adapter aux nouveaux produits, donc de stabiliser les lieux pour des charges lourdes  et de fluidifier la production en intégrant un maximum la logistique ». Différents circuits de production ont été imaginés au sein de l’usine et ils pourront s’adapter au carnet de commande et à la charge. Un centre intégré de logistique a été installé à côté de l’usine. Mer et Marine, Rauma : Rolls-Royce investit massivement sur les propulseurs azimutaux | Mer et Marine
  • Pierre-Paul Desgagnés défend catégoriquement le choix d'installer des propulseurs azimutaux en lieu et place d'hélices et de gouverneurs dits conventionnels. Radio-Canada.ca, Un courant électrique parasite à l'origine du bris des propulseurs du F.-A.-Gauthier? | Radio-Canada.ca
  • Les deux propulseurs azimutaux sont situés sous la coque à l'arrière du navire et ne sont accessibles que lors d'une cale sèche. Radio-Canada.ca, Les propulseurs du F.-A.-Gauthier : le choix de la STQ | Radio-Canada.ca
  • Côté technique, c’est tout aussi impressionnant. Douze diesel-alternateurs installés dans six salles indépendantes fournissent une puissance de 70 000 kw/h sous une tension de 10 000 volts. Ces derniers permettent d’alimenter quatre propulseurs de 4500 kw à l’arrière, 4 de 3000 kw + 2 de 5500 kw azimutaux à l’avant ainsi que deux propulseurs d’étrave en tunnel de 2500 Kw. LA VDN, Côte d’Opale: Ce n’est pas n’importe quel navire qui va passer au large mardi
  • C’est la première fois que l'équipage essaie les nouveaux propulseurs azimutaux du traversier. Ceux-ci avaient dû être complètement démontés, avant d'être reconstruits de A à Z, en raison d’un bris majeur survenu à peine trois ans après la mise en service de ce navire flambant neuf.    Le Journal de Québec, Le traversier F.A.-Gauthier renoue avec le fleuve | JDQ
  • Les eaux du fjord de Trondheim sont calmes. Le Gunnerus glisse sur l’eau presque sans un bruit. Cela fait à peine quelques jours qu’il a quitté les chantiers voisins de Moen, où sa propulsion a été entièrement modifiée. Le navire de 31.25 mètres de long, construit chez Larsnes en 2006, expérimente le dernier-né de la gamme de propulsion à aimant permanent développée par Rolls-Royce : sa propulsion diesel-électrique sur deux lignes d’arbres a été remplacée par deux propulseurs azimutaux, les prototypes PMZAM1900.  Mer et Marine, A bord du Gunnerus, premier navire doté d'azimutaux à aimant permanent | Mer et Marine
  • Premier navire neuf propulsé au gaz naturel liquéfié allant sortir d'un chanttier français, la drague L'Ostrea devrait faire ses débuts en Gironde à la fin du premier trimestre 2020. C’est ce qu’indiquent son propriétaire, le GIE Dragages Ports et le Grand Port Maritime de Bordeaux, qui va l’armer. Après avoir connu du retard (le bateau commandé en janvier 2018 devait initialement entrer en service à la fin de l’été 2019), le projet semble maintenant revenu sur les rails. Le retard est lié à des modifications intervenues suite à la commande qui ont contraint à allonger le navire de 4 mètres. L’Ostrea devrait donc mesurer au final environ 44 mètres de long pour 11 mètres de large. Elle mettra en œuvre un système de dragage par injection d’eau (à 2.5 bar). Capable de filer au moins 12 nœuds, la future drague bordelaise sera équipée de deux propulseurs azimutaux et un propulseur d’étrave, avec un système de positionnement dynamique. Ses essais sont à ce stade prévus en décembre en vue d’une livraison en mars prochain.  Mer et Marine, Bordeaux : la nouvelle drague GNL attendue début 2020 | Mer et Marine
  • Immatriculé au RIF, l'Ile d'Aix a été construit en 1992 par les chantiers Keppel. Long de 151.4 mètres de long pour une largeur de 21.6 mètres, il peut accueillir 244 personnes, présente une surface de pont de 1200 m², dispose de quatre grues (68 tonnes, 2 X 10 tonnes et 5 tonnes) et peut embarquer un volume de câbles de plus de 2000 m3, soit une charge de 3500 tonnes. Doté d'un système de positionnement dynamique Kongsberg SDP 21, de deux moteurs de propulsion Wärtsilä et de quatre propulseurs (deux azimutaux et deux en tunnel), le navire peut atteindre la vitesse de 13 noeuds. Il a été racheté fin 2011 à la compagnie Gulmar Marine, qui l'exploitait sous le nom de Gulmar Badaro. Mer et Marine, LDA : le câblier Ile d'Aix en arrêt technique à Brest | Mer et Marine
  • Décembre 2018 : Des débris métalliques sont découverts dans le système de lubrification menant à un bris majeur des propulseurs azimutaux, entre autres problèmes.  Le Journal de Québec, Un traversier gênant | Le Journal de Québec
  • Long de 151.4 mètres pour une largeur de 21.6 mètres, l’Île d’Aix peut accueillir 244 personnes, présente une surface de pont de 1200 m² et peut embarquer un volume de câbles de plus de 2000 m3, soit une charge de 3500 tonnes. Doté d'un système de positionnement dynamique Kongsberg, de deux moteurs de propulsion Wärtsilä et de quatre propulseurs (deux azimutaux et deux en tunnel), il peut atteindre la vitesse de 13 noeuds. Mer et Marine, Le câblier Île d’Aix a quitté Brest après débarquement d’une grue et de son helideck | Mer et Marine
  • Commandé en 2016 par GeoSea, filiale de DEME, l'Orion mesure 216 mètres de long pour 49 mètres de large, avec 16.8 mètres de tirant d'eau. Il pourra accueillir 131 personnes. Il est équipé d'un système de positionnement dynamique DP3, avec quatre propulseurs azimutaux de 4500 kW, deux propulseurs rétractables de 4200 kW et deux tunnel de 2500 kW. La propulsion est duale fuel/GNL et les groupes sont fournis par Wärtsilä (quatre moteurs 9 cylindres 46 DF et deux de 6 cylindres 20DF) pour une puissance totale de 44.180 kW. En janvier, le navire a d’ailleurs profité de la deuxième opération de soutage de GNL de navire à navire en Allemagne. C’est le Kairos, opéré par Nauticor qui l’a ravitaillé. Mer et Marine, Deme: l'Orion équipé de sa grue de 5000 t | Mer et Marine
