La langue française

Aisseaux

Définitions du mot « aisseaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

AISSEAU1, AISCEAU, subst. masc.

Rare. Petit ais (ou planche) très mince utilisé dans la couverture de certaines constructions. Synon. bardeau.
Rem. Dup.-Lab. 1846 donne ce sens s.v. aisceau, aissil. Chabat t. 1 1875, d'autre part, signale qu',,on dit encore aissan, aissis``. Nouv. Lar. ill. enregistre, à côté de aisseau, la forme aissante*, subst. fém.
Étymol. ET HIST. − Env. 1350 esseau « planche très mince servant à couvrir les toits; bardeau » (Gloss. lat.-gall., B.N.1. 7692 ds Gdf. Compl. : Scandula, tegula, tabularis; gall., esseau). Dér. de ais*; suff. -eau*.
BBG. − Bél. 1957. − Blanche 1857. − Boiss.8. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Dupin-Lab. 1846. − Mots rares 1965.

AISSEAU2, AISCEAU, subst. masc.,AISSELIÈRE, subst. fém.

TECHNOLOGIE
A.− Hachette de tonnelier. ,,Outil de tonnelier servant à tailler les douves.`` (Mots rares 1965).
Rem. On dit aussi aisceau, aissette et aiscette, et selon Nouv. Lar. ill., aisselière (ce dernier peut-être p. anal. avec des mots comme chevalière, coutelière, etc.; mais le suff. -ière indique gén. des objets qui contiennent ou entourent qqc.; cf. aussi rapière, serpillière).
B.− BÂT. Marteau de couvreur, à tête ronde d'un côté et à tranchant de l'autre.
Rem. gén. Ce mot présente un grand nombre de var. En tonnellerie on rencontre asse* (dial.); assette*, ascette (voir en partic. la rem. supra); aissette*, aiscette et, selon Nouv. Lar. ill., aisselière. En bât. on relève assette*, aissette* et asseau*; il semble d'ailleurs que dans ce domaine ces mots s'emploient de préférence à aisseau. Rob. est seul à donner ce sens s.v. ,,aissette n.f. ou aisseau n.m.``; les autres dict. l'enregistrent sous aissette.
Prononc. ET ORTH. : [εso]. − Rem. Gattel 1841 transcrit : é-sô. Les dict. du xixes. emploient, pour ce mot, de nombreuses formes concurrentes; ex. Gattel 1841 : aisseau ou aissy; Besch. 1845 : aissette ou aiscette, aisceau ou aisseau; Nouv. Lar. ill. : aisseau ou aissante; Rob. : aissette ou aisseau. La graph. aisceau est sans doute anal. de faisceau (les faisceaux des licteurs romains contenaient une hache).
Étymol. ET HIST. − 1562 aisceau « hachette, doloire » (Du Pinet, Pline, XII, 57 ds Gdf. Compl. : Daedalus inventa l'art de charpenterie : et pour le pratiquer controva la serre, les aisceaux et coignees). − 1845, Besch.; 1845 aisseau « id. » (Besch. : Aissette ou aiscette s. f. Aisceau ou aisseau s. m. Petite hache recourbée de tonnelier pour creuser certaines pièces). Dér. à l'aide du suff. -eau* de l'a. fr. aisse « hachette, doloire », attesté dep. 1271 (E. Boileau, Livre des mestiers, 1repart., 79, 6, Bonnardot ds Gdf. : Nus chapuiseur ne puet ne ne doit metre entour nule viez sele, c'est a dire nule viez sele rapareillier ne a coutel ne a aisse, c'est a dire hanel), du lat. ascia « hache ».
BBG. − Boiss.8. − Mots rares 1965. − Plais.-Caill. 1958.

Phonétique du mot « aisseaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aisseaux ɛso

Évolution historique de l’usage du mot « aisseaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aisseaux »

  • Les chercheurs ont suivi ces jeunes participants entre 2009 et 2011 et ont mesuré le diamètre de leurs vaisseaux rétiniens. En parallèle, ils ont calculé un indice de leur qualité de vie en s’appuyant sur un instrument international de mesure de la qualité de vie liée à la santé chez l'enfant (le Pediatric Quality of Life Inventory). Les scientifiques australiens ont alors observé un lien entre une mauvaise qualité de vie et la présence de modification structurelle des vaisseaux de la rétine. Plus précisément, "les adolescents – en particulier les garçons – dont la qualité de vie était moindre sur le plan de la santé présentaient des artérioles (petites artères, ndlr) plus larges et des v aisseaux sanguins veineux plus étroits dans la rétine. Ces changements spécifiques constituent des indicateurs probables de futur risque cardiovasculaire" décrit la professeure Bamini Gopinath, co-auteure de l’étude citée dans un communiqué de l’institut Westmead. En effet, "nous avons constaté que les mesures de la qualité de vie liées à la santé étaient indépendamment liées aux changements structurels observés. Cela signifie que les changements se produiront toujours, même si aucun facteur de risque traditionnel, comme une masse corporelle plus élevée et la pression artérielle, n'est présent" ajoute la chercheure. Medisite, Maladies du cœur : elles pourraient être détectées dans les yeux

Images d'illustration du mot « aisseaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aisseaux »

Langue Traduction
Anglais armpits
Espagnol axilas
Italien ascelle
Allemand achselhöhlen
Chinois 腋窝
Arabe الإبطين
Portugais axilas
Russe подмышки
Japonais 脇の下
Basque armpits
Corse armpits
Source : Google Translate API

Synonymes de « aisseaux »

Source : synonymes de aisseaux sur lebonsynonyme.fr

Aisseaux

Retour au sommaire ➦

Partager