La langue française

Américano-libérienne

Sommaire

  • Définitions du mot américano-libérienne
  • Phonétique de « américano-libérienne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « américano-libérienne »
  • Citations contenant le mot « américano-libérienne »
  • Images d'illustration du mot « américano-libérienne »
  • Traductions du mot « américano-libérienne »

Définitions du mot « américano-libérienne »

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

américano-libérienne \a.me.ʁi.ka.nɔ.li.be.ʁjɛn\

  1. Féminin singulier de américano-libérien.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « américano-libérienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
américano-libérienne amerikanɔliberjɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « américano-libérienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « américano-libérienne »

  • De nombreux membres de l'élite américano-libérienne sont également citoyens des Etats-Unis, une double nationalité qu'ils gardent généralement secrète. L'Orient-Le Jour, Liberia: référendum en 2020 sur le mandat présidentiel et sur la double nationalité - L'Orient-Le Jour
  • George Weah, au pouvoir depuis janvier 2018, est seulement le deuxième président de la plus ancienne république d’Afrique à ne pas appartenir à l’élite « américano-libérienne » –dite Congo– descendante d’esclaves affranchis qui y domine la vie politique depuis 170 ans. JeuneAfrique.com, Liberia : George Weah suspend un ministre accusé de raviver les divisions ethniques – Jeune Afrique
  • Des responsables politiques libériens ont été accusés de vouloir créer autour de cette manifestation des tensions entre l’élite « américano-libérienne », descendante d’esclaves affranchis qui domine la vie politique du Liberia depuis 170 ans, et les « autochtones », dont fait partie George Weah. JeuneAfrique.com, Liberia : malgré le dialogue lancé par George Weah, l’opposition maintient son appel à manifester – Jeune Afrique
  • La question de la propriété de la terre, historiquement accaparée par l'élite "américano-libérienne"  de descendants d'esclaves affranchis qui domine le Liberia depuis 170 ans, hante ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest. VOA, Au Liberia, la population veut voir enfin reconnus ses droits sur la terre
  • Il y a l'élan populaire, mais il y a aussi une classe politique dont il faut dire un mot. Ce qui se joue aujourd'hui au Liberia, c'est d'une certaine manière une revanche sociale. Ce pays a été fondé en 1822 pour y accueillir des esclaves affranchis, deu retour des États-Unis. Il est devenu la première république indépendante d'Afrique en 1847. Mais à cette époque-là vous aviez une petite élite minoritaire américano-libérienne, 5% à peu près de la population, qui a assujetti les autochtones dans un régime qui s'apparentait d'assez près à l'apartheid. Il a fallu attendre 1904 pour que ces citoyens locaux, les "natives", soient considérés comme des citoyens de plein droit et de plein exercice. Pour la classe politique traditionnelle, archi-dominée par cette petite élite, George Weah était vraiment le "footeux bas de plafond", ils avaient pour lui un immense mépris. Je crois qu'il y aura en sous-main des résistances à un changement qui, forcément, sera préjudiciable à des rentes de situation décennales. Franceinfo, Liberia : "Le chantier auquel s'attaque George Weah est absolument titanesque"
  • Le texte donne également un pouvoir accru aux communautés locales pour définir les règles d'utilisation des terres à des fins agricoles ou de conservation de la nature. "Les questions de la terre et de l'emploi ne peuvent être séparés. Si vous avez la terre mais pas de force de travail, vous avez un problème", a déclaré le président libérien, ancienne légende du football, lors de la cérémonie de signature du texte à Monrovia. La question de la propriété de la terre, historiquement accaparée par l'élite "américano-libérienne" descendant d'esclaves affranchis qui domine le Liberia depuis 170 ans, hante ce pays pauvre depuis des décennies et a fait l'objet de l'attention de nombreuses ONG internationales ces dernières années. Le Figaro.fr, Liberia: loi sur le droit de propriété
