Arrivé : définition de arrivé, arrivée


Arrivé, arrivée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARRIVÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de arriver*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers.]
1. Parvenu à destination; présent :
1. − Fusilier Bertha, l'Empereur est arrivé. Personne n'avait encore entendu parler de cela, et je lui répondis : − Sauf votre respect, sergent, je viens de prendre un petit verre avec le sapeur Merlin, en planton la nuit dernière à la porte du général, il ne m'a rien raconté de ces choses. Alors, lui, clignant de l'œil, dit : − Tout se remue, tout est en l'air... Tu ne comprends pas encore ça, conscrit, mais il est là, je le sens jusqu'à la pointe des pieds. Quand il n'est pas arrivé, tout ne va que d'une aile; et maintenant, tiens, là-bas, regarde ces estafettes qui galopent sur les routes, tout commence à revivre. Erckmann-Chatrian, Le Conscrit de 1813,1864, p. 94.
2. Qui a réussi :
2. Les derniers élèves de Cabanel et de Gérôme continuent à rabibocher les fripes mangées de l'antique, pour atteindre une médaille; parmi les hommes les plus arrivés, un certain nombre se sont fait mettre dans leurs meubles comme des filles et ils se livrent, au profit d'un marchand de toiles, à de vulgaires passes de peinture. Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 142.
3. Quand on me montre un homme qui, parti de rien, est devenu par son seul mérite un personnage, et qui porte partout avec lui la certitude qu'il est un personnage, et le bruit de sa gloire, et ses décorations, j'ai envie de rassembler tous les mauvais gamins comme moi autour du grand homme arrivé, et de faire une ronde en chantant : Il a réussi, l'imbécile! Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 316.
B.− [En parlant d'un événement] Qui s'est produit :
4. Vous voyez cet acteur qui s'ouvre le ventre. Eh bien, c'est la représentation réelle d'une chose arrivée. E. et J. de Goncourt, Journal,1888, p. 786.
III.− Emploi subst.
A.− Celui, (celle) qui est arrivé(e). Premier arrivé, dernier arrivé, nouvel arrivé :
5. Tout à l'heure, quand le tambour battra la charge, que les vingt d'en bas se précipitent à la barricade. Les premiers arrivés seront les mieux placés. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 476.
6. Après mille et un jours il devient maître, on lui donne une chambre et à son tour il est servi par les nouveaux arrivés. Barrès, Mes cahiers,t. 11, 1914-18, p. 65.
7. Comme nous étions les derniers arrivés, il était assez naturel que nous ne nous mêlions pas aussitôt à la conversation. Gide, L'École des femmes,1929, p. 1257.
B.− Celui, celle qui a réussi :
8. L'art et la politique s'y [aux trois cafés de la place Saint-Germain-des-Prés] donnent la main, l'arriviste et l'arrivé s'y coudoient, le maître et le disciple s'y livrent à des assauts de politesse pour savoir qui payera. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 157.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11 241. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 19 240, b) 17 544; xxes. : a) 14 291, b) 13 384.

Arrivé, arrivée : définition du Wiktionnaire

Adjectif

arrivé \a.ʁi.ve\ masculin

  1. Qui est arrivé.
    • La condition qui consiste dans un événement déjà arrivé n’a que les apparences de la condition; c’est une quasi-condition — (C. S. Zachariae von Lingenthal, G. Massé, C.-H. Vergé, Le droit civil français, éditeur Durand, 1857)
    • le premier homme arrivé au bord opposé attire, au moyen d’une corde, le crochet, le siège et son contenu. — (Edouard Charton, Le Tour du monde, 1873)
  2. Qui réussit.
    • La vertu était utile à cet homme arrivé; la force du poignet ne l’était pas moins à cet usurpateur que ni Byzance, ni ses vassaux, ni sa famille ne reconnaissaient. — (Jean Duché, L’histoire du monde, éditeur Flammarion, 1966)
    • Qui plus est, il a l’image d’un homme arrivé à la télévision, depuis sa nomination à la tête de TF1 en 1983 par la Haute Autorité, comme un favori du président. — (Revue Médiaspouvoirs, éditeur Bayard-Presse, 1994)

