La langue française

Attestatrice

Sommaire

  • Définitions du mot attestatrice
  • Phonétique de « attestatrice »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attestatrice »
  • Traductions du mot « attestatrice »

Définitions du mot attestatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTESTATEUR, TRICE, adj.

Qui atteste :
Rosny, après avoir aujourd'hui vanté la solidité de sa santé et déploré le manque d'une maladie, en général attestatrice du talent chez un écrivain, confesse cependant qu'il est un angoisseux, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1888, p. 891.
Rem. Gestes attestateurs (Claudel, Le Soulier de satin, 1929, journée 4, 9, p. 908).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1888 attestatrice, supra. Dér. du rad. de attester*; suff. -ateur (-eur2*); cf. le lat. eccl. attestator subst. masc. « celui qui atteste » (St Augustin, Serm., 288, 2 ds TLL s.v., 1129, 72); la forme fém. attestatrix est attestée en lat. médiév. 1249 (Chartae Bernenses, II, 278, p. 295, 11 ds Mittellat. W. s.v., 1146, 48).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.

Phonétique du mot « attestatrice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attestatrice atɛstatris

Évolution historique de l’usage du mot « attestatrice »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « attestatrice »

Langue Traduction
Anglais attesting
Espagnol atestiguando
Italien attestante
Allemand bescheinigung
Chinois 证明
Arabe يشهد
Portugais atestando
Russe свидетельствование
Japonais 証明する
Basque egiaztatzen
Corse attesta
Source : Google Translate API
Partager