La langue française

Avrillée

Sommaire

  • Définitions du mot avrillée
  • Étymologie de « avrillée »
  • Phonétique de « avrillée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « avrillée »
  • Traductions du mot « avrillée »
  • Synonymes de « avrillée »

Définitions du mot « avrillée »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVRILLÉE1, subst. fém.

Région. Averse de printemps, pluie d'avril douce et tiède :
1. En Poitou les paysans disent d'une violente pluie d'orage : « c'est une érabinée; mais s'il s'agit de ces tièdes averses du printemps, qui ne durent que quelques minutes, ils les baptisent du nom charmant d'avrillées ». A. Theuriet (France, Suppl.1907).
Rem. 1. Attesté ds Littré, Guérin 1892.
Rem. 2. Selon Chateaubriand, chez les poètes gaulois, jours précédant le mois de mai :
2. ... je laisse mes hôtes aux oreilles découvertes et la petite sauvage à la perle, souhaitant à Lady Conyngham, la gentillesse de Mila, avec cet âge qui n'appartient encore qu'au plus jeune printemps, qu'à ces jours qui précèdent le mois de mai, et que nos poètes gaulois appellaient l'avrillée. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 318.
Rem. 3. 1reattest. (supra ex. 2); dér. de avril*, suff. -ée*.
BBG. − France Suppl. 1907. − Rheims 1969.

AVRILLÉE2, subst. fém.

Région. ,,Vrillée, petite vrillée, clochette, liseron s'attachant aux plantes environnantes`` (Verr.-On. t. 1 1908, p. 63) :
... nous voyions ... des champs de colzas jaunes éblouissants sous le soleil ... la Loire brillante, plus loin encore le Val soyeux et bigarré ... d'admirables fleurs ... apportaient dans la pièce même la vénusté et le parfum de l'avrillée. Genevoix, L'Assassin,1948, p. 184.
PRONONC. − Seule transcr. ds Littré : a-vri-llée, ll mouillées.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1881 dial. (Ménière, Gloss. angev. étymol. comparé avec différents dialectes, Angers). Forme agglutinée de vrillée, nom pop. du liseron, lui-même dér. de vrille* à cause de la particularité de cette plante qui s'enroule en spirale (v. Roll. Flore, t. 8, pp. 55-56 et FEW t. 14, p. 553 s.v. viticula); influence probable de avril au sens de « printemps ».

Wiktionnaire

Nom commun

avrillée \a.vʁi.je\ féminin

  1. (Provincial) Pluie d’avril, douce et tiède.
    • Déjà, dans l’entourage de Gilberte, cet éclat neuf, ces éclosions subtiles qui font de l’amour une avrillée, mais elle n’était pas encore livrée au destin... — (J.-H. Rosny, Un voleur ?, 1932)

Forme d’adjectif

avrillée \a.vʁi.je\

  1. Féminin singulier de avrillé.

Nom commun

avrillée \Prononciation ?\ féminin

  1. Clochette.
  2. (Botanique) Liseron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AVRILLÉE (a-vri-llée, ll mouillées) s. f.
  • Terme provincial. Pluie d'avril, douce et tiède.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avrillée »

De l’ancien français avrillier (« faire un temps d’avril »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avrillée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avrillée avrile

Évolution historique de l’usage du mot « avrillée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « avrillée »

Langue Traduction
Anglais aprillea
Espagnol aprillea
Italien aprillea
Allemand aprillea
Chinois 阿普利耶
Arabe أبريليا
Portugais aprillea
Russe aprillea
Japonais アプリリア
Basque aprillea
Corse aprillea
Source : Google Translate API

Synonymes de « avrillée »

Source : synonymes de avrillée sur lebonsynonyme.fr
Partager