La langue française

Attendu, attendue

Définitions du mot « attendu, attendue »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTENDU, UE, part. passé, prép., loc. adv., adj. et subst.

I.− Part. passé de attendre*.
II.− Emplois adj. et subst.
A.− Emploi adj.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Sur la présence de qui on compte. Un hôte attendu :
1. Antoinette, tant attendue, vint enfin s'asseoir en robe noire dans le fauteuil fatal, au milieu d'un tel concert de haine que seule la certitude de l'issue qu'aurait le jugement en fit respecter les formes. A. France, Les Dieux ont soif,1912, p. 197.
2. [En parlant d'une chose ou d'un événement]
a) Devant arriver dans un délai rapproché. Aveux, effets, résultats attendus; révélations attendues :
2. L'année 1948 devait enfin faire connaître au public une voiture depuis longtemps attendue et depuis longtemps étudiée et soumise aux essais, la 2 CV Citroën. H. Tinard, L'Automob.,1951, p. 369.
b) Dont l'arrivée n'est pas fixée, que l'on redoute ou que l'on espère. Changement attendu; ère, nouveauté, occasion attendue :
3. L'aurore du siècle, trop attendue, fatiguée d'avance, trop brillante, traversée de lueurs fausses, et que les formidables stries de la guerre, dans les premières heures d'après, étaient venues charger. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 165.
3. Emploi techn., ART CULIN. [En parlant d'une boisson, d'un mets, d'une viande] Qui gagne en saveur et en valeur culinaire lorsqu'on en diffère la consommation.
Rem. Attesté ds Ac. 1835, 1878, Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Quillet 1965, Mont. 1967.
B.− Emploi subst.
1. Ce qui est attendu :
4. Je ne pensais pas à lui quand je formais le projet de rejeter Anne de notre vie; je savais qu'il se consolerait comme il se consolait de tout : une rupture lui coûterait moins qu'une vie rangée; il n'était vraiment atteint et miné que par l'habitude et l'attendu, comme je l'étais moi-même. F. Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 164.
2. Celui (celle) qui est attendu(e) :
5. L'angelus marque les pulsations de l'attente, que la grande volée de Pâques seule peut terminer. Le printemps est le grand attendu, le seul attendu. Alain, Propos,1931, p. 1013.
3. Emplois techn.
a) ART CULIN. Cf. supra II A 3(Attesté ds Ac. Gastr. 1962).
b) DR., le plus souvent au plur. Alinéa d'un jugement, d'une sentence commençant par attendu que. Les attendus d'un jugement (cf. infra III B 1).Synon. considérant(s) :
6. Nous empruntons quelques attendus de la Chambre criminelle de la Cour de Cassation, par lesquels elle décide que le chef-adjoint du cabinet d'un ministre n'est pas un fonctionnaire. Cette théorie jurisprudentielle doit s'étendre au chef de cabinet du préfet : « attendu que le chef-adjoint du cabinet d'un ministre ne peut être regardé, ni comme un fonctionnaire public, ... etc. ». J. Baradat, L'Organ. d'une préfecture,1907, p. 127.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Littré, Nouv. Lar. ill., DG, Ac. 1932, Cap. 1936, Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Dub.
III.− Prép. et loc. adv. Attendu.
A.− Emploi abs. Attendu. Synon. étant donné, vu, eu égard à :
7. ... je ne saurais voyager sans un cortège considérable, attendu ma naissance et ma fortune. Mais je ne veux pas vous embarrasser de ce train. Musset, La Quenouille de Barberine,1840, II, 1, p. 305.
Rem. 1. Attesté ds la plupart des dict. gén. à partir de Ac. 1798. 2. Attendu, empl. absol. et placé immédiatement avant l'adj., le subst., le verbe ou la prop. qu'il détermine, prend valeur de prép. et devient de ce fait inv. (d'apr. les éd. de Ac., Lar. 19e, Thomas 1956, Quillet 1965, Lar. Lang. fr., Grev. 1964, § 784. 3. L'étude de la docum. révèle que cette prép. est plus empl. au xixes. qu'au xxes., où elle est supplantée par ses quasi-synon. vu, étant donné).
B.− Attendu que, loc. adv. régissant l'indicatif.
1. DR. Formule, qui, commençant chaque alinéa, désigne chaque motif d'une requête, assignation ou d'un jugement. Synon. considérant que, étant donné que, vu que :
8. le juge. − Alors, je lirai la sentence. Attendu que vous, Nancy Mannigoe, avez, le treizième jour de septembre, assassiné de propos délibéré et avec préméditation l'enfant en bas âge de M. et MmeGowan Stevens, dans la ville de Jefferson, la sentence de cette cour est que... Camus, Requiem pour une nonne,adapté de W. Faulkner, 1956, 1repart., 1ertabl., p. 825.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. à partir de Lar. 19e. N'apparaît ds l'Ac. qu'en 1932.
2. Dans le lang. admin. et cour. :
9. − Ce bon Caderousse, dit le vieillard, il nous aime tant! − Certainement que je vous aime, et que je vous estime encore, attendu que les honnêtes gens sont rares! A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 19.
10. En outre, vu la nécessité certaine d'amélioration des métiers de la viande, mais attendu qu'en l'état actuel des textes le Crédit Agricole ne peut financer un particulier, la commission a décidé : ... Quelques aspects de l'équipement agric. en France, 2, 1951, p. 37.
PRONONC. ET ORTH. : [atɑ ̃dy]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 2esyll. du mot. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. atendu avec un seul t.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1340 part. passé « étant examiné » (Arch. J.J. 73, fo166 rods Gdf. : Toutes choses considerees et attendues qui faisoient a considerer et a attendre) − début xvies. Mart. du Bellay ds Littré; 2. 1379 loc. conj. attendu que « considérant que » (J. de Brie, Bon berger, éd. Lacroix, Paris, 1879, p. 18 : Et quand ledit Jehan fut tourné à garison de son pied, attendu qu'il s'estoit bien porté et qu'il estoit bien digne d'avoir aulcun estat convenable à sa personne, l'on luy bailla la garde de dix vaches à lait); 1450 prép. atendu « étant donné » (Mist. Vieil Testament, éd. de Rothschild, 1878-91, v. 45927, t. 6, p. 69 : Atendu ce cruel rapport Dont on a fait icy mencion, Allez faire informacion), surtout empl. dans la lang. jur.; 3. 1866 p. ext. subst. masc. (Lar. 19e: Attendu ... chacun des alinéas d'une requête, d'un arrêté, qui commence par le mot attendu que; chacun des moyens qui motivent un avis ou une décision). Part. passé de attendre*; seule forme à conserver en fr. mod. ce sens de l'a. et du m. fr., v. attendre étymol.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 733. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 393, b) 3 659; xxes. : a) 3 894, b) 4 424.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Cap. 1936. − Dem. 1802. − Gottsch. Redens. 1930, p. 354. − Mont. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