  • Il aura six générateurs principaux de 7200 kW, quatre propulseurs azimutaux de 3000 kW, deux propulseurs rétractables de 3250 kW et deux autres propulseurs d’étrave de 2600 kW. Il pourra atteindre la vitesse maximum de 13 noeuds. Mer et Marine, Jan De Nul commande un autre navire pour l’installation d'éoliennes | Mer et Marine
  • Les futurs ferries de P&O seront équipés de deux ensembles propulsifs pour chaque extrémité, avec chacun des moteurs diesels et deux propulseurs azimutaux principaux. Grâce à cette nouvelle architecture, mais aussi un système de récupération de la chaleur des moteurs et un parc de batteries rechargeables à chaque escale, la compagnie entend réduire de 40% la consommation de ces navires par rapport à ceux actuellement en service. Mer et Marine, P&O : Nouvelles vues des futurs ferries | Mer et Marine
  • Après avoir mesuré le pour et le contre avec les Spirit of France et Spirit of Britain, ses ferries les plus récents affectés à cette ligne, l’armement a choisi l’option de navires de type amphidrome à "double tête" avec deux timoneries, une à chaque extrémité. Le commandant et les officiers se déplaceront simplement à l’autre bout du navire pour prendre les commandes à partir de la seconde passerelle pour la traversée retour. Cela permettra selon la compagnie d'économiser sept minutes sur chacune des traversées aller et retour ainsi qu’une tonne de carburant, soit un sixième du volume utilisé sur l'ensemble du trajet de 21 milles. Les navires seront dotés d’une propulsion diesel-électrique alimentant quatre propulseurs azimutaux, ce qui réduira énormément les manœuvres portuaires. L’objectif est de diminuer la consommation de carburant de 40% grâce à un système de récupération de la chaleur des moteurs mais aussi avec un parc de batteries pouvant se recharger dans les deux ports pendant les escales. Mer et Marine, P&O commande deux nouveaux ferries pour Calais-Douvres | Mer et Marine
  • Sur le plan technique, ces remorqueurs sont une évolution de leurs six aînés du type OST 30, les VB Ouragan, VB Cyclone, VB Tempête, VB Typhon, VB Tornade et VB Volcan, livrés entre 2015 et 2017 pour renouveler les moyens de Boluda dans les ports de Nantes Saint-Nazaire, Dunkerque, Le Havre et La Réunion. Intégralement réalisées en acier, les nouvelles coques ont le même gabarit, avec une longueur de 30.3 mètres pour une largeur de 10.4 mètres et un tirant d’eau de 5.3 mètres. Egalement dotées de deux propulseurs azimutaux situés à l’arrière, leur puissance est en revanche plus importante. La motorisation, auparavant fournie par ABC, est en effet remplacée par deux moteurs diesels Caterpillar de 2240 kW chacun, ce qui permet un gain de 10% de la capacité de traction au point fixe, soit 77 tonnes au lieu de 70. De quoi permettre à Boluda de continuer à adapter ses moyens à l’accroissement progressif de la taille des navires de commerce et autres paquebots. Mer et Marine, Saint-Nazaire : deux nouveaux remorqueurs portuaires sont arrivés | Mer et Marine
  • Le câblier Ile d'Aix, armé par Louis Dreyfus Armateurs, est arrivé il y a quelques jours à Brest pour un court arrêt technique dans les chantiers Damen. Immatriculé au RIF, l'Ile d'Aix a été construit en 1992 par les chantiers Keppel. Long de 151.4 mètres de long pour une largeur de 21.6 mètres, il peut accueillir 244 personnes, présente une surface de pont de 1200 m², dispose de quatre grues (68 tonnes, 2 X 10 tonnes et 5 tonnes) et peut embarquer un volume de câbles de plus de 2000 m3, soit une charge de 3500 tonnes. Doté d'un système de positionnement dynamique Kongsberg SDP 21, de deux moteurs de propulsion Wärtsilä et de quatre propulseurs (deux azimutaux et deux en tunnel), le navire peut atteindre la vitesse de 13 noeuds. Il a été racheté fin 2011 à la compagnie Gulmar Marine, qui l'exploitait sous le nom de Gulmar Badaro. Mer et Marine, Le câblier Ile d'Aix en arrêt technique à Brest | Mer et Marine
  • À ce moment-là, deux journées d’arrêt technique avaient été planifiées afin d’effectuer des travaux pour réparer l’évent d’un réservoir et un système hydraulique. Cependant, des tests ont alors révélé des problèmes de vibration aux propulseurs azimutaux du navire et non liés aux travaux. Le Manic, D’ici au retour du Saaremaa I, le CTMA Vacancier s’amène jusqu’au 20 janvier - Le Manic
  • Six moteurs diesel de neuf cylindres (d’une puissance totale de 31,4 megawatts) conçus par Rolls Royce Marine of Norway propulseront l’usine flottante de 227 mètres de long sur 40 de large qui sera utilisée en Papouasie par Nautilus Minerals pour exploiter la première mine sous-marine située dans les grands fonds. Le constructeur fournira également trois propulseurs azimutaux (9 megawatts), deux propulseurs relevables (7 megawatts) et deux propulseurs à tunnel (2 megawatts). Les moteurs sont livrables en mars 2016, pour une mise à disposition du bateau en 2017. C’est la première commande multiple reçue par Rolls Royce depuis la mise sur le marché du B33:45 en septembre 2014. usinenouvelle.com/, Rolls Royce construira les moteurs du premier navire destiné à une mine sous-marine - L'Usine Matières premières
  • Long de 28.7 mètres pour une largeur de 10.4 mètres et un tirant d’eau de 4.8 mètres, l’ASD 2810 affiche une capacité de traction au point fixe de 60 tonnes. Doté de deux moteurs diesels Caterpillar  3116C et présentant une puissance totale de 3730 kW, ce remorqueur est équipé de deux propulseurs azimutaux Rolls-Royce US205 et peut atteindre la vitesse de 14 nœuds. Mer et Marine, Polynésie : Un nouveau remorqueur pour le port de Papeete | Mer et Marine
  • Sur le plan technique, ces remorqueurs sont une évolution de leurs six aînés du type OST 30, les VB Ouragan, VB Cyclone, VB Tempête, VB Typhon, VB Tornade et VB Volcan, livrés entre 2015 et 2017 par Piriou pour renouveler les moyens de Boluda dans les ports de Nantes Saint-Nazaire, Dunkerque, Le Havre et La Réunion. Intégralement réalisées en acier, les nouvelles coques ont le même gabarit, avec une longueur de 30.3 mètres pour une largeur de 10.4 mètres et un tirant d’eau de 5.3 mètres. Egalement dotés d’une propulsion ASD (azimutal stern drive) de deux propulseurs azimutaux situés à l’arrière, leur puissance est en revanche plus importante. La motorisation, auparavant fournie par ABC (2 x 1945 kW), est en effet remplacée par deux moteurs diesels Caterpillar de 2245 kW chacun, ce qui permet un gain de capacité de traction au point fixe, qui atteint finalement 73 tonnes. De quoi permettre à Boluda de continuer à adapter ses moyens à l’accroissement progressif de la taille des navires de commerce et autres paquebots. Mer et Marine, Marseille : deux petits nouveaux chez Boluda | Mer et Marine
  • Le navire est équipé de trois propulseurs azimutaux de 3950 kW à l'arrière, deux propulseurs rétractables de 2400 kW à l'avant et un propulseurs tunnel de 2200 kW.  Mer et Marine, Le câblier Seven Seas en Seine | Mer et Marine
  • (Niamey et les 2 jours) - L’ingénieur géophysique PGS a annoncé la publication des résultats de sa dernière campagne de relevés sismiques multiazimutaux à large bande qui a couvert 900 km2 de superficie dans le bloc offshore CI-706, au large de la Côte d’Ivoire. Selon un communiqué de l’entreprise, cette étude fournit une résolution accrue et une imagerie plus précise des zones prolifiques du Crétacé supérieur dans le bloc. Niamey et les 2 jours, Côte d’Ivoire : PGS publie les résultats d’une étude sismique améliorée du bloc pétrolier CI-706 - Niamey et les 2 jours
  • Sur le plan technique, les prochains remorqueurs seront une évolution de leurs aînés du type OST 30. Intégralement réalisés en acier, ils auront le même gabarit, avec une longueur de 30.3 mètres pour une largeur de 10.4 mètres et un tirant d’eau de 5.3 mètres. Dotés comme eux de deux propulseurs azimutaux situés à l’arrière, leur puissance sera en revanche plus importante. La motorisation, auparavant fournie par ABC, sera en effet remplacée par deux moteurs diesels Caterpillar de 2240 kW chacun, ce qui permettra un gain de 10% de la capacité de traction au point fixe, soit 77 tonnes au lieu de 70. De quoi permettre à Boluda de continuer à adapter ses moyens à l’accroissement progressif de la taille des navires de commerce et autres paquebots. Mer et Marine, Piriou : Boluda confirme deux remorqueurs supplémentaires | Mer et Marine
  • Le chantier naval britannique Cammell Laird de Birkenhead, dans la banlieue de Liverpool, a signé la semaine dernière un contrat de 10 millions de livres avec la compagnie Red Funnel pour la construction d’un ferry. Ce ro-pax de 74 mètres disposera de 265 mètres linéaires de garages et accueillera jusqu’à 12 passagers. Il sera équipé de pods azimutaux Rolls Royce pour sa propulsion. Red Funnel compte utiliser le navire sur sa ligne reliant Southampton à East Cowes sur l’île de Wight. Cette liaison représente 53% des mouvements de fret dans le Solent, le bras de mer qui sépare l’île de Wight de l’Angleterre. La durée du trajet est d'environ une heure. Le futur navire, qui viendra épauler les autres ferries de la compagnie, doit être livré à l’été 2019. Mer et Marine, Cammell Laird va construire un nouveau ferry | Mer et Marine
  • Les chantiers vietnamiens de Piriou ont achevé trois navires. Le premier est le palangrier congélateur Cap Kersaint, qui vient d’être livré à l’armement Cap Bourbon, filiale du groupe Le Garrec. Destiné à la pêche à la légine dans les eaux des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), ce navire de 59.45 mètres de long pour 12.8 mètres de large est taillé pour les conditions de mer difficiles du sud de l’océan Indien et dispose d’une classification glace (Ice 1C). Son appareil propulsif comprend deux groupes électrogènes principaux, un groupe auxiliaire et deux propulseurs azimutaux. Alors que ces derniers améliorent la manoeuvrabilité par rapport aux traditionnelles lignes d'arbres, le choix d’une architecture diesel-électrique permet, selon Piriou, « une souplesse dans la gestion de l’énergie, une maintenance simplifiée et une économie de carburant ». Les soutes à gasoil peuvent contenir 460 m3 et la capacité en eau douce est de 87 m3, offrant une grande autonomie au navire. Le Cap Kersaint se distingue également par un système de « moonpool », ouverture centrale dans la coque permettant de récupérer les lignes. Ce système accroît la sécurité de l’équipage pendant les opérations de pêche et offre une meilleure protection de l’environnement. A ce titre, le palangrier est équipé à l’arrière d’une petite rampe dissimulée à la vue des oiseaux marins afin d’éviter la prédation et la mortalité aviaire. Mer et Marine, Piriou livre un palangrier et deux remorqueurs | Mer et Marine
  • La principale modification a consisté à doter la frégate de deux propulseurs azimutaux à moteurs électriques, étant donné qu’il est désormais interdit de manœuvrer à la voile dans les ports, en dépit de ce que chante Alain Souchon. De même trouve-t-on des groupes électrogènes, huit congélateurs et frigos, 2 lave-linge, des douches et WC individuels, et tout ce qu’il faut pour la navigation (GPS, sondeur, radar, VHF, etc.). Voilà pour la méga vedette de l’édition 2018. PresseLib, L’Hermione rejoint le petit port basque pour célébrer en majesté son premier festival maritime, avec de très grosses ambitions pour l’avenir. Spectacle assuré… - PresseLib
  • Le chantier Sibiril Technologies de Carantec, dans le Finistère, a livré le Phaeton aux pilotes de la Seine. La vedette est arrivée vendredi soir au Havre, où elle sera basée pour servir les navires remontant et descendant du Havre en aval du fleuve. Conçue par l’architecte Jérôme Renous, de Geronimo Naval Design, cette pilotine de 16.82 mètres de long pour 5.39 mètres de large dispose d’une coque en aluminium et d’une timonerie en polyester. Mise en œuvre par deux marins et pouvant transporter huit autres personnes, elle peut atteindre 27 nœuds grâce à une propulsion IPS de Volvo Penta, basée sur deux propulseurs azimutaux (pods) de 375 kW.  Mer et Marine, Sibiril livre le Phaeton aux pilotes de la Seine | Mer et Marine
  • Long de 24.9 mètres pour une largeur de 8 mètres, FeliX est équipé de deux moteurs Scania de 450cv, deux propulseurs d’étrave et deux azimutaux permettant au navire d’atteindre 13 nœuds et de bénéficier d’un système de positionnement dynamique (DP1). Son autonomie est d’une dizaine de jours, ce qui lui permet de pouvoir mener des missions assez longues ou de se rendre directement vers une zone d’opération éloignée. Mer et Marine, iXblue : Le navire hydrographique FeliX enchaine les missions pour les EMR | Mer et Marine
  • Bien que sa conception de pont de type "flush-deck" ait été admirée, c'est surtout ses avancées technologiques qui ont fait pencher la balance en sa faveur. Les juges ont particulièrement applaudi ses pods azimutaux sur mesure rétractable, qui permet de réduire l'effet de trainée en navigation une fois relevé. Sa paire de propulseurs légers, eux aussi rétractables et conçus sur-mesure, permettent également d'améliorer efficacité en navigation. Bateaux.com, Unfurled, meilleur voilier de luxe de l'année 2016
  • Construit par le chantier Damen de Galati, en Roumanie, le Mamola Reliance vient d’être livré à Promar Shipping Services. Il s’agit du premier d’une série de deux Platform Supply Vessels du type PSV 3300 commandés par l’armement suisse. Immatriculé à Malte, le navire de 80.1 mètres de long pour 16.2 mètres de large affiche un port en lourd de 3800 tonnes et présente une surface de pont de 720 m². Doté d’une propulsion diesel-électrique, avec quatre générateurs principaux (2 CAT 3512C de 1352 kW et 2 CAT C32 de 994 kW) et deux moteurs électriques de 1500 kW chacun, il dispose de deux propulseurs azimutaux, ainsi que deux propulseurs d’étrave, sa vitesse étant de 13 nœuds. Armé par un équipage de 16 marins, le Mamola Reliance peut accueillir 16 passagers. Il va être exploité au profit de champs pétroliers en Afrique de l'ouest.  Mer et Marine, Damen livre le premier d’une série de deux PSV à Promar | Mer et Marine
  • C’est l’un des plus grands bateaux ayant vu le jour à Concarneau. Hier, Piriou a procédé à la mise à flot du Yersin, un navire d’exploration dont la construction a débuté en novembre 2012 et qui doit être livré au mois de mai. Long de 76.6 mètres pour une largeur de 13 mètres et un tirant d’eau de 4.5 mètres, le Yersin, doté d’une coque en acier et de superstructures en aluminium, présente un déplacement lège de 1800 tonnes. Equipé de six groupes électrogènes alimentant deux propulseurs azimutaux de 1500 kW et un pump jet de 600 kW, il est conçu pour une vitesse de croisière de 12 nœuds et une allure maximale de 16 nœuds. Son autonomie, très importante, sera de 12.000 milles à 11 nœuds. « Navire de voyage hauturier polyvalent, toutes mers, tous temps et respectueux de l’environnement, Yersin associe une plate-forme technique complexe à un niveau de confort et de sécurité élevé », souligne le chantier Piriou, qui rappelle que ce projet est « une première et un véritable défi ». Mer et Marine, Piriou met à l’eau le navire d’exploration Yersin | Mer et Marine
  • Longs de 131.2 mètres pour une largeur de 27 mètres, ce navires de type Flotel serviront d’hébergements flottants près des plateformes offshore. Capables d’accueillir jusqu’à 700 personnes chacun, ils seront dotés d’un système de positionnement dynamique DP3, avec deux propulseurs d'étrave, un propulseur azimutal rétractable à l'avant et deux propulseurs azimutaux à l'arrière. Les navires seront équipés de grues et de rampes de transfert, ainsi que d’une plateforme hélicoptère. Mer et Marine, Navantia met sur cale le premier Flotel commandé par PEMEX | Mer et Marine
  • Long de 76.6 mètres pour une largeur de 13 mètres et un tirant d’eau de 4.5 mètres, le Yersin, doté d’une coque en acier et de superstructures en aluminium, présente un déplacement lège de 1800 tonnes. Equipé de six groupes électrogènes alimentant deux propulseurs azimutaux de 1500 kW et un pump jet de 600 kW, il est conçu pour une vitesse de croisière de 12 nœuds et une allure maximale de 16 nœuds. Son autonomie, très importante, sera de 12.000 milles à 11 nœuds.  Mer et Marine, Piriou va livrer le Yersin | Mer et Marine
  • En décembre 2010, une nouvelle génération de transporteurs de colis lourds est lancée avec la mise en service du Svenja, un « Type 183/DP 1 » dessiné, conçu et construit par le fidèle chantier naval. Pour le Svenja, suivi trois mois après du Lone du « Type 183/DP 2 » d’importantes modifications et améliorations ont été apportées leur donnant une multitude de nouvelles attributions. D’un port en lourd de 12975 tonnes, ils présentent une longueur de 160,50 mètres pour une largeur de 27,50 et un tirant d’eau à pleine charge de 9 mètres. Avec leur pont dégagé au maximum sur 128,50 mètres et toute la largeur du navire, soit 27,50 mètres, ils proposent une surface utile de 3427 m2. La seule cale, de 107,10 x 17 x 13,70 m soit 18470 m3 est fermée comme sur les précédents par des panneaux portefeuille Mac Gregor. Une nouveauté cependant avec un dispositif de pompage et d’évacuation des eaux de pluie permettant aux navires de naviguer avec les panneaux de cale ouverts. Toujours sur bâbord, les deux impressionnantes grues NMF sont prévues pour lever des charges allant jusqu’à 1000 tonnes ou 2000 lorsqu’elles sont jumelées. Le moteur MAN-B&W 9L 58/64 installé sur les « Type 176 » a