La langue française

Aine

Sommaire

  • Définitions du mot aine
  • Étymologie de « aine »
  • Phonétique de « aine »
  • Citations contenant le mot « aine »
  • Traductions du mot « aine »
  • Synonymes de « aine »
  • Antonymes de « aine »

Définitions du mot « aine »

Trésor de la Langue Française informatisé

AINE1, subst. fém.

A.− ANAT. Partie du corps humain situé entre le bas-ventre et le haut de la cuisse :
1. ... le morne ennui, la vague inquiétude la tourmentent tour à tour; un léger engourdissement dans les aines, une sensibilité presque douloureuse dans les jointures, rendent son état encore plus pénible; ... P.-A.-F.-C. de Laclos, De l'Éducation des femmes,1803, p. 438.
2. Le torse (...) présenterait une masse lourde, s'il n'était (...) accidenté par les saillies et les dépressions qu'y forment les clavicules et les omoplates (...) la concavité des aines, ... Ch. Blanc, Grammaire des arts du dessin,1876, p. 27.
3. − Vous avez été blessé, Esparraguera? − Trois fois, au ventre et à l'aine. H. de Montherlant, Les Bestiaires,1926, p. 486.
4. Certains de nos porteurs étaient recrus de fatigue; un pauvre vieux en particulier nous montrait les ganglions de son aine, gros comme des œufs de poule. A. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 760.
Except. Partie du corps d'un animal :
5. Dans ces deux derniers genres en particulier, le cuir est très-remarquable, en ce qu'il n'adhère pas au corps dans tous ses points, comme dans les autres animaux chez lesquels il est intimement uni avec le tissu cellulaire; il n'adhère là qu'au pourtour de la bouche dans la ligne médiane du corps sur les aisselles et sur les aines. G. Cuvier, Leçons d'anatomie comparée,t. 2, 1805, p. 559.
Pli de l'aine. Pli de flexion de la cuisse sur le bas du ventre. Synon. pli inguinal :
6. Le pli de l'aine est cette simple rainure qui s'étend de l'épine iliaque antérieure et supérieure à l'épine du pubis. Littré-Robin1865.
B.− TECHNOL., p. anal.
1. Aine et demi-aine. Morceau de peau de mouton qui sert à joindre une éclisse et une têtière dans un soufflet d'orgue.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Chesn. 1857, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Mots rares 1965 et Quillet 1965.
2. ,,Morceau de peau qui joint l'éclisse à la têtière dans les soufflets de forge.`` (Guérin 1892).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [εn]. Passy 1914 note une longueur pour [ε]. − Rem. La voyelle est gén. sentie comme longue, antérieurement à Passy 1914. Fér. 1768 propose l'orth. aîne. Mart. Comment prononce 1913, p. 84 semble donc se tromper en écrivant, au sujet des finales en -aine : ,,souvent brèves autrefois, [elles] sont aujourd'hui plutôt longues``. Enq. : /e2n/. 2. Homon. : Aisne, haine, N lettre.
Étymol. ET HIST. − 1. Fin xiies. « pli entre la cuisse et le bas du ventre » (Moralium in Job fragmenta ds Li Dialoge Gregoire lo Pape, éd. Foerster, 301, 34 ds T.-L. : lo navrunt el aine); id. « id. » (Lambert li Tors et Alexandre de Bernay, Li romans d'Alixandre, éd. Michelant, 506, 7, ibid. : Tout environ les aines la u li ventres fine); 2. 1751 p. anal. (Encyclop. t. 1 : aine et demi-aine [orgue] : ce sont les premieres des pieces de peau de mouton Y de forme de losange et les secondes des pieces X de la même étoffe qui sont triangulaires; elles servent à joindre les éclisses et les têtieres des soufflets d'orgue); voir A. Thomas, Essais de philol. fr., 1897, p. 207. Du lat. vulg. *ǐnguǐnem, acc. masc. substitué au lat. class. inguen (inguinis) de genre neutre « pli entre la cuisse et le bas du ventre » attesté dep. Lucilius (TLL s.v., 1580, 38).
BBG. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Boiss.8. − Chauss. 1969. − Chesn. 1857. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 254. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870.

AINE2, subst.

A.− Région., rare.
1. Subst. fém. Aine de raisin. ,,Dans les environs de Laon, nom donné à la rafle de raisin.`` (Lar. 19e).
2. Subst. masc. ,,Marc de raisin.`` (DG).
B.− Subst. fém., TECHNOL. Baguette où s'enfilent les harengs à fumer. Synon. ainette et alinette.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., DG, Mots rares 1965, Quillet 1965.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1200 asne « rafle de raisin qui a été pressée » (J. Bodin, Sax., CLXXX, éd. Michel ds Gdf. : As chevax s'antrepressent comme pressors a asne); 1232 aisne « id. » (Arch. Moselle, S.-Sauv., ibid.); demeuré en usage en Beauce au sens de « résidu de vin », Gdf.; cf. pic. vin de l'esne vendange que l'on retire de la cuve pour la mettre sur le pressoir, ibid.; 2. 1723 (Savary des Bruslons, Dict. universel du comm., t. 1 : Aine. Petite brochette ou bâton assez long, qui sert à enfiler par la tête, pour les mettre sorer à la fumée dans des lieux destinez à leur donner cette façon). Du lat. acinus « grain de raisin », dep. Caton, Agr., 112, 2 ds TLL s.v., 414, 61; forme fém. acina, Cael. Aurel., Chron., 4, 3, 61, ibid., 415, 25; désigne en outre plusieurs autres baies dont celle de la grenade (Pline, Nat., 27, 44, ibid., 415, 29 : semen simile Punici mali acinis); pour rendre compte du sens 2, l'évolution sém. proposée par A. Sjögren ds Neuphilol. Mitt. t. 28, pp. 157-162, si elle n'est pas impensable, semble quelque peu risquée : « baie » « graine (contenue dans la baie) » > « pousse, bouture » (sens attesté à Guernesey d'apr. Sjögren) > « baguette droite et lisse » (comme peuvent en constituer les jeunes pousses). À l'appui de l'évolution « graine » > « pousse », cf. 1361 pépin « jeune pommier » ds Gdf. − Peut-être pourrait-on penser à une anal. visuelle entre la baguette sur laquelle sont enfilés les harengs et la rafle de raisin pressé?
STAT. − Fréq. abs. litt. : 73.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Nom commun 1

aine \ɛn\ féminin

  1. (Anatomie) Partie du corps humain ou animal qui est entre le haut de la cuisse et le bas-ventre.
    • Dans les régions ventrales, la peau est granuleuse, particulièrement fine au niveau des aisselles et des aines. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Elle n'avait pas entre les aines ces trois plis minces comme des lignes, qu'il avait gravés dans le marbre. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Ils dégrafèrent mon pantalon, baissèrent mon slip et m'accrochèrent les électrodes de chaque côté de l'aine. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

Nom commun 2

aine \ɛn\ féminin

  1. Baguette pour embrocher des harengs qu’on veut saurer.

Nom commun 3

aine \ɛ.n\ féminin

  1. (Ardennes) (Au pluriel) Marc issu du pressage des pommes.
    • Les marcs ou aines, sont souvent retaillés, humectés d’un peu d’eau et repressés ; ils donnent ainsi un cidre léger, dit retaille. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AINE. n. f.
Partie du corps humain qui est entre le haut de la cuisse et le bas-ventre. Il fut blessé dans l'aine. Avoir une excroissance dans l'aine, un bubon dans l'aine. Maladies de l'aine.

Littré (1872-1877)

AINE (ê-n') s. m.
  • Le pli de la cuisse au bas du ventre. Des taureaux auxquels ils [les bourreaux] mirent dans l'aine des fers ardents, Voltaire, Phil. V, 81.

HISTORIQUE

XIIe s. Si le navrunt el aine…, Job, 444.

XIIIe s. N'onc por Adonis n'ot tel paine, Quant li senglers l'ot mors en l'aine, Dont il morut à grant hascie, la Rose, 10550.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AINE, s. f. bâton qu’on passe à travers la tête des harengs, pour les mettre sorer à la fumée.

Aine, terme d’Anatomie, c’est la partie du corps qui s’étend depuis le haut de la cuisse jusqu’au-dessus des parties génitales.

Ce mot est purement Latin, & dérivé selon quelques-uns d’unguen, onguent, parce qu’on oint souvent ces parties : d’autres le dérivent d’ango, à cause qu’on sent souvent des douleurs dans cet endroit : d’autres d’ingenero, à cause que les parties de la génération y sont placées. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aine »

Wallon, ine et ewez ; provenç. mod. lengue, pour l'engue ; espagn. engle ; ital. inguine ; d'inguen, aine ; sanscr. anji, parties honteuses.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du latin inguen (« aine ») → voir inguinal.
(Nom 2) De l’ancien français aisne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aine ɛn

Citations contenant le mot « aine »

  • “Ça a créé un décalage avec les sœurs les plus jeunes car j'étais celle du côté des parents. Les plus jeunes avaient aussi peur de moi que des parents lorsqu’elles ramenaient des mauvaises notes de l’école par exemple. Il a fallu attendre la trentaine pour que j’apprenne à créer un véritable lien de sororité avec elles”, explique la jeune femme. Marie Claire, Ainé.e de fratrie, le rôle d’une vie - Marie Claire
  • Certes, on est loin des chorales américaines, mais tout de même. Dans cette commune du département de l'Isère, les habitants de plus de 70 ans ont la possibilité de se voir offrir un concert privé sur le pas de leur porte ou à leur balcon. Il sera possible de faire ce cadeau du 21 décembre au 2 janvier, les lundis, mardis, mercredi, jeudis et samedis après-midi. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Isère : à La Tour-du-Pin, offrez une chanson à un aîné pour les fêtes, sur le pas de sa porte
  • Il y a forcément de la nostalgie dans la voix du capitaine assistant de Rappi de 34 ans qui n’oubliera jamais ses onze saisons passées dans la peau d’un aigle. «Nous restions pourtant sur une belle victoire ici contre Lugano 5 à 2, le 28 décembre. Nous étions en confiance, peut-être trop. Et je le répète, Genève a bien joué. On va devoir réagir mardi à Zurich.» Le Matin, HOCKEY SUR GLACE: «Mon fils aîné parle déjà mieux le suisse allemand que moi» - Le Matin

Traductions du mot « aine »

Langue Traduction
Anglais elder
Espagnol mayor
Italien maggiore
Allemand ältere
Chinois 长老
Arabe المسنين
Portugais mais velho
Russe старший
Japonais 長老
Basque zaharrena
Corse anzianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « aine »

Source : synonymes de aine sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aine »

Partager