  • Il faudra toutefois attendre 1945 pour que les autochtones se voient accorder le droit de vote par le président de l’époque, William Tubman, lui-même d’origine américano-libérienne et considéré comme le père du Liberia moderne. Il occupera la fonction présidentielle jusqu’à sa mort en 1971, permettant l’afflux d’investissements étrangers dans son pays, qui connaît une certaine prospérité grâce à l’exploitation des gisements de minerai de fer. La Croix, Redresser le Liberia, l’immense défi de George Weah
  • Helene Cooper, journaliste américano-libérienne au New York Times, tente d’identifier les forces conjuguées de cette dynamique qui conduira la « petite chose » au sommet de l’Etat pour deux mandats, de 2005 à 2017. Il y a les ressorts intimes qui animent Ellen, née Johnson, épouse Sirleaf, dévoilés par petites touches pour raconter les déchirements d’une mère qui choisit de s’éloigner de ses enfants pour construire, aux Etats-Unis, sa carrière professionnelle dans la finance internationale ; d’une femme qui brise le tabou du divorce, pour s’éloigner d’un mari violent, dans une société patriarcale où « la place d’une femme était au marché, à la cuisine, à l’église ou au lit ». Le Monde.fr, La dame de Monrovia
  • Il était déjà devenu un personnage de roman, sous la plume de l’écrivain américain Russell Banks : Charles Taylor est entré hier dans l’histoire, la vraie, en devenant le premier ex-chef d’Etat condamné par un tribunal international. Reconnu coupable de crimes contre l’humanité à l’issue d’un procès qui s’est déroulé à La Haye, aux Pays-Bas, ce métis de père américain et de mère américano-libérienne a été impliqué dans deux des plus atroces guerres civiles qu’a connues l’Afrique dans les années 90. Libération.fr, Charles Taylor, la cruauté dans les gemmes - Libération
  • Taylor est né le 28 janvier 1948 d’un père américain et d’une mère américano-libérienne qui font partie de l’élite du pays. À 24 ans, Taylor quitte le Libéria pour travailler et étudier aux États-Unis et, en 1977, il est diplômé en économie du Bentley College dans le Massachusetts. L-FRII, Afrique : Top 9 des présidents les plus meurtriers de tous les temps - L-FRII
  • Le Liberia est le premier pays africain à avoir obtenu son indépendance, en 1847. Les fondateurs du pays composent une élite formée d'anciens esclaves américains affranchis. Le pays est divisé entre cette minorité américano-libérienne, dont est issu Charles Taylor, et une majorité d'Autochtones. Radio-Canada.ca, Charles Taylor reconnu coupable de crimes contre l'humanité | Radio-Canada.ca
  • C’était le 22 avril 1980, dix jours après que le sergent-chef Samuel Kanyon Doe et une bande d’officiers militaires ont surpris le monde avec un coup d’État militaire, qui a mis fin à des décennies de domination américano-libérienne sous prétexte de débarrasser la plus ancienne république de corruption d’Afrique , cupidité, népotisme et mauvaise gouvernance. Africa Daily News, Le fantôme du Libéria du 22 avril: 40 ans plus tard, famille du mort de Tolbert Govt. Officiel Trumpet Hope, Harmony – Africa Daily News
  • Le successeur de Tolbert, Samuel Kanyon Doe, qui a mis fin à des décennies de domination américano-libérienne alors que lui et une bande de 17 officiers de bas rang ont pris le pouvoir lors d’un putain de coup d’État, a poursuivi la tendance. Africa Daily News, Libéria: obsession des présidents avec les hôtels particuliers – Weah reflète-t-il Tubman, Tolbert, Doe, les autres prédécesseurs? – Africa Daily News
  • L’essai clinique en question, PREVAIL, a été mené au cœur de l’épidémie d’Ebola. 1 500 adultes ont été recrutés par des équipes américano-libériennes. Ils ont été séparés en trois groupes : ceux qui ont reçu un placebo, et ceux qui ont testé deux candidats-vaccins (cAd3-EBOZ et rVSV-ZEBOV). www.pourquoidocteur.fr, Ebola : deux vaccins efficaces pendant au moins un an

Images d'illustration du mot « américano-libérienne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « américano-libérienne »

Langue Traduction
Anglais american-liberian
Espagnol americano-liberiano
Italien americano-liberiano
Allemand amerikanisch-liberianer
Chinois 美国利比里亚人
Arabe الأمريكية الليبيرية
Portugais americano-liberiano
Russe американо-либерийский
Japonais アメリカ人-リベリア人
Basque american-liberiako
Corse americanu-liberianu
Source : Google Translate API
Partager