attendu \a.tɑ̃.dy\ masculin

  1. (Droit) Motifs donnés par les juges de première instance.
    • Les attendus du jugement d’un procès réservent parfois des conclusions inattendues à l’arrivée. — (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
    • Dès le 2 avril, le Sénat leur communique son intention de proclamer la déchéance de Napoléon. Un acte en bonne et due forme est rédigé le lendemain : il multiplie les attendus, presque tous inspirés du rapport Lainé de décembre 1813. — (Jean-Claude Berchet, Chateaubriand, Éditions Gallimard, 2014)
  2. Ce qui est attendu.
    • Hormis le cas de la fonction inverse, la connaissance générale des variations d’une fonction homographique et sa mise sous forme réduite ne sont pas des attendus du programme. — (Bulletin officiel de l’Éducation nationale numéro 30 du 23 juillet 2009)
    • Un mois plus tard, vient le temps de la rencontre qui est à la fois rencontre avec le chaton et avec Karine. Chaque personne a des attendus particuliers, veut un mâle ou une femelle, est à la recherche d’une couleur particulière. — (Guillaume Le Blanc, La femme aux chats, Seuil, 2014, p. 51.)

Forme de verbe

attendu \a.tɑ̃.dy\

  1. Participe passé de attendre.

Adjectif

attendu \a.tɑ̃.dy\

  1. Que l’on a prévu, auquel on s’attend.
    • L’expérience a fourni le résultat attendu.
    • La liste des articles censurés [...] couvrait, bien sûr, des sujets attendus, comme les événements de la place Tiananmen en 1989, la Révolution culturelle de 1966 à 1976, le Tibet, Taïwan, la province du Xinjiang... — (Laurent Bigorne, Chine-Occident, la nouvelle guerre du savoir, Le Point n° 2347, 31 août 2017)
  2. Que l’on attend.
    • La tournée en France de ce groupe de rock est très attendue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTENDU (a-tan-du, due) part. passé d'attendre
  • Le Messie attendu par les Hébreux. Des honneurs longtemps attendus. Quoiqu'attendu, madame, à l'empire du monde, Racine, Bérén. I, 4. Et tu vois le triomphe où j'étais attendu ! Racine, ib. V, 4.

