La langue française

Animaux

Définitions du mot « animaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANIMAL1, AUX, subst. masc.

A.− [P. oppos. aux règnes végétal et minéral] Être vivant, organisé, élémentaire ou complexe, doué de sensibilité et de mobilité :
1. À un poteau peint de diverses couleurs étoit attaché par un pied, au bout d'une longue corde, un écureuil, symbole de la vie chez les sauvages. L'animal agile tournoit autour du poteau, descendoit, remontoit, descendoit encore, sautoit, couroit sur le gazon, puis regagnoit le haut du poteau, où il se tenoit planté sur les pieds de derrière, en se couvrant de sa queue de soie : ... Chateaubriand, Les Natchez,1826, p. 469.
2. Si le chien avait suivi un civil français, je n'y aurais même pas pensé. J'imaginais au contraire ce sympathique animal devenu mascotte d'un régiment allemand et cela me mettait en fureur. Camus, La Chute,1956, p. 1536.
Rem. Il est parfois difficile de distinguer ,,l'animal du végétal et l'on peut même se demander s'il y aurait lieu de maintenir cette distinction pour les formes organiques les plus élémentaires.`` (Lal. 1968).
Animal raisonnable, supérieur... L'homme :
3. L'homme n'est ni une âme, ni un animal. L'homme est un animal transformé par la raison et uni à l'humanité. P. Leroux, De l'Humanité,t. 1, 1840, p. 116.
4. L'homme est donc un animal vivant en société. Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?1840, p. 299.
Rem. L'origine aristotélicienne et thomiste du syntagme ressort bien d'un ex. comme celui-ci :
5. Animal raisonnable, l'être humain semble posséder en soi plus que la forme de son corps; ... Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 1, 1931, p. 182.
B.− Cour. [Dans un sens restreint et p. oppos. à l'homme] Être animé (cf. supra A) privé de raison :
6. ... par l'effet de la sensibilité organisée dans des appareils particuliers appelés sens, l'animal est entièrement différent du végétal; et de même, par l'effet de la raison, l'homme est un être essentiellement différent de l'animal. P. Leroux, De l'Humanité,t. 1, 1840, p. 111.
7. L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines : la caresse et le baiser. P. Louÿs, Aphrodite,1896, p. 106.
Rem. Animal/bête/brute. ,,Animal comprend tous les êtres organisés vivants; bête caractérise une classe d'animaux par opposition à l'homme; brute indique les sortes de bêtes livrées à l'instinct le plus grossier.`` (Bonnaire 1835).
Locutions
Le roi des animaux. Périphrase servant à désigner le lion.
Animaux purs, animaux impurs. Distinction établie par la loi mosaïque et déclarant impropres à l'alimentation, certains animaux tels que l'âne, le chameau, le porc, le lièvre, etc.
En partic. et par restriction de sens. S'emploie surtout pour désigner des bêtes d'une certaine taille (p. oppos. aux insectes) et vivant en milieu terrestre (p. oppos. aux oiseaux, aux poissons...) :
8. Un silence profond régnait autour d'Oswald et de Corinne; leurs guides eux-mêmes s'étaient retirés dans l'éloignement; et comme il n'y a près du cratère ni animal, ni insecte, ni plante, on n'y entendait que le sifflement de la flamme agitée. Mmede Staël, Corinne,t. 2, 1807, p. 303.
9. L'enfant tue les insectes qu'il trouve, les petits oiseaux, tous les petits animaux qui lui tombent sous la main. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Fou, 1885, p. 1011.
SYNT. Les syntagmes animal marin, aquatique montrent que l'usage même courant qualifie d'animal d'autres animaux que ceux qui vivent en milieu terrestre. Autres syntagmes bel, énorme, frêle, gros, magnifique, minuscule, noble, pauvre, petit, redoutable, sot, superbe, vil,... animal; animal antédiluvien, apprivoisé, carnassier, carnivore, chimérique, craintif, docile, domestique, empaillé, exotique, fabuleux, familier, farouche, féroce, fidèle, fossile, frugivore, héraldique, herbivore, hibernant, immonde, imparfait, inférieur, inoffensif, insectivore, intelligent, invertébré, microscopique, nocturne, nuisible, ovipare, préhistorique, sauvage, savant, sociable, symbolique, utile, venimeux, vertébré...; classification, comportement, domestication, dressage, instinct, intelligence, mœurs... d'un animal, des animaux; animal, animaux de basse-cour, de boucherie, de laboratoire... Plusieurs de ces syntagmes montrent qu'un certain anthropomorphisme (hérité p. ex. du Roman de Renard) règne dans la qualification des animaux : animal frêle, pauvre, sot, vil, etc. Inversement le mot animal s'emploie pour qualifier l'homme. Cf. infra.
C.− Fam. [En parlant de l'homme]
1. [Avec une valeur affective non dégradante, et gén. avec un adj. ou un déterminatif valorisant] Personne considérée dans son être physique, envers laquelle on éprouve un sentiment d'affection, de sympathie, voire d'admiration.
