La langue française

Antinationaux

Définitions du mot « antinationaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTINATIONAL, ALE, AUX, adj.

Qui est contraire aux intérêts ou aux aspirations de la nation :
1. À quoi bon des assemblées sous le roi! C'est de sa part une faute de plus, elles ne feront qu'éveiller et il fallait endormir. Elles ne sont composées que de ses affidés, dit-on, soit; mais qu'en peut-il attendre? Croit-il qu'elles lui donneront du crédit dans la nation? Elles sont antinationales si elles marchent avec lui; furieuses dans leur réaction, elles le porteront plus loin qu'il ne voudra; ... Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 304.
2. J'ai suivi et approuvé vos efforts pour atteindre les deux buts que nous poursuivons dans votre zone d'action et de représentation : 1) Remettre dans la guerre, contre l'ennemi, la côte française des Somalis, en imposant, par le blocus, un terme à l'opposition antinationale des autorités de Vichy. 2) Rétablir les droits et la représentation de la France dans l'Empire d'Éthiopie, libéré avec le concours de nos armes. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 585.
Rem. Noté comme néol. par Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré.
PRONONC. ET ORTH. : [ɑ ̃tinasjɔnal], plur. [-no]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot. Les dict. écrivent le mot sans trait d'union.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1743 (Trév.). Dér. de national*; préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

antinationaux \ɑ̃.ti.na.sjɔ.no\

  1. Masculin pluriel de antinational.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antinationaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antinationaux ɑ̃tinasjɔno

Évolution historique de l’usage du mot « antinationaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antinationaux »

  • Et que l'on cesse d'accuser injustement les blancs de racisme, l'ONU et le Pape sont devenus des antinationaux par crainte de perdre leur statut que Trump donne un coup de pied dans cette fourmilière car lui seul en est capable. Liberté d'expression, L'Etat implacable, pétrifié par la culpabilisation - Liberté d'expression
  • La CAQ a beaucoup parlé d’identité. Ç’a été payant pour elle avec 60 % d’appuis, selon les derniers sondages. En se faisant frileuse avec la langue, elle donne toutefois à ses adversaires antinationaux l’occasion d’une Renaissance. Ceux-ci misent tout sur la pourriture du fait français et sur le grand effondrement culturel des francophones... que la CAQ ne semble pas en voie d’empêcher. La « grosse pointure » Nathalie Roy n’a rien fait pendant un an avec ce dossier ; son remplaçant, Simon Jolin-Barrette, paraît tout aussi inerte. Le Journal de Montréal, Regagner Montréal ou mourir | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « antinationaux »

Langue Traduction
Anglais anti-national
Espagnol antinacionales
Source : Google Translate API

Synonymes de « antinationaux »

Source : synonymes de antinationaux sur lebonsynonyme.fr

Antinationaux

Retour au sommaire ➦

Partager