été reconduit pour équiper ce duo. Par contre, le Svenja équipé d’un système de positionnement dynamique DP 1 a reçu deux propulseurs, un de 1200 Kw à l’avant puis un de 775 Kw sur l’arrière en « tunnel » facilitant les manœuvres. Quant au Lone du Type 183/DP 2, il a été adapté en version offshore, de façon à pouvoir manutentionner en haute mer des modules. La principale nouveauté réside dans le fait qu’il est doté du système de positionnement dynamique DP 2 calculé par DGPS et ultra précis agissant sur deux propulseurs d’étrave de 1200 Kw chacun, un propulseur arrière de 800 Kw mais aussi sur deux propulseurs azimutaux rétractables de 1200 Kw positionnés sous la coque à environ cinquante mètres de l’avant et de l’arrière dans l’axe du navire. Grâce à ses performances, le Lone peut effectuer de délicates opérations comme le levage et la mise à l’eau de fondations gravitaires en béton supportant les éoliennes par exemple. Mer et Marine, Les différents navires de l’armement hambourgeois SAL Heavy Lift | Mer et Marine
  • Aujourd’hui longue de 82,35 mètres (70 à l’origine) et large de 16,30 (14,30 à l’origine) pour un port en lourd de 2756 tonnes et un puits de 2430 m3, la Rio est propulsée à 10,8 nœuds par une propulsion diesel-électrique se composant de 4 diesel-alternateur Baudouin 12M26 développant chacun 771 Kva. Cette puissance alimente ensuite deux Aquamaster azimutaux de 750 Kw ainsi qu’un propulseur d’étrave Schottel de 250 kw.                Mer et Marine, Qu'est devenue la drague Opale? | Mer et Marine
  • Long de 33.2 mètres pour une largeur de 14.5 mètres et un tirant d’eau de 2.6 mètres, le Voe Vanguard offre une surface de pont de 300 m² et dispose de deux grues, une de 15 tonnes à 20 mètres et l’autre de 9 tonnes à 21 mètres. Pouvant accueillir 18 personnes, le navire compte quatre points d’ancrage, une capacité de traction au point fixe de 42 tonnes et un système de positionnement dynamique (DP2). Il est équipé d’une propulsion diesel-électrique avec deux générateurs de 2125 kW et quatre propulseurs azimutaux (deux de 480 kW et deux autres de 800 kW). Mer et Marine, Damen livre un navire de service à l’éolien offshore | Mer et Marine
  • Equipé d’un positionnement dynamique DP2, qui lui permet de tenir parfaitement sa position sur la base de données GPS transmises par satellite, le Wind of Change est doté d’un solide niveau de redondance des systèmes afin de continuer à fonctionner même en cas de panne. Côté machines, il dispose de quatre groupes MAN de 1536 kW chacun avec alternateurs ABB. Ils alimentent le bord en énergie, ainsi que la propulsion. Celle-ci, fournie par Schottel, est composée sur l’arrière de deux propulseurs azimutaux d’une puissance unitaire de 1660 kW et à l’avant de deux propulseurs en tunnel de 1400 kW. S’y ajoute un propulseur azimutal rétractable de 800 kW. Sur les 26 membres d’équipage, quatre marins s’occupent de la partie énergie propulsion. Tout est évidemment automatisé et les commandes se font depuis la passerelle. Mais le PC Machine n’est pas souvent vide. « Il y a une veille machine permanente, de jour comme de nuit, dès que nous sommes en DP2 », précise le chef mécanicien, Yvonnick Bastard. Mer et Marine, Wind of Change, premier navire français de soutien à l’éolien offshore | Mer et Marine
  • A cela il faut ajouter qu’il y aura seulement deux types de remorqueurs avec quatre ASD de 70 tonnes et plus, ainsi que trois remorqueurs azimutaux type « passerelle diamant » de 40 tonnes de tractions. Là où travaillent aujourd’hui cinq types de bateaux différents hérités du rassemblement de plusieurs compagnies de remorquage qui formèrent les Abeilles dans les années 90.  Situation qui n’est jamais très simple en matière d’entretien de remplacement, voire même pour les utilisateurs tels que les pilotes de port. Mer et Marine, Les nouveaux remorqueurs nazairiens | Mer et Marine
  • Le temps de fabriquer et de faire livrer les pièces nécessaires à la réparation d’un des propulseurs azimutaux du F.-A.-Gauthier, ce dernier ne sera pas de retour avant le mois d’août. , Retour du F.-A.-Gauthier en août, arrêt de l’Apollo jusqu’au 13 février : le PDG de la STQ congédié
  • Livré en avril 2011 par le chantier Metalships & Docks, le navire, qui appartient à l’armateur norvégien North Sea Shipping, mesure 160.9 mètres de long pour 30 mètres de large, son port en lourd étant de 12.700 tonnes. Bénéficiant d’un système de positionnement dynamique DP3, il dispose de cinq propulseurs azimutaux Voith Schneider de 3800 kW (3 à l’arrière et deux à l’avant), ainsi qu’un propulseur d’étrave de 2000 kW. Conçu pour les travaux de construction offshore, mais aussi l’extraction de minerais, le North Sea Giant, qui présente une surface de pont de 2800 m², est actuellement équipé pour la pose de conduites. Après avoir effectué son chargement au Trait, il a mis le cap sur l'Atlantique et fait actuellement route, selon son AIS, vers Trinidad et Tobago.  Mer et Marine, Le navire de construction North Sea Giant a effectué un chargement au Trait | Mer et Marine
  • Conçu pour les opérations côtières, avec un tirant d’eau de seulement 1.9 mètre, le plus petit modèle de la gamme est le MRAV 660. Long de 42.6 mètres pour une largeur de 11.5 mètres, ce bâtiment de 660 tonnes de déplacement en charge peut atteindre la vitesse de 10 nœuds avec une propulsion diesel-électrique (2x 441 kW), deux propulseurs azimutaux et un propulseur d’étrave en tunnel. Affichant une capacité de traction de 10 tonnes pour les remorquages, il est armé par un équipage de 8 marins et peut accueillir une équipe de 15 personnels spécialisés. Mer et Marine, Damen lance une gamme de bâtiments polyvalents | Mer et Marine