a) [P. réf. aux sens A et B]
[Avec un article déf. à valeur emphatique-démonstrative] :
10. Monseigneur tourne à l'hypocondrie, et l'animal a plus de talent que jamais! Il fait des pièces de vers détachées superbes, mais ne trouve pas de sujet de drame : c'est là ce qui le désole et lui fait prendre le genre humain en haine. Flaubert, Correspondance,1868, p. 354.
[P. réf. à un animal petit ou à un petit d'animal] :
11. ... presque tout de suite il a levé la tête, il a repoussé son fauteuil en souriant, il m'a entourée de son bras : − Mon pauvre petit animal! Tu t'amènes comme ça toute seule! J'allais partir te chercher. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 491.
b) [P. réf. au sens B] :
12. En vérité, il y aurait plaisir à laver, peigner, parfumer ce bel animal, à le dresser, à lui apprendre son métier de femme et à l'initier à la vie des sensations pour laquelle elle fut créée (à moins que la Providence n'y voie goutte) de toute éternité. Barbey d'Aurevilly, 1erMemorandum,1836, p. 17.
13. Après tout cette brave Blanche Ligneul, l'animal le moins égoïste qu'ait jamais porté la terre, n'obéissait-elle pas à un juste instinct en maintenant sa fille à la première attache venue. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 164.
2. [Avec une intention dégradante, par réf. au sens B, gén. construit avec un adj. dém.]
a) P. iron. [Pour rabattre l'orgueil ou les prétentions de l'espèce humaine] :
14. Il y a des physiologistes, il y a des historiens, peut-être trouverait-on des philologues quoique cet animal soit d'une extrême rareté, à ce qui me semble, sous la latitude de Paris, ... Gobineau, Correspondance[avec Tocqueville], 1854, p. 207.
15. ... et dans toute l'île il n'existe d'autres animaux dangereux que quelques colons européens; ... Loti, Le Mariage de Loti,1882, p. 123.
b) Péj. [Pour exprimer l'agacement à l'égard d'un fâcheux, d'un être inintelligent, etc.] :
16. ... peu d'instants après, on est venu me dire que le colonel anglais (...) m'attendait chez moi. J'ai fait signe que j'étais avec l'empereur, qui m'a dit quelques minutes après : « Allez voir, mon cher, ce que vous veut cet animal. » Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823, p. 391.
17. Noël Schoudler, qui n'avait plus de secrets pour Simon Lachaume, apprenant à ce dernier la mort de Lulu, lui dit : − Et savez-vous ce que cet animal-là a encore trouvé pour nous em..., car il n'y a pas d'autre mot? Eh bien il a fallu qu'il aille finir à l'hospice! Druon, Les Grandes familles,t. 2, 1948, p. 255.
[En constr. affective-expressive] :
18. Et le malheureux Benoît y descendit à peine vêtu, sans armes, sans chapeau... au moment où le maudit porte-voix répétait encore avec le même accent, avec la même mesure : « Ohé! du brick, envoyez une embarcation à bord avec le capitaine dedans. − Le capitaine dedans... le capitaine dedans... Il y est, bigre d'animal, dedans... » Sue, Atar-Gull,1831, p. 9.
19. Madame Isotta a autant d'esprit que de vertu, et en outre la tête froide. Avec elle, pas à craindre les lubies ni les poussées de sang de son animal de mari. Montherlant, Malatesta,1946, I, 4, p. 445.
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xiies. « être organisé, doué de certaines facultés » (Ep. S. Bern., fo72 rods Gdf. Compl. : Receovre doit om dons a l'abitaciun des celles ceos ki animal sunt et humle et povre d'esprit, mais por ceu k'il racioneil devignent et espiriteil ne mie por ceu ke cil ki jai sunt parvenuit a teil estaige retorcent a[r]iere et se devignent animal); 1537 sens péj. « sot » (B. Desperiers, Cymbal., 140, ibid. : De vouloir escouter la cause d'ung pauvre animau que je suis). Empr. au lat. animal, animalis « être vivant », formé sur anima « souffle de la vie, principe vital », (Cicéron, Ac., 2, 37 ds TLL s.v., 77, 67); empl. comme terme d'injure (Id., Verr., 1, 42, ibid., 82, 58).
BBG. − Alleau 1964. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Baudr. Chasses 1834. − Bible 1912. − Blanche 1857. − Bruant 1901. − Canada 1930. − Canada Suppl. 1930. − Chass. 1970. − Darm. Vie 1932, p. 60. − Dheilly 1964. − Divin 1964. − Éd. 1967. − Foulq.-St-Jean 1962. − Gottsch. Redens. 1930, p. 27. − Gramm. t. 1 1789. − Grand'Combe (F. de). Animaux et Animals. Vie Lang. 1955, pp. 502-503. − Guilb. Aviat. 1965. − Julia 1964. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Lal. 1968. − Lar. comm. 1930. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Lemeunier 1969. − Littré-Robin 1865. − Marcel 1938. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nelli 1968. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Plais.-Caill. 1958. − Privat-Foc. 1870. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − Rog. 1965, p. 38. − St-Edme t. 1 1824. − Tondr.-Vill. 1968. − Théol. bibl. 1970. − Viollet 1875.

ANIMAL2, ALE, AUX, adj.

I.− [P. oppos. à ce qui se rapporte aux règnes végétal et minéral] Qui a trait, qui se rapporte à l'animal, à l'être animé (homme et animal) :
1. L'organisme animal s'organise comme le végétal, se nourrit avec sucre et ammoniaque. Peut-être même le sucre est-il à l'état acide? Bernard, Cahier de notes,1860, p. 181.
2. Que l'apparition d'une espèce végétale ou animale soit due à des causes précises, nul ne le contestera. Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 27.
[Dans ce sens gén.] Qui est propre à la partie purement physique et instinctive, et non spirituelle de l'homme :
3. Que de mystères dans le grand mystère qui nous fait arriver à la vie! Ne voyons-nous pas dans l'histoire du cœur humain, que la nature y a tout préparé pour produire, non l'homme animal, mais l'homme moral, mais l'être composé d'un corps et d'une âme, l'homme, en un mot, fait pour sentir et penser, fait pour s'élever à de plus hautes destinées que celles d'une première vie. Bonstetten, L'Homme du Midi et l'homme du Nord,1824, p. 111.
4. Les uns rongeaient des carottes glacées en exprimant une sorte de plaisir animal, et des généraux enveloppés de mauvais châles ronflaient comme des tonnerres. Balzac, Le Médecin de campagne,1833, p. 100.
ZOOL. Échelle, série animale. ,,Ensemble des animaux, conçu comme formant une suite de termes de perfection croissante, à partir de l'éponge jusqu'à l'homme inclusivement.`` (Lar. 19e).
SYNT. Anatomie, assimilation, biologie, cellule, chaleur, économie, matière, vie animale.
II.− [P. oppos. à ce qui est spécifique de l'homme]
A.− Qui est propre à l'animal :
5. L'instinct animal frémit du danger personnel; la bête que je montais en était effrayée; le plus léger écart nous précipitait ensemble dans le Gave. Maine de Biran, Journal,1816, p. 156.
6. Que se passe-t-il en effet si, pour regarder la nature, nous nous plaçons sous ce biais? D'abord nous réalisons mieux dans notre esprit le fait et la raison de la diversité des comportements animaux. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 183.
PSYCHOL. Psychologie animale. Étude du comportement animal dans certaines circonstances données, comparé avec celui de l'homme.
SYNT. Amour, instinct, règne animal; chimie, faculté, fonction, gent, nature, nutrition, température animale.
B.− Qui provient de l'animal. Matière, substance animale :
7. L'hyperthyroïdien supporte mal des aliments animaux, l'hypopituitaire, les sucres et les amylacées, l'hypersurrénalien doit vivre plutôt en végétarien. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 175.
CHIM. Charbon animal. ,,Produit absorbant obtenu par charbonnage des matières organiques.`` (Duval 1959). Colle, glu animal. ,,Colle obtenue par dessication de la gélatine animale.`` (Duval 1959). Noir animal. Résidu de la calcination des os en vase clos. Huile animale, acides animaux. Huile ou acides extraits de matières animales.
III.− Rare. [P. oppos. à mécanique] Produit par l'animal, qui est le fait de l'animal :
8. Les applications de la roue se sont développées en raison de l'emploi de la traction animale : ... Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 220.
PRONONC. : [animal], plur. des animaux [-o]. Enq. : /animal, animo/.
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xiies. animas en gén. « qui tient de l'animal, propre à l'animal » spéc. en parlant de l'homme « ce qui le rapproche de l'animal, p. oppos. à son être spirituel » (Li Epist. S. Bern. a Mont Deu, ms. Verdun 72, fo46 rods Gdf. Compl. : C'est li animas hom ki jai ancomancet a matre sun cors en la subjection de l'esperit); xives. esprit animal (Somme maistre Gautier, fo26 vo, ibid.). Empr. au lat. animalis « animé, vivant » (Lucrèce, 1, 227 ds TLL s.v., 82, 84).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12 839. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 30 493, b) 16 901; xxes. : a) 10 566, b) 13 171.
BBG. − Bastin 1970. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Duval 1959. − Foulq.-St-Jean 1962. − Kold. 1902. − Lav. Diffic. 1846. − Littré-Robin 1865. − Machabey (A.). Remarques sur le lexique musical du De canticis de Gerson. Romania. 1958, t. 79, p. 190, 225. − Nysten 1824. − Piéron 1963. − Psychol. 1969. − Sill. 1965. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

