Ambages : définition de ambages


Ambages : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AMBAGE(S),(AMBAGE, AMBAGES) subst. fém. (plur.).

Usité le plus souvent au plur. Circonlocution, hésitation à s'exprimer, marquant de l'embarras et parfois de l'habileté. De longues ambages (Ac. 1835-1878) :
1. Notre jurisprudence, nos lois sont prévôtales, nos magistrats aussi doivent être expéditifs et le sont. Vite, tôt; emprisonnez, tuez; on n'aurait jamais fait s'il fallait tant d'ambages et de circonlocutions. P.-L. Courier, Pamphlets politiques,Lettres au rédacteur du « Censeur », 1819-1820, p. 16.
2. ... aucune affaire n'exigea, plus que celle dont il s'agissait, l'emploi de la surdité, du bredouillement, et des ambages incompréhensibles dans lesquels Grandet enveloppait ses idées. D'abord, il ne voulait pas endosser la responsabilité de ses idées; puis, il voulait rester maître de sa parole, et laisser en doute ses véritables intentions. H. de Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 134.
3. Le docteur discourait lentement, avec ambages et incidentes, avançant comme sur la pointe des pieds dans un langage qu'il avait évidemment plus l'habitude de lire que de parler ... P. Morand, L'Homme pressé,1941, p. 12.
Sans ambages.
1. Sans détours de langage. Parler sans ambages (Ac. 1878-1932) :
4. ... j'ai reconnu détestable le système qui consiste à se débarrasser d'abord des menues broussailles − lettres arriérées, lecture du journal, rangements − sous prétexte d'avoir ensuite le cerveau complètement dégagé pour le vrai travail. C'est par celui-ci qu'il faut commencer. Il faut l'attaquer sans ambages, sans délai, délibérément; y apporter sa plus grande, sa plus matinale fraîcheur. A. Gide, Journal,1906, p. 201.
5. Les fonctionnaires présents accusaient sans ambage les militaires de se vautrer dans la concussion et l'abus d'autorité, mais les militaires le leur rendaient bien. L.-F. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 184.
2. P. ext. Sans détours :
6. Cette gesticulation touffue à laquelle nous assistons, a un but, un but immédiat auquel elle tend par des moyens efficaces et dont nous sommes à même d'éprouver immédiatement l'efficacité. Les pensées auxquelles elle vise, les états d'esprits qu'elle cherche à créer, les solutions mystiques qu'elle propose sont émus, soulevés, atteints sans retard ni ambages. A. Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 73.
Par fig. étymol. Sinuosité :
7. Des épaules aux talons, une étroite robe la précisait, serrant les bulles timorées de ses seins, affûtant leurs pointes brèves, lignant les ambages ondulées du torse, tardant aux arrêts de hanches. J.-K. Huysmans, En rade,p. 35 (Rheims 1969).
Rem. Il s'agit d'une fig. étymol. d'apr. le sens concr. du lat. ambages « sinuosités (d'un parcours) », d'où « détours », cf. Virg., En., VI, 29 : Daedalus ipse dolos tecti ambagesque resolvit (« Dédale déjoue lui-même les ruses et les chemins sinueux du Labyrinthe » au fond duquel Thésée rencontrera le Minotaure). On sait que ce passage célèbre est une des sources directes de la déclaration de Phèdre à Hippolyte (Racine, Phèdre, II, 5). Cf. aussi infra étymol. et hist. b où Rabelais emploie le mot pour la description du corps humain.
Prononc. ET ORTH. : [ɑ ̃ba:ʒ]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot. Besch. 1845 fait la rem. suiv. : ,,Quelques personnes veulent qu'on prononce ce mot comme s'il y avait ambagèce, mais cette prononc. n'est pas généralement adoptée.`` Guérin 1892 rappelle que le mot ,,s'employait anc. au sg`` (cf. aussi Lar. 19eet Nouv. Lar. ill.). Pour DG il est rare au sing.
Étymol. ET HIST. − a) Env. 1355 « circonlocutions, détours et embarras de paroles » (Pierre Bersuire, Roman de Tite-Live ds Gdf. Compl. : Quelles estoient celes menaces des quelles par ambagez et par paroles doubteuses il li avoit parlé); b) 1546 latinisme d'aut. « sinuosités, détours (au sens matériel) » (Rabelais, III, 31 ds Hug. : Les arteres : les quelles de la senestre armoire du cœur prenoient leur origine, et les espritz vitaulx affinoient en longs ambages, pour estre faictz animaulx), attest. seulement chez Rabelais (voir supra rem.); 1588 emploi adj. « où il y a des détours » (L. Papon, Pastorelle, IV, 2 ds Hug. : Taise, en ses fictions, l'Egipte adore-fere L'ambage labirinth que vaine elle sceut faire Pour vastes monuments des monarques si fiers), attest. isolée. Dès Fur. 1690, le mot est signalé comme vieilli, il s'est maintenu principalement dans la loc. parler sans ambages (Rog. 1965, p. 130). Empr. au lat. ambages, attest. dep. Plaute au sens a sing. (Cist., 747 ds TLL s.v., 1834, 20 : sed, quaeso, ambages, mulier, mitte atque hoc age) emploi rare; attest. au sens b plur., dep. Virgile, (Aen., 6, 29, ibid., 1844, 69 : Daedalus ipse dolos tecti ambagesque resolvit).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 55.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8(s.v. ambage). − Gramm. t. 1 1789. − Hanse 1949. − Malkiel (Y.). The Romance word family of Latin ambāgō. Word. 1947, t. 3, pp. 59-72. − Prév. 1755 (s.v. ambage).Rheims 1969. − Thomas 1956.