  • Ces deux navires vont être suivis par deux autres unités, qui achèveront le programme lancé en 2013 suite à la signature d’un contrat avec Petrobras pour l’exploitation de quatre nouveaux PLSV. Plus compacts, les troisième et quatrième navires, du type VARD 3 16, mesureront 139.9 mètres de long pour 28 mètres de large et présenteront un port en lourd de 10.800 tonnes. Leur propulsion comprendra six moteurs de 2880 kW, deux propulseurs en tunnel de 2000 kW à l’avant et deux autres de 3700 kW à l’arrière, ainsi que deux propulseurs azimutaux de 1800 kW. Les futurs Skandi Olinda et Skandi Recife disposeront d’une tour de pose de conduites dont la capacité de tension sera de 340 tonnes, ainsi qu’un carrousel de 2500 tonnes et des tourets, logés respectivement sous et sur le pont. Ils pourront accueillir 120 personnes et mettre en œuvre deux ROV capables de travailler à 2500 mètres de profondeur. Mer et Marine, TechnipFMC : Le Skandi Búzios en service | Mer et Marine
  • Long de 160.9 mètres pour une largeur de 32 mètres, ce navire de construction sous-marine et de soutien de plongée adopte le design VARD OSCV 12. Il est conçu pour les opérations de construction et de pose de conduites flexibles en environnements difficiles, jusqu’à 3000 mètres de profondeur d’eau. Pouvant accueillir 140 personnes, il est doté d’un système de positionnement dynamique DP3, sa propulsion diesel-électrique, d’une puissance totale de 24 MW, étant assurée par six groupes Bergen (4 x B32 :40L8A et 2 x B32 :40L9A) alimentant trois propulseurs azimutaux de 3.7 MW chacun. S’y ajoutent deux propulseurs en tunnel de 2.8 MW et deux propulseurs rétractables d’une puissance unitaire de 2.2 MW. La vitesse maximale est de 16 nœuds, avec une autonomie de 12.000 milles à 12 nœuds, le navire pouvant rester 60 jours en opération. Mer et Marine, L'imposant Skandi Africa en Seine | Mer et Marine
  • Equipé d’un helideck pouvant recevoir des hélicoptères de plus de 10 tonnes, comme un EH-101, le navire pourra loger 100 personnes en cabines individuelles. Côté énergie/propulsion, il sera équipé de huit générateurs principaux (4 x 3535 kW et 4 x 2650 kW), quatre propulseurs azimutaux de 3000 kW chacun, deux propulseurs rétractables de 2600 kW et deux propulseurs d’étrave de même puissance. Doté d’un système de positionnement dynamique (DP2), sa vitesse maximale est prévue pour atteindre 11.5 nœuds. Mer et Marine, Avec le Voltaire, Jan de Nul se positionne sur la pose de très grandes éoliennes | Mer et Marine
  • Le chenalage de la rivière et le transit vers La Rochelle se fait à l’aide des deux propulseurs azimutaux, l’Hermione étant le premier grand voilier à être équipé de ce type de moteurs facilitant les manoeuvres. Une fois le pont passé, les mâts huniers sont calés hauts, guindés et ridés. Il ne restera qu’à remettre les vergues de huniers à poste sans oublier les haubans, étais et galhaubans à guinder ainsi que les mats perroquets au mouillage du lendemain. Mer et Marine, L’Hermione reprend la mer | Mer et Marine
  • Sa propulsion sera fournie par Rolls-Royce : six moteurs semi rapides B33 :45 L9A de 5000 kW, trois propulseurs azimutaux de 3000 kW, deux propulseurs relevables de 3500 kW et deux tunnels de 2000 kW. Mer et Marine, Un navire minier pour la Papouasie Nouvelle-Guinée | Mer et Marine
  • Livré en 2001 par le chantier sud-coréen Hyundai Mipo, le Deep Blue est l’un des plus grands navires de pose de conduites et de construction sous-marine en mer profonde du monde. Long de 206.5 mètres pour une largeur de 32 mètres et un tirant d’eau de 10 mètres, il est équipé d’un système de positionnement dynamique de classe 3. A cet effet, il dispose de huit propulseurs Kamewa, soit deux azimutaux de 5.5 MW chacun, quatre rétractables de 3 MW (un à l’arrière, trois sous la quille) et deux propulseurs d’étrave en tunnel de 1.3 MW. Doté d’impressionnants moyens de manutention pour effectuer la pose de conduites, le Deep Blue peut réaliser des travaux jusqu’à 3000 mètres de profondeur. Il utilise les techniques de pose en déroulé et en J pour l'installation de tous types de conduites flexibles, rigides et d'ombilicaux. Les flexibles et ombilicaux sont stockés dans de grands carrousels stockés sous le pont du navire.  Mer et Marine, Technip : Le Deep Blue vient charger des conduites au Havre | Mer et Marine
  • H2X, spécialiste du composite et des navires techniques, a développé un design original, moulé en infusion en un seul bloc. « Nous avons utilisé sur FeliX de nouvelles technologies composites que nous avons développées comme l’IPN ou des nouveaux systèmes de fixation des éléments métalliques, qui nous ont permis d’avoir une structure légère ». Deux moteurs Scania de 450 chevaux, deux propulseurs d’étrave et deux azimutaux propulsent le navire, qui peut atteindre 13 nœuds en vitesse de pointe. « Ce système de gouverne et de propulsion nous a paru le plus adapté pour ce bateau qui pourra être amené à travailler en positionnement dynamique ». Equipé en DP1, FeliX est DP2 ready. Ses réserves de fuel (2x11.500 litres) lui autorisent une autonomie d’une dizaine de jours. Mer et Marine, FeliX : Un catamaran polyvalent pour iXSurvey | Mer et Marine
  • Pour l’heure, MSC Cruises évoque un « incident technique » et précise que « des investigations sont en cours pour comprendre la dynamique exacte des évènements. La compagnie travaille en étroite collaboration avec les autorités maritimes et locales ». Le paquebot, qui d'après les témoignages recueillis par la presse italienne, a pris de la vitesse peu avant l’impact et était devenu incontrôlable, aurait été victime d’une avarie faisant que ses moteurs azimutaux (pods) seraient restés bloqués en poussée. Les remorqueurs n’ont pu le maintenir, la remorque de tête finissant par céder. Mer et Marine, Venise : devenu incontrôlable, le MSC Opera heurte un quai et un bateau fluvial | Mer et Marine
