La langue française

Appuyé

Sommaire

  • Définitions du mot appuyé
  • Étymologie de « appuyé »
  • Phonétique de « appuyé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « appuyé »
  • Citations contenant le mot « appuyé »
  • Traductions du mot « appuyé »
  • Synonymes de « appuyé »
  • Antonymes de « appuyé »

Définitions du mot appuyé

Trésor de la Langue Française informatisé

APPUYÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de appuyer*.
II.− Emploi adj.
A.− Insistant, marqué, souligné.
[En parlant du toucher] (Cf. Michaux ds Rob. Suppl. 1970).
[En parlant du comportement : démarche, expression] Pas appuyé :
1. Vanessa se leva, serra son manteau autour d'elle et chercha mes yeux d'un regard appuyé. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 87.
P. ext. [En parlant d'applaudissements] :
2. ... la célébrité paraît [sur la scène], une salve bien appuyée lui fait sentir qu'elle a des admirateurs; ... D. Poulot, Le Sublime ou le Travailleur comme il est en 1870 et ce qu'il peut être,1872, p. 128.
Spéc., MUS. Voix appuyée :
3. ... lorsque le chanteur passe de la voix appuyée (poitrine, médium ou tête) à la voix de fausset, il éprouve une détente brusque des organes vocaux et doit porter son souffle vers le haut pharynx. − Arts et litt. dans la société contemp.,1935, p. 3610.
PEINTURE :
4. Il faudra traiter un jour de l'émotion technique. (...) Cette émotion technique naîtrait du drame même de la recherche plastique, des traces visibles de l'inquiétude de l'artisan : repentirs, faux traits, autant que de ses subites crises de certitude et d'orgueil : lignes de composition un peu trop appuyées, formes simplifiées à l'excès; ... A. Lhote, Peinture d'abord,1942, p. 144.
Au fig. et volontiers péj. Allusion, politesse appuyée :
5. Depuis leur rencontre de l'avant-veille à l'Académie espagnole, ils [trois amis] restaient en deçà d'eux-mêmes. Parr, toujours hôte cordial, affichait à présent des manières trop appuyées d'homme du monde. Morand, Fin de siècle,1957, p. 42.
B.− [En parlant d'une pers.] Soutenu moralement :
6. Hélas! la voir, cette enfant seule et si peu appuyée, lancée dans la vie inconnue et soumise au dur travail dont elle était si peu capable! J'en fus triste. Michelet, Journal,1849-60, p. 590.
III.− Emploi subst. masc., rare. L'appuyé d'un regard. Sa fixité :
7. La rapidité et l'appuyé de ses regards [de Marchand] décelaient un bon observateur, toujours hanté par quelque grand rêve. L. Daudet, Salons et journaux,1917, p. 159.
[En parlant de sons] :
8. (...) je dois donner cinq notes (...) pour prévenir mon maître (...) Il sonna de longs appuyés... J. de La Varende, Le Troisième jour,1947, p. 324.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 613. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 822, b) 3 794; xxes. : a) 3 703, b) 3 590.

Wiktionnaire

Adjectif

appuyé \a.pɥi.je\

  1. Qui pèse sur.
    • Appuyé sur le coude.
    • Appuyé sur sa lance.
  2. Qui porte contre.
    • Appuyé contre un mur.
  3. (Figuré) Qui se repose sur, secondé.
    • Appuyé sur la faveur populaire.
    • Appuyé par le ministre dans son élection.
    • Sur son jugement seul ce grand homme appuyé. — (Voltaire, Tancrède IV, 5)
    • Après mille serments appuyés de mes larmes. — (Racine, Bérénice II, 2)
    • Appuyé de Sénèque et du tribun Burrhus. — (Racine, Britannicus III, 3)
    • Elle n’est en ces lieux que trop bien appuyée. — (Racine, Andromaque IV, 6)
    • Appuyé sur un pareil homme, j'eusse bravé Paris ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  4. Marqué, significatif.
    • Ces derniers mots furent prononcés avec une gravité appuyée qui surprit fort l’assistance. — (Saint-Simon, 68, 122)
    • D’un ton grave et d’un accent appuyé. — (Jean-Jacques Rousseau, Émile, ou De l’éducation v.)
  5. Utilisé seul comme formule d’assentiment à une proposition, etc.
    • Appuyé !

