La langue française

Analysé

Sommaire

  • Définitions du mot analysé
  • Phonétique de « analysé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « analysé »
  • Citations contenant le mot « analysé »
  • Images d'illustration du mot « analysé »
  • Traductions du mot « analysé »
  • Synonymes de « analysé »
  • Antonymes de « analysé »

Définitions du mot analysé

Trésor de la Langue Française informatisé

ANALYSE, subst. fém.

I.− Décomposition d'une chose en ses éléments, d'un tout en ses parties.
A.− [En parlant de choses concr. ou abstr.] Examen permettant d'isoler ou de discerner les différentes parties d'un tout :
1. Aujourd'hui la science en est à l'analyse, à la minutieuse observation des détails; c'est par là seulement que son œuvre peut commencer. J. Michelet, Introduction à l'Histoire universelle,1831, p. 465.
2. Une analyse scrupuleuse suffit quelquefois pour nous faire connaître la nature d'une chose; d'autres fois elle ne nous est complètement révélée que par ses effets; et, de toutes manières, l'observation, quand nous ne pouvons avoir recours à des expériences faites exprès, est nécessaire pour confirmer ce que l'analyse a pu nous apprendre. J.-B. Say, Traité d'économie politique,1832, p. 4.
3. Parfaitement douée pour l'analyse et pour la logique, la tête française est d'une pauvreté d'imagination qui étonne, si on la compare aux têtes du Nord et à leur magique pouvoir de rêve, aux têtes du Midi et à leur magique pouvoir de vision. P. Bourget, Essais de psychologie contemporaine,1883, p. 109.
Par plaisant. :
4. Ils entrèrent dans le grenier, qui était plutôt complexe que sordide. On y reconnaissait par analyse une armoire sans porte, une porte sans armoire, un drapeau russe, un buste de Félix Faure ayant pour socle un bidet. J. Romains, Les Copains,1913, p. 20.
Rem. Syntagmes rencontrés analyse détaillée, électronique, exacte, laborieuse, microscopique, rapide, rigoureuse, scrupuleuse, sommaire...; esprit, faculté, méthode... d'analyse; éléments de l'analyse; analyse d'un problème, des résultats...; faire une analyse, soumettre à analyse, échapper à l'analyse...
En partic.
1. CHIM., MÉD. ,,Ensemble des procédés physiques, chimiques, biologiques, destinés à trouver les noms des corps simples ou composés formant un mélange ou une combinaison, puis à trouver suivant quel poids, quel volume, quels pourcentages ils sont unis.`` (Duval 1959). Analyse du sang, des urines :
5. Charles voulut feuilleter son dictionnaire de médecine; il n'y voyait pas, les lignes dansaient. − Du calme! dit l'apothicaire. Il s'agit seulement d'administrer quelque puissant antidote. Quel est le poison? Charles montra la lettre. C'était de l'arsenic. − Eh bien, reprit Homais, il faudrait en faire l'analyse. G. Flaubert, Madame Bovary,t. 2, 1857, p. 172.
6. Lucas m'a remis les résultats de l'analyse sanguine. Nettement mauvais. Bardot, de sa voix traînante, a dû avouer : « pas fameux ». Mon beau sang d'autrefois! ma convalescence à Saint-Dizier, après ma première blessure, quelle confiance dans ma carcasse! Quelle fierté de la qualité de mon sang devant la rapidité des cicatrisations! Jacques aussi. Le sang des Thibault. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 919.
7. ... au mois d'août 1953, l'écoute « radioactive » américaine décelait une nouvelle explosion atomique soviétique et l'analyse du nuage montrait non seulement qu'il s'agissait d'une bombe thermonucléaire, mais que celle-ci avait mis en jeu certains matériaux différents de ceux utilisés dans l'explosion américaine qui l'avait précédée de neuf mois. B. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 88.
