La langue française

Américano-turque

Phonétique du mot « américano-turque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
américano-turque amerikanɔtyrk

Évolution historique de l’usage du mot « américano-turque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « américano-turque »

  • Gulen, qui nie toute implication dans la tentative de coup d'État de 2016, vit aux États-Unis depuis 1999 et le gouvernement américain a rejeté plusieurs demandes d'extradition de la Turquie. Les relations américano-turques ont été tendues ces dernières années par une série de différends, notamment le refus de Washington de fournir des avions de combat F-35 à la Turquie au sujet de l'achat par le pays d'unités de missiles de défense aérienne S-400 de la Russie. News 24, Un employé du consulat américain condamné à 8 ans de prison en Turquie pour avoir aidé une "organisation terroriste" liée au coup d'État manqué de 2016 - News 24
  • Les autorités turques ont toutefois contesté la qualification de "cessez-le-feu", qui ne figure pas dans la déclaration conjointe américano-turque. L'Obs, Syrie: Trump clame victoire mais Erdogan remporte la mise
  • La proposition parlementaire tape très fort : gel des avoirs aux États-Unis des plus hauts dirigeants turcs, y compris du président Erdogan, et restrictions à l'octroi de visas américains ; embargo sur les ventes d'armes américaines et étrangères à Ankara ; mesures punitives contre le secteur énergétique turc ; et enfin mise en œuvre sans délai des sanctions liées à l'achat des S-400. Pour Gönül Tol, si cette menace se concrétise, « les relations américano-turques vont tomber au plus bas ». Le Point, Syrie : Washington menace la Turquie de sanctions « infernales » - Le Point
  • La Turquie demandait depuis quelques années aux Etats-Unis la mise en place d’un « corridor de sécurité » dans le nord de la Syrie. En août dernier, les deux parties s’étaient mises partiellement d’accord. Mais Recep Tayyip Erdogan voulait bien plus que des patrouilles communes américano-turques sur une partie de la frontière. Il veut contrôler, en appui avec les supplétifs de l’Armée libre syrienne, un territoire s’étendant jusqu’à 30 km de profondeur. Le Monde.fr, Intervention turque en Syrie : « La fuite en avant d’Erdogan »
  • En octobre 2016, quand la police turque arrête Andrew Brunson, un pasteur évangélique américain installé depuis plus de vingt ans en Turquie, personne ne pouvait imaginer la suite. Vingt-deux mois plus tard, l’affaire judiciaire autour de ce modeste homme d’Eglise a mis la relation américano-turque au tapis, tout en faisant chuter la devise turque, au point d’envoyer une onde de choc sur les marchés financiers de la planète. Le Monde.fr, Comment l’affaire du pasteur accusé d’espionnage a ruiné la relation américano-turque
  • Cité par une agence de presse russe, Mevlut Cavusoglu a assuré que les différences d'opinion des deux pays sur la Syrie n'affecteraient pas le contrat d'acquisition par la Turquie de missiles russes de défense anti-aérien S-400, une opération qui a tendu les relations américano-turques. Challenges, La Turquie nie bafouer l'accord de désescalade des violences en Syrie - Challenges
  • Le système de missiles S-400 représente un contentieux majeur dans les relations américano-turques après que la Turquie a signé un accord de 2,5 milliards de dollars avec la Russie pour acheter des batteries de missiles S-400 en 2017, et en a reçu les premières livraisons en juillet dernier. , Une commission sénatoriale américaine approuve un projet de loi sur les sanctions contre la Turquie_French.news.cn
  • Pour Tulin Daloglu, grande spécialiste des relations américano-turques, «les Américains ne voudraient pas que la Turquie développe de bonnes relations avec la Russie et pourraient même en tirer profit si la situation à Idlib avait échappé à tout contrôle». , Idlib: «les Américains ne voudraient pas que la Turquie développe de bonnes relations avec la Russie» - Sputnik France
  • "D'un point de vue géopolitique, les États-Unis sont fermement opposés à la conclusion de tels accords, qui visent à abandonner le dollar américain", a fait remarquer Demarais, notant une fonction clé de ces accords d'échange, qui sont souvent utilisés pour contourner les sanctions américaines et rendre le dollar non pertinent. "Les tensions américano-turques ne feront qu'augmenter, ce qui représente la principale menace pour l'économie turque." News 24, La Banque centrale turque triple sa ligne d'échange de devises avec le Qatar - News 24
  • 2° Le réalignement des relations diplomatiques dans la région – avec la détérioration des relations américano-turques et israélo-turques et l’amélioration consécutive des relations militaires et économiques américano-grecques et israélo-grecques – a pris son envol lorsque la géopolitique des hydrocarbures est entrée en jeu. , La militarisation en Méditerranée orientale et la menace d'une guerre gréco-turque | A l'encontre