animaux \a.ni.mo\

  1. Masculin pluriel de animal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANIMAL. n. m.
Être organisé et doué de sensibilité et de mouvement. Animal sauvage. Animal domestique. Animal carnassier. Animaux nuisibles. Animal terrestre. Animal aquatique. Animal amphibie. Animal frugivore, carnivore, etc. Animal à quatre pieds ou quadrupède. Un traité de la nature des animaux. L'empire de l'homme sur les animaux. Dieu, après avoir créé les animaux, créa l'homme. L'homme est un animal raisonnable. Dans le langage ordinaire, ANIMAL se dit souvent par opposition à Homme. La Fontaine a dit qu'il se servait des animaux pour instruire les hommes. Il se dit figurément, familièrement et par mépris, d'une Personne stupide ou grossière. C'est un animal. Quel animal! Celui qui vous a dit cela est un vulgaire animal. Fig., Être un animal d'habitude, Tenir à ses habitudes, en être l'esclave.

Phonétique du mot « animaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
animaux animo

Évolution historique de l’usage du mot « animaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « animaux »

  • Cet animal est triste, et la crainte le ronge. Jean de La Fontaine, Fables, le Lièvre et les Grenouilles
  • Il se trouve plus de différence de tel homme à tel homme que de tel animal à tel homme. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, II, 12
  • Appelons la femme un bel animal sans fourrure dont la peau est très recherchée. Jules Renard, Journal, 1887 , Gallimard
  • La pensée fuit le malheur aussi promptement, aussi irrésistiblement qu'un animal fuit la mort. Simone Weil, Attente de Dieu, Fayard
  • Nous sommes fabriqués pour être des animaux efficaces, pas des animaux heureux. De Robert Wright / L’animal moral
  • Je me sers des animaux pour instruire les hommes. De Jean de La Fontaine
  • Pour être heureux, inspire-toi de la conduite des animaux. De Van Minh
  • Les animaux sont les anges de cette terre. De Proverbe péruvien
  • J’aime bien les animaux domestiques, mais pas chez moi. De Roland Topor / Journal in Time
  • Les maris ne sont que des animaux de compagnie. De Pascal Thomas / Le Grand Appartement
  • Les animaux traitent mieux les blessés que les hommes. De Ahmadou Kourouma / Allah n’est pas obligé
  • Tous les animaux parlent, excepté le perroquet qui parle. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres. De George Orwell / La ferme des animaux
  • De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, Satires
  • Si les animaux se mettaient à parler, on s'apercevrait qu'ils sont nus. Pierre Fournier, dit Pierre Gascar, L'Arche, Gallimard
  • L'homme est un animal arrivé, voilà tout. Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, Mercure de France
  • Comme la possession d’animaux sauvages est interdite par la loi, et que je n’ai aucun plaisir aux animaux domestiques, je préfère rester célibataire. De Karl Kraus
  • Les animaux sont mes amis... et je ne mange pas mes amis. De George Bernard Shaw
  • Tous les animaux connaissent ce qui leur est nécessaire, excepté l'homme. De Pline l’Ancien
  • Les animaux ne manquent jamais de naturel, sauf à l'état domestique. De Malcolm de Chazal / Sens plastique
  • L'on voit certains animaux farouches, des mâles et des femelles, répandus par la campagne, noirs, livides, et tout brûlés du soleil, attachés à la terre qu'ils fouillent et qu'ils remuent avec une opiniâtreté invincible ; ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Jean de La Bruyère, Les Caractères, De l'homme
  • Je me sers d'animaux pour instruire les hommes. Jean de La Fontaine, Fables, Dédicace au Dauphin
  • La fondation craint notamment un retour du trafic d’animaux, avec des chiens volés à leurs maîtres pour être revendus à des laboratoires "comme c’était le cas jadis". Par ailleurs, elle met aussi en avant l’évolution de l’opinion publique sur le sujet. Selon un baromètre réalisé avec l’Ifop en 2020, 86% des Français réclament l’interdiction totale de l’expérimentation animale. Capital.fr, Un décret sur la vente d’animaux indigne 30 Millions d’Amis - Capital.fr
