20 célèbres tautologies de la langue française

Le français regorge de richesses et c’est d’autant plus vrai dans sa pratique ! Parfois, le sens des phrases que nous faisons ne fait justement pas vraiment sens… La tautologie vient du grec et signifie littéralement « dire la même chose ». Une tautologie peut aussi désigner en mathématique une proposition toujours vraie. La tautologie est souvent utilisée en rhétorique pour faire passer de fausses idées en donnant l’impression de vérité et d’évidence que cette expression dégage.

La tautologie s’apparente au truisme (« vérité trop manifeste, qu’il est superflu de vouloir démontrer et qui ne vaut même pas la peine d’être énoncée ») ou à la « lapalissade », néologisme venant de la chanson écrite en l’honneur du seigneur de La Palice, consistant à affirmer une évidence immédiatement perceptible et donc la rendant par là même absurde.

Il est temps de passer au florilège des tautologies de la langue française. Bonne lecture !

1# « Donner c’est donner reprendre c’est voler. »

 

2# « 100 % de nos clients achètent nos produits. »

C’est parce qu’ils achètent les produits qu’on peut les qualifier de clients.

 

3# « 100 % des gagnants ont tenté leur chance. »

Célèbre slogan publicitaire de la Française des jeux : sauf cas de fraude, chaque participant doit bien acheter un ticket pour participer au tirage.

 

4# « Je vais monter en haut te rejoindre. »

 

#5 « Au jour d’aujourd’hui. »

 

6# « Incessamment sous peu. »

L’adverbe « incessamment » comme l’expression « sous peu » étant synonymes de « bientôt ».

 

7# « Je l’ai vu de mes propres yeux. »

 

8# « La fin n’a jamais été aussi près. »

Si le temps possède une fin, chaque seconde qui s’écoule nous en rapproche forcément.

 

9# « C’est la vérité vraie ! »

 

10# « C’est sûr et certain ! »

 

11# « Je me présente face à vous en personne. »

 

12# « Lui, c’est lui, et moi c’est moi. »

Laurent Fabius – à propos de François Mitterrand – lors de sa prise de fonction de Premier ministre en 1984.

 

13# « Ce qui est intolérable ne sera pas toléré. La place des délinquants n’est pas dans la rue, elle est en prison. »

Brice Hortefeux, alors ministre de l’Intérieur, vis-à-vis de faits d’insécurité ayant lieu à Grenoble en 2010.

 

14# « Quand je danse, je danse ; quand je dors, je dors. »

Montaigne, Essais.

 

15# « Mais le mal que j’y trouve, c’est que votre père est votre père. »

Molière, L’Avare – Acte IV, Scène 1.

 

16# « Si on n’avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart. »

Johnny Hallyday, s’adressant à son équipier lors de l’édition 2002 du Dakar.

 

17# « J’aime cette île isolée. »

 

18# « Demain est un autre jour. »

 

19# « Tu le lui diras toi-même. »

 

20# « Si vous voulez vivre vieux, vivez longtemps. » (Satie)


 

À vous ! Partagez les tautologies que vous connaissez en commentaire.

 
 

12 commentaires sur “20 célèbres tautologies de la langue française

  1. pourrait-on ajouter : « deux jumeaux » ?
    – le chiffre « deux » est l’expression de « un plus un »
    – le mot « jumeaux » désigne deux enfants, masculin ou féminin, nés dans le même moment, de la même mère.

  2. Pour «île» et «isolée», je reste circonspect.
    L’île de Pâques est isolée, personne ne le niera.
    Peut-on dire que les îles grecques qui foisonnent le sont ???

    • Une île , quelle qu’elle soit, est toujours isolée, même d’une autre située très près. C’est un peu comme si je m’isole dans ma chambre, je ne suis pas très loin de ma famille, mais j’y suis seule quand même!

      • Je ne vois vraiment pas le rapport entre une personne qui va ici et là, seule ou accompagnée, selon son bon plaisir ou la nécessité, et un bout de terre qui est au même endroit depuis la nuit des temps !

      • Mouais… une île n’est « isolée » que si elle n’a pas de « contact » avec l’extérieur. Dès qu’il existe une liaison, fixe ou non, elle ne l’est plus.

  3. La tautologie (du grec ταὐτολογία, composé de ταὐτό, « la même chose », et λέγω, « dire » : le fait de redire la même chose) est une phrase ou un effet de style .

  4. Je crois néanmoins déceler dans cet excellent post une certaine confusion entre « tautologie » et « néologisme », non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *