La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « archives »

Archives

Définitions de « archives »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARCHIVES, subst. fém. plur.

A.− Ensemble de documents hors d'usage courant, rassemblés, répertoriés et conservés pour servir à l'histoire d'une collectivité ou d'un individu. Archives publiques, archives privées :
1. Nous cherchons et trouvons, dans l'obscurité, la maison de M. Moreau, maître de pension, qui nous montre le plus ancien registre des archives de la mairie, contenant le serment des évêques, etc. Ces archives tiennent, comme à Poitiers, dans une armoire. Celles de la préfecture ont été transportées à La Rochelle. Celles du greffe promettent; il va les exploiter. Michelet, Journal,1835, p. 173.
2. Quel était le vrai visage de Mmede Warens? Les portraits qu'on croit avoir d'elle ne sont peut-être pas les siens. Mais tous les témoignages concordent : elle était sinon aussi belle que le dit Jean-Jacques, trop intéressé à nous le faire croire, jolie, petite, vive et gaie, un peu lourde. Les érudits ont remué les archives des familles et des paroisses, et sa vie désormais nous est assez bien connue. Guéhenno, Jean-Jacques.En marge des « Confessions », 1948, p. 43.
3. Les archives publiques comprennent les archives centrales (archives nationales et archives des grands corps de l'État et des ministres) et les archives locales, départementales, communales, hospitalières et autres. Elles sont placées sous l'autorité du ministre de l'Éducation nationale. Une commission supérieure des archives donne son avis sur toutes les questions techniques ou scientifiques. Ses membres peuvent être, individuellement chargés de vérifications annuelles. L'administration et la conservation des archives nationales sont confiées au directeur des archives. Ses services comprennent trois sections respectivement compétentes pour : les archives législatives et administratives modernes; les archives des juridictions et administrations de l'ancien régime; le trésor des chartes, les collections de l'ancienne section historique, les titres et fonds ecclésiastiques antérieurs à 1790. Réau-Rond, 1951.
SYNT. Archives centrales, communales, départementales, épiscopales, nationales, notariales, parlementaires, publiques, royales; les archives de la Couronne, le trésor des archives; dépôt des archives, garde des archives; classer, conserver, consulter, feuilleter les archives; déposer, mettre aux archives; conservateur d'archives.
B.− P. méton. Lieu où l'on conserve des archives.
1. Établissement, fondé par l'autorité publique, où sont déposées des archives publiques; p. méton. administration qui les conserve :
4. Le palais des empereurs, celui du sénat, les archives, l'arsenal, et deux temples fort anciens, occupent le reste du Kremlin. Ces divers monuments, d'une riche architecture, se présentent majestueusement tout autour de la place d'armes. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 1079.
2. P. anal. Service d'une administration publique ou privée, chargé de gérer les documents hors d'usage courant, mais qu'il peut être nécessaire de consulter occasionnellement. Les archives d'un journal (conservant la collection des numéros publiés) (cf. Voyenne 1967).
3. P. ext. Toute réunion importante de documents produits et/ou classés. Les archives du français contemporain.
4. Trésor des reliques d'une église.
C.− P. métaph. ou au fig. [P. réf. à d'éventuelles archives privées] :
5. MmePaulin conserve dans les archives de sa mémoire l'histoire de tous les habitants du quartier. Frapié, La Maternelle,1904, p. 83.
Fam. ,,Mettez cela dans vos archives. Conservez cela avec soin.`` (Ac. 1878 et Ac. 1932). Cela est bon pour les archives. Cela n'a plus d'intérêt actuel.
Rem. Emploi exceptionnel au sing. dans l'ex. suiv. « Pièce d'archive » :
6. Il [Gabriele d'Annunzio] m'a fait l'éloge de son petit pays natal et du noble sang de l'Antiquité qui coule dans les veines du plus humble. Et moi je songeais : « Ce n'est pas aux racines mais aux fruits que se vérifie le mieux l'arbre de noblesse. Le génie entouré de l'ardente amitié de ses concitoyens prouve mieux qu'aucune archive que Pescara est fille de la race hellénique. » Barrès, Mes cahiers,t. 10, 1913, p. 192.
PRONONC. ET ORTH. : [aʀ ʃi:v]. Enq. : /aʀ ʃiv/. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit archîves.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1416 fém. plur. « collection de pièces, titres, documents, dossiers anciens » (Registres consulaires de la ville de Lyon, 1, 4, éd. Guigne ds Delboulle, Matériaux inédits Bibl. Sorb., ds Quem. : Les copies des dits registres [...] doivent estre et demourer ès archives de la ville); 2. 1565 masc. plur. « lieu où l'on conserve les archives » (E. Pasquier, Recherches, II, 5 ds Hug. : Il nous laissa un memorial aux archifs de la Chambre que l'on appelle le registre de sainct Just). Du b. lat. archivum « id. » (d'abord archium av. 175, Fronton, p. 16. 16 N. ds TLL s.v., 466, 56; archivum ap. 207, Tertullien, Adv. Marcion., 4, 7 ds TLL s.v., 466, 63), souvent au plur., du gr. τ α ́ α ̓ ρ χ α ι ̃ α « les choses très anciennes, les archives », avec évolution normale en grec des diphtongues α ι et ε ι en ι.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 717. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 589, b) 1 651; xxes. : a) 544, b) 480.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Bible 1912. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Éd. 1913. − Giraud 1956. − Lar. comm. 1930. − Lavedan 1964. − Lep. 1948. − Marcel 1938. − Pissot 1803. − Pol. 1868. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − Rolland-Coul. 1969. − St-Edme t. 1 1824. − Voyenne 1967.

Wiktionnaire

Forme de nom commun - français

archives \aʁ.ʃiv\ féminin pluriel

  1. Anciennes minutes, pièces et documents que l’on rassemble et que l’on garde pour les consulter au besoin, dans les administrations publiques ou privées.
    • Il existe aux archives communales de Chagny-lès-Omont une copie de la charte des privilèges accordée en 1218 par Pierre, abbé de Saint-Remy de Reims. — (Revue d'Ardenne & d'Argonne : scientifique, historique, littéraire et artistique, Société d'études ardennaises "La Bruyère", nov-déc. 1893, page 39)
    • Ma première impression fut d’avoir eu sous les yeux un de ces documents d’archives dépareillés dont le tour énigmatique et constamment allusif vient pour nous de ce qu’ils s’insèrent dans un jeu de références familières, dont on ne possède pas la clef. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • Il lui fallait trois phrases pour dire merci, et les papiers dont les archives gardent le souvenir de sa main prouvent qu'il avait eu le don d'écrire pour ne rien dire. — (Daniel Boulanger, Le chemin des caracoles, Laffont, 1966, réédition Le Livre de Poche, page 48-49)
    • Désirant ainsi croiser lectures, rencontres, et dépouillages d’archives, ce livre n'aurait pu exister sans les témoignages, les conseils, les appuis, l'aide et l'amitié d'un certain nombre de personnes. — (Antoine de Baecque, Les Cahiers du cinéma: histoire d'une revue, tome 1, 1991, page 11)
  2. Collection d’anciens titres ou documents concernant le passé d’un peuple, d’une province ou d’un département, d’une ville, d’une famille, d’une institution publique ou privée, etc.
    • Isolée de tous côtés et présentant quatre façades pareilles, la Lonja est située entre la cathédrale et l’Alcazar. On y conserve les archives d’Amérique, les correspondances de Christophe Colomb, de Pizarre et de Fernand Cortez ; mais tous ces trésors sont gardés par des dragons si farouches, qu’il a fallu nous contenter de l’extérieur des cartons et des dossiers arrangés dans des armoires d’acajou, comme des paquets de mercerie. Il serait facile cependant de mettre sous verre cinq ou six des plus précieux autographes, et de les offrir à la curiosité bien légitime des voyageurs. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • L'histoire de la vénérologie à Cochin, ou plutôt à l’hôpital Ricord n'est pas simple à établir car une grande partie des archives de cet hôpital a disparu, probablement au début du siècle lors de sa démolition. — (Philippe Graftiaux, Histoire de l'hôpital Cochin, chez l'auteur/Faculté de Médecine Cochin Port-Royal, 1992, chap. 3)
  3. Dépôt où l’on conserve ces documents.
    • Il trouvait aux Archives, non pas seulement les papiers administratifs des derniers siècles, mais les chartes du moyen âge. — (Henri Wallon, Notice sur la vie et les travaux de M. Joseph-Natalis de Wailly, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres , dans les Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1888, volume 32, n° 6 , page 556)
    • Viollet-le-Duc trouvait étrange que les archives de Notre-Dame ne nous aient pas conservé de détails sur la construction de ce gigantesque monu­ment et qu'en général les documents du Moyen Âge soient très sobres de notices sur les architectes. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, page 361)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARCHIVES. n. f. pl.
Collection d'anciens titres ou documents concernant le passé d'un peuple, d'une province ou d'un département, d'une ville, d'une famille, d'une institution publique ou privée, etc. Les archives du royaume. Les archives d'une grande maison, d'un monastère, d'une abbaye. Le trésor des archives. Vieilles archives. Feuilleter les archives. Avoir la garde des archives. Dépôt des archives. Il se dit également du Lieu où l'on garde ces sortes de titres. Cette pièce a été déposée aux archives. Travailler aux Archives. Il se dit aussi, dans les Administrations publiques ou privées, des Anciennes minutes, des Pièces et des documents que l'on rassemble et que l'on garde pour les consulter au besoin, ainsi que du Lieu où ils sont déposés. Les archives d'un Ministère, d'une préfecture. Fig. et fam., Mettez cela dans vos archives, Conservez cela avec soin.