    En termes de cuisine, une viande attendue, une viande à point pour la faire cuire.

    Attendu, loc. prépositive. Vu, eu égard à. Il fut exempté de cette charge, attendu son infirmité.

    Attendu que, loc. conjonct. Vu que, comme. Les parents de sa femme s'étaient opposés à son mariage, attendu qu'il n'était pas gentilhomme, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg. J'eus un maître autrefois que je regrette fort Et que je ne sers plus, attendu qu'il est mort, Destouches, le Glorieux, I, 3.

HISTORIQUE

XVe s. Attendu qu'ils ne pouvoient ignorer qu'il ne fust fils et frere du roi, Monstrelet, I, 25.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTENDU. Ajoutez :
2Substantivement, les attendus, les considérants d'un jugement. Un exemple remarquable de cette jurisprudence résulte d'un arrêt de la Cour de Paris du 5 juill. 1863, dont, à titre d'exemple, vous me permettrez de vous faire connaître les attendus, M. le Substitut Lefebvre de Viefville, Gaz. des Trib. 11 déc. 1875, p. 1195, 4e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attendu »

(Date à préciser) Participe passé du verbe attendre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attendu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attendu atɑ̃dy

Évolution historique de l’usage du mot « attendu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attendu »

  • C'est toujours agréable d'être attendu et de ne pas arriver. De Oscar Wilde
  • Petit présent trop attendu N’est point donné mais bien vendu. De Proverbe français
  • J’ai attendu 60 ans pour deve­nir un sex-symbol. De Louis Bertignac / Voici, 3 octobre 2015
  • Gutenberg n'a pas attendu le développement du marché du livre pour inventer l'imprimerie. De Nicole Notat
  • C’est un honneur d’avoir le risque de ne pas plaire. Cela signifie qu’on est attendu. De Laurent Gaudé / Evene.fr - Août 2006
  • Attaque ton ennemi quand il n'est pas préparé, apparais quand tu n'es pas attendu. De Sun Tzu / L'art de la guerre
  • Les gens qui prétendent que le temps guérit tous les maux n’ont jamais attendu indéfiniment dans le salon d’un médecin. De Anonyme
  • Je ne supporte pas l'idée d'être attendu quelque part, la liberté est le slogan des survivants. De David Foenkinos / Charlotte
  • Je vous ai aimée plus que je n'ai jamais aimé une autre femme et je vous ai attendue plus que je n'ai jamais attendu une autre femme. De Victor Fleming / Autant en emporte le vent
  • L'attendu n'arrive point, mais l'inattendu. De Euripide
  • La science m'ordonne de n'aimer que moi, attendu que tout le monde est fondé sur l'intérêt personnel. De Fiodor Dostoïevski / Crime et châtiment
  • Gagner sa vie ne vaut pas le coup, attendu qu’on l’a déjà. Le boulot y en a pas beaucoup, faut le laisser à ceux qui aiment ça. De Coluche / Et vous trouvez ça drôle ?
  • Les jours où vous avez attendu votre tour, où vous n’avez humilié personne et où vous n’avez exigé que votre dû ne furent pas des jours perdus. De Robert Brault
  • J’avais trop longtemps attendu de pouvoir pénétrer un jour dans un monde jusque-là interdit, pour ne pas accueillir avec une émotion profonde l’occasion de pouvoir en franchir enfin les limites. De Théodore Monod / Le Désert Blanc
  • La situation attendue est ainsi décrite par la préfecture : "Des orages se déclenchent par le sud Aquitaine en fin de journée, d’abord peu virulents, ils s’organisent en progressant vers l’est Aquitaine, l’ouest Midi-Pyrénées et le Limousin ce soir et la nuit prochaine. Ils devraient être accompagnés d’une activité électrique parfois intense, de chutes de grêle pouvant être marquées, et de rafales de vent pouvant atteindre 90/100 km/h, localement 110/120 km/h. De fortes précipitations associées à ces orages sont aussi attendues, avec des intensités pouvant atteindre 30 à 50 mm par heure." SudOuest.fr, Orages en Lot-et-Garonne : le point sur le passage attendu en vigilance orange

Traductions du mot « attendu »

Langue Traduction
Anglais expected
Espagnol esperado
Italien previsto
Allemand erwartet
Chinois 预期
Arabe متوقع
Portugais esperado
Russe ожидаемый
Japonais 期待した
Basque espero
Corse aspittatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « attendu »

Source : synonymes de attendu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attendu »

Attendu

Retour au sommaire ➦

Partager