La langue française

Accoté

Définitions du mot « accoté »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCOTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de accoter*.
II.− Employé comme adj.
A.− [En parlant d'une chose] Accoté à, contre, sur (cf. accoter I A 1) :
1. La vue de cette hotte accotée au mur lui remit [à Jack] dans l'esprit la physionomie de Bélisaire. A. Daudet, Jack,t. 2, 1876, p. 208.
2. C'était une de ces vieilles demeures (...) dans lesquelles la cour d'honneur (...) avait souvent sur ses côtés des arrière-boutiques, des ateliers, voire quelque échoppe de cordonnier ou de tailleur, comme celles qu'on voit accotées aux flancs des cathédrales que l'esthétique des ingénieurs n'a pas dégagées... M. Proust, À la recherche du temps perdu,Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 15.
Emploi absolu :
3. Elle [la maison] se trouvait scellée au flanc même de la cathédrale, entre deux contreforts, comme une verrue qui aurait poussé entre les deux doigts de pied d'un colosse. Et, accotée ainsi, elle s'était admirablement conservée... É. Zola, Le Rêve,1888, p. 10.
Au fig. :
4. Nos réciproques estimes se maintiennent en respect, l'une contre l'autre accotée; il n'ose pas m'enlever la sienne, craignant qu'aussitôt la mienne ne retombe. A. Gide, Paludes,1895, p. 99.
5. Je m'endormis, ma misère accotée à celle des autres. J. Guéhenno, Journal d'un homme de quarante ans,1934, p. 153.
B.− [En parlant d'une pers.] Accoté à, contre, sur (cf. accoter I A 2) :
6. Elle passe là deux heures. Tantôt debout, avec des poses penchées de femme qui aime, accotée à Charles Edmond et le touchant pour lui parler. E. et J. de Goncourt, Journal,déc. 1859, p. 679.
7. Accotés, accroupis, couchés les uns contre les autres, ils agitaient des récipients inouïs... J.-K. Huysmans, Marthe,1876, p. 128.
8. ... tandis que tous deux étaient accotés l'un à l'autre (...) des heures remplies des bienheureux riens de l'adoration, passaient dans un farniente de félicité, où parler leur semblait un effort. E. de Goncourt, La Faustin,1882, p. 240.
Emploi absolu (c.-à-d. sans compl. prép. exprimant le point d'appui) :
9. ... il perdit l'équilibre et chancela contre le mur... Accoté d'une épaule, les jambes fléchissantes, il serrait les crosses au point que ses mains ne les sentaient plus... A. de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines,1911, p. 271.
10. ... un oratoire surmonté de la statue de la madone, au pied de laquelle, accoté dans ses hardes, (...), se tenait en permanence, (...), un vieillard qui n'avait plus l'aspect humain... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 158.
Vx. Accoté de. Soutenu par (une chose, au propre, ou au fig.) :
11. ... Napoléon a eu son Waterloo, Charles X ses journées de juillet. Ainsi les choses se présentent au monarque infortuné; il reste immuable, accoté des événements qui calent et assujettissent son esprit. À force d'immobilité, il atteint une certaine grandeur... F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 255.
12. ... un grand et vieux chef de pasteurs (...), entre les hêtres et les pins sauvages, accoté de son bâton, contemple son troupeau. A. de Lamartine, Cours familier de littérature,40eentretien, 1859, p. 274.
C.− Emplois techn.
HÉRALD. [En parlant d'une pièce] Accoté de. Pourvu sur ses côtés de, flanqué de. Synon. usuel accosté* :
13. Il portait une croix accotée de deux fouets. Ac. Compl.1842.
Au fig. :
14. ... Hérodias apparut, (...). Deux monstres en pierre, pareils à ceux du trésor des Atrides, se dressant contre la porte, elle ressemblait à Cybèle accotée de ses lions... G. Flaubert, Trois contes,Hérodias, 1877, p. 195.
Rem. Dans cet emploi, signalé ds Fur. 1701, domine nettement l'influence étymol. de côté (cf. inf. étymol.). Il est possible qu'il s'agisse d'un dér. dir. de ce dernier mot, comme tendrait à le démontrer le synon. plus usuel accosté.
MAR. ,,Incliné sur le côté. Accoté se dit d'un navire qui, pliant sous l'effort du vent, se couche sur le côté et court le risque de s'engager, et même de chavirer.`` (Jal 1848).
Rem. Cet emploi, signalé pour la première fois en 1773 (FEW), est mentionné, entre autres dict., ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, qui ajoute qu'on dit mieux engager, Littré, etc.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 76.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Canada Suppl. 1930. − Jal 1848. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Adjectif

accoté masculin

  1. (Marine) (Désuet) Qualifie un navire fort incliné ou couché sur le côté.

Forme de verbe

accoté \a.kɔ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe accoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCOTER. v. tr.
Appuyer d'un côté. Accoter sa tête. S'accoter sur une chaise contre une chaise. S'accoter contre une muraille. Il signifie aussi simplement Appuyer. Il faut accoter ce pot, de peur qu'il ne tombe. Accoter les roues d'une charrette.

Littré (1872-1877)

ACCOTÉ (a-ko-té, tée) part. passé.
  • 1Accoté contre un arbre.
  • 2En blason, se dit des pièces qui sont posées à côté d'une autre pièce de l'écu.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accoté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accoté akkɔte

Évolution historique de l’usage du mot « accoté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accoté »

  • Vers 2h30 mardi, les services de pompiers ont été appelés au 206 rue Saint-Vallier pour répondre à un feu qui aurait pris naissance dans un matelas accoté au mur extérieur de l’immeuble.  Le Soleil, Incendie suspect dans un immeuble à logements du quartier Saint-Sauveur | Justice et faits divers | Actualités | Le Soleil - Québec
  • Avec la pandémie, le déficit est impressionnant. Mais le ministre des Finances s’est accoté complètement sur la réserve de stabilisation en prévoyant un coussin de 4 milliards $ pour réagir à la deuxième vague. Puis, avec 2,3 milliards $ réservés pour l’achat d’équipement, on ne devrait pas en manquer.  Le Journal de Québec, Remaniement et dilemme de parité | Le Journal de Québec
  • La première fois qu’elle l’a aperçu, c’était le 6 juin 2019, vers 23h. Joëlle allait enlever sa robe dans la salle de bain quand elle a entendu des bruits de pas sur sa terrasse. En s’approchant de la moustiquaire, elle a aperçu un homme — dans la trentaine, cheveux courts, pas de barbe, casquette — en train de fumer une cigarette, accoté sur la rambarde. Le Soleil, Elles se révoltent contre un voyeur | Justice et faits divers | Actualités | Le Soleil - Québec
  • «Nous, on fait tout ce qu’on peut, mais on est rendus accotés. Le Service de police est accoté», a lancé Régis Labeaume lundi matin en conférence de presse. Le Soleil, Itinérance: les policiers et la Ville «au bout du rouleau», selon Labeaume [VIDÉO] | Actualités | Le Soleil - Québec

Traductions du mot « accoté »

Langue Traduction
Anglais leaned
Espagnol inclinado
Italien appoggiato
Allemand beugte sich vor
Chinois 倾斜
Arabe انحنى
Portugais inclinado
Russe прислонился
Japonais 傾いた
Basque atxikia
Corse appoggiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « accoté »

Source : synonymes de accoté sur lebonsynonyme.fr

Accoté

Retour au sommaire ➦

Partager