2. ÉCON. Analyse économique. Examen ,,qui consiste à suivre dans tous ses détails, dans l'espace comme dans le temps (...) le processus suivant lequel se déclenche l'action, s'engrènent et s'enchaînent les réactions, afin de montrer pourquoi et comment se trouve être constitué un phénomène économique.`` (Romeuf t. 1 1956) :
8. Les périodes de développement sont différentes dans l'histoire économique des périodes de croissance caractérisées par une accélération ou un ralentissement du taux d'accroissement du produit. Un économiste, aujourd'hui, les distingue afin de voir comment les secondes (périodes de croissance) se rattachent aux premières (périodes de développement). Il soumet ces périodes de développement elles-mêmes à l'analyse économique. F. Perroux, L'Économie du XXesiècle,1964, p. 162.
3. GRAMM. Analyse grammaticale. Décomposition d'une proposition en ses éléments grammaticaux et caractérisation grammaticale de ces éléments :
9. Ainsi, l'on fait faire à un enfant l'analyse grammaticale d'une phrase : c'est une véritable décomposition, ou une résolution du discours dans les éléments grammaticaux qui le constituent. A. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 382.
Analyse logique. Décomposition de la phrase en propositions et détermination de la fonction de ces propositions :
10. Deux ans plus tard on m'eût donné pour guéri : le prince avait disparu, le cordonnier ne croyait à rien, je n'écrivais même plus; jetés à la poubelle, égarés ou brûlés, les cahiers de roman avaient fait place à ceux d'analyse logique de dictées, de calcul. J.-P. Sartre, Les Mots,1964, p. 173.
4. LING. Étude des éléments d'un énoncé, considérés dans leurs combinaisons régulières avec certains éléments contextuels qui en déterminent l'emploi, l'ensemble de ces combinaisons permises constituant la distribution* d'un élément.
5. LOG. Un des procédés généraux de la pensée, qui consiste à décomposer un tout en ses éléments, à l'inverse de la synthèse qui (re)compose un tout à partir de ses éléments :
11. La synthèse doit se précéder d'analyse; et l'analyse, besoin de l'esprit, naît du sentiment de la complexité. A. Gide, Réflexions sur quelques points de littérature et de morale,1897, p. 417.
6. MATH. et STATIST. Analyse mathématique. ,,Ensemble des secteurs des mathématiques relevant du calcul infinitésimal, du calcul des variations et de leurs divers prolongements et applications.`` (Uv.-Chapman 1956). Anciennement, méthode de raisonnement consistant à poser au départ le problème comme résolu et à chercher ensuite quelles propositions doivent être admises pour que la solution posée soit juste :
12. Or, c'est cette méthode inverse dont les géomètres grecs regardaient Platon comme l'inventeur, et à laquelle ils donnaient le nom d'analyse, c'est-à-dire de résolution ou de solution à rebours, en appliquant celui de synthèse ou de construction à la méthode directe, dans laquelle on passe d'une vérité à une autre que les précédentes soutiennent, comme on irait, dans la construction d'un édifice, des assises inférieures aux assises superposées, ... A. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 389.
Analyse séquentielle. ,,Méthode de jugement sur échantillon, qui consiste à consulter une table à mesure qu'on recueille les données, jusqu'à ce que, compte tenu de ces données, la table indique que l'échantillon est désormais assez grand pour qu'on puisse prendre une décision.`` (Lar. encyclop.).
