La langue française

Avisé, avisée

Définitions du mot « avisé, avisée »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVISÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de aviser*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers.] Qui manifeste, face aux événements, un esprit d'à-propos pour agir avec intelligence et prudence. Être un homme avisé, une personne avisée; être avisé comme un vieillard; être bien, mal avisé. Synon. perspicace, prudent, réfléchi. Anton. imprudent, irréfléchi :
1. Le vent tanna sa peau. Ses membres se durcirent par le contact des armures; et comme il était très fort, courageux, tempérant, avisé, il obtint sans peine le commandement d'une compagnie. Flaubert, Trois contes,La légende de st Julien l'Hospitalier, 1877, p. 101.
2. En homme avisé, patient, prudent, méthodique, Joseph n'ignorait pas que les petits larcins quotidiens font les gros comptes annuels, et je suis persuadée que, de cette façon, il triplait, quadruplait ses gages, ce qui n'est jamais à dédaigner. Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 371.
Rem. Attesté ds les dict. gén. des xixeet xxes. à partir de Ac. 1798.
PARAD. a) Synon. averti, circonspect, éclairé, fort, sagace, sensé. b) Anton. aventureux, audacieux, inconsidéré.
P. ext. [En parlant de l'expression hum.] Qui dénote des qualités de finesse et de perspicacité. Un air, un sourire avisé :
3. − « Oui, monsieur, l'imprimerie Servois », avait répondu le domestique, vrai paysan du centre de la France, au front large sous ses cheveux grisonnants. Et quel regard avisé de ses yeux bruns! P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 49.
B.− [En parlant du comportement phys. ou mor. de l'homme] Avoir un esprit avisé; complaisance, galanterie, loyauté avisée :
4. Elle invoquait à tout propos l'extrême jeunesse de Cécile, repoussait toute décision dans un avenir assez lointain pour laisser place à la surprise, au fait nouveau, à tel événement sauveur. Malgré cette conduite avisée, les choses allèrent leur train... G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Vue de la Terre promise, 1934, p. 107.
III.− Emploi subst. Celui (celle) qui se montre intelligent(e) et prudent(e) dans la conduite de ses actions :
5. Cependant, que de responsabilités prenons-nous, dont de plus avisés sauraient s'épargner le fardeau! Pour moi, il n'est pas douteux que Mademoiselle votre fille n'ait déjà donné les signes évidents de la vocation religieuse. Bernanos, La Joie,1929, p. 631.
Rem. Bien que synon., les adj. avisé, prudent, circonspect sont nettement distincts. L'homme avisé sait, par vivacité d'esprit, tout adapter aux circonstances, l'homme prudent est réfléchi devant la difficulté, le circonspect est méfiant et agit toujours avec précaution. (Attesté ds les dict. gén. et ds Bonnaire 1835, Guizot 1864, Sommer 1882).
PRONONC. : [avize]. Demi-longueur chez Passy 1914 pour le [i].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 687. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 006, b) 555; xxes. : a) 996, b) 1 165.
BBG. − Bonnaire 1835. − Rigal (E.). Les Part. osé, avisé, entendu dans les loc. un homme entendu... R. Lang. rom. 1884, t. 19, pp. 257-259.

Wiktionnaire

Adjectif

avisé \a.vi.ze\

  1. Qui ne fait rien sans bien y penser ; qui sait trouver dans chaque occasion ce qu’il vaut mieux faire.
    • Les grands abbés de ce temps, d’Odilon de Cluny à Didier du Mont-Cassin, étaient assez avisés pour ne pas chercher à « monachiser » le monde qui les entourait. — (Robert Fossier & ‎André Vauchez, Histoire du Moyen Age, tome 2 : Xe-XIe siècles, Éditions Complexe, 2005, p. 32)

Forme de verbe

avisé \a.vi.ze\

  1. Participe passé masculin singulier de aviser.
    • Il informa ses chers et bien aimés sujets du Pays de Vaud qu’ayant avisé par quels moyens il pourrait se décharger de cette charge et débriquer le dit Pays de Vaud, il a trouvé que ce ne pouvait être que par le moyen d’un impôt ou contribution générale à fournir par nos chers et bien aimés sujets. — (Berthold van Muyden, Pages d’histoire lausannoise - bourgeois et habitants, 1911, page 157)

Forme de verbe

avisé \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du passé simple de l’indicatif de avisar.

