La langue française

Aigrelette

Sommaire

  • Définitions du mot aigrelette
  • Phonétique de « aigrelette »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aigrelette »
  • Citations contenant le mot « aigrelette »
  • Images d'illustration du mot « aigrelette »
  • Traductions du mot « aigrelette »
  • Synonymes de « aigrelette »

Définitions du mot aigrelette

Trésor de la Langue Française informatisé

AIGRELET, ETTE, adj.

Légèrement aigre.
A.− Au propre
1. [En parlant d'une substance : boisson, aliment, etc. envisagés du point de vue de leur goût] Fruit, sauce, vin aigrelet(te) :
1. André glorifia le peuple allemand d'avoir compris qu'après le rôti, toujours un peu gras, quelque chose d'acide convient, et d'avoir substitué à notre salade nationale de délicieuses confitures aigrelettes. M. Barrès, L'Ennemi des lois,1893, p. 182.
2. On en voyait qui roulaient dans la poussière Et que des enfants nus ramassaient. Leur jus est aigrelet comme celui des framboises pas mûres. A. Gide, Les Nourritures terrestres,1897, p. 195.
P. méton. (et métaph.) [En parlant du goût lui-même] :
3. C'était au mois de juin. Le vaste espoir avait tourné comme du lait par temps d'orage. Après vingt-quatre heures, la joie avait déjà un goût aigrelet, elle était fanée, épuisée. E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 384.
Rem. Synon. acidulé, aigre-doux, sur, suret.
2. [En parlant d'une odeur, d'un parfum] :
4. Les fleurs mettaient une fraîcheur dans l'air tiède. Des fumets légers traînaient, mêlés aux parfums des roses. Et c'était la senteur âpre des écrevisses et l'odeur aigrelette des citrons qui dominaient. É. Zola, La Curée,1872, p. 339.
5. Un relent d'éther se répandait dans la véranda comme le parfum aigrelet d'un régime de bananes sures... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 355.
Par métaph. :
6. ... semblables aux anciens vins, les cloches s'affinent, en vieillissant; leur chant devient plus ample et plus souple; elles perdent leur bouquet aigrelet, leurs sons verts. Ça explique un peu comment on s'y attache! J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 62.
3. [En parlant d'un son] Voix aigrelette :
7. Renan est assailli. Il essaye de résister, avec sa pauvre voix pointue, aigrelette, des arguments flottants sans base, sans fonds de science. E. et J. de Goncourt, Journal,mai 1863, p. 1272.
4. [En parlant d'un phénomène atmosphérique] Vent aigrelet :
8. Pourtant, sous le soleil aigrelet d'une matinée d'octobre, des bruits naissent, se décrochent bizarrement du silence comme du rêve le geste solennel d'un dormeur... J. Gracq, Un Beau ténébreux,préf., 1945, p. 9.
9. Le fleuve encaissé était criblé de soleil et les feuilles tourbillonnantes des trembles tombaient par essaims à l'eau à chaque rafale d'un vent aigrelet qui comme le train des chalands remontait à contre-courant, ... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 314.
B.− Au fig. [En parlant d'une pers., de ses manières, du ton, de son lang., etc.] Humeur, ton aigrelet :
10. Et je me trouve là au milieu de dix juifs au moins, − et dix juifs bordelais... C'est un monde taquin, aigrelet, heureux de se dire des choses désagréables dans l'intimité. E. et J. de Goncourt, Journal,juill. 1875, p. 1074.
11. Augustin sonna au cinquième étage, remit le manuscrit à une bonne aigrelette qui ne lui laissa pas dépasser l'antichambre, ... J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 1, 1933, p. 303.
En partic. [En parlant des propos] :
12. − Avant de partir, donnez-moi des conseils sur la conduite que je dois tenir avec la princesse; je suis excédée de fatigue, j'ai joué une heure la comédie sur le théâtre, et cinq heures dans le cabinet. − Vous vous êtes assez vengée des propos aigrelets de la princesse, qui n'étaient que de la faiblesse, par l'impertinence de votre sortie. Reprenez demain avec elle sur le ton que vous aviez ce matin; ... Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, pp. 413-414.
Rem. 1. Dans cette accept. B, aigrelet est considéré comme fam. par Ac. 1798-1932, Boiste 1834, Lar. 19e-Lar. 3, Quillet 1965. 2. Synon. déplaisant, impertinent, piquant.
Prononc. : [εgʀ əlε], fém. [-εt]. − Rem. Gattel 1841 transcrit la dernière syllabe du mot avec [e] fermé. Enq. : /egʀ əle1D/.
Étymol. ET HIST. − 1. Av. 1555 « un peu aigre » fig. (Tahureau, Poés., à J. de Coyttier ds Gdf. Compl. : Avec elle il guarist la playe De ses aigrelettes douleurs); 2. 1694 au propre (Ac. : [...] le fruit de l'espinevinette a un goust aigrelet). Dér. de aigre* adj.; suff. diminutif -elet*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 61.
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Laf. 1878. − Lasnet 1970. − Lav. Diffic. 1846. − Littré-Robin 1865. − Mont. 1967. − Nysten 1814-20.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