7. TÉLÉV. Examen d'une image ,,point par point, suivant un ordre et dans un temps déterminé. On peut commencer par le centre et finir par la périphérie (analyse spirale), ou commencer en haut et à gauche suivant une série de lignes (...). Le nombre de lignes de lecture donnera « la définition » de l'analyse.`` (Électron. 1963-64).
B.− [En parlant de choses morales, des sentiments, des réactions, des passions...] Examen qui cherche à saisir les mobiles et (ou) les motifs profonds d'un état ou d'un processus :
13. ... l'analyse continuelle de soi-même est corrosive. Elle fait peut-être en somme plus de mal que de bien, et ôte plus de force qu'elle ne donne de lumière. H.-F. Amiel, Journal intime,6 juin 1866, p. 312.
14. Je ne pense pas que le métier d'historien dispose à l'analyse psychologique. Dans notre partie, nous n'avons affaire qu'à des sentiments entiers sur lesquels on met des noms génériques comme ambition, intérêt. Pourtant si j'avais une ombre de connaissance de moi-même, c'est maintenant qu'il faudrait m'en servir. J.-P. Sartre, La Nausée,1938, p. 17.
15. Il y joint de remarquables analyses de la peur active et passive, de la joie, de la tristesse, où chaque émotion est une attitude adoptée par la conscience à la place de la conduite supérieure trop difficile. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 257.
Rem. Syntagmes rencontrés analyse de caractère, des passions, du cœur humain; facultés d'analyse; roman d'analyse.
1. PHILOS. Analyse réflexive. ,,Elle porte sur les conditions et la structure de la pensée; son objet est d'arriver à la connaissance de la nature originelle de l'esprit et fondamentalement de résoudre le problème de la liberté absolue ou de la prédestination.`` (Julia 1964) :
16. L'analyse réflexive, à partir de notre expérience du monde, remonte au sujet comme à une condition de possibilité distincte d'elle et fait voir la synthèse universelle comme ce sans quoi il n'y aurait pas de monde. M. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. IV.
2. PSYCH. Synon. psychanalyse :
17. La caractérologie contenue en puissance dans le freudisme est donc une caractérologie dynamique et inductive. Des comportements significatifs : rêves, actes manqués, etc., l'analyse remonte, en suivant les schémas des mécanismes freudiens, jusqu'à cette anatomie psychologique qu'est la topographie des complexes individuels. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 36.
18. − Tu as beaucoup de complexes, dit Paule d'un ton méditatif. − Peut-être; mais tant qu'ils ne me gênent pas... − Tu n'admettras jamais qu'ils te gênent : ça fait partie précisément de tes complexes. Ta dépendance à l'égard de Robert : ça vient d'un complexe. Je suis sûre qu'une analyse te délivrerait. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 496.
C.− Loc. adv.
1. En dernière analyse. En allant à l'essentiel, en fin de compte, en conclusion :
19. L'empereur disait qu'il eût pu être fort utile au conseil, meilleur peut-être que les autres parce qu'il avait parfois des idées neuves et très lumineuses, mais que, du reste, il n'était pas du tout propre à gouverner. En dernière analyse, disait l'empereur, pour gouverner il faut être militaire : on ne gouverne qu'avec des éperons et des bottes. E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 871.
2. P. anal., rare. En première analyse. En premier lieu, dans une première approche :
