La langue française

Assomptive

Sommaire

  • Définitions du mot assomptive
  • Phonétique de « assomptive »
  • Évolution historique de l’usage du mot « assomptive »
  • Traductions du mot « assomptive »

Définitions du mot assomptive

Trésor de la Langue Française informatisé

ASSOMPTIF, IVE, adj.

I.− HÉRALD. Armes assomptives. ,,Armes qu'on a le droit de prendre après une action d'éclat`` (Lar. 19e).
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré, Nouv. Lar. ill.
II.− PHILOSOPHIE
A.− LOG. [En parlant d'un jugement] ,,Employé comme auxiliaire dans le cours d'une démonstration commencée avec d'autres principes`` (Ac. Compl. 1842). Jugement assomptif, proposition assomptive (Lar. 19eet Guérin 1892).
B.− Dans la philos. existentialiste. [En parlant du projet de la conscience hum.] Qui assume sa relation à autrui :
... ces irréalisables ne nous sont pas seulement apprésentés comme irréalisables : pour qu'ils aient, en effet, le caractère d'irréalisables, il faut qu'ils se dévoilent à la lumière de quelque projet visant à les réaliser (...) c'est bien (...) ce que nous notions tout à l'heure, lorsque nous montrions le pour-soi assumant son être-pour-l'autre dans et par l'acte même qui reconnaît l'existence de l'autre. Corrélativement, donc, à ce projet assomptif, les irréalisables se dévoilent comme « à réaliser ». Sartre, L'Être et le Néant,1943, p. 611.
III.− GRAMMAIRE
A.− [En parlant d'un morph., d'une prop., considérés du point de vue de leur sens] ,,Qui exprime ou concerne une hypothèse. Cf. hypothétique`` (Mar. Lex. 1951).
B.− (Chez Dam.-Pich.). Cas assomptif. Cas équivalent à un complément introduit par la préposition à (cf. Dam.-Pich. Gloss. 1949).
PRONONC. − Seule transcr. ds Littré : a-son-ptif, fém. -pti-v'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1578 chir. « qui tire du dehors » (Joubert, Gr. chir., p. 605 ds Gdf. Compl. : Phlebotomie assomptive et vuidante par la mesme partie), attest. isolée; 2. repris au xixes.; 1838 Ac. Compl. 1842 : Assomptif. [a) philos.] il se dit D'un jugement, d'une proposition employée comme auxiliaire dans le cours d'une démonstration commencée avec d'autres principes; [b) blas.] se dit Des armes qu'on a droit de porter en vertu de quelque action d'éclat). Empr. au lat. assumptivus « qui vient du dehors »; au sens 2 a en parlant d'une argumentation empruntée, à titre auxiliaire, à des éléments extérieurs à l'affaire plaidée dep. Rhet. Her., 1, 14, 24 ds TLL s.v., 936, 25; 2 b à rapprocher de assomption* étymol 1.
BBG. − Dam.-Pich. Gloss. 1949. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Mots rares 1965. − Springh 1962.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

assomptive \a.sɔ̃p.tiv\

  1. Féminin singulier de assomptif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « assomptive »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assomptive asɔmptiv

Évolution historique de l’usage du mot « assomptive »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « assomptive »

Langue Traduction
Anglais assumptive
Espagnol supuesto
Italien pretenzioso
Allemand angenommen
Chinois 假设的
Arabe مسلم به
Portugais pretensioso
Russe предположительный
Japonais 仮定の
Basque assumptive
Corse assunti
Source : Google Translate API
Partager