  • Ce samedi 27 juin a lieu la journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie. Depuis le début du déconfinement le 11 mai dernier, le nombre d’abandons d’animaux de compagnie a sensiblement augmenté et se poursuit en ce début d’été. À Perpignan, le nombre d'animaux pris en charge par la SPA est passé d'une soixantaine à plus de 120 chaque été. Cette année, le pic d'abandon a débuté plus tôt que prévu avec une explosion à la fin du confinement.  LCI, Traumatisés après un abandon, les chiens ont besoin d'un suivi médical et psychologique | LCI
  • Journée mondiale contre l'abandon des animaux, ce 27 juin. Habituellement, la SPA lance des SOS à l'approche des vacances d'été, mais pas cette année. Avec le confinement, très peu d'animaux ont été abandonnés. C'est ce que constate la SPA de Strasbourg. France Bleu, Alsace : beaucoup moins d'abandons d'animaux après le confinement
  • Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, a lancé une campagne d’affichage afin de dénoncer les abandons d’animaux lors des départs en vacances. Pour lui : "La période des départs en vacances d’été est la pire période de l’année pour l’abandon des animaux. Nous avons déjà eu 4000 animaux abandonnés sur les 5 dernières semaines".  RTL.fr, "Il faut arrêter de considérer les animaux comme des objets", fustige Hugo Clément
  • Déjà engagée auprès de la SPA contre l’abandon d’animaux sur les aires d’autoroutes, la société APRR s’allie cet été avec l’application Waze, en proposant d’afficher dans le GPS les endroits recensés comme lieu d’abandon, tout en mettant en avant une fiche présentant l’animal laissé à son triste sort. , Abandon des animaux sur les autoroutes : Waze va nous montrer la réalité de la situation | Actu
  • Au programme de l’après-midi : mise en scène d’un abandon, visuels, tractage et discours de Claire Alma, responsable locale de l’association, qui estime que la vente d’animaux en animalerie entraîne une surpopulation animale et une hausse des abandons. , Saint-Nazaire : une action, samedi, pour sensibiliser à l'abandon des animaux | L'Écho de la Presqu'île
  • Bénévole au refuge de la SPA de Montpellier depuis 2000, et sa directrice depuis 2015, Annie Benezech a passé toute sa vie à sauver les animaux. À retrouver dans Sans collier, vendredi juin 26 à 21h05 sur TFX. Telestar.fr, Témoignage. Annie Benezech, bénévole à la SPA : "N'abandonnez pas vos animaux !" - Télé Star
  • Le 17 mars dernier, un décret de loi a modifié un texte sur des "dispositions relatives à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques". Comme le souligne le site de Midi Libre, l'association "30 millions d'amis" s'offusque de cette modification, qui permet, selon eux, aux particuliers de vendre des animaux pour être utilisés pour des expériences scientifiques. LaProvence.com, Actualités | L'association "30 millions d'amis" s'offusque d'une loi sur la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques | La Provence
  • D'ici une vingtaine d'années, nous mangerons davantage de viande de synthèse que de chair animale. Une perspective dont il faut se réjouir, selon Gaspard Koenig, car elle permet à la fois d'éviter les souffrances des animaux d'élevage et de lutter contre le réchauffement climatique. Les Echos, Sauver les animaux, pour nous sauver nous-mêmes | Les Echos

Images d'illustration du mot « animaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « animaux »

Langue Traduction
Anglais animal
Espagnol animal
Italien animali
Allemand tiere
Portugais animais
Source : Google Translate API

Synonymes de « animaux »

Source : synonymes de animaux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « animaux »

Animaux

Retour au sommaire ➦

Partager