La langue française

Aurochs

Définitions du mot « aurochs »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUROCHS, subst. masc.

ZOOL. Sorte de taureau sauvage, ancêtre probable du bœuf actuel, répandu autrefois dans toute l'Europe, en voie d'extinction. Dit aussi ure, urus :
1. On ne pourrait guère expliquer autrement la longue persistance de la faune originale de grands animaux dont parlent les témoignages historiques. Il y avait dans les Vosges, encore vers l'an 1000, des bisons, des aurochs, des élans, hôtes des grandes forêts hercyniennes, et qui ont disparu ou se réduisent à quelques individus confinés en Lithuanie ou sur les bords de la Baltique, gibier magnifique qui fit des Vosges un domaine de chasse cher aux Carolingiens. Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 192.
2. Car les bêtes les premières ont dessiné la route. Ours et loups, aurochs massifs, aussi sauvages sans doute que les taureaux de combat d'aujourd'hui, qui, guidés par l'instinct, au cours de migrations primitives, en changeant de versant pour trouver pâture, en se ménageant des issues en cas d'alerte ou en cherchant les points d'eau, devinaient et suivaient le chemin le plus court et le plus facile (...). Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 173.
3. Ces diverses races paraissent dériver toutes du B. primigenus Bojanus et d'une forme plus petite, à cornes beaucoup plus courtes (B. brachyceros Ow.). Le premier n'est autre que l'Ur ou Aurochs, nom que l'on a appliqué très inexactement, à partir du xvesiècle au Bison d'Europe, qui vivait encore, tandis que le véritable Aurochs n'existait plus qu'à l'état d'extrême rareté, et que son souvenir même était perdu, son nom restant appliqué à la seule espèce sauvage persistante de Bœuf de l'Europe centrale. E. Perrier, Traité de zool.,t. 4, 1932, p. 3595.
P. métaph. :
4. Or, Mona, du milieu de la mer rude et haute, Dressait rigidement les granits de sa côte, Qui, massifs et baignés d'écume et pleins de bruit, Brisaient l'eau furieuse en gerbes dans la nuit, Sombres spectres, vêtus de blanc dans ces ténèbres, Et vomissant les flots par leurs gueules funèbres. L'esprit rauque du vent, au faîte noir des rocs, Tournoyait et soufflait dans ses cornes d'aurochs; Et c'était un fracas si vaste et si sauvage, Que la mer s'en taisait tout le long du rivage, ... Leconte de Lisle, Poèmes barbares,Le Massacre de Mona, 1878, p. 113.
PRONONC. ET ORTH. : [ɔ ʀ ɔks] ou [o-]. [ɔ] ouvert pour la 1resyll. ds Barbeau-Rodhe 1930 et Harrap's 1963, [o] fermé ds Pt Lar. 1968 (cf. aussi les dict. hist.). Pt Rob. et Warn. 1968 donnent les deux possibilités de prononc. Pour l'hésitation entre [ɔ] et [o], cf. augmenter et auréole. Pour la prononc. [k] du groupe ch dans le mot, cf. Fouché Prononc. 1959, p. 417. Le s final se prononce ds Barbeau-Rodhe 1930, Harrap's 1963 et Warn. 1968 (cf. aussi Nod. 1844, Littré et DG). Il est facultatif ds Pt Rob. et Pt Lar. 1968. Barbeau-Rodhe rappelle que Victor Hugo écrivait auroch et Mart. Comment prononce 1913 écrit à ce sujet : ,,On articule aussi intégralement rams et aurochs (aurox). On notera seulement la tendance qui se manifeste, notamment chez Victor Hugo, à remplacer aurochs par auroch : en ce cas, le pluriel se prononce comme le singulier; mais c'est aurochs qui est le vrai mot.`` Cf. aussi Fouché Prononc. 1959, p. 422. Noter que Land. 1834, Besch. 1845 et Fél. 1851 ne transcrivent pas s final et que Besch. emploie comme vedette aurochs ou urus.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1414 ourofl « bœuf sauvage » (Ghill. de Lannoy, Voy. et Ambass., 41, Potvin d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 128 : Et sont les aucunes [des bêtes] comme bœufz sauvages, nommez ouroflz); 2. 1611 aurox (Artus Thomas, Comm. sur la trad. d'Apollonius par Vigenère, t. 2, p. 384, ibid.); ca 1752 aurocks (Buffon, Hist. Nat., Quadrupèdes, t. 1, p. 273, éd. Lanessan, Paris, 1883); ca 1752 aurochs (Id., Ibid., t. 4, p. 359). 1. empr. au m.h.all. urohse « aurochs » composé de ur « aurochs » et de ohse « bœuf » (all.mod. Ochse), Lexer30; 2 empr. à l'all. mod. Auerochse (Paul-Betz5); cf. m.b.all. ūrosse, néerl. mod. œros, norv. urokse « aurochs » (Kluge20). Le germ. ur, a.nord. urr est d'orig. incertaine. Le mot germ. a été empr. par le lat. urus (César, De Bello gallico, 6, 28, 1), lui-même empr. au xvies. par le fr. ure*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 19.
BBG. − Bible 1912. − Bouillet 1859. − Bréz. 1969. − Littré-Robin 1865. − Marcel 1938. − Mont. 1967. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

aurochs \o.ʁɔk\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Espèce de taureau sauvage, ancêtre probable des bovins actuels, à présent disparu et qu’on appelle aussi « bœuf urus » et « ure » (surtout dans les mots croisés).
    • Avec à peu près deux mètres au garrot, l’aurochs présentait une taille plus importante que les races actuelles de bovins.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUROCHS. (CH se prononce K.) n. m.
Espèce de taureau sauvage qu'on appelle autrement Bœuf urus et Ure.