20. En première analyse, et sans préjuger de facteurs plus profonds, le groupement des particules vivantes en organismes complexes est une conséquence presque inévitable de leur multiplication. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 112.
II.− Étude détaillée de quelque chose pour en rendre compte :
21. Nous étions si fatigués que le seul M. de Saint-Amans eut le courage d'entreprendre et la force d'exécuter cette nouvelle expédition. J'ai tout vu par ses yeux; j'en vais rendre compte. Je ne me contenterai pas ici d'une simple analyse, je copierai souvent M. de Saint-Amans, ... J. Dusaulx, Voyage à Barège et dans les Hautes-Pyrénées,t. 1, 1796, p. 316.
22. Tu n'imagines pas le dossier qu'il m'a apporté. C'est une merveille. En tête, huit pages de rapport, où il résume les faits, et expose la question. Puis un répertoire des documents, avec trois ou quatre lignes d'analyse pour chacun. Ensuite les documents. À la fin, quatre pages de conclusions, où les mesures à prendre sont indiquées. J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 148.
23. Palewski m'apporte les télégrammes, missives, rapports, concernant la politique et la diplomatie, les analyses de presse et de radio françaises et étrangères, les messages qui arrivent de tous les points de la France et du monde. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 126.
En partic.
Analyse littéraire. Étude d'une œuvre du point de vue des idées, des sentiments, des intentions, de la structure, de l'expression, etc.
Rem. Syntagmes rencontrés analyse d'un discours, d'un poème, d'une pièce de théâtre, d'un roman.
DOCUM. Analyse de contenu, analyse documentaire. Opération qui consiste à traduire le contenu d'une information, d'une communication, d'un texte quelconque, sous une forme généralement réduite par rapport à la forme originale et dans un langage spécifique de descripteurs* correspondant à des catégories nettement définies.
Prononc. : [anali:z]. Enq. : /analiz/.
Étymol. ET HIST. − 1. [1578] Dauzat 1968, d'Aubigné; a) av. 1630 litt. « étude critique d'un ouvrage » (D'Aubigné, Sa vie à ses enfants ds Prose, Ides et calendes, Neuchatel, p. 41 : S'estant pourtant mis à une curieuse analyse [à propos du livre de Bellarmin], avec le secours de Vitaker & de Sibrand Lubert, il s'affermit plus que jamais en sa Religion); b) fin xviies. « compte rendu d'un ouvrage, sommaire » (Bossuet ds Pt Rob. : Je propose cette analyse des dix livres de ce Traité, afin que les lecteurs entendent toutes les démarches qu'on leur fera faire); d'où c) 1751 (Encyclop. t. 1, p. 403 : Analyse, − Littérature − se dit encore d'une espèce d'index ou table des principaux chefs ou articles d'un discours continu ... Les analyses contiennent plus de science que les tables alphabétiques, mais sont moins en usage parce qu'elles sont moins faciles à comprendre); 2. 1637 math. « méthode de résolution et de démonstration » (Descartes, Méth. 2 ds Œuvres Philosophiques, éd. F. Alquié, I, 589 : ... et que, par ce moyen, j'emprunterais tout le meilleur de l'analyse géométrique et de l'algèbre, et corrigerais tous les défauts de l'une par l'autre); 3. a) 1637 philos. « méthode de réflexion et d'exposition (empr. aux math.) » (Descartes, ibid.; cf. aussi 1641, Méditations, éd. Alquié, II, 581 : La manière de démontrer est double : l'une se fait par l'analyse ou résolution, et l'autre par la synthèse ou composition); b) 1746 ext. de cette méthode à la mor. et à la psychol. (Condillac, Essai