La langue française

Accueil > Articles > 5 astuces pour ne plus confondre le conditionnel et le futur

5 astuces pour ne plus confondre le conditionnel et le futur

Sommaire

  • Comment différencier les conjugaisons du futur simple et du conditionnel présent ?
  • Comment savoir quand utiliser le futur ou le conditionnel ?
  • Exercices pour différencier le futur simple du conditionnel présent

Si j'aurais su, j'aurais pas venu.

Le Petit Gibus dans La guerre des boutons

Comme le Petit Gibus, on confond souvent le futur simple de l'indicatif et le présent du conditionnel. En effet, si on les prononce souvent de la même façon, la terminaison diffère entre "ai" et "ais" : on ajoute un -s au conditionnel. Alors comment savoir quand employer le futur simple et le conditionnel et ne plus faire d'erreurs de conjugaison ? "Ai" ou "ais" ? Futur ou conditionnel ?

Comment différencier les conjugaisons du futur simple et du conditionnel présent ?

Voici pour commencer un tableau récapitulatif pour bien différencier les conjugaisons du futur et du conditionnel. Comme vous pouvez le voir, au conditionnel on ajoute un "s" :

conjugaison_futur_conditionnel

Source : CCDMD

Comment savoir quand utiliser le futur ou le conditionnel ?

Astuce 1 : le futur simple est employé dans trois situations distinctes :

  • comme son nom l'indique, on l'emploie pour une action qui se passe dans l'avenir.

Exemple : Demain je ferai le ménage.

  • on peut aussi l'utiliser pour une supposition sous la forme de : si + présent => futur

Exemple : S'il vient demain, tu resteras dans ta chambre. S'il ne fait pas beau le mois prochain, nous partirons en vacances

  • il peut enfin remplacer dans certains cas l'impératif

Exemple : vous nettoierez la cuisine après votre fête.

Astuce 2 : le conditionnel est employé dans quatre cas :

  • on l'emploie pour une exprimer une condition, avec la formule : si + imparfait => conditionnel

Exemple :  S'il faisait beau, nous pourrions aller nous balader.

  • pour exprimer un souhait

Exemple : J'aimerais savoir ce que tu penses. Luc préfèrerait aller à la plage.

  • pour s'exprimer de manière polie

Exemple : Pourrais-tu baisser d'un ton ? Pourraient-ils aller jouer un peu plus loin ?

  • pour transmettre une information incertaine

Exemple : L'avion se serait écrasé à midi.

Astuce 3 : on n'emploie jamais le futur ni le conditionnel après SI, c'est l'erreur du Petit Gibus et de nombreux enfants... et adultes ! Un bon moyen mnémotechnique est de dire : "les si n'aiment pas les ré"

Exemple : "Si j'aurais su, j'aurais pas venu" s'écrit Si j'avais su, je ne serais pas venu.

Astuce 4 : il existe bien heureusement une petite astuce qui permet de savoir simplement si on emploie le futur ou le conditionnel. Il suffit de remplacer votre conjugaison aux personnes du singulier par "nous" pour entre "ons" (futur) ou "ions". Si en remplaçant par nous "ions" sonne bien alors utilisez le conditionnel.

Exemple : Je mangerais du chocolat si j'aimais ça (nous mangerions du chocolat si nous aimions ça)

Je mangerai du chocolat demain soir (on ne peut pas dire "nous mangerions du chocolat demain soir").

Astuce 5 : il existe une différence de prononciation des terminaisons du futur simple et du conditionnel présent :

J'aimerai (futur simple) : prononciation "é" fermé.

J'aimerais (conditionnel présent) : prononciation "è" ouvert.

Exercices pour différencier le futur simple du conditionnel présent

Maintenant que vous connaissez les règles sur l'emploi du futur et du conditionnel, il est temps de vérifier vos connaissances. Voici quelques liens pour vous exercer :

Alors, avez-vous réussi ces exercices ? N'hésitez pas à laisser votre avis sur l'article dans les commentaires.

Sujets :  astuces

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Joceline

Pour l’astuce n° 5 je ne suis pas du tout d’accord sur la prononciation en é fermé pour le futur simple ! ai se prononce  » è  » . On ne dit pas :  » demain j’iré à l’école, mais j’irai « è »! Marre de ces tics de langage qui font qu’on n’entend plus que le son é : du lé, j’y vé, j’en é, j’y été, j’en voulé. Ça devient franchement ridicule.
On pourrait faire un autre sujet sur les liaisons exagérées, comme « ils sontent », ils ontent, tout aussi ridicules, comme le p de beaucoup, qui doit être lié sans être appuyé.

Répondre
Sylvain

Tout a fait d’accord! L’astuce 5 est fausse: La terminaison d’un futur se prononce avec un « è » ouvert.

Je ne sais pas si c’est un tic de langage mais en tout cas, le « é » ici c’est faux. Je dirais que c’est une simplification: les gens évite de se poser la question : « Dans quel sens dois-je mettre l’accent?  » (bon, là il n’y en a pas…) ou « Dois-je prononcer « é » ou « è »? ». Le problème, c’est que cette simplification mène parfois à des incompréhensions.

Répondre
Sarim Nicole

Et de dire je suis SUR l autobus au lieu de DANS l autobus !,,

Répondre
bouaboua simeon

On diras quoi a la place de <> astuce 4.

Répondre
Pablo TASSO

Bonjour
Je suis hispano-parlant, habitant en France depuis 20 ans.
Soucieux d’apprendre le Français, j’apprécie vos conseils.
Dan cet article vous démarrez par: « Si j’aurais su, j’aurais pas venu »

Il n’aurais pas fallut écrire: « Si j’aurais su, je n’aurais pas venu » ?

ou est que c’est une « gaffe » de Le Petit Gibus dans La guerre des boutons?
Merci
Pablo
06XXXXXXXX explications téléphoniques bienvenues ;>)

Répondre
La langue française

C’est en effet une « gaffe » du Petit Gibus dans La guerre des boutons 😉

Nicolas.

Répondre
Michaud

ouh!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
Grégory

Ça n’a rien de scandaleux.
– On m’a enseigné cela lorsque j’étais à l’école.
– Et surtout, la prononciation « ouverte » ou « fermée » de la voyelle est une caractéristique phonétique, tout à fait correcte: ce sont les termes consacrés en linguistique.

Je suis d’accord, par contre sur la distinction. J’ai écouté les gens parler autour de moi et je n’ai jamais entendu personne prononcer le « ai » du futur simple de façon fermée /é/.

Répondre
Louis-Alcime Lorin

pourtant le soleil se lèvera demain…

Répondre
Maman Noura Ali

Vraiment merci beaucoup.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager