La langue française

Affluent

Sommaire

  • Définitions du mot affluent
  • Étymologie de « affluent »
  • Phonétique de « affluent »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affluent »
  • Citations contenant le mot « affluent »
  • Images d'illustration du mot « affluent »
  • Traductions du mot « affluent »
  • Synonymes de « affluent »
  • Antonymes de « affluent »

Définitions du mot affluent

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFLUENT, ENTE, adj. et subst. masc.

I.− Adj. Qui coule en abondance.
A.− MÉD. [En parlant d'une humeur] Qui se porte en abondance vers quelque partie du corps : le sang affluent, la bile affluente (Nysten 1814-20), sérosité, salive affluente (Rob).
B.− GÉOGR., vieilli.
1. [En parlant d'un cours d'eau] Qui se jette dans un autre.
a) [Avec un compl. de lieu; prép. dans] :
1. Enfin, à défaut des mers et des montagnes, on peut se contenter des grands fleuves, en ne les prenant qu'à un endroit où ils soient déjà un peu considérables, et en les suivant jusqu'à la mer, mais des grands fleuves seulement; car s'il s'agit de rivières affluentes dans d'autres dont on ne dispose pas, ce sont autant d'artères coupées, par lesquelles la circulation ne peut plus se faire, ... A.-L.-C. Destutt de Tracy, Commentaire sur l'Esprit des lois de Montesquieu,1807, p. 118.
b) [Sans compl. de lieu] :
2. Là nous voyions, nous autres pauvres prisonniers, des jeunes gens qui jouissaient de la liberté, allaient et venaient seuls et après se baignaient dans l'Isère et un ruisseau affluent nommé la Biole. Stendhal, Vie de Henry Brulard,t. 1, 1836, p. 99.
3. Seule, la construction des cuvelages, de ces pièces de charpente jointes entre elles comme les douves d'un tonneau, parvenait à contenir les sources affluentes, à isoler les puits au milieu des lacs dont les vagues profondes et obscures en battaient les parois. É. Zola, Germinal,1885, p. 1528.
2. P. ext. [En parlant d'une vallée; avec un compl. de lieu, prép. à] :
4. La voie sort de Bourges par une vallée affluente à celle de l'Yèvre et la suit jusque vers Menetou-Salon; ... J. Rivière, Alain-Fournier, Correspondance,lettre de J. R. à A.-F., sept. 1908, p. 28.
C.− PHYS. ,,Se dit d'un fluide qui se porte dans une direction déterminée : électricité affluente.`` (Lar. 19e).
II.− Subst. masc.
A.− GÉOGR., Cours d'eau qui se jette dans un autre cours d'eau plus important en un lieu appelé confluent.
1. [Avec un compl. de nom, prép. de; ou un adj. poss.] :
5. ... et leurs confluents et leurs affluents innombrables imitent, suivant l'inclinaison des versants et la nature des terrains, les embranchements variés des différentes espèces végétales, qui toutes, comme on sait, tiennent leurs jets plus ou moins écartés de la tige selon la force spéciale de leur sève et la densité de leur bois. V. Hugo, Le Rhin,1842, p. 264.
6. Sur le versant du bassin atlantique se développaient déjà les premiers rios, affluents ou sous-affluents de North-Platte-River. J. Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours,1873, p. 164.
7. M. Bermont, le percepteur, un petit gros qui montrait sur ses joues rouges de minces réseaux de veines violettes pareils aux affluents et au cours tortueux des fleuves sur les cartes de géographie, demandait... G. de Maupassant, Contes et Nouvelles,t. 1, Hautot père et fils, 1889, p. 257.
8. Je restai seul à contempler le torrent qui montait, montait sans cesse, sous l'apport impétueux de ses affluents déchaînés. P. Benoit, L'Atlantide,1919, p. 83.