sur l'orig. des connaissances hum., Corpus gén. des Philos. Franç., Condillac, I, 28 : Ces analyses nous conduisent à avoir de l'entendement une idée plus exacte que celle qu'on s'en fait communément); c) 1771 ext. à l'écon. pol. (Baudeau, Première Introd. à la Philos. Écon. ou Analyse des États Policés ds Brunot t. 6 1930, p. 31 : l'analyse des monarchies vraiment économiques); d) 1775 gramm. (Condillac, Cours d'études, Grammaire, Corpus gén. des Philos. Franç., Condillac, I, 427 : Dans la première partie, que j'intitule de l'analyse du discours, nous chercherons les signes que les langues nous fournissent pour analyser la pensée); 1835 (Ac. : Analyse grammaticale. Décomposition d'une proposition en ses parties, ...); 4. a) 1690 sc. « méthode qui emploie le raisonnement déductif à partir de la décomposition de l'objet étudié en ses différents éléments pour en retrouver les principes » (Fur. : ... Quand on fait l'anatomie d'un animal, c'est une espece d'analyse qui en fait connoistre toutes les parties. Messieurs de l'Académie des Sciences ont entrepris de faire l'analyse de toutes les plantes ...); d'où b) 1726 chim. « étude de la composition d'un corps, d'un mélange, etc... » (Mémoires de l'Académie, p. 306, Essai d'analyse ... eaux minérales de Passy : Plusieurs personnes ayant déjà examiné ces Eaux, et même communiqué au Public ce qu'ils ont pénétré par leur travail et leurs observations, on s'étonnera peut-être, que j'en entreprenne de nouveau l'analyse); non attesté ds Helvetius, Traité des maladies ..., Paris, 1703, malgré Quem. Méd. 1955; 5. 1770 loc. adv. en dernière analyse « toutes choses bien considérées » (P.-A. Alletz, Dict. des richesses de la langue françoise, citat. Desfontaine ds Brunot t. 6 1930, p. 1386 : Cette dangereuse passion se trouve, en dernière analyse, l'amour platonique). Empr. au gr. α ̓ ν α ́ λ υ σ ι ς, attesté dep. Aristote au sens de « dissolution » (Du monde, 4, 11 ds Bailly), et de « analyse, méthode de résolution (p. opp. à la synth.) » (Morale à Nicomaque, 3, 3, 12 ds Bailly).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3 239. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 2 855, b) 3 016; xxes. : a) 4 954, b) 6 747.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barr. 1967. − Battro 1966. − Birou 1966. − Bonnaire 1835. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Cham. 1969. − Charles 1960. − Chesn. 1857. − Colas-Cab. 1968. − Cros-Gardin 1964. − Dagn. 1965. − Delc. t. 1 1926. − Dem. 1802. − Duval 1959. − Éd. 1913. − Électron. 1959. − Électron. 1963-64. − Foi t. 1 1968. − Foulq.-St-Jean 1962. − Franck 1875. − Fromh.-King 1968. − Giteau 1970. − Goblot 1920. − Grand. 1962. − Guilh. 1969. − Hetman 1969. − Julia 1964. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Lafon 1969. − Lal. 1968. − Lapl.-Pont. 1967. − Lar. méd. 1970. − Lauzel-Muss. 1970. − Lav. Diffic. 1846. − Littré-Robin 1865. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Marcel 1938. − March. 1970. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Miq. 1967. − Mont. 1967. − Moor 1966. − Mucch. Psychol. 1969. − Mucch. Sc. soc. 1969. − Muller 1966. − Nucl. 1964. − Num. 1969. − Nysten 1824. − Olmi-July 1970. − Pag. 1969. − Piéron 1963. − Piguet 1960. − Pil. 1969. − Plais.-Caill. 1958. − Poignon 1967. − Privat-Foc. 1870. − Psychol. 1969. − Pujol 1970. − Rolland-Coul. 1969. − Romeuf t. 1 1956. − Sill. 1965. − Sociol. 1970. − Springh. 1962. − Suavet 1963. − Tez. 1968. − Uv.-Chapman 1956. − Vachek 1960