  • D'une longueur de 88 mètres, le navire, basé sur le design SX175, pourra accueillir 60 personnes, dont 40 techniciens. Il dispose d'une propulsion diesel-électrique : quatre moteur Cat de 1765 kW, un circuit de distribution DC, deux moteurs électriques reliés à deux propulseurs azimutaux, deux propulseurs tunnel et un rétractable. Il pourra croiser à 13.5 noeuds et recevoir un hélicoptère. Mer et Marine, Premiers essais en mer pour le X-Stern de Windea | Mer et Marine
  • Pour la propulsion, le système intègre quatre propulseurs azimutaux: 2 de 3400 Kw chacun, deux autres de 2000 Kw mais rétractables cette fois puis deux propulseurs d’étrave de 1200 Kw, ce qui le rend très réactif en positionnement dynamique et lui permet de filer 13,4 nœuds. Mer et Marine, Le Living Stone de DEME : le plus grand poseur de câbles au monde | Mer et Marine
  • Ce qui devait arriver arriva. En décembre 2018, lors d’un arrêt technique prévu pour deux jours, on découvre un problème majeur sur les propulseurs azimutaux du F.-A.-Gauthier, qui ne pourra pas reprendre la mer avant la mi-août 2019 au plus tôt. Prise de court, la STQ fait appel au CTMA Vacancier, qui relie habituellement les Îles-de-La-Madeleine au continent. Le Manic, Le Camille-Marcoux a-t-il déclenché une malédiction? - Le Manic
  • Les moteurs, réfrigérés à l’eau douce via des réfrigérants de type « box cooler », entraineront deux propulseurs azimutaux placés sur l’arrière.  Mer et Marine, Boluda : Grosse commande de remorqueurs chez Piriou | Mer et Marine
  • Les deux propulseurs azimutaux du navire peuvent pivoter complètement sur eux-mêmes, ce qui permet à l'imposant bâtiment de 6655 tonnes de se déplacer avec une étonnante précision. Le bateau vogue à une vitesse de croisière de 12,5 noeuds grâce à des génératrices électriques de 1530 kW chacune, alimentées par des moteurs au mazout lourd de 9 cylindres. La Presse, Le Bella-Desgagnés, nouveau joyau de la Côte-Nord
  • Au cours des deux prochaines semaines, des experts s’activeront à identifier avec précision la nature du bris. Pour ce faire, les deux propulseurs azimutaux, qui présentent une vibration anormale, seront retirés de la coque du F.-A.-Gauthier, puis entièrement démontés pièce par pièce. Ces propulseurs, qui pèsent des milliers de livres, servent à la navigation du traversier exempt de gouvernail. M. Bertrand indique qu’il est trop tôt pour connaître le diagnostic et les travaux à faire sur le navire, encore moins de savoir la durée de ces réparations. Le Soleil, Le traversier F.-A.-Gauthier remplacé par un bateau de 49 ans | L'Est du Québec | Actualités | Le Soleil - Québec
  • Réalisés en acier, les OST 30 disposent de deux propulseurs azimutaux placés sur l'arrière (Azimuth Stern Drive). Ces propulseurs sont entraînés par deux moteurs diesels marins semi-rapides suralimentés 4 temps réfrigérés à l’eau douce via des réfrigérants de type « box cooler ». Leur puissance unitaire est de 1945 kW. Mer et Marine, Le Havre : Un remorqueur flambant neuf pour Boluda | Mer et Marine
  • Les navires sont équipés de deux propulseurs azimutaux dotés de la technologie à aimant permanent et deux grands propulseurs en tunnel à l'avant. Rolls-Royce a également fourni son design de passerelle Unified Bridge, les stabilisateurs (du type Aquarius 100), le système de positionnement dynamique permettant de tenir une position sans mouiller les ancres, le système électrique et les équipements de manutention. Mer et Marine, Hurtigruten : Le Roald Amundsen lancé | Mer et Marine
  • Dans un communiqué, la société d’État précise que « des vibrations anormales provenant des propulseurs azimutaux ont été décelées. Une investigation plus poussée de la STQ et du fabricant a révélé une défaillance mécanique des propulseurs qui est de nature à compromettre le bon fonctionnement du navire ». Radio-Canada.ca, F.-A.-Gauthier : François Bonnardel s’engage à acheter un bateau de remplacement | Radio-Canada.ca
  • L’autre nouveauté du navire, qui pourra atteindre la vitesse de 15 à 16 km/h, est l’adoption d’une propulsion hybride. En plus de la roue, qui fournira les deux tiers des besoins et sera réalisée en acier et en aluminium, l’Elbe Princesse II sera équipé à l’arrière de deux propulseurs azimutaux Schottel, qui assureront un tiers de la propulsion et serviront à orienter le navire en complément d’un troisième propulseur situé à l’avant. Ils seront suffisamment petits pour ne pas obérer les avantages de la roue en ce qui concerne les navigations par très faibles fonds. Mer et Marine, Neopolia : De nouveaux navires pour CroisiEurope | Mer et Marine
  • Sur le plan technique, le Celebrity Flora est équipé de quatre moteurs diesels Caterpillar de 950 kW chacun, fournissant l’énergie du bord et alimentant deux pods (moteurs électriques azimutaux) à deux hélices chacun, ainsi que deux propulseurs d’étrave. « Le bateau est extrêmement manœuvrant et son comportement à la mer s’est pendant les essais révélé exceptionnel pour un navire de cette taille. Beaucoup d’éléments sont inspirés du Celebrity Edge, par exemple une forme d’étrave similaire qui est plus efficiente que les étraves traditionnelles. Nous avons aussi deux ailerons stabilisateurs qui peuvent être utilisés même lorsque le navire est arrêté et qui réduisent de 90% les effets de roulis. Le Flora est aussi équipé de deux systèmes de positionnement dynamique indépendants qui nous permettent de tenir parfaitement un mouillage et de ne pas jeter l’ancre dans des zones protégées », détaille le capitaine Nikolas, commandant du Celebrity Flora. Un officier pas peu fier de son bateau : « C’est un très beau navire et nous avons une passerelle équipée comme celles des grands paquebots, avec des systèmes à la pointe de la technologie. Et il y a eu beaucoup d’effort sur le plan environnemental. Nous avons par exemple 185 m2 de panneaux solaires (d’une puissance de 5.5 kW, ndlr), des systèmes très poussés en matière de traitement de l’eau et des systèmes vraiment optimisés pour réduire la consommation en carburant ». Offrant une autonomie  de plus de 3000 milles, le Celebrity Flora peut atteindre la vitesse de 14 nœuds, avec selon le bord une consommation quotidienne de 14m3 de carburant, « ce qui est vraiment peu ». Mer et Marine, Celebrity Flora: un petit bijou aux Galápagos | Mer et Marine