Nom commun

arrivé \a.ʁi.ve\ masculin (pour une femme on dit : arrivée)

  1. Personne réussissant financièrement.
    • Chez les hommes de l’art prévaut alors le sentiment que l’exercice de la profession classe et déclasse, produit pour reprendre l’expression de l’un deux, « des ratés et des arrivés », « des élus et des parias ». En somme la vétérinaire a ses OS et ses PDG. — (Ronald Hubscher, Les maîtres des bêtes: les vétérinaires dans la société française, éditeur Odile Jacob, 1999)

Forme de verbe

arrivé \a.ʁi.ve\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe arriver.
    • On débute par un bain de demi-heure à une heure, et on augmente tous les jours d’une heure environ, jusqu’à ce qu’on soit arrivé à ce qu’on appelle la haute baignée, qui se compose en général de quatre à cinq heures de bain le matin, et de une à deux heures l’après midi. — (Archives des sciences physiques et naturelles, 1849, page 182)

Nom commun 1

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin

  1. Action d’arriver.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Pour compléter cette information hollandaise, la Gazette évoque aussi quelques arrivées en provenance de Guinée comme cette nouvelle d'Amsterdam du 29 avril 1647 qui salue l’arrivée de trois navires chargés de sucre en provenance de « Saint-Tomé » (Sao Tomé). — (Stéphane Haffemayer, L'information dans la France du XVIIe siècle: la Gazette de Renaudot, de 1647 à 1663, Paris : chez H. Champion, 2002, page 391)
  2. Moment où une personne ou une chose arrive.
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Sous le porche, un boueux attendait l’arrivée de la voiture en songeant que, par un temps pareil, elle ne viendrait sans doute pas. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 62)
    • Préviens ta femme de ton arrivée. Ça me laissera le temps de passer tranquillement mon froc et de ne pas enfiler, dans la précipitation, mon slip à l'envers. — (Florentino Dos Santos, Les Cocus : Ces innocentes victimes des feux de l'amour… charnel, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 58)
  3. Endroit où une personne ou une chose arrive suite à un déplacement, par opposition au départ.
    • Tout comme les courses en ligne d'un jour, le classement est effectué au passage de la ligne d’arrivée. — (Xavier Garnotel, Le peloton cycliste : Ethnologie d'une culture sportive, éd. L'Harmattan, 2009, chap. 1, §. c-2)
    • (Chemin de fer) Le côté de l’arrivée s’oppose au coté du départ.

Nom commun 2

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin (pour un homme on dit : arrivé)

  1. Femme réussissant financièrement.

Forme d’adjectif

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Féminin singulier de arrivé.

Forme de verbe

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Participe passé féminin singulier de arriver.
    • Si Jos, après son travail, avait voulu visiphoner pour me dire qu’elle arrivait, ou si elle était simplement arrivée sans prévenir, comme elle le fait le plus souvent, elle serait déjà venue. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990)

Nom commun 1

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin

  1. Action d’arriver.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Pour compléter cette information hollandaise, la Gazette évoque aussi quelques arrivées en provenance de Guinée comme cette nouvelle d'Amsterdam du 29 avril 1647 qui salue l’arrivée de trois navires chargés de sucre en provenance de « Saint-Tomé » (Sao Tomé). — (Stéphane Haffemayer, L'information dans la France du XVIIe siècle: la Gazette de Renaudot, de 1647 à 1663, Paris : chez H. Champion, 2002, page 391)
  2. Moment où une personne ou une chose arrive.
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Sous le porche, un boueux attendait l’arrivée de la voiture en songeant que, par un temps pareil, elle ne viendrait sans doute pas. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 62)
    • Préviens ta femme de ton arrivée. Ça me laissera le temps de passer tranquillement mon froc et de ne pas enfiler, dans la précipitation, mon slip à l'envers. — (Florentino Dos Santos, Les Cocus : Ces innocentes victimes des feux de l'amour… charnel, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 58)
  3. Endroit où une personne ou une chose arrive suite à un déplacement, par opposition au départ.
    • Tout comme les courses en ligne d'un jour, le classement est effectué au passage de la ligne d’arrivée. — (Xavier Garnotel, Le peloton cycliste : Ethnologie d'une culture sportive, éd. L'Harmattan, 2009, chap. 1, §. c-2)
    • (Chemin de fer) Le côté de l’arrivée s’oppose au coté du départ.