ANALYSER, verbe trans.

I.− Emploi trans. [L'obj. désigne une chose concr. ou abstr.]
A.− Faire une analyse de quelque chose; décomposer un tout en ses éléments de manière à le définir, le classer, le comprendre, etc. :
1. Ah! Mistress Henley se meurt du dégoût de la vie, de vains efforts pour s'attacher à toutes les idées douces, repoussés par tous les sentiments froids. Son malheur est analysé avec une finesse d'esprit et de cœur étonnante. Mais aujourd'hui tout est si fort, si violent, si terrible qu'on n'appelle douleur que les tourments de la roue. G. de Staël, Lettres diverses,1793, p. 482.
2. Mais puisque l'histoire nous a laissé ignorer par quelle étonnante suite d'idées, les hommes, vivant de tous temps sous des monarchies, trouvèrent les principes républicains; disons que quelques oppressions réelles, beaucoup d'imaginaires, la lassitude des choses anciennes et l'amour des nouvelles, des chances et des hasards, par qui tout arrive; enfin cette nécessité qu'on appelle la force des choses, produisirent les républiques, sans qu'on sût d'abord distinctement ce que c'étoit : et, l'effet ayant dans la suite fait analyser la cause, les philosophes se hâtèrent d'écrire des principes. F.-R. de Chateaubriand, Essai sur les Révolutions, t. 1, 1797, p. 50.
3. − On est si volé! répondit Jean. − Ah! certainement, si vous achetez aux voyageurs de hasard qui font les petits marchés de campagne... Sur chaque marché, il faudrait un chimiste expert, chargé d'analyser ces engrais chimiques, qu'il est si difficile d'avoir purs de toute fraude... É. Zola, La Terre,1887, p. 405.
4. L'homme partout où il connaît, unit en lui des choses différentes. J'ai indiqué dans ces pages préliminaires une connaissance hors de nous entre les choses elles-mêmes selon les rapports qu'elles nourrissent. Analysant le mot, j'y ai trouvé des idées d'assemblage et de production, de forme et de mouvement. P. Claudel, Art poétique,1907, p. 159.
5. Elle s'efforçait patiemment à un premier examen de conscience. Ainsi qu'elle faisait toujours aux heures d'épreuves, elle s'appliquait à analyser sa douleur, à en circonscrire les contours, à en faire, pour ainsi dire, une chose définie qui se puisse détacher, qui se puisse offrir à Dieu. Tout ce qui n'est pas offert est perdu... R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, pp. 665-666.
6. Que le surplus d'entreprise, catégorie comptable, obtenue par différence, permette de ne pas nommer le profit, ne dispense évidemment pas d'analyser économiquement ce revenu. F. Perroux, L'Économie du XXesiècle,1964, p. 630.
DOCUM. Faire l'extrait, le résumé d'un document après l'avoir soumis à une analyse.
GRAMM. Faire une analyse grammaticale ou logique.
B.− Emploi abs. Procéder par voie d'analyse :
7. Car il ne s'agissait pas de voir et de rire; ne fallait-il pas analyser, abstraire et classer? Classer, pour pouvoir codifier! H. de Balzac, Théorie de la démarche,1833, p. 626.
PSYCHOTHÉRAPIE. Étudier par des méthodes spécifiques, en particulier celles de la psychanalyse, les conflits profonds de la personnalité en vue d'une meilleure intégration à la société.
II.− Emploi pronom.
A.− Pronom. passif. [Le suj. désigne une chose] Être analysé :
8. Là s'éventraient les affaires de banque et de commerce, s'analysaient les entreprises et s'arrachaient les prélèvements de la banque sur tous les bénéfices des industries jugées profitables. H. de Balzac, César Birotteau,1837, p. 271.
9. « La poésie de Verlaine est pour ainsi dire la musique même; elle se sent, elle ne s'analyse pas. » A. Thibaudet, Réflexions sur la littérature,1936, p. 16.
B.− [Le suj. désigne une pers.] S'étudier soi-même, étudier ses sentiments, leurs causes... :
10. Le goût que les Allemands manifestent pour le genre naïf, et dont j'ai déjà eu l'occasion de parler, semble en contradiction avec leur penchant pour la métaphysique, penchant qui naît du besoin de se connoître et de s'analyser soi-même : cependant c'est aussi à l'influence d'un système qu'il faut rapporter ce goût pour le naïf; car il y a de la philosophie dans tout en Allemagne, même dans l'imagination. G. de Staël, De l'Allemagne,t. 4, 1810, pp. 220-221.
11. D'un jeune homme on ne peut quasi rien dire, rien savoir; il ne vaut que par la force du mouvement indéterminé qui l'anime. Lui-même, qu'il se garde de trop s'examiner, de s'analyser : il se paralyserait, verrait ses imperfections, s'embarrasserait pour agir et dessécherait cette énergie qui est son vrai, son seul trésor. Acceptons d'ignorer. M. Barrès, Mes cahiers,t. 10, 3 avr.-août 1913, p. 157.
PSYCHOTHÉRAPIE. Étudier ses conflits profonds sous la conduite d'un psychothérapeute en vue d'une meilleure intégration à la société.
Prononc. : [analize], j'analyse [ʒanali:z]. Enq. : /analiz/. Conjug. parler.
Étymol. ET HIST. − a) 1698 lang. sc. sens phys. « décomposer » (Tournefort, Hist. des plantes, t. 2, p. 422, édit. 1725 ds R. Hist. litt. Fr. : Les fleurs de cette plante analysées donnent plusieurs liqueurs acides); b) 1725 emploi mor. « faire l'analyse pour comprendre » (Mém. de Trév., juin 1725 ds Trév. 1752 : Il faut analyser toutes choses, & ne pas juger du fond d'une dispute par la chaleur des esprits & par le ton de la voix des contendans). Dér. de analyse*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1387. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 1 638, b) 1 293; xxes. : a) 2 323, b) 2 402.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bénac 1956. − Caput 1969. − Dagn. 1965. − Dup. 1961. − Éd. 1913. − Laf. Suppl. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 108. − Miq. 1967 (s.v. analyse).Nysten 1814-20. − Rolland-Coul. 1969.