  • La Syrie, le groupe État islamique, les missiles russes S-400, l’OTAN, Fethullah Gülen… Les sujets de conversation ne devraient pas manquer entre Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan. Les présidents américain et turc se retrouvent aujourd’hui à Washington, pour une rencontre très attendue, mais aussi potentiellement glaciale, en raison des nombreuses péripéties survenues dans le chapitre des relations américano-turques ces dernières semaines. Mais parmi les nombreux thèmes présents sur la table, trois devraient toutefois sortir du lot. L'Orient-Le Jour, À Washington, une rencontre aux multiples enjeux entre Trump et Erdogan - L'Orient-Le Jour
  • À la suite d’un accord entre Washington et Ankara début juin, une "feuille de route" américano-turque prévoyait notamment l'instauration de ces patrouilles conjointes. Jusqu’ici, seules des patrouilles séparées mais "coordonnées" étaient menées. Les patrouilles se déroulent le long de la ligne de séparation entre, d'une part, les territoires contrôlés par le Conseil militaire de Manbij, allié aux YPGet les FDS, et, d'autre part, la zone contrôlée par l'armée turque dans le nord de la Syrie. France 24, Syrie : Washington pris en étau entre son allié turc et ses protégés kurdes
  • Une délégation américaine se rendra dans la capitale turque la semaine prochaine afin de trouver une issue à ce qui ressemble à une prochaine crise américano-turque. Radio-Canada.ca, Ankara sera-t-elle sanctionnée après l’achat des missiles russes S-400? | Radio-Canada.ca
  • Le 17 octobre, des discussions américano-turques ont eu lieu à Ankara. Le vice-Président américain Mike Pence et le Président turc Recep Tayyip Erdogan sont parvenus à un accord pour un cessez-le-feu de 120 heures dans le nord de la Syrie, au terme duquel les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) devront s'être retirés. , Trump est «totalement prêt» à engager une action militaire contre la Turquie, assure Mike Pompeo - Sputnik France
  • Le président Macron vient de décréter l’état de "mort cérébrale" de l’Otan, sur fond de crise russo-américano-turque. Fameux pavé dans la mare. , L’Otan, en état de mort cérébrale ? - La Libre
  • À cela s’est ajoutée, depuis fin juillet, la crise diplomatique américano-turque au sujet d’Andrew Brunson, un pasteur américain détenu par Ankara. Cet événement a accéléré l’effondrement de la monnaie – elle a perdu 16 % face au dollar le 10 août –, les investisseurs préférant fuir le pays et changer leurs livres turques en une devise plus sûre, le dollar. Cette dégringolade complique la vie des entreprises et des banques du pays, pour lesquelles il devient plus difficile de rembourser leurs prêts en dollars. La Croix, Turquie, les fragilités d’une économie en surchauffe
  • Si la livre turque, qui a perdu 19% face au dollar sur la seule journée de vendredi, est en première ligne, d'autres devises émergentes sont également dans la tourmente. En une semaine, le rand sud-africain et le rouble russe ont perdu 8% face au billet vert, évoluant tous deux à leur plus bas depuis deux ans lundi matin. Même tendance pour le réal brésilien (-4%) et le peso argentin qui a cédé près de 6% depuis lundi dernier. Face à l'euro, la chute est également à peu près similaire. L'effet domino de cette crise américano-turque révèle surtout le niveau de vulnérabilité des économies émergentes envers le dollar et l'euro, et plus généralement face aux investisseurs étrangers. lejdd.fr, La chute de la livre turque a des répercussions dans le monde entier
  • Le 21 juin dernier, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Fort Worth (Texas), la Turquie a donc reçu son premier F-35A. Il est prévu qu’elle en reçoive trente d’ici 2022 et, à terme, une centaine. L’entrée en service du chasseur bombardier de Lockheed Martin est une nouvelle étape de la riche histoire commune américano-turque. Aerobuzz, Le F-35, tête de Turc ou pas tête de Turc ? - Aerobuzz
  • Il a pourri la diplomatie américano-turque, traumatisé une génération d’ados fumeurs de joints, fait un carton au box-office, et récolté deux oscars… Quarante ans après la sortie de “Midnight Express”, zoom sur les coulisses du film d’Alan Parker dans un documentaire palpitant, “Midnight Return, l’histoire de Billy Hayes et de la Turquie”. Le film, lui, est rediffusé ce mardi soir à 22h50 sur Paris Première.  Télérama, “Midnight Express” a 40 ans : retour sur l’histoire d’un film qui a pris perpète
  • Les deux dirigeants se sont rencontrés en tant que "partenaires stratégiques", a indiqué le Pentagone dans un bref communiqué publié après la rencontre, qui n'avait pas été annoncée à la presse, contrairement à l'habitude. "Ils se sont concentrés au cours de leurs discussions sur leurs intérêts, et non leurs positions, et sur l'importance de la coopération américano-turque, sur le plan bilatéral et en tant qu'alliés de l'OTAN", ajoute le communiqué, qui ne mentionne pas les sujets qui fâchent dans les relations entre les deux pays: la coopération des Etats-Unis avec les Kurdes dans le nord de la Syrie et la décision d'Ankara d'acheter le système antimissile russe S-400. L'Orient-Le Jour, Visite très discrète du ministre turc de la Défense au Pentagone - L'Orient-Le Jour
  • La crise d'août entre les États-Unis et la Turquie s'est bien révélée fausse en cette fin d'année: entente entre les deux pays sur la Syrie, possible achat de matériel militaire américain par Ankara, invitation d'Erdogan à Trump. La période est à la détente. Retour avec notre anthologie 2018 sur les réels enjeux de ces tensions américano-turques. , Best of 2018: les vrais enjeux de la fausse crise entre la Turquie et les États-Unis - Sputnik France
  • Le 17 octobre, des discussions américano-turques ont eu lieu à Ankara. Le vice-Président américain Mike Pence et le Recep Tayyip Erdogan sont parvenus à un accord pour un cessez-le-feu de 120 heures dans le nord de la Syrie, au terme duquel les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) devront s'être retirés. , Trump promet aux Kurdes syriens une aide quant à l’extraction du pétrole - Sputnik France
  • Depuis 2011, le conflit syrien a évolué en une guerre par procuration entre d’une part Washington, les puissances impérialistes européennes, les pays pétroliers des cheiks du golfe Persique, et leurs mercenaires des milices islamistes et kurdes, et d’autre part le gouvernement syrien soutenu par l'Iran, la Russie et la Chine. La guerre a entraîné une défaite écrasante des forces alignées sur les États-Unis, actuellement refoulées dans des zones du nord de la Syrie, et a entraîné une montée des tensions américano-turques. Alors que les milices kurdes sont menacées par une attaque turque, les milices islamistes sont attaquées par les forces gouvernementales syriennes soutenues par la Russie. , Pompeo signe une alliance militaire américano-grecque et menace l'Iran, la Russie et la Chine - World Socialist Web Site
  • Premier chef d'État étranger à rendre visite au président turc depuis la crise américano-turque, l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani a annoncé sur Twitter « soutenir (s)es frères en Turquie qui ont œuvré à la résolution des problèmes de la Oumma (nation musulmane) et du Qatar ». Par cette déclaration, l'émir qatari rappelait le rôle primordial de la Turquie, qui s'est tenue aux côtés de l'émirat gazier dès les premières heures de la crise qui l'oppose depuis un an à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Le Point, Le Qatar vole au secours d'Erdogan - Le Point
  • Si Donald Trump semblait dès le départ convaincu, Recep Tayyip Erdogan lui a peut-être fourni le prétexte qu’il attendait. La Turquie, également présente en Syrie, a menacé à plusieurs reprises d’intervenir militairement contre les YPG, qu’elle considère comme un groupe terroriste, dans les régions sous influence américaine. Le président turc a annoncé il y a quelques jours une offensive imminente, alors que les relations entre les deux membres de l’OTAN se sont largement détériorées ces dernières années, notamment à cause du soutien américain aux forces kurdes. Donald Trump aurait pris sa décision de retirer ses troupes de Syrie après avoir échangé au téléphone vendredi avec son homologue turc, selon une source officielle ayant souhaité gardé l’anonymat, citée par Reuters. L’entente américano-turque apparaît d’autant plus évidente que Washington a approuvé hier la vente de son système de missiles antimissiles Patriot à Ankara pour un montant global de 3,5 milliards de dollars. Contre l’avis des Américains, la Turquie avait pris la décision de se fournir auprès des Russes, avec l’achat du système antimissile S-400, ce qui avait ajouté de la tension dans la relation entre les deux alliés. Donald Trump semble vouloir profiter de l’occasion pour ramener Ankara dans le giron américain, en lui offrant les Kurdes syriens sur un plateau. Cette politique, qui devrait être vécue comme une « trahison » côté kurde, envoie un très mauvais signal aux alliés de l’Amérique de Donald Trump, celui d’une puissance qui ne respecte pas ses engagements et sur laquelle on ne peut pas compter. L'Orient-Le Jour, Retrait américain de Syrie : pourquoi et quelles conséquences ? - L'Orient-Le Jour
  • Les relations américano-turques, au plus bas cet été, se sont également nettement détendues depuis que le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré en octobre par la justice turque après un an et demi de détention. The Times of Israël, Washington approuve la vente de son système anti-missiles Patriot à Ankara | The Times of Israël
  • A l'inverse, les voyants sont au vert en Turquie. Depuis la libération le 12 octobre du pasteur américain Andrew Brunson, qui était accusé d'espionnage et d'activités terroristes, les relations américano-turques connaissent une certaine détente. En outre, un sommet sur la Syrie réunira le 27 octobre à Istanbul Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Angela Merkel. Un autre signe, selon Didier Billion, que la Turquie est en train de "se remettre en selle". lejdd.fr, Comment Erdogan espère profiter de l'affaire Khashoggi

Images d'illustration du mot « américano-turque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « américano-turque »

Langue Traduction
Anglais american-turkish
Espagnol americano-turco
Italien americano-turca
Allemand amerikanisch-türkisch
Chinois 美国土耳其语
Arabe أمريكي تركي
Portugais americano-turco
Russe американо-турецкий
Japonais アメリカントルコ語
Basque american-turkish
Corse americanu-turcu
Source : Google Translate API

Américano-turque

Retour au sommaire ➦

Partager