  • C'est la star des bateaux de forage en haute mer. Construit en 2002, Chikyû est équipé d'un système GPS qui, couplé à six moteurs azimutaux de 3,8 mètres de diamètres, lui permet de maintenir un positionnement précis pendant le forage. France Culture, 6 grands instruments scientifiques qui ont repoussé les frontières
  • Capable de dépasser la vitesse de 16 nœuds, le bâtiment dispose d’un sonar de coque optimisé pour la détection des mines. La plateforme, en acier, est conçue pour résister aux chocs, afin de lui assurer un haut niveau de survivabilité au cas où elle pénètrerait dans un champ de mines. De même, une attention toute particulière a été apportée sur la réduction des signatures électromagnétique, électrique et acoustique sous-marine du navire, qui sont d’un niveau comparable à celui d’une frégate. Très manoeuvrant, le bateau est proposé avec des propulseurs azimutaux Voith Schneider et dispose d’un système de positionnement dynamique DP2. Polyvalent, le navire dispose aussi d’installations pour servir d’unité de commandement. Il peut héberger plus de 60 personnes et intégrer différents moyens d’autodéfense, comme des canons télé-opérés de petit et moyen calibre, et des systèmes complémentaires pour la lutte contre les menaces asymétriques. Mer et Marine, Guerre des mines : Gros plan sur la solution nazairienne | Mer et Marine
  • Car ce n’est pas ici l’objectif du concept, même s'il est clair que le projet de François Fiat fut l'occasion, pour Piriou, de mettre un pied dans la grande plaisance et de lancer aujourd’hui une gamme de navires de voyage. Avec deux modèles principaux. Le premier est un bateau coque acier/superstructures en aluminium de 76.6 mètres de long pour 13 mètres de large et 4.4 mètres de tirant d’eau capable de loger 18 passagers, servis par 18 membres d’équipage. Offrant la même autonomie que le Yersin, dont il est directement dérivé, le NV 77 compte quatre moteurs diesels de 1000 kW, deux de 500 kW, un moteurs électrique de 1500 kW, deux propulseurs azimutaux de 1500 kW et un pump jet de 600 kW.   Mer et Marine, Piriou développe son offre sur la grande plaisance | Mer et Marine
  • Il est équipé de 2 propulseurs "azimutaux" placés sur l'arrière (Azimuth Stern Drive). Ces propulseurs sont entraînés par 2 moteurs diesels marins semi rapides suralimentés 4 temps réfrigérés à l’eau douce via des réfrigérants de type "box cooler". Mer et Marine, Piriou livrera deux autres remorqueurs à Boluda au premier semestre 2016 | Mer et Marine
  • « Ce bateau est avant tout prévu pour ne pas bouger. Il est davantage dédié à l’entretien qu’à la pose et a plutôt un profil d’intervention sur des câbles régionaux », détaille Raynald Leconte. Dans la forme et l’équipement du navire, on sent clairement l’influence des innovations de la construction navale offshore, dont il a bénéficié. La propulsion diesel-électrique est flexible : deux propulseurs Rolls-Royce tunnel à l’avant, deux azimutaux Rolls-Royce à l’arrière et un propulseur rétractable, qui peut être relevé en cas de travail dans des petits fonds.  L’alimentation électrique est fournie par quatre diesel-générateurs Caterpillar de 2.5 MW. Le navire, qui travaille beaucoup en station, est naturellement équipé d’un système de positionnement dynamique DP2, fourni par Alstom. Capable d'accueillir jusqu'à 70 personnes, équipage, techniciens et clients, il peut opérer en toute autonomie pendant 60 jours, avec notamment une production quotidienne de 500 m3 d’eau douce. Mer et Marine, A bord du nouveau câblier d'Orange Marine | Mer et Marine
  • Très manœuvrant grâce notamment à ses deux propulseurs azimutaux, le bâtiment dispose par ailleurs d’une plateforme et d’un petit hangar pour des drones aériens (UAV). Ces derniers serviront à effectuer des missions de reconnaissance, permettant par exemple de repérer des mines dérivantes, mais pourront aussi jouer le rôle de relais radio entre le bateau-mère et les drones si ceux-ci sont déployés à longue distance. Mer et Marine, Guerre des mines : STX France, Socarenam et EDR s’allient en Belgique | Mer et Marine
  • Il sera suivi par deux autres PLSV, qui achèveront le programme lancé il y a trois ans. Plus compacts, ces navires du type VARD 3 16 mesureront 139.9 mètres de long pour 28 mètres de large et présenteront un port en lourd de 10.800 tonnes. Leur propulsion comprendra six moteurs de 2880 kW, deux propulseurs en tunnel de 2000 kW à l’avant et deux autres de 3700 kW à l’arrière, ainsi que deux propulseurs azimutaux de 1800 kW. Les futurs Skandi Olinda et Skandi Recife disposeront d’une tour de pose de conduites dont la capacité de tension sera de 340 tonnes, ainsi qu’un carrousel de 2500 tonnes et des tourets, logés respectivement sous et sur le pont. Ils pourront accueillir 120 personnes et mettre en œuvre deux ROV capable de travailler à 2500 mètres de profondeur. Mer et Marine, Technip et DOF mettent en service le Skandi Açu | Mer et Marine

Images d'illustration du mot « azimutaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Surveyor taking sun azimuth for true direction to determine magnetic declination from magnetic observations. Photo de NOAA via Unsplash

Traductions du mot « azimutaux »

Langue Traduction
Anglais azimuth
Espagnol azimut
Italien azimut
Allemand azimut
Chinois 方位角
Arabe السمت
Portugais azimute
Russe азимут
Japonais 方位角
Basque azimuta
Corse azimut
Source : Google Translate API
Partager