Littré (1872-1877)

AUROCHS (ô-roks) s. m.
  • Un des noms vulgaires du bœuf urus, qui est un bœuf des prairies et des bruyères.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aurochs »

De l’allemand Auerochse, dérivé du moyen haut-allemand urohse. Voir le latin urus, du gaulois uros Référence nécessaire, dont est dérivé ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot allemand composé de Auer pour Aue, plaine, et Ochs, bœuf : bœuf de plaine ; sanscr. uxan, bœuf, taureau, cheval, probablement du radical vah, porter (voy. VÉHICULE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aurochs »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aurochs orɔk

Évolution historique de l’usage du mot « aurochs »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aurochs »

  • Les dernières populations d’aurochs, dont nos bovins domestiqués sont les descendants en ligne directe, ont disparu au début du XVIIe siècle. « La trace des derniers spécimens est mentionnée à la date de 1627 dans les forêts du centre de l’actuelle Pologne », explique Thomas Lecocq, maître de conférences en biologie animale à l’université de Lorraine et spécialiste des processus de domestication. , Magazine Lifestyle | Les vaches du sous-bois à l’étable
  • Si ces trois mignonnes risquent de faire chavirer le cœur des visiteurs, il ne faut pas oublier le millier d’autres animaux que compte le parc, d’autant que d’autres petits ont vu le jour dont huit louveteaux. Sur une quarantaine d’hectares, les visiteurs pourront donc découvrir quelque 150 espèces sauvages comme domestiques dont le daim blanc, moucheté ou noir, quatre espèces de cerfs, des rennes et des chevreuils, l’amusant guanaco, des porcs laineux, cinq types de chèvres, neuf de moutons, des yacks, bisons et aurochs, le bœuf gris de Hongrieaux cornes immenses, la "hairy coo" aux longs poils roux. Chez les carnivores, on trouve aussi bien l’ours, le loup, le lynx, les renards que le chien viverrin. Quelques rongeurs, des singes magots, des chevaux de Prejwalski entre autres équidés complètent la famille des mammifères. ladepeche.fr, Gramat Trois oursonnes nées au parc animalier - ladepeche.fr
  • Et Cosquer est riche : au milieu des bisons, des chevaux et des aurochs, les artistes de la préhistoire ont représenté, exemples uniques, des phoques, des méduses et des pingouins. Les études ont permis de les dater entre -33 000 et -19 000 ans, période d'occupation quasi ininterrompue de la grotte. Soit des œuvres moins vieilles qu'à Chauvet (37 000 ans) mais plus qu'à Lascaux (18 000 ans). En attendant de pouvoir les livrer aux visiteurs, il y a un certain nombre de défis technique à relever. « Le plus complexe reste de faire rentrer la grotte dans cette boîte déjà existante, alors qu'à Chauvet le bâtiment a été construit spécialement », poursuit la cheffe de projet. leparisien.fr, Deux ans pour recréer la grotte Cosquer, trésor englouti de la Préhistoire - Le Parisien
  • Il a bourlingué, « fait » l’Afrique et l’Asie, s’est entiché de l’aurochs, le plus préhistorique des bovins. Il s’est mis en tête de l’élever en bio et en troupeau au bout du monde, au Bourgé, entre Pougné et Saint-Georges, commune de Nanteuil-en-Vallée. Avec un succès certain. Ses spécialités en bocaux et ses salaisons ont fait le bonheur des… CharenteLibre.fr, La PAC menace l’élevage d’aurochs d’extinction - Charente Libre.fr
  • ​Après avoir confondu dans un premier temps l’objet avec un morceau de bois, ils ont rapidement compris qu’il s’agissait d’une corne appartenant à un aurochs, une espèce qui s’est éteinte dans la première moitié du 17ème siècle. , Ils découvrent la corne de l’un des plus grands mammifères terrestres, aujourd’hui disparu - photo - Sputnik France
  • Deux tarifs sont proposés : le premier incluant la visite en tracteur, le second pour ceux qui souhaitent seulement profiter du site en se promenant sur le sentier pédestre et dans la mini-ferme. Le sentier d’une longueur de 400 mètres permet de visiter et d’observer les animaux à son propre rythme : émeus, nandous, aurochs, longhornn, lièvres de Patagonie et daims. Dans la traversée de la zone boisée, ouvrir l’œil pour apercevoir les cerfs élaphes et sikas. ladepeche.fr, Lapenne. Une journée d’évasion en famille sur la terre du bison d’Amérique - ladepeche.fr

Traductions du mot « aurochs »

Langue Traduction
Anglais aurochs
Espagnol uro
Italien uri
Allemand auerochsen
Chinois ur
Arabe أروخس
Portugais auroque
Russe зубр
Japonais オーロックス
Basque uro
Corse aurocchi
Source : Google Translate API

Synonymes de « aurochs »

Source : synonymes de aurochs sur lebonsynonyme.fr

Aurochs

Retour au sommaire ➦

Partager