Nom commun 2

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin (pour un homme on dit : arrivé)

  1. Femme réussissant financièrement.

Forme d’adjectif

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Féminin singulier de arrivé.

Forme de verbe

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Participe passé féminin singulier de arriver.
    • Si Jos, après son travail, avait voulu visiphoner pour me dire qu’elle arrivait, ou si elle était simplement arrivée sans prévenir, comme elle le fait le plus souvent, elle serait déjà venue. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990)

Nom commun 1

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin

  1. Action d’arriver.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Pour compléter cette information hollandaise, la Gazette évoque aussi quelques arrivées en provenance de Guinée comme cette nouvelle d'Amsterdam du 29 avril 1647 qui salue l’arrivée de trois navires chargés de sucre en provenance de « Saint-Tomé » (Sao Tomé). — (Stéphane Haffemayer, L'information dans la France du XVIIe siècle: la Gazette de Renaudot, de 1647 à 1663, Paris : chez H. Champion, 2002, page 391)
  2. Moment où une personne ou une chose arrive.
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Sous le porche, un boueux attendait l’arrivée de la voiture en songeant que, par un temps pareil, elle ne viendrait sans doute pas. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 62)
    • Préviens ta femme de ton arrivée. Ça me laissera le temps de passer tranquillement mon froc et de ne pas enfiler, dans la précipitation, mon slip à l'envers. — (Florentino Dos Santos, Les Cocus : Ces innocentes victimes des feux de l'amour… charnel, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 58)
  3. Endroit où une personne ou une chose arrive suite à un déplacement, par opposition au départ.
    • Tout comme les courses en ligne d'un jour, le classement est effectué au passage de la ligne d’arrivée. — (Xavier Garnotel, Le peloton cycliste : Ethnologie d'une culture sportive, éd. L'Harmattan, 2009, chap. 1, §. c-2)
    • (Chemin de fer) Le côté de l’arrivée s’oppose au coté du départ.

Nom commun 2

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin (pour un homme on dit : arrivé)

  1. Femme réussissant financièrement.

Forme d’adjectif

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Féminin singulier de arrivé.

Forme de verbe

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Participe passé féminin singulier de arriver.
    • Si Jos, après son travail, avait voulu visiphoner pour me dire qu’elle arrivait, ou si elle était simplement arrivée sans prévenir, comme elle le fait le plus souvent, elle serait déjà venue. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990)

Nom commun 1

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin

  1. Action d’arriver.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Pour compléter cette information hollandaise, la Gazette évoque aussi quelques arrivées en provenance de Guinée comme cette nouvelle d'Amsterdam du 29 avril 1647 qui salue l’arrivée de trois navires chargés de sucre en provenance de « Saint-Tomé » (Sao Tomé). — (Stéphane Haffemayer, L'information dans la France du XVIIe siècle: la Gazette de Renaudot, de 1647 à 1663, Paris : chez H. Champion, 2002, page 391)
  2. Moment où une personne ou une chose arrive.
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
    • Sous le porche, un boueux attendait l’arrivée de la voiture en songeant que, par un temps pareil, elle ne viendrait sans doute pas. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 62)
    • Préviens ta femme de ton arrivée. Ça me laissera le temps de passer tranquillement mon froc et de ne pas enfiler, dans la précipitation, mon slip à l'envers. — (Florentino Dos Santos, Les Cocus : Ces innocentes victimes des feux de l'amour… charnel, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 58)
  3. Endroit où une personne ou une chose arrive suite à un déplacement, par opposition au départ.
    • Tout comme les courses en ligne d'un jour, le classement est effectué au passage de la ligne d’arrivée. — (Xavier Garnotel, Le peloton cycliste : Ethnologie d'une culture sportive, éd. L'Harmattan, 2009, chap. 1, §. c-2)
    • (Chemin de fer) Le côté de l’arrivée s’oppose au coté du départ.