Littré (1872-1877)

ARCHIVES (ar-chi-v') s. f. plur.
  • 1Anciens titres et documents. Archives nationales. Archives publiques. Archives privées.
  • 2Lieu où les archives sont déposées. On a ajouté de nouvelles constructions aux Archives.
  • 3 Fig. Les chants de Pindare forment, avec les ouvrages d'Homère, les brillantes archives de la Grèce, Chateaubriand, Itin. 28. Des malices du sexe immortelles archives, Boileau, Sat. X.

HISTORIQUE

XVIe s. Les curieux font de leur memoire un archive et registre fort mal-plaisant, et de fort mauvaise grace, Amyot, de la Curios. 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARCHIVES, s. f. (Hist. mod.) se dit d’anciens titres ou chartres qui contiennent les droits, pretensions, priviléges & prérogatives d’une maison, d’une ville, d’un royaume. Il se dit aussi du lieu ou l’on garde ces titres ou chartres. Ce mot vient du Latin, arca, coffre, ou du Grec ἀρχαῖον, dont Suidas se sert pour signifier la même chose : on trouve dans quelques auteurs Latins archarium. On dit les archives d’un collége, d’un monastere. Les archives des Romains étoient conservées dans le temple de Saturne, & celles de France le sont dans la chambre des comptes. Dans le Code on trouve qu’archivum publicum vel armarium étoit le lieu ubi acta & libri exponebantur. Cod. de fid. instrum. auth. ad hæc XXX. quest. j. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « archives »

Archium et archivum ; grec ἀρχεῖον, proprement demeure des magistrats supérieurs, puis dépôt des pièces officielles. Ἀρχεῖον vient de ἄρχω, commander (voy. ARCHONTE). Archive a été singulier et masculin, dans le XVIe siècle, à cause de l'étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVe siècle) Du latin archivum, variante de archium (« archives »), du grec ancien ἀρχεῖον, arkheîon (« magistrature, mairie ») → voir archonte) et, au pluriel, « choses produites par le tribunal, titres, documents administratifs ».
La proximité avec arche, du latin arca (« coffre ») est fortuite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « archives »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
archives arʃiv

Évolution historique de l’usage du mot « archives »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « archives »