Forme d’adjectif

avisée \a.vi.ze\

  1. Féminin singulier de avisé.

Forme de verbe

avisée \a.vi.ze\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aviser.

Forme d’adjectif

avisée \a.vi.ze\

  1. Féminin singulier de avisé.

Forme de verbe

avisée \a.vi.ze\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe aviser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVISÉ, ÉE. adj.
Qui ne fait rien sans y bien penser, Qui sait trouver dans chaque occasion ce qu'il vaut mieux Faire. C'est un homme sage et avisé. Il est fort avisé. Mal avisé. Voyez MALAVISÉ.

Littré (1872-1877)

AVISÉ (a-vi-zé, zée) part. passé.
  • 1Aperçu. Le cerf avisé par le maître dans l'étable où il s'était blotti.
  • 2Imaginé. [Le chat] Blanchit sa robe et s'enfarine… Se niche et se blottit dans une huche ouverte ; Ce fut à lui bien avisé, La Fontaine, Fab. III, 18.
  • 3 Adj. Qui fait attention à, qui agit avec intelligence. Hélas ! que nous savons peu ce que nous faisons, quand nous ne laissons pas au ciel le soin des choses qu'il nous faut, quand nous voulons être plus avisés que lui, Molière, le Festin, IV, 6. Maxime, en voilà trop pour un homme avisé, Corneille, Cinna, IV, 5. Les bons esprits Qui savent, avisés, avecque différence, Séparer le vrai bien du fard de l'apparence, Régnier, Sat. V.

    C'est un mal avisé (voy. MALAVISÉ).

HISTORIQUE

XIVe s. [Il] A quis un garçon aviset, Roman du chast. de Couci, 2941.

XVe s. Et aussi messagers sages et avisés et bien idoines et taillés de faire ce message, Froissart, I, I, 11.

XVIe s. En est il devenu meilleur ou plus advisé ? Montaigne, I, 142.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avisé »

De aviser.
Du latin vulgaire mi est visum, du latin visum, participe passé neutre de videre, « voir » (cf. vision).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avisé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avisé avise

Évolution historique de l’usage du mot « avisé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avisé »

  • À 20 h 37, ce vendredi, le centre opérationnel d’incendie et de secours (Codis) de Quimper est avisé par le personnel du Samu 29 qui a reçu un appel à la suite d’un coup de couteau donné par une femme à son conjoint, à Plouzané, près de Brest. Immédiatement, les gendarmes de la communauté de brigades de Plouzané se rendent au domicile du couple. Le Telegramme, Une femme blesse son conjoint avec un couteau à Plouzané - Plouzané - Le Télégramme
  • Certains parents des écoles maternelle et élémentaire publiques ont récemment manifesté leur surprise, voire leur courroux, devant leur impossibilité d’utiliser l’allée des Diablotins pour aller de l’une à l’autre. La mairie aurait pourtant avisé tous les parents de la maternelle, dans un courrier du 19 juin. , Montfort-le-Gesnois. L’allée des Diablotins est réservée à l’école Ste-Adélaïde - Le Mans.maville.com
  • Rien n'échappe à l'œil avisé d’Anne Roumanoff ! Tous les jours, avec la complicité de ses chroniqueurs et de leurs invités (comédiens, humoristes, politiques...), Anne Roumanoff traite et maltraite l'actualité avec malice et bienveillance. Le rendez-vous idéal pour faire le plein de bonne humeur. Europe 1, Anne Roumanoff avec Valérie Bègue et Benabar

Traductions du mot « avisé »

Langue Traduction
Anglais advised
Espagnol aconsejado
Italien consigliato
Allemand empfohlen
Chinois 建议
Arabe نصح
Portugais aconselhado
Russe рекомендуется
Japonais 助言
Basque aholkatu
Corse cunsigliatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « avisé »

Source : synonymes de avisé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « avisé »

Avisé

Retour au sommaire ➦

Partager