Forme de verbe

appuyé \a.pɥi.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe appuyer.
    • Dans l’interprétation des vévé, il s’est aussi beaucoup appuyé sur l’écriture égyptienne. — (Robert Chaudenson, Société, langues, école en Haïti, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPUYER. v. tr.
Soutenir par le moyen d'un appui. Appuyer une muraille par des piliers. Appuyer un édifice par des arcs boutants. Appuyer par un mur de terrasse un jardin élevé. S'appuyer sur un bâton. Il s'appuyait sur la table, contre la muraille, contre un arbre. Il s'était appuyé sur la balustrade. S'appuyer sur le coude. Elle s'était appuyée sur moi, sur mon épaule. Appuyer une chose contre une autre, La placer contre une autre qui la soutienne. Appuyer une échelle contre la muraille. Appuyer une maison contre une autre, l'appuyer contre un coteau, La bâtir contre une autre maison, la bâtir contre un coteau. Appuyer la gauche, la droite d'une armée à un bois, à un marais, etc., La disposer de manière qu'elle touche à un bois, à un marais, etc., et ne puisse être attaquée de ce côté par l'ennemi. La droite, la gauche de l'armée s'appuyait à un bois, à un marais, etc. Il signifie aussi figurément Fortifier une chose par une autre. Appuyer son opinion sur de bonnes raisons. Il appuya mon opinion en peu de mots. Il appuie son sentiment du témoignage des anciens. Il lui donnait des leçons qu'il appuyait de son exemple. Sur quoi appuyez-vous ce que vous dites? Il appuie sa prétention de titres bien en règle. En termes de Chasse, Appuyer les chiens, Les animer du cor et de la voix. Il a aussi le sens d'Aider, protéger. Appuyer une personne. Cet homme est bien appuyé. Il l'appuiera de tout son crédit. Appuyer une proposition. Appuyer une demande, une affaire. Appuyer une attaque par des troupes fraîches. Fig., S'appuyer sur un roseau, Mettre son appui, son espérance en une personne qui n'a aucune énergie. Fig., S'appuyer sur l'autorité, sur le crédit, sur la faveur de quelqu'un, ou simplement, S'appuyer sur quelqu'un, Faire fond sur la protection de quelqu'un. On dit aussi S'appuyer de l'autorité, du crédit, etc. S'appuyer sur l'autorité des anciens, sur un passage de l'Écriture, sur un usage reçu, etc., Se servir de l'autorité des anciens, d'un passage de l'Écriture, d'un usage reçu, etc., pour soutenir ce qu'on dit.

APPUYER signifie aussi Faire peser une chose sur une autre. Il lui appuya le genou sur la poitrine. Appuyer ses mains, ses bras, ses coudes sur une table. Il appuie beaucoup le pied en marchant. Vous appuyez trop la plume, le crayon. En termes de Manège, Appuyer l'éperon à un cheval, Lui appliquer fortement l'éperon. Appuyer des deux, Appliquer les deux éperons en même temps. En termes d'Escrime, Appuyer la botte, Appuyer le fleuret sur le corps de son adversaire après l'avoir touché. Il signifie aussi figurément et familièrement Adresser à quelqu'un un trait qui le presse et l'embarrasse. Il est aussi intransitif avec le sens de Peser sur, être porté sur. Cela n'a pas bien marqué, on n'a pas assez appuyé. Pour bien écrire, il ne faut pas appuyer. Appuyer fortement, légèrement. Les murs sur lesquels le plancher appuie. Une voûte qui appuie sur des colonnes, sur des piliers. En termes de Manège, Ce cheval appuie sur le mors, Il porte la tête basse et fatigue la main du cavalier. Appuyer sur la droite, sur la gauche, ou Appuyer à droite, à gauche, Se porter vers la droite, vers la gauche. Cela se dit surtout en parlant de Plusieurs personnes rangées sur une même ligne, les unes à côté des autres. Appuyez un peu à droite. En termes de Musique, Appuyer sur une note, Y demeurer plus ou moins longtemps. Appuyer sur un mot, sur une syllabe, Les prononcer avec une élévation de voix plus ou moins sensible. J'appuyai sur les derniers mots, pour qu'il les comprît mieux. Dans les mots de plusieurs syllabes, il y en a toujours une sur laquelle on appuie plus fortement que sur les autres. Fig., il signifie Insister. Vous avez trop appuyé sur ce fait. L'avocat n'a pas assez appuyé sur cette raison. Il devait appuyer davantage sur cette demande, sur la fausseté de cette pièce. Absolument, Glissez, n'appuyez pas.

Littré (1872-1877)

APPUYÉ (a-pui-ié, iée) part. passé.
  • 1Qui pèse sur. Appuyé sur le coude. Appuyé sur sa lance.
  • 2Qui porte contre. Appuyé contre un mur.
  • 3 Fig. Qui se repose sur, secondé. Appuyé sur la faveur populaire. Appuyé par le ministre dans son élection. Sur son jugement seul ce grand homme appuyé, Voltaire, Tancr. IV, 5. Après mille serments appuyés de mes larmes, Racine, Bérén. II, 2. Appuyé de Sénèque et du tribun Burrhus, Racine, Brit. III, 3. Elle n'est en ces lieux que trop bien appuyée, Racine, Andr. IV, 6.
  • 4Marqué, significatif. Ces derniers mots furent prononcés avec une gravité appuyée qui surprit fort l'assistance, Saint-Simon, 68, 122. D'un ton grave et d'un accent appuyé, Rousseau, Ém. v.
  • 5 Absolument. Appuyé, formule d'assentiment à une proposition, etc. Le projet doit passer par acclamation. - Appuyé !
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APPUYÉ, adj. m. on dit, en terme de Géométrie, que les angles dont le sommet est dans la circonférence de quelque segment de cercle, s’appuient ou sont posés sur l’arc de l’autre segment de dessous. Ainsi (fig. 78. Géom.) l’angle ABC, dont le sommet est dans la circonférence du segment ABC, est dit appuyé sur l’autre segment ADC. Voyez Segment. (E)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « appuyé »

Participe passé de appuyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « appuyé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appuyé apyje

Évolution historique de l’usage du mot « appuyé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appuyé »

  • Si on donne, on ne vous remercie pas ou à peine. Si on ne donne rien, on vous adresse un merci très appuyé : c'est tout bénéfice. De Maurice Chapelan
  • BUJUMBURA, 26 juin (Xinhua) -- Le nouveau président burundais, Evariste Ndayishimiye, a rendu vendredi un "hommage appuyé" à son prédécesseur Pierre Nkurunziza, mort d'un arrêt cardiaque le 8 juin dernier à Karuzi (centre), à l’âge de 55 ans, saluant ses "nombreuses qualités humaines" et réaffirmant qu'il poursuivra "l'héritage politique" légué par le défunt. , Burundi : le président Ndayishimiye rend un "hommage appuyé" à son défunt prédécesseur - Xinhua | Actualités Chine & Afrique
  • ACTUALITES BUJUMBURA, 26 juin 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Le nouveau président burundais, Evariste Ndayishimiye, a rendu vendredi un « hommage appuyé » à son prédécesseur Pierre Nkurunziza, mort d’un arrêt cardiaque le 8 juin dernier à Karuzi (centre), à l’âge de 55 ans, saluant ses « nombreuses qualités humaines » et réaffirmant qu’il poursuivra « l’héritage politique » légué par le défunt. YECLO.com, Burundi : le président Ndayishimiye rend un "hommage appuyé" à son défunt prédécesseur - Actualités 27/06/2020 - YECLO.com
  • Alors que Kevin Mayer a décidé de se séparer de son entraîneur historique Bertrand Valcin, le recordman du monde du décathlon a rendu un hommage appuyé au technicien ce jeudi soir sur les réseaux sociaux. , Sport | L'hommage appuyé de Kevin Mayer à son coach historique Bertrand Valcin
  • Cet appel a couronné les travaux du Segment des Affaires humanitaires de l’ECOSOC mardi 16 juin. Il a été adressé, par l’ambassadeur Hilale, accompagné de la liste des 171 pays qui l’ont appuyé, au Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et au président de l’Assemblée générale, Tijjani Muhammad-Bande. lecourrierdelatlas, Le Maroc lance à l’ONU un Appel humanitaire appuyé par 171 pays
  • Burundi : le président Ndayishimiye rend un "hommage appuyé" à son défunt prédécesseur , Bonjour, Afrique

Traductions du mot « appuyé »

Langue Traduction
Anglais supported
Espagnol apoyado
Italien premuto
Allemand unterstützt
Portugais apoiado
Source : Google Translate API

Synonymes de « appuyé »

Source : synonymes de appuyé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « appuyé »

Partager