  • Les cheveux gris sont des archives du passé. De Edgar Allan Poe / Manuscrit Trouvé dans une bouteille
  • Le savoir humain sera rayé des archives du monde avant que nous ayons le dernier mot d'un moucheron. De Jean Henri Fabre / Souvenirs entomologiques
  • L'humanité est une bibliothèque dont presque tous les livres sont lus. L'humanité est aux archives. De Alexandre Vialatte / Les champignons du détroit de Behring
  • A la télé, jusqu'à cinquante ans, on fait des émissions. Après, on fait des archives. De Guy Bedos / La Voix du Nord - 1987
  • C'est dans les dossiers des archives de la police que se trouve notre seule immortalité. De Milan Kundera / Le livre du rire et de l’oubli
  • L'historien est bien obligé d'avoir recours à l'écrit, aux archives, mais l'écrit est trompeur. Il ne reflète pas la réalité. De Emmanuel Le Roy-Ladurie
  • Les archives de la Vendée enrichissent leur site Internet. Une information qui devrait intéresser les archivistes, les chercheurs et les amateurs de généalogie. Il est désormais possible d’avoir accès gratuitement à 740 000 actes de mariages vendéens, jusqu'au début du XXe siècle. Les bases de données ont été enrichies. Et puis les Notes généalogiques de Jean Maillaud ont aussi été mises en ligne. Ce passionné a collecté pendant 67 ans les généalogies d’un millier de familles vendéennes. TV Vendée, 2 nouveaux outils sur le site web des Archives départementales - Actu - TV Vendée
  • Les archives se fragilisent avec le temps. Les pochettes en plastique, si elles ne sont pas conçues pour cet usage, sont à proscrire. Au fil des années, le plastique fond, colle au papier et attaque l’encre. Les photographies entre autres y sont particulièrement sensibles et doivent être stockées dans des pochettes individuelles en papier. Procurez-vous des boîtes spécialement réservées au stockage des archives et retenez des formats adaptés pour éviter de les plier. Éliminez autant que possible les attaches (trombones, agrafes…) qui risquent de laisser des traces. , Le Mag | Archives : préserver la mémoire familiale
  • Dès le début du confinement, nous avons vu surgir sur Internet des appels de différents centres d’archives pour recueillir les témoignages de la population sur cette situation totalement inédite. Politis.fr, Les Archives, un devoir plus que jamais essentiel en période de crise par Anthea Seles | Politis
  • Les Archives départementales de la Vendée représentent aujourd’hui 34 km linéaires de dossiers, photographies, affiches, cartes postales, plans, films et imprimés permettant de retracer plus de 1 000 ans d’histoire vendéenne. Avec plus de 8 millions de pages d’archives numérisées, « elles sont pionnières en matière de numérisation des archives », explique Yves Auvinet. Le site archives.vendee.fr a attiré 1 650 000 curieux en 2019. « La généalogie est une passion nationale qui s’est démocratisée depuis un demi-siècle, mais les recherches demandent du temps », explique Thierry Heckmann. Pour preuve, pendant les deux mois de confinement lié à la crise du Covid-19, le site archives.vendee.fr a vu son nombre de connexion doubler par rapport à d’habitude.  , Le site internet des archives départementales s’enrichit - CD 85
  • Ensuite, la Haute Juridiction rappelle que même si les documents en cause comportent des informations sensibles, « il s’avère que leur consultation a déjà été autorisée pour de précédents travaux de recherche qui font état de leur contenu et qu’ils ont, pour certains, été rendus publics par le passé ». Enfin, le Conseil d’Etat pose les risques qui doivent être mis en balance puisqu’il s’agit en l’espèce d’archives publiques émanant du président de la République et des membres du gouvernement. La Gazette des Communes, Archives publiques : une ouverture anticipée sous conditions
  • En effet, vous pouvez y retrouver les documents d'archives numérisés si utiles aux généalogistes avec les registres de baptêmes, mariages et sépultures d'une dizaine de paroisses depuis 1501, comprenant les registres de l'Église réformée de 1645 à 1685, les publications de mariage. La revue française de Généalogie, Un nouveau site Web pour les archives municipales de Rennes
  • À l’heure où certains parlent de déboulonner les statues, l’administration militaire restreint l’accès aux archives. Des associations d’historiens viennent d’écrire au Premier ministre pour demander l’abrogation de ces mesures sans précédent. Charlie Hebdo, Devoir de mémoire : coup de verrou sur les archives historiques - Charlie Hebdo

Images d'illustration du mot « archives »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « archives »

Langue Traduction
Anglais archives
Espagnol archivo
Italien archivio
Allemand archiv
Chinois 档案
Arabe أرشيف
Portugais arquivos
Russe архив
Japonais アーカイブ
Basque artxiboak
Corse archivi
Source : Google Translate API

Synonymes de « archives »

Source : synonymes de archives sur lebonsynonyme.fr

Archives

Retour au sommaire ➦

Partager