9. ... la Tamise, affluent préhistorique du Rhin, s'émeut encore aujourd'hui, comme elle s'est toujours émue, des vicissitudes du grand fleuve germanique. P. Morand, Londres,1933, p. 2.
2. [Sans compl.] :
10. À neuf heures, on arrivait à l'importante ville de North-Platte, bâtie entre ces deux bras du grand cours d'eau, qui se rejoignent autour d'elle pour ne plus former qu'une seule artère,affluent considérable dont les eaux se confondent avec celles du Missouri, un peu au-dessus d'Omaha. J. Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours,1873, p. 170.
11. Le fleuve pour le rencontrer a provoqué toutes sortes de sources nécessaires, Soit le torrent sous les rocs à grand bruit, soit ce fil du haut des monts virginal qui brille à travers l'ombre sainte, Soit le profond marais odorant d'où une liqueur trouble suinte, L'idée essentielle à perte de vue enrichie par la contradiction et l'accident Et l'artère en son cours magistral insoucieuse des fantaisies de l'affluent. P. Claudel, Poésies diverses,Le Fleuve, 1952, p. 851.
B.− P. anal., compar. ou métaph.
1. Dans le domaine phys.
a) ANATOMIE :
12. Tous ses affluents [du sinus coronaire] (...) présentent à leur terminaison une valvule habituellement insuffisante. G. Gérard, Manuel d'anatomie humaine,1912, p. 246.
b) ANTHROPOLOGIE :
13. Par le Thibet, par l'Indo-Chine, si l'on en croit l'accumulation des types négroïdes autour des vallées de pénétration des fleuves méridionaux, des poussées ethniques profondes se produisaient certainement sans cesse, pour verser dans le sang du jaune les affluents de sang noir qui l'ont deux fois embrasé. Même si l'on admet que la céramique chinoise, la plus anciennement connue après les poteries lacustres, ait paru dans les terres jaunes avant tout alliage sanguin, il n'est pas possible d'en conclure que les Chinois aient su, seuls entre tous les peuples, se passer du ferment noir, ... É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 67.
c) URBAN. Rue d'une grande agglomération qui débouche sur une voie plus importante.
[Avec un compl. de n. marquant en quoi consiste l'affluent; prép. de] :
14. En quelques minutes, pareil à un fleuve de laves qui a trouvé sa pente, la foule emplit la large tranchée des boulevards, et, grossie sans cesse par les affluents des voies latérales, se mit lentement à couler vers l'ouest. Pris dans la masse, suffoquant de chaleur, Jacques, Vanheede et Mithoerg avançaient, ... R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 407.
[Sans un tel compl.] :
15. La ruelle de ce côté était ouverte, et, au bout de deux cents pas environ, tombait dans une rue dont elle était l'affluent. V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 542.
16. Après Down Street, sombre comme un canal vide, Piccadilly est rejoint par d'élégants affluents, qui sont Clarges Street et Half Moon Street, où Shelley et Louis XVIII logeaient dans ces maisons meublées pour célibataires, ... P. Morand, Londres,1933, p. 170.
17. La rue Lepic est comme le fleuve de Montmartre qui arrose le pays, lance des affluents dans l'épaisseur du quartier, ... L.-P. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 35.
2. Dans le domaine des idées, des sentiments...
a) [Avec un compl., prép. de, marquant en quoi consiste l'affluent] :