aigrelette \ɛ.ɡʁə.lɛt\

  1. Féminin singulier de aigrelet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGRELET, ETTE. adj.
Qui est un peu aigre. Le fruit de l'épine-vinette a un petit goût aigrelet. Une sauce aigrelette. Il se dit figurément du Ton, des discours, etc. Un ton aigrelet. Ce sens est familier.

Phonétique du mot « aigrelette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aigrelette ɛgrœlɛt

Évolution historique de l’usage du mot « aigrelette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aigrelette »

  • Deuxième youpi tralala, quand une petite odeur aigrelette mais agréable comme le cidre se fait sentir. Il est beau mon levain et surtout il réagit bien. À chaque fois que je le nourris, quelques heures lui suffissent pour gonfler. Une semaine après l’avoir fait naître, nourri et regardé grandir, il est temps de l’utiliser pour faire du pain. Résultat : la meilleure miche de ma vie, joliment alvéolée, avec un goût subtil de fierté ! www.larep.fr, Comment j'ai fait naître et amoureusement regardé grandir mon levain pour faire du pain - Orléans (45000)
  • Et dire que le labné n'était pas vraiment taillé pour le succès... Son orthographe est un casse-tête - on trouve les occurrences labné, labneh, lebné, labna, lebni... -, ses origines sont difficiles à tracer, entre Liban, Syrie et Palestine. Quant à sa définition, elle reste compliquée à appréhender au pays du camembert. Ni vraiment fromage ni yaourt non plus, le labné est originellement fabriqué à partir de lait de chèvre fermenté et concentré. Résultat : une spécialité crémeuse et aigrelette, à la texture de velours, qui rappellera des souvenirs aux amateurs de cream cheese.  LExpress.fr, La recette d'un labné réussi - L'Express Styles
  • Dans le sac, on trouve une notice d’explications. Ainsi pour l’entrée – engrain bio en panisse, aigrelette au chèvre et jambon noir de Bigorre – il faudra passer les panisses au four, puis réaliser le dressage avec la faisselle, le concombre, le jambon et l’épeautre soufflé. Derrière il faudra achever la cuisson du filet de canette rôtie accompagné de betterave primeur et mûres de ronce. Enfin, à nous d'achever le montage du millefeuille praliné-citron. Bref, un repas livré sans se déplacer mais qui ne vous épargnera pas la vaisselle. Info Tours.fr, [#MIAM] Un étoilé à la maison : on a commandé au Château de Pray Info Tours.fr l'actualité de Info Tours.fr

Images d'illustration du mot « aigrelette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aigrelette »

Langue Traduction
Anglais sour
Italien acidulo
Source : Google Translate API

Synonymes de « aigrelette »

Source : synonymes de aigrelette sur lebonsynonyme.fr
Partager