Wiktionnaire

Nom commun

analysé \a.na.li.ze\ masculin (pour une femme on dit : analysée)

  1. (Psychanalyse) Patient suivant une psychanalyse.

Forme de verbe

analysé \a.na.li.ze\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe analyser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANALYSER. v. tr.
Examiner en ses différentes parties. Analyser une fleur. Analyser une substance, des eaux minérales, un végétal, etc. Analyser et comparer. Analyser un raisonnement, une période, un discours, une phrase. Il signifie aussi par extension Résumer un écrit en ses différentes parties. Analyser un roman, une tragédie, etc.

Littré (1872-1877)

ANALYSÉ (a-na-li-zé, zée) part. passé.
  • Les substances analysées par la chimie. Cette comédie analysée par un critique habile. Les facultés de l'entendement analysées à l'aide d'une méthode plus sûre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « analysé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
analysé analize

Évolution historique de l’usage du mot « analysé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « analysé »

  • Pour utiliser ses technologies, Datakalab fait commander à ses clients des ordinateurs qui sont ensuite paramétrés avec son code informatique puis connectés à leur réseau de caméras de surveillance. Si les caméras sont éloignées les unes des autres, un ordinateur est nécessaire pour chaque caméra. Dans le cadre d'opérateurs de transport, des machines sont installées directement dans leurs centres de données pour gérer une multitude de flux. Pour chaque flux de caméra analysé, Datakalab facture 100 euros par mois, avec des économies d'échelle pour les gros clients.  , Datakalab, la start-up qui détecte le port du masque pour la RATP
  • – Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, la manière dont l’industrie Béton mousse se développera est également analysée en détail au chapitre 1.7 du rapport. , Part du marché Béton mousse 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • – Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, la manière dont l’industrie Chocolat sans sucre se développera est également analysée en détail au chapitre 1.7 du rapport. , Part du marché Chocolat sans sucre 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • – Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, la manière dont l’industrie Karting Indoor se développera est également analysée en détail au chapitre 1.7 du rapport. , Part du marché Karting Indoor 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • – Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, la manière dont l’industrie Climatiseurs commercial se développera est également analysée en détail au chapitre 1.7 du rapport. , Part du marché Climatiseurs commercial 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • – Dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, la manière dont l’industrie Boîtes capteurs se développera est également analysée en détail au chapitre 1.7 du rapport. , Part du marché Boîtes capteurs 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « analysé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « analysé »

Langue Traduction
Anglais analyzed
Espagnol analizado
Italien analizzato
Allemand analysiert
Portugais analisado
Source : Google Translate API

Synonymes de « analysé »

Source : synonymes de analysé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « analysé »

Partager