18. Cette eau si pure qui coule à travers ta belle prairie et qui est, sans doute, un affluent inconnu de l'immense fleuve des larmes d'Ève dont les cataractes sont au ciel; − si tu voulais la suivre, cette eau aimable, comme faisait la vierge de mon histoire; qui sait, ô Rousse chargée de fleurs au milieu des fleurs; − si tu voulais la suivre seulement un peu... qui sait si tu n'arriverais pas bientôt, tous tes arbres ayant disparu, à ta vraie demeure, ... L. Bloy, Journal,1904, p. 20.
[Le compl. peut être remplacé par un adj.] :
19. Le théâtre (...) a été alimenté durant le Moyen-Age par plusieurs sources (...) Outre l'affluent ecclésiastique, qui a été ce qu'on peut appeler la maîtresse reine (...), le théâtre n'a pas cessé de recevoir (...) le tribut de deux autres artères collatérales... E. de Coussemaker, Hist. de l'harmonie au Moyen-Âge,1852, p. 140.
b) [Sans compl.] :
20. Il s'arrêta et sans même qu'il eût besoin de la sonder, sa vie bondit en des jets d'ordures. Il recula, il y en avait tant, de toutes sortes, qu'il s'abîma dans le désespoir. Puis il eut un effort de volonté, se reprit, voulut canaliser ces sources, les endiguer, les répartir pour s'y reconnaître, mais un affluent refoulait les autres, finissait par tout absorber, devenait le fleuve même. J.-K. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 62.
21. Peut-être l'inconscient bien-être que me causait ce jour d'été venait-il agrandir, comme un affluent, la joie que me causait la vue du « port de Carquethuit ». M. Proust, À la recherche du temps perdu,À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 842.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aflyɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit afluent (avec un seul f). 2. Forme graph. − Remarquer les graph. distinctes de l'adj. verbal affluent et du part. prés. affluant (cf. Grev. Orth. 1962, p. 152 et Ortho-vert 1966).
Étymol. ET HIST. I.− Adj. 1. 1547 sens gén. fig. « qui coule abondamment » (J. Bouchet, Epistres mor. et fam. du Traverseur, 16 ds Hug. : Vostre eloquente et affluente lettre); 2. spéc. a) 1539 méd. « qui se porte en qq. partie du corps (en parlant des humeurs) » (Canappe ds Quem. t. 1); b) 1690 hydrographie « qui se jette dans une autre (en parlant d'une rivière) » (Fur. : ... pour rendre la Seine navigable jusqu'à sa source, et toutes les rivières y affluentes tant au dessus qu'au dessous de Paris); c) 1749 phys. « qui se porte dans un sens déterminé (en parlant d'un fluide, de l'électr.) » (Réplique à M. l'abbé Nollet, Chartres, p. 24 ds Brunot, t. 6, p. 561 : Je ne reconnais point l'ingrez ni la pénétration de sa prétendue matière affluente). II.− Subst. 1. 1374 sens gén. fig. « gens qui arrivent en grand nombre » (Livre rouge, Arch. Y 2, fo70 rods Gdf. : Que les affluens en nostre dicte bonne ville aient plus convenables lieus ou ils se puissent retraire); 2. a) 1751 hydrographie « lieu où une rivière se jette dans une autre » (Encyclop. s.v. : Confluent se dit de deux riviéres, et affluent de l'une ou de l'autre. Au confluent de la Marne et de la Seine. A l'affluent de la Marne dans la Seine). − 1845, Besch.; b) 1835 id. « rivière qui se jette dans une autre » (Ac. : La Seine et ses affluents). Empr. au lat. affluens, part. prés. empl. adj. de affluere (voir affluer) attesté au sens « coulant abondamment » dep. Vitruve, 8, 1, 2 ds TLL s.v., 1244, 33 : aquae uberiores et affluentiores.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 89.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Baulig 1956. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Dainv. 1964. − Fér. 1768. − Géogr. t. 2 1966. − Nysten 1814-20. − Thomas 1956.