Nom commun 2

arrivée \a.ʁi.ve\ féminin (pour un homme on dit : arrivé)

  1. Femme réussissant financièrement.

Forme d’adjectif

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Féminin singulier de arrivé.

Forme de verbe

arrivée \a.ʁi.ve\

  1. Participe passé féminin singulier de arriver.
    • Si Jos, après son travail, avait voulu visiphoner pour me dire qu’elle arrivait, ou si elle était simplement arrivée sans prévenir, comme elle le fait le plus souvent, elle serait déjà venue. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arrivé, arrivée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRIVER. v. intr.
Aborder, approcher de la rive. La tempête nous obligea de relâcher et nous arrivâmes à une plage déserte. Arriver au port. Il se dit, en termes de Marine, d'un Bâtiment qui se dirige, qui vient sur un autre. Ce vaisseau arriva sur l'autre et lui lâcha sa bordée. Deux vaisseaux arrivèrent sur nous. Commandement d'arriver. Il a vieilli dans ces deux acceptions. Il signifie plus ordinairement Parvenir au lieu où l'on voulait aller ou, en parlant d'une chose, Parvenir à sa destination. Arriver au but le premier. Arriver à Paris. Arriver de bonne heure. Arriver tard. La nuit nous empêcha d'arriver à tel lieu. Arriver dans sa patrie, dans sa maison. Il arrive de voyage. Ils sont arrivés d'Espagne. Dès que ces marchandises seront arrivées. Il est arrivé à ce négociant trente balles de café. Une lettre m'est arrivée de Rome. Le paquet, la lettre n'arriva point à son adresse. Cette nouvelle n'était pas encore arrivée. Arriver à bon port. Voyez PORT. Il se prend aussi dans le sens de Venir, d'approcher. Voilà une foule qui arrive de ce côté. Il arrivait à grands pas. Nous arrivons, Nous serons bientôt au terme du voyage. Fig., La nuit arrive. Le jour fatal arrive. Arriver à la belle saison. Cet enfant arrive à l'âge de puberté. Quant à la seconde objection, ne m'interrompez pas, j'y arrive, Je vais bientôt l'examiner. Il se dit à peu près dans le même sens en parlant des Mots, des idées, etc. Les mots lui arrivent aisément. Les idées m'arrivaient en foule. Il signifie encore figurément Parvenir, atteindre à une chose. Arriver à la fin de son discours. Arriver aux honneurs, aux dignités, à une haute situation. Arriver au but qu'on s'était proposé. Arriver à la connaissance d'une chose. Arriver à connaître une chose. Arriver à la perfection. Il faut donner aux fruits le temps d'arriver à leur maturité. Fam., Arriver à ses fins, ou absolument, Arriver, Obtenir le succès que l'on désirait. Il ne peut arriver à ses fins. Avec de tels moyens on arrive. Vous aurez peine à arriver, si vous ne vous y prenez autrement. Un homme arrivé, Qui a obtenu la situation qu'il désirait. Il s'emploie aussi en parlant des accidents, des événements de la vie, et signifie Avoir lieu, survenir. La chose arriva comme je l'avais prévu. Voyez ce qui m'arrive. Cela n'arrive qu'à moi. Un malheur n'arrive jamais seul. Cela peut arriver à tout le monde, C'est à quoi tout le monde est exposé. Cela ne m'arrivera jamais, cela ne m'arrivera plus, C'est une chose que je ne ferai jamais, que je ne ferai plus. Par menace, Que cela vous arrive encore! Il s'emploie souvent comme verbe impersonnel. Il m'est arrivé de Londres une lettre, un paquet. Il nous arriva compagnie. Il arriva des personnes que nous n'attendions pas. Il m'arrive un grand malheur. Il arrive souvent que... Il est arrivé une nouvelle fâcheuse. Il vient d'arriver un étrange événement. Qu'arriva-t-il de là? Qu'en arriva-t-il? Il arrive à tout le monde de faillir, de se tromper, etc. Vous est-il jamais arrivé de... Toutes les fois qu'il m'arrive de songer à cela, je frémis. La première fois qu'il vous arrivera de parler ainsi, vous en serez puni. Il vous en arrivera malheur. Quoi qu'il arrive, je ferai mon devoir. Fam., Il en arrivera ce qu'il pourra, Peu m'importe le résultat. Prov., Fais ce que dois, advienne que pourra.

Arrivé, arrivée : définition du Littré (1872-1877)

ARRIVÉ (a-ri-vé, vée) part. passé.
  • 1Qui a pris terre. Arrivé au port.
  • 2Venu dans un lieu par eau, par voiture, à cheval, etc. Arrivé en diligence.
  • 3Venu, en général. Arrivé en Afrique. Vous êtes bien aise de le voir arrivé. À peine arrivé. On croyait le printemps arrivé. Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port… J'en cache les deux tiers aussitôt qu'arrivés Dans le fond des vaisseaux qui lors furent trouvés, Corneille, Cid, IV, 3.

    Son heure est arrivée, il va mourir.

  • 4 Fig. Qui a eu lieu. La mort de votre père arrivée pendant votre absence. L'histoire de Tobie arrivée en ce même temps, Bossuet, Hist. II, 4.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARRIVÉ.
1Ajoutez :

Fig. Un homme arrivé, un homme qui est parvenu à la fortune, à la réputation, à un bon emploi. Trente ans plus tard, arrivé, glorieux, académicien, sénateur, ce sera toujours le même Sainte-Beuve, A. Claveau, Journ. offic. 1er avr. 1875, p. 2398, 2e col.

4Ajoutez : Croire que c'est arrivé, s'imaginer si fortement une chose qu'on se persuade qu'elle a eu effectivement lieu. Ce qui faisait la force de Bouchardy, c'était son sérieux profond, sa conviction inébranlable ; il croyait que c'était arrivé, pour nous servir de la formule moderne, Th. Gautier, Journ. offic. feuilleton, 6 et 7 juin 1870.
5 Terme de turf. L'arrivé, l'instant où le cheval vainqueur atteint le poteau gagnant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arrivé »

Étymologie de arrivé - Wiktionnaire

Dérivé du participe passé de arriver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arrivé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrivé arive play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « arrivé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arrivé »

  • L'approche est toujours plus belle que l'arrivée. Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier, Correspondance avec Jacques Rivière, Gallimard
  • Interrogé au sujet de son nouveau coéquipier, Daniel Ricciardo estime qu’étant donné son passif avec Max Verstappen chez Red Bull, il sait à quoi s’attendre avec l’arrivée d’un jeune pilote talentueux et motivé comme Esteban. F1 News, Daniel Ricciardo : s’il arrive à me devancer cette saison, je sais déjà que cela fera les gros titres dans les journaux - F1 News
  • Comment expliquez-vous vous être intégré à une telle vitesse à votre nouvelle équipe ?Dès mon premier match, début novembre, j’ai trouvé mes marques, ma place au sein de l’effectif. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Je n’ai pas changé une virgule dans ma façon de faire. Avec mon vécu et mon expérience, je ne suis pas arrivé en faisant le timide (sourire). J’ai essayé tout simplement de mettre à la disposition de l’équipe, avec l’envie de l’aider. De montrer mon investissement. Sport24, Sergio Parisse au Figaro : «Je ne suis pas arrivé à Toulon en faisant le timide» - Top 14 - Rugby
  • Comment en est-on arrivé à faire ramasser nos radis par des étrangers venus en car ou en avion ? Dans son 51e numéro, la revue « XXI » publie un reportage de Mulhouse aux Yvelines, en pleine crise sanitaire et alimentaire mondiale, qui interroge notre manière de nous nourrir, la course à la production et notre rapport à la terre et aux paysans. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Comment en est-on arrivé à faire ramasser nos radis par des étrangers venus en car ou en avion ?

Images d'illustration du mot « arrivé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arrivé »

Langue Traduction
Corse veni
Basque etorri
Japonais 来る
Russe приходить
Portugais venha
Arabe تأتي
Chinois
Allemand kommen sie
Italien venire
Espagnol ven
Anglais come
Source : Google Translate API

Synonymes de « arrivé »

Source : synonymes de arrivé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « arrivé »



mots du mois

Mots similaires