La langue française

Épaulé, épaulée

Définitions du mot « épaulé, épaulée »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPAULÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de épauler*.
II.− Adjectif
A.− Vx. [En parlant d'un quadrupède, et en partic. d'un cheval] Dont l'épaule a été rompue, démise, ou qui a été blessé à l'épaule. Ce maquignon a toujours des bêtes épaulées (Ac.1835, 1878).[Corneille, baissant la tête :] Oui, monseigneur, fatigué à en mourir... Un bœuf épaulé, comme on dit aux champs, qui ne peut tirer qu'à moitié (G. d'Esparbès, Chevauchée Gd S.,1937, p. 193).
Au fig. ,,On appelle une fille qui s'est déshonorée, une bête épaulée. On l'a trompé, on lui a donné en mariage une bête épaulée. On dit aussi familièrement d'une personne qui est absolument sans esprit, que c'est une bête épaulée`` (Ac. 1835).
B.− Qui rappelle l'épaule ou qui est en rapport avec elle.
1. [En parlant d'un fusil, d'une carabine] Dont le talon de la crosse est appliqué au creux de l'épaule pour tirer. Quelques Feldgrau les attendaient, en demi-cercle, deux ou trois l'arme épaulée (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 62).
2. [En parlant d'une arbalète] Qui est placé au creux de l'épaule. « Mal épaulé, je vous dis... Cette arbalète n'est pas en place... » (A. Daudet, Tartarin Alpes,1885, p. 77).
C.− P. ext.
1. [En parlant d'un inanimé concret] ARCHIT. Dont la poussée dans la construction est amortie par une maçonnerie massive :
1. La voûte centrale, enserrée par les entretoises posées entre elle et la maçonnerie bien épaulée, et par les voûtains latéraux, ne peut se déformer dans aucun sens. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,1872, p. 96.
2. [En parlant d'une pers.] Appuyé de l'épaule contre quelque chose :
2. Il faut les voir [les Japonaises], à demi couchées de côté (...) ou bien épaulées à un paravent... E. de Goncourt, La Maison d'un artiste,1881, p. 206.
III.− Subst. masc., HALTÉROPHILIE. Mouvement consistant à amener la barre d'un seul temps à hauteur des épaules :
3. Premier temps : épaulé. Mains en pronation. La barre doit, en un seul temps, monter à la hauteur des épaules. L'athlète peut fléchir sur ses jambes ou se fendre. Jeux et sp.,1968, p. 1289.
Prononc. : [epole]. Fréq. abs. littér. : 17.
COMP. Épaulé-jeté, subst. masc., haltérophilie. Mouvement en deux temps dont le premier consiste à amener la barre d'un seul temps à hauteur des épaules et le second à élever la barre jusqu'à complète extension des bras. Maintenant (...) s'amorce une compétition réservée aux espoirs poids moyens (...) en trois mouvements classiques : développé, arraché, épaulé-jeté (Arnoux, Paris, 1939, p. 204). [epoleʒ əte]. 1reattest. 1939 id.; composé de épaulé, part. passé subst. de épauler*, et de jeté, part. passé subst. de jeter*.

Wiktionnaire

Forme de verbe

épaulé \e.po.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe épauler.

Nom commun

épaulée \e.po.le\ féminin

  1. Effort qu’on fait de l’épaule pour pousser quelque chose.
    • Enfoncer une porte d’une seule épaulée.
  2. (Boucherie) Quartier de devant du mouton, dont on a retranché l’épaule.

Forme de verbe

épaulée \e.po.le\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe épauler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPAULER. v. tr.
Blesser à l'épaule. Je lui avais prêté mon cheval, il l'a épaulé. Ce cheval s'est épaulé. En termes de Charpenterie, il signifie Amincir un tenon pour qu'il puisse entrer dans la mortaise. Il signifie aussi Appliquer contre son épaule une arme à feu pour tirer. Épauler un fusil. Par extension, Épauler des troupes, Les mettre à couvert du canon par un épaulement.

ÉPAULER signifie figurément Aider de toutes ses forces. Je vous épaulerai de tout mon crédit, de tout mon pouvoir. Cet homme réussira dans cette entreprise, il est fortement épaulé.

Littré (1872-1877)

ÉPAULÉ (é-pô-lé, lée) part. passé.
  • 1Blessé à l'épaule, en parlant des animaux. Une jument épaulée.

    Fig. C'est une bête épaulée, se dit, par comparaison à une bête qui a un vice rédhibitoire, d'une fille qui s'est déshonorée, d'un homme sans capacité et sans talent.

    Terme d'horticulture. Arbre épaulé, arbre mal taillé ou dont le vent a cassé les branches.

  • 2 Fig. Qui a de l'appui. Épaulé par un ami puissant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épaulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épaulé epole

Citations contenant le mot « épaulé »

  • Claudine Pénisson a été élue maire. Elle sera épaulée d’un adjoint : Patrick Charpentier. , Municipales 2020. Aux Aulneaux, Claudine Pénisson réélue maire | L'Orne Hebdo
  • Depuis ce 1er juillet, tout est quasi rentré dans l’ordre en termes d’offres (lire en détail ci-contre). L’équipe en place – la responsable Laetitia Duret, épaulée par Coraline, Émilie et Simon - a édité une programmation dense pour cet été 2020, avec l’application, évidemment, des règles sanitaires en vigueur. Avec le retour, pour la seconde fois, de l’escape game qui avait connu un vif et unanime succès en 2019. midilibre.fr, Lunel : à Ambrussum, l’escape game revient et la mosaïque débarque - midilibre.fr
  • Le tribunal de commerce autorise la Coopérative de distribution des quotidiens, épaulée par plusieurs groupes de magazines, à reprendre la messagerie Presstalis, en cessation de paiement depuis mi-mai. Alors que la distribution reste perturbée autour de Marseille, une nouvelle structure, France Messagerie, prend le relais. La Croix, Le tribunal de commerce valide le plan de reprise de Presstalis, qui devient France Messagerie
  • La rumeur la donnait partante, emportée par la vague verte. Elisabeth Borne a finalement survécu au remaniement mais devra abandonner la Transition écologique et solidaire pour le Travail, où elle va remplacer Muriel Pénicaud, grande perdante du jeu de chaises musicales. A charge pour cette techno pur jus, polytechnicienne, passée par la SNCF et la RATP, ancienne préfète et directrice de cabinet de Ségolène Royal, de contenir les effets de la crise économique sur l'emploi. Elle sera épaulée par Brigitte Klinkert, qui fait son entrée au gouvernement - une première pour la présidente du département du Haut-Rhin issue de la droite modérée - comme ministre déléguée à l'Insertion. Les Echos, Remaniement : Elisabeth Borne dépêchée sur le front social | Les Echos

Traductions du mot « épaulé »

Langue Traduction
Anglais shoulder
Espagnol hombro
Italien spalla
Allemand schulter
Chinois
Arabe كتف
Portugais ombro
Russe плечо
Japonais ショルダー
Basque sorbalda
Corse spalla
Source : Google Translate API

Épaulé

Retour au sommaire ➦

Partager