La langue française

Accusative

Sommaire

  • Définitions du mot accusative
  • Phonétique de « accusative »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accusative »
  • Citations contenant le mot « accusative »
  • Traductions du mot « accusative »
  • Synonymes de « accusative »

Définitions du mot « accusative »

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

accusative \a.ky.za.tiv\

  1. Féminin singulier de accusatif.

Adjectif

accusative

  1. Accusatif.
    • Don't say that with such an accusative tone of voice!

Nom commun

accusative

  1. Accusatif.
    • Some grammatical cases are nominative, accusative, genitive, locative, vocative and instrumental.

Forme d’adjectif

accusative \ak.ku.za.ˈti.ve\

  1. Féminin pluriel de accusativo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCUSATIF. n. m.
T. de Grammaire. Cas qui, dans certaines langues où les noms se déclinent, sert principalement à indiquer le complément d'objet direct. La désinence de l'accusatif. Accusatif singulier. Accusatif pluriel. Ce verbe régit l'accusatif. Il y a des prépositions qui se construisent avec l'accusatif.

Phonétique du mot « accusative »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accusative akkysativ

Évolution historique de l’usage du mot « accusative »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accusative »

  • Le fossé entre Washington et Pékin s’est creusé un peu plus mercredi, lorsque le secrétaire d’État Mike Pompeo a renouvelé sa rhétorique contre la Chine, l’accusant de couvrir l’épidémie. Il est resté fidèle à sa version accusative jusqu’ici sans fondement. « Il existe d’énormes preuves que le coronavirus a éclos dans un laboratoire chinois », tout en reconnaissant l’incertitude quant à ses origines. « Ces déclarations sont toutes deux vraies », a déclaré le haut diplomate américain à la BBC. « Nous n’avons aucune certitude et il existe des preuves significatives que cela provenait d’un laboratoire ». Hespress Français, Coronavirus : Le « s’en va-t’en guerre » de Donald Trump contre la Chine « C'est pire que Pearl Harbor » | Hespress Français
  • Mais le jeu n'est pas la véritable source de la créature, pour laquelle on peut remonter bien plus loin que le XXème siècle. A l'origine, (entre 350 et 450), on décrit le démogorgon comme le "dieu originel", ce qui perdure jusqu'aux XIV et XVème siècles. Ethymologiquement, on peut le rapprocher du grec "dēmiourgon", forme accusative du mot qui signifie "démiurge", créateur de l'univers. Mais la littérature va récupérer ce nom et l'employer plutôt pour désigner un dieu déchu ou l’incarnation du diable. AlloCiné, Stranger Things saison 3 : au fait, ça veut dire quoi "démogorgon" ? - News Séries à la TV - AlloCiné
  • Venons-en à la nouvelle traduction du verset 6. Accueillie avec bienveillance et soulagement, elle ne fait pas non plus l’unanimité. « Ne nous fais pas entrer en tentation » peut suggérer qu’on demande à Dieu de nous éviter la tentation. La nuance est subtile, mais « entrer en tentation » n’a pas le même sens que « entrer dans la tentation ». Dans le premier cas, on est sur le seuil, dans le deuxième, on est entré, on a fait le pas, on a consenti. D’ailleurs, la construction grecque ne serait pas la même. Nous avons ici la construction eis + accusative, attestée 130 fois derrière ce verbe dans le Nouveau Testament au sens “entrer dans”, “pénétrer à l’intérieur”. On pourrait ainsi traduire par : “Ne nous laisse pas entrer dans la tentation” ou “Ne nous laisse pas consentir à la tentation”. Dieu ne nous soumet pas à une tentation mauvaise, mais il la permet, il permet le combat spirituel, gage de notre liberté. « Le Christ nous enseigne à demander au Père, non pas la grâce de ne pas être tentés, mais celle de ne pas être vaincus par la tentation, ce qui est être conduits dans la tentation » (non ut tentemur, sed ut a tentatione non vincamur, quod est in tentationem induci). [27] Origène le disait déjà : « Aussi demandons-nous, non pas de n’être pas tentés, ce qui est impossible, mais de ne pas succomber lorsque nous sommes tentés » [28] et Denys d’Alexandrie : « Quelle est la différence, diras-tu : est-ce la même chose d’être tenté [entrer en tentation], et de tomber ou entrer dans la tentation ? […] Celui qui a été vaincu par le Malin est tombé dans la tentation, il est entré dans la tentation, il se trouve en elle et sous elle comme un prisonnier ; celui au contraire qui a résisté, a certes été tenté, mais il n’est pas entré ou tombé dans la tentation ». [29] Enfin saint Jérôme dans son commentaire de saint Matthieu évoque le passage de Gethsémani : « Au fond nous ne refusons pas la tentation, mais nous demandons la force de résister dans la tentation. Ainsi le Christ n’a pas dit : « Veillez et priez pour ne pas être tentés » mais « pour ne pas entrer dans la tentation » c’est-à-dire pour que la tentation ne triomphe pas et ne nous retienne pas dans ses rêts. » [30] Le Rouge & le Noir, De la sixième demande du Notre Père et de quelques problèmes de traduction | Le R&N
  • Par sa grammaire, l’arabe est une langue accusative et flexionnelle qui fait un usage important de la flexion interne. La syntaxe suit dans la proposition l’ordre fondamental verbe-sujet-objet, et le déterminant suit le déterminé dans le groupe nominal. Invention - Europe, Arabe – Invention – Europe

Traductions du mot « accusative »

Langue Traduction
Anglais accusative
Source : Google Translate API

Synonymes de « accusative »

Source : synonymes de accusative sur lebonsynonyme.fr
Partager