Assourdissant : définition de assourdissant

chevron_left
chevron_right

Assourdissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ASSOURDISSANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de assourdir*.
II.− Emploi adj. [Gén. en parlant d'un bruit de grande intensité] Qui assourdit, empêche de percevoir d'autres bruits. Un vacarme assourdissant :
1. Le coup sonna comme une détonation de fusil, et voilà qu'à ce bruit d'explosion répondit, du haut en bas de ma demeure, un formidable tumulte. Ce fut si subit, si terrible, si assourdissant que je reculai de quelques pas, et que, bien que le sentant toujours inutile, je tirai de sa gaine mon revolver. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Qui sait? 1890, p. 1190.
2. ... les moindres incidents du voyage soulevaient des huées, des cris et des rires assourdissants : ... Zola, La Débâcle,1892, p. 45.
3. En effet, tout d'un coup, derrière notre dos, éclate le fracas net, strident, assourdissant du 75. Ça crépite sans arrêt. Barbusse, Le Feu,1916, p. 231.
SYNT. Bruit assourdissant; tapage assourdissant de scies, de marteaux et de cognées (Hugo, Le Rhin, 1842, p. 67).
P. anal. [En parlant d'un inanimé abstr. désignant l'état physique d'une pers., une conversation, etc.] Qui fatigue, assomme :
4. Le dîner, comme tous ceux où le nombre des convives excède celui des muses, où l'on est par conséquent exposé à se trouver à table entre deux personnes que l'on rencontre pour la première fois, où la conversation ne peut-être générale sans être assourdissante ou incommode; le dîner, dis-je, fut triste et ennuyeux. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 1, 1811, p. 132.
5. Je suis heureux d'apprendre que tu reviens à la poésie et même que tu travailles, au sortir de l'atelier, malgré l'assourdissante fatigue. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Les Maîtres, 1937, p. 65.
PRONONC. : [asuʀdisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 199.

Assourdissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

assourdissant \a.suʁ.di.sɑ̃\

  1. Qui assourdit.
    • Une assourdissante détonation partit du zénith, et l’aéronat décrivit une terrible embardée. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)
    • Le fracas de l’orchestre leur arrivait, assourdissant. Par instants, les violons dominaient le vacarme qu’ils semblaient apaiser, caresser, contenir, mais le saxo, le piston, la clarinette et surtout la trompette […] se mettaient ensemble à mugir et à pétarader de telle sorte que personne ne parlait plus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

Forme de verbe

assourdissant \a.suʁ.di.sɑ̃\

  1. Participe présent de assourdir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Assourdissant : définition du Littré (1872-1877)

ASSOURDISSANT (a-sour-di-san, san-t') adj.
  • Qui assourdit. Bruit assourdissant. Babil assourdissant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « assourdissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assourdissant asurdisɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « assourdissant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assourdissant »

  • Ce vendredi matin, vers 5h45, un orage de grêle s'est abattu sur le Chalonnais. Pendant 10 minutes, le ciel était déchaîné. Bourrasques de vent, bruit assourdissant des grelons tombant au sol. Ces derniers, de la taille dune bille, ont vite fondu. , Météorologie - Climat | Le Chalonnais sous la grêle ce vendredi matin [vidéo]
  • Même si le gouvernement n’a pour l’instant pas un porte-parole, rien ne peut ou ne doit justifier ce silence assourdissant sur ce cas qui a quand-même enregistré au moins, deux morts. Mosaiqueguinee.com, Violences meurtrières de Koyamah (Macenta) : le silence assourdissant du gouvernement - Mosaiqueguinee.com
  • Heureusement que l’indignation et la condamnation des anciens présidents africains et de l’actuel chef de l’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, apportent un bémol à ce silence assourdissant des dirigeants africains. Mais, au vu de l’ampleur de la protestation aux États-Unis, on attend mieux de l’Afrique ! Courrier international, Après la mort de George Floyd, le silence assourdissant de l’Afrique
  • L'audiovisuel a envahi le monde des arts plastiques exactement comme il est devenu assourdissant dans notre vie quotidienne. Il est temps de s'interroger sur le retour au silence. De Paul Virilio / Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • La langue de Dieu, c'est le silence. Il peut être assourdissant, mais on y reconnaît sa voix. On ne discute pas avec cette voix. De Julien Green / Entretien avec Pierre Assouline - Septembre 1993
  • Je vois l’histoire de mon pays comme un fleuve de mon enfance qui charriait tout sur son passage dans un fracas assourdissant. De Reinaldo Arenas
  • Ces gaffes qui sont accueillies par un de ces silences que l’on peut qualifier d’assourdissant... De Paul Claudel
  • Je suis plein du silence assourdissant d'aimer. De Louis Aragon / Le fou d’Elsa

Traductions du mot « assourdissant »

Langue Traduction
Corse surditu
Basque deafening
Japonais 耳をつんざく
Russe оглушительный
Portugais ensurdecedor
Arabe يصم الآذان
Chinois 震耳欲聋
Allemand ohrenbetäubend
Italien assordante
Espagnol ensordecedor
Anglais deafening
Source : Google Translate API

Synonymes de « assourdissant »

Source : synonymes de assourdissant sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires