La langue française

Argentine

Sommaire

  • Définitions du mot argentine
  • Étymologie de « argentine »
  • Phonétique de « argentine »
  • Évolution historique de l’usage du mot « argentine »
  • Citations contenant le mot « argentine »
  • Images d'illustration du mot « argentine »
  • Traductions du mot « argentine »
  • Synonymes de « argentine »

Définitions du mot « argentine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARGENTINE, subst. fém.

A.− BOT. Plante de la famille des rosacées ayant le dessous des feuilles couvert d'un duvet blanc, brillant et soyeux (nom vulgaire de la potentilla anserina) (d'apr. Littré-Robin 1865).
B.− ZOOL. Poisson de la famille des saumons, tirant son nom des bandes latérales couleur d'argent brillant qui lui strient le dos (cf. Pollet 1970).
Substance argentée servant à fabriquer les fausses perles, contenue dans la vessie natatoire de l'argentine (Bouillet 1859, Privat-Foc. 1870).
C.− CHIM. et MINÉR. Synon. de argentite, argyrite, argyrose (Duval 1959).
,,Poudre grise servant en impression textile constituée par de l'étain précipité de l'un de ses sels par des lames de zinc`` (Duval 1959).
,,Variété de calcite`` (Duval 1959).
PRONONC. : [aʀ ʒ ɑ ̃tin]. 2esyllabe longue ds Fér. 1768.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiiies. bot. (Voc. plantes, Ms. Harley 978, éd. Th. Wright ds T.-L. : argentea : argentine, lilie); ca 1580 (Ph. d'Alcripe, La Nouvelle Fabrique, p. 25 ds Hug. : Berle, menthe, verbene, curage, argentine, ancolve... et autres herbes qui croissent es prez); 2. 1827 zool. (Baudr. Pêches [a] Genre de poisson de la division des abdominaux; [b] on donne aussi le nom d'argentine à une espèce de perche qui se trouve sur les côtes de l'Amérique septentrionale); 3. a) 1866 minér. (Lar. 19e: argentine. Variété de chaux carbonatée minérale); b) 1878 (Lar. 19eSuppl. : argentine. Poudre d'étain employée dans l'impression des tissus pour produire des effets d'argenture. On l'emploie aussi en Angleterre pour argenter le papier). Dér. de argent* étymol. 1 (notion de couleur); suff. -ine*.
BBG. − Alex. 1768. − Baudr. Pêches 1827. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Dumas 1965 [1873]. − Duval 1959. − Leloir 1961. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1824. − Pierreh. 1926. − Pollet 1970. − Privat-Foc. 1870. − Roll. Flore t. 5 1967, p. 214.

Wiktionnaire

Nom commun

argentine \aʁ.ʒɑ̃.tin\ féminin

  1. (Botanique) Nom vulgaire de la potentille ansérine.
    • « Asseyons-nous sur ce talus », dit une voix molle. Sans avoir pris la peine de répondre, nous nous trouvâmes soudain couchés dans les touffes d´argentine. — (Georges Duhamel, Civilisation, « Dans la vigne » ; Le livre de poche, Paris, 1967, p. 80)
      Note d’usage : On remarquera la possibilité du singulier collectif.
  2. Minéral, qui est une variété lamellaire au lustre argenté de calcite.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Zoologie) Genre de petits poissons osseux au corps argenté, de la famille des argentinidés.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme d’adjectif

argentine \aʁ.ʒɑ̃.tin\

  1. Féminin singulier de argentin (dans tous les sens de l’adjectif).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARGENTIN, INE. adj.
Qui a l'éclat et la blancheur de l'argent. Onde argentine. Flots argentins. En termes de Peinture, Ton argentin, Effet de couleur qui rappelle le blanc de l'argent. Il signifie le plus souvent aujourd'hui Qui a le son clair de l'argent. Une cloche qui a un son argentin.

Littré (1872-1877)

ARGENTINE (ar-jan-ti-n') s. f.
  • 1Plante de la famille des rosacées, qui a le dessous des feuilles d'un blanc luisant et comme argenté. C'est la potentille ansérine.
  • 2En minéralogie, spath schisteux, variété de carbonate de chaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Argentine, les feuilles de cet herbe sont comme argentées à leurs renvers, d'où est venu le nom de la plante, De Serres, 607.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARGENTINE, plante qui doit être rapportée au genre des pentaphylloides. V. Pentaphylloides. (I)

* Sa racine est noirâtre, astringente, tantôt simple, tantôt fibreuse. Ses feuilles sont conjuguées, semblables à celles de l’aigremoine, composées de plusieurs grands lobes, obtus & dentelés profondément vers les bords, entremêlés d’autres lobes plus petits. Ses feuilles sont vertes par-dessus, & garnies par-dessous de petits poils blancs argentins. Ses fleurs naissent seule à seule de l’aisselle des feuilles qui embrassent les petites tiges par leurs appendices. Elles sont portées sur de longs pédicules velus, & composées de cinq pétales jaunes. Leur calice est d’une seule piece divisée en cinq parties pointues, entre lesquelles il y en a cinq autres plus petites ; elles renferment plusieurs étamines garnies de leurs sommets de même couleur. Le pistil se change en une tête sphérique de trois lignes de diametre, couverte de plusieurs petites graines arrondies, jaunâtres, & semblables à celles du pavot. Elle est commune dans les lieux humides, le long des chemins, sur le bord des rivieres ; elle trace par des jets comme le fraisier. Sa racine, ses feuilles, & sa graine, sont d’usage en Medecine.

Distillée fraîche au bain-marie, elle donne un flegme limpide, insipide & sans odeur ; une liqueur limpide, obscurément acide, puis manifestement acide, enfin fort acide. Ce qui est resté dans l’alembic, distillé à la cornue, a donné une liqueur roussâtre, soit acide, soit austere, soit alkaline urineuse ; une liqueur rousse empyreumatique, urineuse, remplie de beaucoup de sel volatil urineux ; du sel volatil urineux concret, & de l’huile de la consistance du beurre. La masse noire restée dans la cornue, a donné, après une calcination de treize heures au feu de reverbere, des cendres noirâtres, dont on a tiré par la lixiviation du sel fixe alkali.

Toute la plante a un goût d’herbe un peu salé & styptique. Son suc rougit le papier bleu ; d’où il est clair qu’elle est composée d’un sel ammoniacal & un peu alumineux & vitriolique, uni avec une huile épaisse. Elle passe pour rafraîchissante, astringente, dessicative, repercussive, & fortifiante. On la met au rang des plantes vulnéraires, astringentes ; & en effet elle arrête toute sorte d’hémorrhagies. On la prescrit utilement dans le crachement de sang, dans les pertes de sang, & dans les hémorrhoïdes. On lui attribue encore la vertu de soulager dans la diarrhée & les flux de sang. Geoff. mat. méd.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « argentine »

(Plante) (Date à préciser) Fait référence à la couleur du dessous des feuilles.
(Minéral) (Date à préciser) Fait référence au lustre argenté du minéral.
(Poisson) (Date à préciser) Le corps de ces poissons est argenté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Argentin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « argentine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
argentine arʒɑ̃tin

Évolution historique de l’usage du mot « argentine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « argentine »

  • Absents des campagnes argentines depuis les années 50, les criquets ravageurs ont fait leur réapparition en 2015, et des invasions similaires ont eu lieu en 2017 et 2019. Un phénomène lié selon les spécialistes au réchauffement climatique. «Les orthoptères [famille des sauterelles et des criquets, ndlr] ne régulent pas leur température corporelle et se déplacent pour compenser les différences de températures», expliquait cette semaine à l’AFP Nathalie Siefert, chercheuse du parc du Mercantour, sur les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence. Libération.fr, L'Argentine aux prises avec un nuage de criquets - Libération
  • Les chiffres de lundi sont sensiblement plus élevés que ceux de dimanche, où le ministère avait fait état de 1.581 contaminations et de 19 décès. Près de 90% des cas se trouvent à Buenos Aires et dans la périphérie de la capitale argentine, un ensemble qui compte 14 millions d'habitants sur les 44 millions de la population totale du pays. Les chiffres de lundi sont sensiblement plus élevés que ceux de dimanche, où le ministère avait fait état de 1.581 contaminations et de 19 décès. Le gouvernement a imposé un confinement qui est en vigueur depuis le 20 mars, mais il a dernièrement augmenté le nombre des activités autorisées. Le Figaro.fr, Coronavirus: l'épidémie progresse en Argentine

Images d'illustration du mot « argentine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « argentine »

Langue Traduction
Anglais argentina
Espagnol argentina
Italien argentina
Allemand argentinien
Chinois 阿根廷
Arabe الأرجنتين
Portugais argentina
Russe аргентина
Japonais アルゼンチン
Basque argentina
Corse argentina
Source : Google Translate API

Synonymes de « argentine »

Source : synonymes de argentine sur lebonsynonyme.fr
Partager