Ambages : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ambages \Prononciation ?\ féminin

  1. Détour, sinuosité, circuit.
    • missis ambagibus, Horace. S. 2, 5, 9
      sans détour, directement.
  2. Circonlocutions, ambages, ambiguïté, obscurité, énigme.
    • haud per ambages, Live. 1, 56, 9
      <non d'une façon ambiguë> = clairement, nettement.
    • unus ex statione Romana quisnam is esset qui per ambages de lacu Albano jaceret, Live. 5, 15
      un Romain qui montait la garde (demanda) qui était celui qui tenait des propos mystérieux au sujet du lac d'Albe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ambages : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMBAGES. n. f. pl.
Circuit de paroles témoignant d'un certain embarras. Avouer sans ambages. Parlez sans ambages! Parlez franchement.

Ambages : définition du Littré (1872-1877)

AMBAGES (am-ba-j') s. f. plur.
  • Circuit de paroles. Point d'ambages, de circonlocutions, Molière, Le mar. f. 6. Emprisonnez, tuez, on n'aurait jamais fait, s'il fallait tant d'ambages et de circonlocutions, Courier, I, 173.

    Au sing. L'ambage de ses discours [du duc de Noailles] me fit entrevoir ce qu'il se proposait par le duc de Beauvilliers, Saint-Simon, 318, 149.

HISTORIQUE

XIVe s. Menaces des quelles par ambages et par paroles doubteuses il li avoit parlé, Bercheure, f° 32, recto.

XVIe s. Il y adjousta encores assez d'autres indignitez à l'encontre du roy, en s'involvant et fourrant si avant en ambages et superfluitez de paroles que …, Du Bellay, M. 349.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ambages : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMBAGES, s. m. (Belles-Lettres.) mot purement Latin adopté dans plusieurs langues, pour signifier un amas confus de paroles obscures & entortillées dont on a peine à démêler le sens ; ou un long verbiage, qui, loin d’éclaircir les choses dont il s’agit, ne sert qu’à les embrouiller. V. Circonlocution.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ambages »

Étymologie de ambages - Littré

Ambage, circuit, détour, de amb, autour (voy. AMBE), et de agere, pousser (voy. AGIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ambages - Wiktionnaire

 Dérivé de ago avec le préfixe amb-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambages »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambages ɑ̃baʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ambages »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambages »

  • Barthélémy Kouamé, directeur général d’Acturoutes, a indiqué sans ambages que les entreprises de presse du secteur  du numérique en Côte d'Ivoire ont des « problèmes de trésorerie et de financement », une situation « aggravée » par  la crise de la Covid-19.             , Côte d’Ivoire: les entreprises de médias numériques invitées à s’inscrire pour le Fonds Covid-19 - Apanews.net
  • Révélé pour ses portraits de rue pris sur le vif dans les rues de New York, Bruce Gilden détonne par son utilisation du flash et par sa prédilection pour le gros plan. Sans ambages, il expose des visages souvent marqués par l’alcool, la fatigue ou la vieillesse. Après avoir photographié les prostituées de Brooklyn, les mafieux yakuzas japonais ou les rituels vaudous de Haïti, le photographe oriente son objectif vers les modèles d’une maison de luxe. Numéro Magazine, Gucci : Bruce Gilden photographie la pre-fall 2020
  • "Son entourage se bat pour qu'il reste Premier ministre, même s'il ne sont pas très adroits pour une fois", assène sans ambages un "dirigeant de la majorité", qui s'émeut du "manque de discrétion" des proches d'Edouard Philippe. C'est que l'ancien pupille d'Alain Juppé agace beaucoup le palais de l'Elysée, rapporte France Info. Certaines de ses déclarations, de ses interventions médiatiques et même de ses décisions auraient tendance à irriter Emmanuel Macron.  Planet, Edouard Philippe bientôt remercié ? Son comportement agace Emmanuel Macron
  • "C’est une procédure de mauvaise qualité pour une affaire de cette gravité. Le véhicule aurait dû être placé sous scellés. Un expert aurait pu déterminer en analysant la déformation de la carrosserie les circonstances de l’accident", lâche sans ambages Élise Bozzolo, la vice-procureure d’Angoulême. SudOuest.fr, Accident mortel en Charente : histoire d’un "fiasco judiciaire"
  • Soyons sans ambages : l’UE n’est, in fine, que ce qu’en font les États-membres qui la composent. A cet égard, elle ne peut être tenue pour responsable des déchirements franco-allemands depuis dix ans (sortie unilatérale de l’énergie nucléaire par l’Allemagne, opposition sur le traitement du cas grec dans la crise du souverain, crise migratoire, dissensions sur le Brexit), qui sont l’une des principales raisons de sa faiblesse. Et que dire de l’érosion de l’esprit européen de la part de chefs d’État et de gouvernement qui, contrairement à la génération précédente instruite des tragédies du XX em siècle, savait porter le regard loin ? Atlantico.fr, Union européenne : contre le deux poids, deux mesures | Atlantico.fr

Traductions du mot « ambages »

Langue Traduction
Portugais toda a clareza
Allemand umschweife
Italien mezzi termini
Espagnol ambages
Anglais uncertain terms
Source : Google Translate API

Synonymes de « ambages »

Source : synonymes de ambages sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ambages »


Mots similaires