Wiktionnaire

Adjectif

affluent \a.fly.ɑ̃\

  1. (Géographie) Qui se jette dans un autre en parlant d’un cours d’eau.
    • Le Rhin et les rivières affluentes.
  2. (Médecine) Qui affluent, qui se portent en abondance vers quelque partie du corps (se dit des humeurs ou liquides).
    • La sérosité, la salive affluente.

Nom commun

affluent \a.fly.ɑ̃\ masculin

  1. (Géographie) Cours d’eau qui se jette dans un autre.
    • Voici le Madon, affluent de la Moselle, dont les eaux limoneuses invitent peu à la baignade, malgré la grande chaleur. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895-1923)
    • Le train du Northern Pacific n’y stationna qu’une couple d’heures, et n’eut plus qu’à descendre vers les plaines sillonnées par le cours de la Yellowstone et ses nombreux affluents. — (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chap. 12)
    • Au point de vue floristique, la vallée de la Lanterne et de ses affluents de droite essentiels représente une zone de passage entre la flore vosgienne silicicole des Ballons et la flore des terrains jurassiques. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 2)
    • Affluent : Cours d’eau qui se jette dans un autre plus important ou dans un lac ; on dit aussi cours d’eau tributaire. — (Affluent, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)

Forme de verbe

affluent \a.fly\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent de affluer.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent de affluer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFLUENT, ENTE. adj.
Qui se jette dans un autre en parlant d'un cours d'eau. Le Rhin et les rivières affluentes. Il s'emploie dans ce sens comme nom masculin. La Seine et ses affluents. La Marne est un des affluents de la Seine. Il se dit, en termes de Médecine, des Humeurs ou Liquides qui affluent, qui se portent en abondance vers quelque partie du corps. La sérosité, la salive affluente.

Littré (1872-1877)

AFFLUENT (a-flu-an, an-t')
  • 1 Adj. En parlant d'un cours d'eau, qui a son embouchure dans un fleuve ou dans une autre rivière. Le Rhin et les rivières affluentes.
  • 2 S. m. L'Indre et le Cher sont des affluents de la Loire. La Seine a de nombreux affluents.

    On le dit aussi des fleuves qui se jettent à la mer. Le Danube est un des affluents de la mer Noire.

  • 3 Adj. En termes de médecine, se dit des humeurs qui se portent en abondance dans quelque partie. Sang affluent ; sérosité, salive affluente.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AFFLUENT, adj. terme de rivieres, se dit d’une riviere qui tombe dans une autre : la riviere de Marne afflue dans la Seine. Confluent se dit des deux rivieres ; & affluent de l’une ou de l’autre. Au Confluent de la Marne & de la Seine. A l’affluent de la Marne dans la Seine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « affluent »

(1374) Du latin affluens (« affluant ») → voir affluer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Affluer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « affluent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affluent aflyɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affluent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affluent »

  • Quelle chose admirable, ces souvenirs qui affluent quand ils veulent et que nous ne pouvons évoquer quand nous le voulons ! De Iouri Olecha / Pas un jour sans une ligne
  • Piscines Desjoyaux : les commandes affluent | INVESTIR Investir, Piscines Desjoyaux : les commandes affluent, Tourisme : réussir à sauver la saison d’été sera déterminant - Investir-Les Echos Bourse
  • Le gouvernement provincial de l'Ituri envisage de procéder à l'identification des "peuples migrants" qui affluent dans cette partie du pays. La décision a été prise au cours d'un conseil des ministres présidé la semaine dernière par le gouverneur Jean Bamanisa. Actualite.cd, RDC : vers l'identification des "peuples migrants" qui affluent en Ituri | Actualite.cd
  • Toutes les bonnes choses de ce monde affluent dans la cité en raison de la grandeur de la cité. De Périclès
  • Car l’autre problème, c’est bien la vétusté de certains dons. "Nous recevons plus de déchets qu’avant. Les gens pensent que c’est notre travail de faire le tri mais ils ignorent que ça nous coûte (120 € la tonne) et certains objets ne peuvent être réparés ou vendus", confirme Paul Hartmann, responsable coordinateur de la communauté Emmaüs Toulouse. Sur les sites communautaires de Labarthe-sur-Lèze, Escalquens et Saint-Jory, il est demandé de reporter autant que possible les dons de chaussures et vêtements qui affluent d’autant plus que les bornes relais sont toutes fermées (en attendant la reprise des filières d’export) et que les associations -qui se chargeaient de remettre ces produits aux personnes dans le besoin- n’ont pas encore repris leur fonctionnement. "La reprise s’est faite sur les chapeaux de roues. Les dix premiers jours, entre nous et la déchetterie voisine, la file de voitures était impressionnante. Nous avons dû acheter des contenants pour stocker les dons le temps de leur mise en quarantaine", complète Paul Hartmann. ladepeche.fr, Les dons affluent chez Emmaüs - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « affluent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affluent »

Langue Traduction
Anglais tributary
Espagnol afluente
Italien affluente
Allemand nebenfluss
Portugais afluente
Source : Google Translate API

Synonymes de « affluent »

Source : synonymes de affluent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « affluent »

Partager